Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
lundi, 12 février 2018 06:00

Le MC Oran s’est hissé à la 2e place de la Ligue 1 de football Mobilis : Le team d’El-Bahia splendide dauphin

Écrit par Mohamed Touileb
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Le leader de la Ligue 1 Mobilis n’a pas changé. Le CS Constantine, fort de ses 39 points, reste aux commandes du championnat à l’issue de la 19e journée. Derrière, la hiérarchie n’est plus la même. Le MC Oran (32 unités) est devenu nouveau dauphin devant la JS Saoura qui compte une longueur de moins.

Grâce à son succès décroché contre le DRB Tadjnanet (3 buts à 2) samedi, l’équipe d’El-Bahia vient égayer son parcours. On est loin de la catastrophique phase retour de l’an dernier. Une métamorphose signée du coach Moez Bououkaz dont le travail est à louer.

 

Après une première moitié de saison moyenne conclue à la 6e place, les Oranais n’ont cessé de grappiller des points pour monter des marches. Aujourd’hui, ils sont deuxièmes de la classe. Depuis la 12e journée du challenge national, la formation de la capitale de l’Ouest n’a plus perdu.
Le mercato d’hiver et la trêve notamment ont fait beaucoup de bien aux « Hamraouas » qui ont pris 10 points sur les 12 derniers mis en jeu. Un bilan de 3 victoires et 1 nul concédé en déplacement chez le NA Hussein Dey, un team qui est en forme ces derniers temps sous la houlette de Dziri Bilel. Il faudra même noter que le « Nasria » était parvenu à égaliser dans les arrêts de jeu. C’est pour dire ô combien cette équipe du MCO est coriace.


Bououkaz : la clé et la force tranquille
Les carences, elle en a certainement mais elle tente de les gommer. Le driver Moez Bououkaz fait un job remarquable depuis qu’il a été désigné à la tête de la barre technique en provenance du RC Relizane. Une bonne pioche pour la direction qui a su flairer le bon coup confiant les rênes techniques à ce driver très discret. Un homme qui sait travailler dans le silence.
La concentration des siens, elle semblait être optimale samedi contre les Tadjnanetais même s’ils ont manqué de réalisme. Les trois points ont été décrochés dans les ultimes instants d’un duel très disputé où les nerfs étaient mis à rude épreuve. Le Mouloudia a concédé un penalty très sévère (Abdat n’avait aucunement fait une faute sur son vis-à-vis) lorsqu’il menait 1 but à 0. L’égalisation n’a pas plombé le moral de Youcef Chibane, qui a inscrit un double (38’ et 62’) pour sa première apparition sous le maillot Rouge et Blanc, et ses camarades. Alors que les visiteurs avaient réussi à recoller une nouvelle fois à la 81e minute, la formation d’Oran a fini par trouver la faille à la 90e minute par l’entremise de Gherbi auteur de son 3e but cette saison. L’entraîneur Bououkaz a aimé la réaction des siens. Il sait très bien que ce résultat pourrait métamorphoser ses troupes et les galvaniser pour la suite de la compétition. D’autant plus que sa formation est éliminée de la Coupe d’Algérie depuis les huitièmes de finale.


Duc cauchemar au rêve
«Je salue la bonne réaction de mes joueurs qui n’ont pas baissé les bras et qui ont cru en leurs capacités jusqu’au sifflet final. A 1-1 et après le penalty qui me semble litigieux, on a tout fait pour remobiliser les joueurs à la mi-temps. Après notre second but, je m’attendais à un troisième tellement nous avons créé des occasions, mais voilà qu’on est surpris par une nouvelle égalisation. Je craignais pour mon équipe ; heureusement que les joueurs ont puisé dans leurs ressources pour s’en servir et trouver la faille. C’est une victoire qui nous sert beaucoup dans la mesure où cette journée a été fatale pour toutes les équipes jouant le haut du tableau», a analysé le successeur d’Omar Belatoui sur le banc.
En parlant de Balatoui, il avait aussi eu son moment de gloire lors de l’opus 2016-2017 de la Ligue 1 Mobilis. Sous sa coupe, «El Hamri » avait réalisé une première partie de saison très prometteuse avant de s’effondrer complètement lors de la seconde moitiée. Cette fois, le sigle quadruple détenteur de la Coupe d’Algérie devrait connaître un épilogue plus tranquille sachant qu’il avait frôlé la relégation au terme de la défunte séquence du championnat.
Il faudra confirmer tout ça à partir de la prochaine journée lors du derby de l’Ouest contre l’USM Bel-Abbes avant d’enchaîner avec la réception de l’USM El-Harrach et se rendre chez le MC Alger.
Ces trois sorties nous diront un peu plus sur les chances réelles des coéquipiers du très bon portier Abderraouf Natèche de disputer le sprint final pour les premiers rôles.

Laissez un commentaire