Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
mardi, 17 avril 2018 06:00

L’Algérie termine à la 2e place des Championnats d’Afrique de judo : L’objectif «médailles» fixé par la FAJ atteint, mais...

Écrit par Saïd B.
Évaluer cet élément
(0 Votes)
La sélection algérienne de judo (messieurs/dames) a terminé à la 2e place aussi bien en individuel que par équipes lors des championnats d’Afrique, organisés au Palais des sports d’El Menzah à Tunis.
En effet, la sélection algérienne, composée de 19 athlètes (10 messieurs et 9 dames) avait terminé les épreuves individuelles à la deuxième place, avec un total de 16 médailles : 4 or, 3 argent et 9 bronze, derrière la Tunisie (5 or, 4 argent et 6 bronze), au moment où le Maroc a complété le podium, avec 4 or, 3 argent et 3 bronze. Dans les épreuves par équipes, la sélection algérienne s’est également classée à la deuxième place alors que la Tunisie a été sacrée, à l’issue de la quatrième et dernière journée de cette compétition continentale.
En prenant en compte les prévisions du directeur technique national (DTN), Salim Boutabcha, qui a tablé avant le début de la compétition sur 13 médailles (3 en or, 5 en argent et 5 en bronze), on pourrait dire que l’objectif est atteint (16 médailles dont 4 en or). Mais, il est important de signaler qu’au vu des valeurs intrinsèques de nos judokas, ils auraient pu faire mieux dans ces joutes africaines. D’ailleurs, le vice-président de la Fédération algérienne de judo (FAJ), Karim Larras, estime que « Ces résultats sont satisfaisants au vu des conditions dans lesquelles s’est déroulée la compétition. Car, remarque-t-il «l’arbitrage a été vraiment scandaleux en favorisant l’équipe organisatrice de ces championnats d’Afrique : la Tunisie. L’arbitrage nous a donc privé de deux médailles d’or qui devraient nous revenir pratiquement sur tatami…» Mieux encore, le vice-président de la FAJ a tenu à noter avec satisfaction les prestations de la jeune Judokate Yamina Halata qui participe pour la première fois dans cette compétition continentale tout comme le jeune junior Salim Rebbahi qui a arraché une médaille de bronze pour sa première participation avec les séniors».

Les médailles algériennes
Ces championnats d’Afrique de judo ont drainé la participation de 176 judokas (107 messieurs et 69 dames), représentant 25 pays. Les médailles d’or algériennes ont été décrochées par Mohamed Belreka (Open), Abderrahmane Benamadi (-90 kg), Kaouthar Ouallal (-78 kg) et Fethi Nourine (-73 kg).
Outre ces quatre breloques en métal précieux, la sélection algérienne a décroché trois médailles en argent, œuvre de Sonia Asselah (+78 kg), Souad Bellakehal (-70 kg) et Lyès Bouyacoub (-100 kg), ainsi que neuf bronze, moissonnées par Hadjer Mercem (-48 kg), Meriem Moussa (-52 kg), Faïza Aissahine (-52 kg), Imène Agouar (-63 kg), Belkadi Amina (-63 kg), Billel Belhimer (-81 kg), Mohamed Amine Tayeb (+ 100 kg), Houd Zourdani (-66 kg) et Salim Rebahi (-60 kg).

Championnat d’Afrique seniors et vétérans en Afrique du Sud en 2019
Le président de l’Union africaine de judo (AJU), M. Habibi Sissoko, a évoqué les projets de développement dans le monde du judo en Afrique et en particulier pour l’année prochaine 2019. Il a ainsi annoncé que les championnats africains seniors 2019 ont été attribués à l’Afrique du Sud et qui comprendront également les premiers Championnats africains des vétérans. De plus, L’AJU poursuivra l’organisation des championnats d’Afrique des clubs champions l’année prochaine. Une commission travaille à l’élaboration d’un plan d’action opérationnel pour le judo africain, a conclu le premier responsable du judo africain.

Laissez un commentaire