Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
jeudi, 17 mai 2018 06:00

Champions League CAF/En battant l’ES Sétif, le MC Alger met fin à une série de 6 matchs sans succès : Le Doyen respire enfin !

Écrit par Mohamed Touileb
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Le club était au bord de l’implosion. Les résultats n’étaient pas au rendez-vous et les tensions commençaient à s’accentuer pour le MC Alger qui a vécu une fin de saison désastreuse, alors qu’il était en roue libre il y a quelques semaines. De cette ambition à gagner le doublé «Coupe-Championnat» à l’urgence de limiter les dégâts, le «Doyen» a été aspiré par un trou d’air.
Après 6 rencontres sans victoire toutes compétitions confondues, le Mouloudia a renoué avec le succès, mardi, chez l’ES Sétif (0/1) pour le compte de la 2e journée de la Ligue des Champions CAF. «Ouf !» diront les «Chnaoua ».
Après un désastreux mois d’avril durant lequel les « Vert et Rouge » ont été sortis de la Coupe d’Algérie et mis hors course pour le bouclier de la Ligue 1 Mobilis, la sonnette d’alarme a été tirée. Aussi, il y avait cette contreperformance à domicile en C1 africaine quand le Difaâ El Jadida était venu voler le point du nul au stade 5-Juillet 1962 en ouverture de la phase de poules du tournoi africain il y a 13 jours de cela. Les Marocains avaient même mené à un quart d’heure de la fin avant qu’Amir Karaoui ne nivèle la marque à la 82e minute pour limiter la casse. Avant-hier, contre l’Entente, c’est le même joueur qui a offert les trois précieuses unités aux siens. Toujours vers la fin de la rencontre. Le milieu de terrain a trouvé la faille à la 89e minute profitant d’une mésentente dans la défense du « Wifak » entre Bedrane et Obambou pour tromper Zeghba. Un tout petit but qui offre une grande bouffée d’oxygène à une équipe au bout de la rupture. L’international algérien sait parfaitement que sa réalisation a évité au siens de s’enliser dans le doute. « Je suis très content car je viens de marquer un but très important que je dédie à nos supporters qui ont été formidables. Ce succès va nous permettre de réaliser un grand pas vers la qualification. Une chose est sûre, grâce à cette victoire, on a sauvé notre saison », a-t-il déclaré au sortir de cette partie en assurant qu’ « on a cru en nos chances. On s’était jurés de tout faire pour gagner.»

La guigne chassée ?
En gagnant dans les Hauts-Plateaux, le vice-champion d’Algérie 2016-2017 est parvenu à s’extirper de cette mauvaise spirale. Il s’est surtout relancé dans la LDC en prenant la 2e place avec 4 unités derrière le TP Mazembe et ses 6 points. Les Congolais seront le prochain adversaire de Chaâl & cie. Rencontre prévue le 17 juillet prochain en RD Congo. Il faut dire qu’avant ce voyage bien négocié en terre sétifienne, l’ambiance commençait à devenir insoutenable dans la maison mouloudéenne. Des bruits de couloirs évoquaient même un départ de Bernard Casoni et une éventuelle rébellion au sein du club qu’aurait menée Rafik Saïfi, l’adjoint du technicien français, pour devenir le premier responsable de la barre technique. Des rumeurs que Kamel Kaci-Saïd, manager de l’octuple vainqueur de la Coupe d’Algérie, s’était empressé de balayer d’un revers de main en assurant que Casoni « a toute la confiance des dirigeants » et qu’il restera « longtemps » à la tête de la barre technique. Mardi, l’ancien driver du FC Lorient (Ligue 1 française) a tenu « à rendre hommage à nos supporters qui étaient au rendez-vous pour nous encourager. C’est aussi grâce à eux qu’on a pu s’imposer à Sétif. Ils ont joué leur rôle de douzième homme à la perfection. Cette victoire nous permet de nous réconcilier avec eux.» En ce qui concerne sa situation, il s’est contenté de dire que son « avenir n’est pas d’actualité. Il faut savourer cette victoire  importante. Pour le reste on verra par la suite.»

Confirmer face au dauphin
Ce qui est certain, c’est qu’il sera sur le banc samedi lors de la réception de la JS Saoura pour le compte de l’ultime journée en championnat. Ses poulains vont tenter de briser la série de 4 sorties sans succès. Abderrahmane Hachoud et ses compères n’ont plus gagné depuis le 7 avril dernier date du large succès 5 à 0 face au Paradou AC enregistrant, par la suite, 3 défaites et un match nul. Une mauvaise dynamique qui leur a même couté le podium qu’ils ne verront certainement pas. Le succès face aux Bécharis sera anecdotique pour l’actuel 4e du challenge national qui est à 5 unités du « top 3 ». Quoi qu’il arrive, il faudra terminer sur une bonne note. Pour cela, rien de mieux que de dominer le présent dauphin du CS Constantine sacré champion le week-end dernier.

Laissez un commentaire