Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
lundi, 20 mars 2017 06:00

Oran / 20 000 rectifications de documents en une année : Les services de l’état civil n’ont pas chômé

Écrit par  Jalil Mehnane
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Les services de l’état civil n’ont pas chômé durant ces derniers mois suite aux nombreuses demandes de rectification de coordonnées.


En effet, les citoyens sont confrontés quotidiennement au problème des fautes et des erreurs dans la transcription des noms et prénoms sur les documents administratifs établis par les services d’état civil. Cette opération, qui entre dans le cadre de l’exploitation du registre électronique de l’état civil, a permis la correction de près de 20 000 erreurs en 2016 dont près de 7 700 corrections administratives et 12 600 corrections judicaires au niveau de la commune d’Oran, chargée de la procédure au niveau du tribunal. La procédure de rectification d’un fichier d’état civil était extrêmement complexe par le passé, nécessitant plusieurs va-et-vient au tribunal et de longs délais d’attente. « Le nombre d’erreurs rectifiées a aussi connu une baisse », a indiqué le directeur de l’état civil de la commune d’Oran sur les ondes de la radio locale. « A titre d’exemple, en janvier 2017, près de 310 corrections ont été effectuées, contre 800 en janvier 2016 », a-t-il indiqué. Dans un passé récent, une fois l’erreur définie, le citoyen devait se rapprocher du bureau d’état civil du tribunal le plus proche avec une demande manuscrite, l’acte erroné, l’acte de naissance n°12 de l’intéressé, du père et de la mère (selon les cas). Depuis près de deux années, la correction se fait par une cellule technique de wilaya, en coordination avec les services de la justice. Dans ce contexte, l’effort consenti dans l’optique de la e-gouvernance avec l’impact qu’elle produit sur le citoyen le plus éloigné sont largement perceptibles. Des actions qui s’inscrivent dans le cadre de la réhabilitation du service public et en application des instructions du ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales pour recadrer les relations de l’Administration avec le citoyen et permettre à cette institution de base qu’est la commune de se hisser au niveau attendu grâce aux nouvelles technologies, notamment dans les communes les plus éloignées de cette wilaya. Aussi est-il utile de souligner que la fibre optique est aujourd’hui posée dans toutes les communes de la wilaya où en plus des documents d’état civil sont également fournis les cartes d’immatriculation de véhicule et les passeports biométriques. En somme, des avantages qui vont révolutionner les pratiques en cours et combattre définitivement la bureaucratie qui n’a que trop duré. Ainsi, dans le cadre de l’amélioration du service public et l’allègement des procédures administratives, l’ensemble des citoyens peuvent demander la rectification de toute erreur portée sur leurs documents d’état civil auprès de n’importe quelle commune du territoire national, sans avoir à se déplacer auprès des tribunaux territorialement compétents. Cette procédure gérée électroniquement, au profit d’un meilleur service offert au citoyen, a été rendue possible grâce à l’interconnexion numérique des services du ministère de l’Intérieur et des Collectivités locales et ceux du ministère de la Justice. Aussi depuis le mois d’août dernier, les Algériens ne résidant pas en Algérie, désireux d’apporter des corrections à un nom, une date ou une autre indication erronée contenus dans leur fichier, peuvent enclencher la procédure via Internet. A la bonheur ! 

Laissez un commentaire