Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
samedi, 03 février 2018 06:00

Sortir de l’impasse

Écrit par Azzeddine Bensouiah
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Encore une fois, le malaise dans le secteur de la santé est au-devant de la scène et le pourrissement de la situation n’est pas sans impacter directement sur les patients, mais aussi sur les finances publiques, avec les répercussions que l’on imagine d’un tel débrayage.

Le conflit, qui commence à s’éterniser, en dépit des rounds de négociations et autres commissions mises en place pour sa prise en charge, ne semble pas s’acheminer vers un dénouement prochain.
Bien au contraire, les médecins résidents exigent la présence du ministre de la Santé, en personne, aux réunions du comité intersectoriel, estimant que les membres qui y siègent n’ont aucun pouvoir décisionnel. Faute de quoi, les médecins boycotteront les prochaines rencontres.
Au-delà de ce climat de suspicion, force est de reconnaître que les problèmes du secteur de la santé ne datent pas d’aujourd’hui et ne vont pas être réglés en un tour de table.
Car, il faut le rappeler, les autres corps du secteur ne sont pas mieux lotis et certains d’entre eux menacent de débrayer, à l’instar des paramédicaux, ou encore des sages-femmes dont le statut demeure problématique. Un malaise qui dure depuis des décennies ne saurait être résolu en quelques jours et la réforme de la santé devrait prendre le temps qu’il faudra, en associant tous les acteurs, afin qu’elle soit la plus proche possible des attentes du secteur et qu’elle soit surtout à même de répondre aux attentes des patients algériens.
S’il est clair que le dialogue ne devrait jamais être rompu, que toutes les parties doivent faire des concessions pour dépasser cette impasse, il est aussi clair qu’au-delà des revendications socioprofessionnelles, il serait peut-être temps de parler de la qualité des soins, de ces hôpitaux transformés en véritables mouroirs et de ces médecins qui abandonnent leurs postes pour aller bosser chez le privé, tout en se faisant chèrement payer par l’Etat. La réforme est un tout.

Lu 308 fois

Laissez un commentaire