Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
dimanche, 11 février 2018 06:00

Aller au-delà du constat

Écrit par Adlène Badis
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Lors des travaux du cinquième congrès ordinaire du Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD), des personnalités politiques et des partis de l’opposition ont fait le constat de la situation politique et économique actuelle du pays, pointant la responsabilité du pouvoir.

Un discours probablement agréable à l’écoute mais à l’efficience toute relative sur le terrain. Le diagnostic de la crise multidimensionnelle que traverse le pays est nécessaire afin de trouver un remède à la crise.
À condition bien évidemment de proposer des alternatives et des issues pour dépasser l’impasse. C’est le propre de tout parti politique.
«La gravité de la situation exige de l’opposition nationale qu’elle se regroupe en adoptant une démarche commune concertée pour amener le pouvoir en place à engager un dialogue sérieux, pour sortir notre pays de l’impasse globale dans laquelle il se trouve et lui éviter de nouvelles épreuves», avait déclaré Ali Benflis lors de ce rassemblement. Le beau discours a ceci d’intéressant qu’il résonne à l’oreille et s’oublie dès la sortie de la salle. Il demeure que les partis politiques se considérant faisant partie de l’opposition ne vont pas au-delà du constat. Certes une démarche commune de l’opposition serait une action intéressante, voire vitale dans la vie politique nationale, qui tend depuis quelques années à dépérir. Il est visible que le niveau des partis politiques algériens et, globalement, celui du personnel politique, à commencer par les députés, est en nette régression. Les partis politiques algériens dans leur majorité se caractérisent par un discours en deçà des espérances des citoyens. Des chefs de parti tiennent un raisonnement qui ne fait que décourager les jeunes à s’engager en politique. Faire le constat d’une situation que tout le monde connaît c’est bien beau, proposer des solutions à la crise c’est mieux.
C’est bien le rôle dévolu aux partis politiques qui veulent un jour exercer le pouvoir.

Lu 563 fois
Plus dans cette catégorie : « La voie du bilatéral L’alternative »

Laissez un commentaire