Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
Reporters - Filtrer les éléments par date : samedi, 21 novembre 2015

Le ballet diplomatique algéro-français se poursuit toujours, notamment celui portant sur une question aussi sensible que celle de l’énergie.

Publié dans Der

La Coordination nationale des adjoints de l’éducation, affiliée au Syndicat national des travailleurs de l’éducation (SNTE), tient aujourd’hui son assemblée nationale dans les locaux du Syndicat pour une séance d’évaluation de la situation des adjoints de l’éducation et également la remise au débat de son plan d’action à venir.
Pour la Coordination nationale des adjoints de l’éducation, cette rencontre sera également une occasion pour les présents de fixer la date et les modalités de leur éventuelle action de protestation à venir. La montée au créneau des adjoints de l’éducation s’explique par le refus du ministère de l’Education de la prise en charge de leur plate-forme de revendications qui tourne autour de la création de nouveaux postes pour les conseillers de l’éducation et les conseillers formateurs de l’éducation, comme cela a été fait pour le corps des enseignants et l’intégration de tout le personnel répondant aux conditions dans ses nouveaux postes, la décision du syndicat non reconnu de revenir à la charge est adoptée lors de la précédente rencontre qui a regroupé les déférents représentants de la Coordination la semaine écoulée.
A quelques jours seulement de la présentation du document de la charte d’éthique et de la stabilité à la signature par le ministère de l’Education, les syndicats de l’éducation ont brandi la menace revenir à la charge dans les prochains jours pour dénoncer la non-prise en charge de leur plate-forme de revendications par la tutelle qui continue dans sa politique de la sourde oreille. Pour sa part, le Syndicat autonome des travailleurs de l’éducation et de la formation (Satef) a affirmé, par la voie de son secrétaire général, Boualam Amoura, que le dernier délai accordé par le syndicat au ministère de l’Education pour la présentation du document final de la charte de l’éthique et de la stabilité dans le secteur de l’éducation prend fin aujourd’hui et, dans le cas contraire, le Syndicat s’abstiendra de la signature du document en question.
Après la grève du Conseil des lycées d’Algérie et celles des sections régionales de l’Union nationale du personnel de l’éducation et de la formation (UNPEF) durant la semaine écoulée, le secteur de l’éducation semble être de nouveau menacé par les mouvements de grève au moment où le ministère de l’Education croyait avoir parvenu à l’instauration de la stabilité à l’école. 

Publié dans Der

Le Forum des chefs d’entreprise (FCE) devait mener aujourd’hui sa campagne de sensibilisation et de dépistage du cancer du sein. Néanmoins, Le FCE et ses partenaires, à savoir le ministère de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme, le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière et la Radio nationale, ont décidé de « reporter le lancement de cette campagne pour une date ultérieure », indique un communiqué rendu public par le FCE.
Pour cause, le Forum des chefs d’entreprise n’a pas pu acquérir les équipements nécessaires et suffisants pour lancer cette campagne, à travers laquelle il a voulu « cibler le maximum de femmes sur tout le territoire national ». Le communiqué précise, par ailleurs, qu’une fois le matériel et unités nécessaires et suffisants sont « acquis», la campagne sera lancée « officiellement ».
Cette démarche s’inscrit, en effet, dans le cadre de la politique mondiale visant à inciter les femmes âgées de plus de 40 ans à cette action préventive. En effet, la prévalence du cancer du sein est en perpétuelle augmentation partout dans le monde. En Algérie, « 11 000 nouveaux cas » de cancer du sein sont enregistrés annuellement, selon les dernières statistiques révélées par l’Institut national de santé publique (INSP) arrêtées en avril dernier. Les professionnels de la santé s’entendent pour dire que ce type de cancer, une fois dépisté tôt, « les chances de la guérison augmentent chez le malade ». Pratiquement, « dans 9 cas sur 10, la maladie peut être guérie dès lors que ses symptômes sont diagnostiqués à temps ». Mobilisée pour contribuer à la campagne d’« Octobre rose », qui se révèle un mois d’information consacré à la maladie du cancer du sein, le FCE s’est engagé pour le diagnostic précoce afin d’améliorer les chances de guérison, notamment, au milieu « des couches défavorisées qui n’ont pas les moyens d’avoir accès au dépistage et aux soins », conclut le communiqué. 

Publié dans Der

Un terroriste a été abattu mercredi à Jijel et un pistolet mitrailleur de type kalachnikov ainsi qu’une quantité de munitions ont été saisis par les éléments de l’Armée nationale populaire (ANP), a indiqué jeudi un communiqué du ministère de la Défense nationale. « Dans le cadre de la lutte antiterroriste, un détachement de l’ANP relevant du secteur opérationnel de Jijel/5e Région militaire, a abattu un terroriste, mercredi 18 novembre 2015 à 21h15, suite à une embuscade tendue près de la localité d’Ouled El Arbi, dans la commune d’El Milia (wilaya de Jijel). L’opération a permis de saisir un pistolet mitrailleur de type kalachnikov et une quantité de munitions », a précisé la même source. Par ailleurs et dans le cadre de la sécurisation des frontières et de la lutte contre la criminalité organisée, deux détachements relevant des secteurs opérationnels de Tamanrasset et d’In Guezzam /6e RM, en coordination avec les éléments des gardes-frontières, ont arrêté 8 contrebandiers et ont saisi trois véhicules tout-terrain, 1 420 kilogrammes de denrées alimentaires et 1 020 litres de carburant destinés à la contrebande, a ajouté la même source. Au niveau de la 2e RM, un détachement relevant du secteur opérationnel de Tiaret a appréhendé, en coordination avec les éléments de la Gendarmerie nationale, 3 narcotrafiquants et a saisi 1 camion, 2 véhicules touristiques et une quantité de kif traité s’élevant à 942 kilogrammes. A Tlemcen, une quantité de 26 480 litres de carburant destinés à la contrebande a été saisie. D’autre part, sept immigrants clandestins ont été appréhendés à Ghardaïa/4e RM.

Publié dans Der

Aussi passionnant qu’une finale de Coupe du monde. Autant attendu qu’un ultime rendez-vous de Ligue des champions, « El Clásico » est une date incontournable dans l’agenda du foot universel. Une affiche qui émerveille, qui fait briller les pupilles. Une opposition inégalable entre deux clubs légendaires de la balle ronde mondiale. Le Real Madrid et le FC Barcelone se retrouvent ce soir (18h15), pour la 230e fois de l’histoire. La 171e en Liga où la notoriété nationale sera remise en jeu.

Publié dans Sports

La Fédération algérienne de football (FAF) a indiqué qu’elle mobilisera tous les moyens humains, matériels et financiers pour permettre à la sélection nationale de se qualifier à la phase finale de la Coupe du monde 2018 en Russie. « La FAF mobilisera tous les moyens humains, matériels et financiers pour atteindre cet important objectif ainsi que celui de la qualification à la CAN-2017 au Gabon », a affirmé l’instance fédérale à l’issue de la réunion de son bureau fédéral tenue au siège de la FAF sous la présidence de Mohamed Raouraoua. La sélection algérienne a validé son billet pour le troisième et dernier tour des éliminatoires du Mondial-2018 grâce à sa large victoire contre la Tanzanie (7-0) en match retour du second tour disputé au stade Mustapha-Tchaker à Blida. Au match aller joué samedi 14 novembre à Dar Es Salam, les deux sélections avaient fait match nul (2-2). Les membres du bureau fédéral et le président de la FAF ont félicité à cette occasion les joueurs et les staffs de l’Equipe nationale pour « leur brillante » qualification au troisième tour (phase des groupes) à la Coupe du monde Russie 2018. En revanche, le BF de la FAF n’a pas évoqué l’avenir du sélectionneur Christian Gourcuff à la barre technique des Verts. Le coach des Verts a indiqué mardi soir à Blida qu’il compte « prendre quelques jours » pour réfléchir à son avenir à la barre technique des Verts avant de « rencontrer le président de la fédération », Mohamed Raouraoua, pour trancher la question. L’Algérie, qui avait pris part aux deux dernières Coupe du monde 2010 en Afrique du Sud et en 2014 au Brésil, sera fixée sur ses prochains adversaires du troisième tour en juin 2016, lors du tirage au sort de la phase de groupes, dont la première journée aura lieu le 3 octobre 2016 et la sixième et dernière journée est programmée le 6 novembre 2017. Entre la première et la dernière journée, quatre autres journées seront disputées entre le 7 novembre 2016 et le 2 octobre 2017. Cette dernière phase éliminatoire regroupera les vingt nations africaines qualifiées à l’issue du 2e tour clôturé mardi. Cinq groupes de quatre équipes seront constitués. Le premier de chaque groupe se qualifiera pour le Mondial russe en 2018.

AG extraordinaire de la FAF le 25 novembre
La Fédération algérienne de football (FAF) tiendra une assemblée générale extraordinaire le 25 novembre à 10h30 au Centre technique de Sidi Moussa (Alger), selon une correspondance dans ce sens envoyée aux membres de cette assemblée. Aucune précision n’a été donnée à propos de l’ordre du jour de ce rendez-vous qui interviendra avant quelques mois de l’assemblée ordinaire de la première instance footballistique nationale, qui se tient habituellement en mars de chaque année. La FAF, sous la présidence de Mohamed Raouraoua, s’illustre depuis quelques années par une très bonne santé financière, au point où le bureau fédéral, lors de sa précédente réunion en octobre 2015, avait annoncé qu’il se désistait définitivement de la subvention annuelle des pouvoirs publics de l’ordre de 35 millions DA. 

Publié dans Sports

 Le dauphin de l’USMA en Ligue 1 Mobilis, le DRB Tadjenanent, tentera de se racheter lors de cette 12e journée, après son revers concédé à Oran face au MCO (2-0), en accueillant le CSC, dans un derby de l’Est qui s’annonce indécis et surtout très complexe, surtout que les deux formations ont un besoin très pressant de points. L’arrivée à la barre technique du CSC de l’entraîneur franco-portugais Didier Gomez da Rosa devrait provoquer le déclic chez les Sanafir, qui restent sur une série de mauvais résultats et de contre-performances qui ne cessent d’inquiéter leurs fans qui sont pourtant réputés fidèles. Toutefois, il est à parier qu’ils trouveront encore une fois des difficultés face aux poulains de Bougherara qui ne comptent pas laisser encore filer des points à domicile et qui se donneront donc à fond pour l’emporter. Le CR Belouizdad effectuera un court déplacement à Blida pour donner la réplique à l’USMB, qui reste invaincue depuis la 3e journée (à Tadjenanet 2-1). Le Chabab aura fort à faire face à des Blidéens en pleine confiance, eux qui avaient failli revenir avec le gain du match lors de leur déplacement à Tizi-Ouzou (0-0). Les gars de la ville des Roses souhaitent donc confirmer ce retour en force, même s’ils doivent quand même faire très attention à cette formation du Chabab capable du meilleur comme du pire. Les Vert et Rouge, irréguliers depuis le début de la saison, devront se méfier d’une équipe oranaise complètement libérée après son succès face au DRBT. Les gars du Mouloudia d’Alger ont beaucoup travaillé au cours de cette trêve avec un coach qui reste déterminé pour rendre au club algérois son lustre d’antan. Toutefois, les Hamraoua ne comptent pas se laisser faire et ne se déplaceront pas en victimes expiatoires. Les gars de Cavalli savent ce qui les attend et c’est pour cela qu’ils se sont préparés en conséquence pour être au rendez-vous et repartir avec un résultat probant, même si cela ne sera pas évident. 

Publié dans Sports

Les amoureux de cette discipline, qui n’est pas étrangère à notre pays, puisqu’elle se pratiquait déjà il y a 43 ans, espère que les moyens et surtout les infrastructures suivront et surtout que le sport scolaire aide à lui donner un nouvel essor.

Absent de la scène nationale depuis 1972, le rugby a retrouvé sa place en Algérie avec la naissance de la Fédération algérienne de rugby (FAR), désormais reconnue par le World Rugby, l’organisme international qui gère le rugby à XV et le rugby à VII. Après avoir validé la création de l’Association nationale du rugby algérien, présidée par Sofiane Benhassen, fondateur en 2008 du club pilote du Stade oranais, le ministère de la Jeunesse et des Sports a donné aussi son accord pour la naissance de la Fédération algérienne de rugby. Selon le nouveau patron de la FAR, Sofiane Benhassen, élu mardi à Alger à l’unanimité par les membres de l’assemblée constitutive, deux objectifs majeurs sont assignés à cette nouvelle instance sportive.
« Nous avons convenu avec le ministère de la Jeunesse et des Sports d’inscrire l’Algérie aux prochaines éliminatoires de la Coupe du monde de rugby en 2019 au Japon, sans oublier la Coupe d’Afrique des nations », a renchéri Azzouz Aïb, membre fédéral et ancien joueur de rugby. « Un gros travail nous attend, mais avec la naissance de la FAR, on pourra désormais faire appel à nos joueurs qui évoluent en France pour monter une équipe nationale hautement compétitive. C’est tout simplement énorme », a-t-il dit à l’APS, les yeux pétillants d’ambition.
Le rugby et l’Algérie, une vieille histoire
Outre le football, véritable passion nationale, le rugby fait sans doute partie des autres sports les plus anciens en Algérie, qui a connu cette discipline avant 1962, puis lors de la période 1990/2000, quand il renaît progressivement après une absence de la scène sportive de près de 30 ans. Pour l’équipe d’Algérie, elle n’a jamais participé à une phase finale de Coupe du monde de rugby. Elle est considérée comme une équipe débutante, pas encore admise dans la troisième division, selon le classement actuel établi par le World Rugby (ex-IRB). Durant la période coloniale, le rugby avait ses adeptes que ce soit à Guelma, à Oran, à Alger ou à Annaba, avec des clubs comme le Rija, l’USMA, El Harrach, l’ES Guelma ou encore le Stade oranais.
Plusieurs joueurs algériens ont pu accomplir de belles carrières pour s’offrir des contrats professionnels à l’étranger, plus précisément en France, mais la discipline a disparu après l’indépendance de l’Algérie et n’a pas pu se développer au-delà de la génération de 1960.
Manque d’infrastructures et d’écoles de formation
« La disponibilité d’infrastructures, de moyens et d’écoles est indispensable pour garantir une relance et un développement de ce sport en Algérie. A travers la naissance de cette fédération, je pense que des actions seront entreprises pour le développement de la discipline au niveau des wilayas », a déclaré de son côté, Saïd Ferhat, président de la JS M’sila, un club de rugby qui active depuis 2008.
Pour ce jeune président qui fait partie maintenant du bureau fédéral de la FAR, la tâche de cette nouvelle structure ne sera guère facile, mais « l’engagement des pouvoirs publics et la volonté du nouveau président permettront la relance de la discipline ».
« Le rugby peut facilement réussir en Algérie à condition qu’il soit encadré au niveau des établissements scolaires. Un travail a été déjà entamé en collaboration avec la Fédération algérienne du sport scolaire pour permettre à un très grand nombre de jeunes de pratiquer cette discipline », a expliqué Saïd Ferhat.
Pour ce qui est de l’équipe nationale algérienne, elle est composée actuellement de joueurs issus majoritairement du championnat de France. Ce sont de jeunes espoirs pour la plupart encadrés par des anciens de l’élite.
Dans un futur proche, deux joueurs évoluant dans des clubs algériens (pilier et arrière) feront partie du XV national qui aura à disputer un match amical le 19 décembre à Oran face à son homologue tunisien. 

Publié dans Sports
Page 1 sur 4