Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
Reporters - Filtrer les éléments par date : mercredi, 11 février 2015

Le coach des Verts avait annoncé sa démission lors du Mondial au Qatar et imputé les résultats catastrophiques à la FAHB, en promettant des révélations fracassantes, que tout le monde attend. La Fédération algérienne de handball (FAHB) vient de mettre fin à la collaboration avec le sélectionneur national, Réda Zeguili, qui ne sera désormais plus aux commandes des Verts. En effet, la FAHB a décidé de ne pas renouveler le contrat de l’entraîneur national Réda Zeguili, qui a expiré juste après le championnat du monde 2015 à Doha (Qatar) (15 janvier-1er février). Cette décision a été prise par le bureau fédéral de la FAHB, qui s’est réuni récemment sous la présidence de Saïd Bouamra, et consacré à l’examen de la participation algérienne au championnat du monde 2015 au Qatar. « Le bureau fédéral, réuni le 8 février en vue d’examiner la participation de l’équipe nationale seniors hommes au championnat du monde 2015, a entendu l’entraîneur national Réda Zeguili, conformément aux relations de travail le liant à la fédération et au terme des missions qui lui sont dévolues », a indiqué la FAHB dans un communiqué. La fédération n’a pas donné les raisons qui l’ont incité à procédéer à de tels changements, même s’il fallait s’y attendre, vu les résultats catastrophiques de l’EN lors de ce dernier Mondial, où elle a perdu tous ses matches. A la tête de la sélection algérienne depuis 2013, Réda Zeguili avait annoncé, de son côté, le 27 janvier dernier, sa démission à l’issue de la défaite face au Chili, en match de classement au Mondial-2015. Lors de la réunion de travail du bureau fédéral, l’entraîneur national Réda Zeguili a relaté les conditions dans lesquelles se sont déroulées ce championnat du monde et déclaré « assumer toutes les responsabilités vis-à-vis du résultat réalisé », explique la même source. Cela dit, Zeguili avait fait des déclarations incendiaires lors desquelles il imputait, même à demi-mot, ces résultats décevants à la FAHB, qui l’avait abandonné au cours de ce tournoi au Qatar. Il avait promis aussi d’autres révélations fracassantes que tout le monde attend, surtout qu’il avait indiqué qu’ils les feraient une fois de retour à Alger. Rappelons que lors du Mondial-2015, la sélection algérienne de handball a terminé à la 24e et dernière place de la compétition en perdant ses sept matches. D’autre part, la fédération algérienne a décidé de procéder à la restructuration de la direction technique nationale en prévision des prochaines échéances, notamment les jeux Africains 2015, le championnat d’Afrique 2016 en Egypte et le Mondial U21 en Algérie. Il faudra donc attendre les prochains jours pour connaître l’identité du nouveau coach, qui pourrait être un technicien local, comme il pourrait être étranger.

Publié dans Sports

Le département des sports indique que des facilités ont été accordées aux clubs, alors que leurs présidents rétorquent qu’il n’y a pas eu d’aides concrètes. Il semblerait que les autorités sportives souhaitent mettre un terme à l’anarchie qui subsiste encore au niveau des clubs dits professionnels et qui ne sont pas encore structurés comme il se doit de manière à être autonomes et ne pas dépendre donc des pouvoirs publics. En effet, le ministre des Sports a réitéré la décision prise par son département, à savoir qu’il n’apportera plus aucune aide à ces clubs à partir de 2018. « Chaque club est appelé à fonctionner selon ses moyens et ressources. L’Etat continuera à accompagner le football professionnel, mais pas pour longtemps », a indiqué le ministre. Selon lui, «la loi de fin 2014 a consacré le soutien financier étatique à travers un compte d’affectation spécial. Mais les clubs doivent renforcer leurs capacités managériales et s’inscrire dans une logique d’autofinancement vu qu’ils sont des sociétés commerciales », a ajouté M. Tahmi, en marge d’une journée d’information sur les dispositions du décret 14-368 du 15 décembre 2014. Le ministre des Sports a, par ailleurs, exhorté les clubs à chercher de nouveaux sponsors, investisseurs et partenaires économiques pour garantir leur équilibre budgétaire, garant, estime t-il, de la pérennité des sociétés. « Les Clubs sont devenus des sociétés sportives commerciales, donc régies par le code du commerce. Ils (les clubs, ndlr) doivent se conformer à la législation fiscale et celle du travail», a-t-il noté. D’autre part, M. Tahmi a fait savoir que la réalisation des centres d’entraînement des clubs est prioritaire dans la politique de son département. «Ces centres ont connu un développement notable. 20 clubs bénéficieront dans un premier temps de centres d’entraînement. Les responsables des clubs seront associés lors des différentes phases de réalisation de ces infrastructures », a assuré le premier responsable du secteur. Seulement, les clubs professionnels, eux, affirment qu’ils n’ont pas été aidés comme il se dit tout au long de cette période qui a vu le lancement du professionnalisme, surtout qu’ils ont été confrontés à de nombreux problèmes. Les présidents de clubs ont montré toute leur colère quant à certaines vérités « déformées ». Ils ont tenu à démentir le fait qu’ils ne procédaient pas à la déclaration de leurs joueurs à la Cnas, de même qu’ils n’ont reçu que des promesses non tenues, surtout pour ce qui est des assiettes de terrain pour bâtir les centres de formation qui ne se sont pas concrétisés sur le terrain.

Publié dans Sports

Le ministre des Sports, Mohamed Tahmi, a insisté sur un rapprochement «bénéfique et durable » des comités olympiques espagnol et algérien pour développer davantage les relations entre les deux instances. « L’Algérie doit impérativement développer ses relations avec les pays du bassin méditerranéen et l’Espagne est une grande nation en matière de sport. L’accord de coopération et d’échanges qui sera signé entre les deux comités olympiques servira à développer et renforcer les relations entre les deux parties», a déclaré M. Tahmi lors d’une rencontre avec le président du Comité olympique espagnol, Alejandro Blanco Bravo, et son homologue algérien, Mustapha Berraf. «L’Espagne jouit d’une grande expérience, notamment en matière de formation et de préparation des athlètes. Dans ce contexte, les comités olympiques espagnol et algérien travailleront en commun afin de profiter de cette expérience », a ajouté le ministre des Sports. De son côté, le président du Comité olympique espagnol a estimé que cet accord de coopération sera bénéfique pour les deux pays. « Le plus important est de partager nos expériences en matière de sport afin d’obtenir de meilleurs résultats et partager nos expériences, car les deux parties peuvent apprendre l’une de l’autre », a souligné M. Blanco Bravo. Le responsable espagnol est en visite de trois jours à Alger pour évoquer les opportunités de coopération et d’échanges avec les instances sportives algériennes. Au cours de la deuxième journée de sa visite, mardi, M. Blanco Bravo signera un accord de coopération et d’échanges avec la partie algérienne, puis animera à partir de 10h une conférence de presse au Cercle sportif militaire, à Beni Messous. Le président du Comité olympique espagnol rencontrera, mercredi à 10h au siège du COA, les fédérations sportives algériennes « en vue d’identifier les voies et moyens d’une coopération gagnant-gagnant permettant aux athlètes des deux pays de se préparer conjointement en prévision des prochaines échéances », a précisé le président du COA.

Publié dans Sports

L’entraîneur du CR Belouizdad, Alain Michel, a estimé lundi que la priorité est désormais celle du résultat immédiat, « même au détriment de la manière de jouer », pour tout coach souhaitant préserver son poste dans un championnat de Ligue 1 algérienne de football, marqué par des changements fréquents au niveau de la barre technique des clubs.  « Désormais, j’ai acquis une certaine expérience dans le football algérien grâce à mes passages dans quelques clubs. Je suis persuadé maintenant que pour rester le plus longtemps possible dans son poste, un entraîneur est dans l’obligation de faire des résultats, sans se soucier de la manière de jouer », a déclaré le technicien français. L’actuelle saison 2014-2015 n’a pas dérogé à la règle concernant les entraîneurs des clubs de Ligue 1, voire ceux du deuxième palier, en ce sens que le changement des techniciens se poursuit à un rythme inédit. Après 19 journées de championnat, plus de 20 entraîneurs ont défilé à la barre technique de douze clubs de l’élite.  Certaines formations sont mêmes à leur quatrième coach. Seuls le MO Béjaïa, l’ES Sétif, l’ASM Oran et l’USM El Harrach poursuivent leur parcours avec les mêmes techniciens qui ont débuté la saison. Une réalité poussant Alain Michel à commenter que « tout entraîneur en Algérie se retrouve sous l’épée de Damoclès dès qu’il enchaîne deux résultats négatifs ». En fait, Michel garde toujours un mauvais souvenir de son passage à la JS Saoura, un club qu’il a dû quitter après seulement deux journées de championnat cette saison. La JSS est la troisième formation algérienne qu’a entraînée le technicien français, après le MC Alger et la JSM Béjaïa, avant de prendre en main le CR Belouizdad au milieu de la phase aller. Avec le CRB justement, il a réussi à damer le pion à l’USM Bel Abbès (1-0) sur son terrain vendredi dernier pour le compte de la 19e journée, un match durant lequel les Belouizdadis ont été dominés de bout en bout par leur adversaire, comme le reconnaît leur entraîneur lui-même.  « A quoi sert de bien jouer pour perdre à l’arrivée, et plonger par la suite dans la crise ? », s’est interrogé Michel, en analysant les raisons de la série des limogeages qui continue à marquer le football national. Rien que pour la semaine dernière, l’USM Alger et la JSS se sont séparés de leurs entraîneurs français, respectivement Hubert Velud et Denis Goavec.

Publié dans Sports

Le match JS Kabylie-NA Hussein Dey, comptant pour la 20e journée du championnat d’Algérie de Ligue 1 Mobilis, prévu initialement au stade 20-Août (Alger), aura finalement lieu le vendredi 13 janvier à 16h au stade 8-Mai-45 de Sétif, a indiqué lundi la Ligue de football professionnel (LFP). La LFP n’a pas avancé les raisons du changement de la domiciliation de cette rencontre très importante pour les deux équipes, mal en point en championnat de L1. Depuis les sanctions infligées par la FAF à la JSK suite au tragique décès de l’attaquant camerounais Albert Ebossé, fin août 2014, la JS Kabylie accueille régulièrement ses adversaires au stade  20-Août d’Alger, tout comme le NAHD du reste. A l’issue de la 19e journée, la JSK occupe la 12e place avec 23 points, tandis que le NAHD est logé à la 14e position avec 22 points.

Publié dans Sports

Le club d’Al Ahly d’Egypte, adversaire de l’ES Sétif en finale de la Supercoupe d’Afrique de football, est attendu à Alger le 19 courant, soit 48 heures avant le rendez-vous continental prévu au stade Mustapha-Tchaker (Blida). En prévision de cette rencontre, la formation de la capitale égyptienne donnera la réplique en amical à Ennepi, deuxième au classement du championnat, samedi prochain. Ce match a été programmé pour permettre aux protégés de l’entraîneur espagnol, Juan Carlos Garido, troisièmes du championnat local, de préserver leur forme compétitive après la décision des autorités égyptiennes de geler, jusqu’à nouvel ordre, le championnat de leur pays. Une décision faisant suite aux incidents produits dimanche en marge du match Zamalek-Ennepi et qui ont fait plusieurs morts et blessés parmi les supporters du Zamalek. L’ESS disputera pour la première fois la Supercoupe africaine grâce à son trophée en Ligue des champions acquis en novembre dernier, tandis qu’Al Ahly est détenteur de la Coupe de la CAF.

Publié dans Sports

L’international algérien Baghdad Bounedjah a rempilé jusqu’en juin 2019 avec l’Etoile sportive du Sahel, Ligue 1 du championnat de Tunisie de football, rapporte lundi le site Infosfoot.tn. Les dirigeants de l’Etoile ont réussi un coup de maître en obtenant l’aval de l’attaquant fétiche de l’équipe première, l’attaquant algérien Baghdad Bounedjah, et de l’excellent défenseur tunisien, Hamdi Neggaz, pour renouveler leur bail avec le club sahélien jusqu’ au mois de juin 2019, a ajouté la même source. « Ces deux excellents joueurs étaient très convoités de toutes parts, et c’est une très belle opération que viennent de réaliser respectivement le directeur exécutif, Houcine Jenayeh, et le directeur sportif, Ziad Jaziri, avec ces deux joueurs en particulier », a indiqué le site tunisien. Le site Infosfoot.tn a ajouté que d’autres joueurs, à l’instar d’Aymen Trabelsi, d’Alya Brigui et de Ziad Boughattas, vont emboîter le pas à leurs deux coéquipiers pour prolonger leur contrat avec l’équipe phare du Sahel et que les négociations sont très avancées dans ce sens. Baghdad Bounedjah avait été élu, en janvier dernier, meilleur joueur étranger du championnat de Tunisie de Ligue 1 de football en 2014, selon le sondage annuel du site spécialisé Kawarji. Les lecteurs de Kawarji.com ont choisi, sans surprise, le meilleur buteur du championnat de Tunisie comme meilleur joueur étranger de l’année 2014, souligne la même source. Baghdad Bounedjah a obtenu 44,53% des suffrages des internautes. L’ex-joueur de l’USM El Harrach est en train de réaliser une excellente saison avec son équipe. Il a fini meilleur buteur de la phase aller du championnat de Tunisie de Ligue 1 avec 8 buts et son équipe occupe la deuxième place au classement à une longueur du leader, le Club africain. Il avait déjà terminé meilleur baroudeur du championnat la saison dernière avec 14 réalisations.

Publié dans Sports

L’international algérien, Aïssa Mandi, a été choisi dans l’équipe type de la 30e Coupe d’Afrique des nations établie par la Confédération africaine de football (CAF) à l’issue de la finale de l’épreuve remportée par la Côte d’Ivoire face au Ghana (0-0, 9-7 tab), dimanche à Bata (Guinée équatoriale). Le latéral droit des Verts participait pour la circonstance à sa première CAN, lui qui avait rejoint l’équipe d’Algérie en novembre 2013. Il a pris part à l’intégralité des quatre rencontres livrées par la bande de l’entraîneur français, Christian Gourcuff, sortie de la compétition aux quarts de finale, après sa défaite face à la Côte d’Ivoire (3-1). Le joueur de Reims (Ligue 1, France) est le seul Algérien à figurer dans cette équipe type de la CAN-2015, dominée par les Eléphants, qui sont représentés par cinq joueurs.

Publié dans Sports

Le Serbe Novak Djokovic domine toujours le classement ATP publié lundi, avec 13 045 points. Sans avoir joué cette semaine, le Suisse Stanislas Wawrinka et l’Espagnol David Ferrer gagnent une place chacun, respectivement 8e et 9e, aux dépens du Croate Marin Cilic (10e). La plus belle progression de la semaine est celle du Dominicain Victor Estrella : à 34 ans, il bondit de 21 places au 52e rang, après avoir remporté dimanche à Quito son premier tournoi ATP. L’Espagnol Guillermo Garcia-Lopez gagne 6 places (27e) au lendemain de sa victoire à Zagreb.

Publié dans Sports

Le Norvégien Alexander Kristoff (Katusha) a remporté lundi au sprint la deuxième étape du Tour cycliste du Qatar, et prend les commandes au classement général. Disputée sur une distance de 187,5 km entre Al Wakra et Al Khor Corniche, l’étape du jour a vu Kristoff s’imposer devant l’Italien Andrea Guardini et le Belge Greg Van Avermaet. Au classement général, le Norvégien mène désormais la danse, une seconde devant le Belge Tom Boonen et trois devant Van Avermaet. Mardi, un contre-la-montre individuel de 10,9 km attend les coureurs.

Publié dans Sports
Page 1 sur 6