Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
Reporters - Filtrer les éléments par date : lundi, 09 février 2015

Le président de la JS Kabylie, Moh Chérif Hannachi, reste déterminé à défendre les intérêts de son équipe pour mettre fin à la sanction qui frappe les Canaris depuis l’incident fort regrettable qui a coûté la vie au joueur camerounais, Albert Ebossé, et qui les contraint à évoluer loin de leurs bases et à huis clos. Considérant que son club a payé suffisamment cette « erreur », cette sanction doit être allégée pour permettre au moins aux Jaune et Vert d’évoluer dans leur antre, le stade 1er-Novembre, de Tizi-Ouzou. Le patron de la formation de la ville des Genêts pense qu’il faut permettre au club de jouer le reste des rencontres dans ce stade, surtout que la situation de la JSK s’aggrave. Il faut, selon lui, que les chances soient égales avec les autres formations, sachant que le club kabyle joue sa survie en Ligue 1 Mobilis. Il ajoute que son club, qui a pour habitude de jouer les premiers rôles en championnat, ne peut se permettre d’évoluer aussi loin de ses bases et donc de compromettre son maintien. Hannachi a affirmé qu’il était confiant pour un retour à Tizi-Ouzou, d’autant plus que le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, avait reçu une délégation de supporters de la JSK qui avaient souhaité que leur club soit gracié et qu’il puisse au moins revenir à Tizi. Le patron de la formation kabyle fait tout pour que son club retrouve son stade fétiche à partir du prochain match face au NAHD, samedi prochain.

Publié dans Sports

De retour de Paris où il était à la tête de la délégation algérienne qui a pris part, vendredi dernier, au Sommet France-Afrique, le ministre délégué chargé des Affaires maghrébines et africaines, Abdelkader  Messahel, s’est réuni, hier, dans le cadre des échanges réguliers entre l’Algérie et les pays de l’Union européenne, avec les ambassadeurs accrédités à Alger. Mali, Libye, Sahara occidental et terrorisme international ont été à l’ordre du jour de cette rencontre où ont été abordées des questions d’intérêt commun au vu de l’engagement de l’Algérie sur ces fronts avec ses partenaires européens. Dans son allocution d’ouverture de cette rencontre, M. Messahel a précisé qu’il s’agit de passer en revue l’évolution de la situation dans la région du Sahel, en premier le processus de négociations en cours à Alger pour trouver une « solution définitive à la crise que connaît le Mali dans le cadre du respect de son intégrité territoriale et de sa souveraineté ». Evidemment, la Libye reste le dossier majeur tant il intéresse l’UE et dans lequel elle est impliquée dans le processus en cours pour parvenir à une solution à la crise qui secoue la Libye. Il a indiqué à ce sujet que l’Algérie « est en contact avec des pays partenaires, aussi bien de la région que du monde, notamment les pays du voisinage, le Qatar, les Emirats Arabes Unis, la Turquie, les Etats-Unis, la France, le Royaume-Uni, l’Italie et la Russie, pour forger un consensus sur les contours d’une solution politique inter libyenne négociée de sortie de crise ». L’objectif étant, a-t-il souligné, est de « parvenir à une solution politique consensuelle qui préserve l’unité, l’intégrité territoriale du pays et la cohésion du peuple libyen et ouvre la voie à la mise en place des institutions chargées de gérer la transition » Plus globale, la question du terrorisme a permis à M. Messahel et à ses invités de revenir sur « tout ce qui est entrepris dans le cadre des stratégies mondiale, régionale et nationale pour lutter contre ce phénomène qui menace la paix et la sécurité dans le monde ». A ce sujet, le ministre délégué chargé des Affaires maghrébines et africaines a annoncé que l’Algérie accueillera, durant le premier semestre de l’année en cours, une conférence de haut niveau sur le financement du terrorisme. Cette conférence « se penchera sur l’élaboration d’un projet de protocole additionnel à la convention sur le terrorisme qui sera soumis aux Nations unies », a précisé M. Messahel, rappelant que la tenue de cette conférence a été décidée par le sommet du Conseil de paix et sécurité de l’UA, tenu en septembre dernier à Nairobi. Il a souligné, à cet effet, que la lutte antiterroriste constitue un « axe majeur » de la diplomatie algérienne, car a-t-il dit, le retour à la stabilité et à la sécurité est « un impératif pour la relance du développement économique et social et pour la consolidation des processus de démocratisation en cours dans nos pays ». Le dernier dossier examiné concerne la situation au Sahara occidental, à propos de laquelle M. Messahel a annoncé que l’envoyé personnel du secrétaire général des Nations unies pour le Sahara occidental, Christopher Ross, « effectuera une tournée dans la région dans les prochains jours », sachant que le Conseil de sécurité de l’ONU se penchera à nouveau sur la question du Sahara occidental au mois d’avril prochain. En parallèle, le ministre des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, recevait, le même jour, le ministre délégué burkinabé chargé de la Coopération régionale, Nebie Bedializoun Moussa, venu à Alger dans le cadre des préparatifs du lancement de la cinquième phase du dialogue inter-malien, une phase cruciale pour arriver à un accord de paix définitif. « Nous sommes ici pour nous impliquer davantage dans ce processus que nous soutenons et que nous saluons et qui est conduit avec beaucoup de sagesse et de professionnalisme par l’Algérie », a affirmé à ce propos M. Bedializoun Moussa. « Nous sommes venus soutenir nos frères du Mali et soutenir le processus d’Alger », a-t-il encore ajouté. Le processus des pourparlers entre Maliens a connu ces dernières semaines des turbulences qui l’ont fragilisé, marquées par des violences dans le nord du pays, à Gao, entre civils azawadiens et forces d’interposition onusiennes, la Minusma. Il n’en demeure pas moins que la partie algérienne continue d’afficher son optimisme quant à une issue favorable du dialogue intermaliens.

Publié dans Der

Le ministre du Commerce, Amara Benyounès, a indiqué, hier lors de sa visite d’inspection et de travail dans la wilaya de Tlemcen, que son département combattra la fraude qui existe à travers le pays par tous les moyens. Le ministre, qui a visité des projets de réalisation des sièges des inspections territoriales du commerce dans les communes de Maghnia et de Ghazaouet, ainsi que le siège de l’inspection aux frontières au niveau du port de Ghazaouet, a affirmé que les pouvoirs publics vont aider les petites et moyennes entreprises (PME) à se développer et à passer à l’exportation. Il a également indiqué que ces inspections territoriales vont aider davantage à contrôler le commerce dans la région. Selon M. Benyounès, une conférence regroupant les acteurs de son secteur aura très prochainement lieu. « Vers la fin du mois de mars prochain, sera tenue une conférence sur le commerce extérieur et devra sortir avec des recommandations », a-t-il dit. Avant de procéder à l’inauguration du nouveau marché de proximité d’Oudjlida, le ministre du Commerce a initié une rencontre avec des opérateurs économiques des régions de Tlemcen et de Henaya, activant essentiellement dans les domaines de l’agroalimentaire et de la fabrication d’articles de literie, avec lesquels il a évoqué la nécessité de produire davantage et d’envisager de passer à l’exportation. Le ministre a également inauguré le marché de proximité de Remchi, où 140 commerçants devraient bénéficier de locaux, et ce, après avoir été dans l’informel. Cette action, qui sera suivie par l’inauguration d’un deuxième marché vers la fin du mois en cours, indique M. Benyounès, permettra l’éradication des marchés parallèles qui nuisent à l’économie nationale.

Publié dans Der

Au lendemain du retour du président tunisien, Béji Caïd Essebsi, à son pays, après une première visite en tant que tel effectuée en Algérie la semaine dernière, le président de la République Abdelaziz Bouteflika met à profit le 57e anniversaire des événements de Sakiet Sidi Youcef pour adresser un message de vœux à son homologue tunisien, dans lequel il lui a renouvelé sa grande satisfaction quant au niveau des relations privilégiées entre les deux pays. « Les peuples algérien et tunisien s’apprêtent à célébrer avec fierté le 57e anniversaire des événements de Sakiet Sidi Youcef. En cette occasion mémorable, il m’est agréable de vous présenter, au nom de l’Algérie, peuple et gouvernement et en mon nom personnel, mes chaleureuses félicitations, tout en priant Dieu le Tout-Puissant de vous accorder santé et bien-être et à votre peuple davantage de progrès et de prospérité », écrit le président Bouteflika dans son message. Il ajoute : « Nous glorifions la mémoire de nos valeureux martyrs qui se sont sacrifiés dans cette ville au nom de la liberté, de la dignité et de l’indépendance et saluons le courage héroïque de nos deux peuples frères face aux colonisateurs en cette journée historique qui restera, pour les générations futures, le symbole suprême de la solidarité et de la fraternité algéro-tunisienne. » Quant au niveau des relations entre les deux pays, le chef de l’Etat a exprimé de nouveau sa « grande satisfaction quant au niveau des relations privilégiées existant entre nos deux pays, ainsi que ma volonté d’œuvrer, de concert avec vous, au renforcement de celles-ci et à la réalisation d’un partenariat global par fidélité à nos martyrs et en consécration des aspirations de nos deux peuples frères », conclut le message.

Publié dans Der

Des quantités de carburant et des denrées alimentaires ont été saisies par l’Armée nationale populaire (ANP) dans les régions d’El Oued et Bordj Badji Mokhtar, a indiqué hier un communiqué du ministère de la Défense nationale (MDN), faisant également état de l’arrestation de contrebandiers. « Dans le cadre de la sécurisation des frontières et de la lutte contre la contrebande et le crime organisé, un détachement de l’ANP relevant du secteur opérationnel d’El Oued (4e Région militaire), a saisi, hier 7 février 2015 à 11h00, suite à une patrouille près de la localité de Hassi El Djerrara, une quantité 800 litres de carburant », a précisé le MDN. Le même jour et au niveau de la 6e région militaire, « un détachement relevant du secteur opérationnel de Bordj Badji Mokhtar a intercepté 2 contrebandiers et saisi deux 2 camions chargés de 33 tonnes de denrées alimentaires et 2200 litres de carburant destinés à la contrebande », a ajouté le communiqué.

Publié dans Der

Les Hamraoua sont réguliers depuis quelque temps et ambitionnent de le demeurer pour assurer le maintien le plus tôt possible. Le MC Oran, qui a difficilement battu l’USM El Harrach (1-0) en clôture de la 19e journée du championnat de Ligue 1 Mobilis de football, a pris la troisième marche du podium, à cinq longueurs du leader, le MO Béjaïa, qui a battu la veille l’ASM Oran (1-0), tandis que le MC Alger reste bon dernier après sa défaite devant la JS Saoura (2-1). Les Hamraoua ont souffert pour s’imposer à domicile contre l’USMH dans un match pour la troisième place. Les hommes de Jean-Michel Cavalli ont fait la différence grâce à un but de Nekkache juste avant la pause. Par ce succès, le MCO monte sur le podium, tandis que son adversaire du jour recule à la cinquième place. Dans l’autre rencontre de la journée, le CR Belouizdad, qui restait sur un probant succès contre l’USM Alger (2-1) dans le derby de la capitale, a obtenu une nouvelle victoire en déplacement contre l’USM Bel Abbès (1-0) grâce à sa nouvelle recrue, le Bosnien Galin, dès la deuxième minute. Une victoire qui permet aux Belouizdadis de se hisser à la cinquième place. Le leader, le MO Béjaïa, avait consolidé la veille sa place de leader en disposant de l’ASM Oran (1-0). Un but de Hamzaoui à la 11e minute permettait aux protégés d’Abdelkader Amrani de porter à trois unités leur avance sur leur dauphin, l’ES Sétif, qui s’est contentée d’un nul vierge face au NA Hussein Dey (0-0). Les locaux ont même raté un penalty par Ouznadji à la 37e minute. La bonne opération de cette journée est réalisée par l’USM Alger, qui est au pied du podium, après son large succès contre le RC Arba (5-1). Les Usmistes, qui restaient sur trois contreperformances, dont deux défaites, ont atomisé leur hôte grâce à un Belaïli des grands jours. Dirigés par le duo Aksouh-Dziri, suite à la démission d’Hubert Velud, les Rouge et Noir ont signé leur plus grand score de la saison grâce notamment à deux penalties de Meftah et Ferhat et un premier but de la nouvelle recrue, l’Ivoirien Manucho. La journée est marquée également par la retentissante victoire du MC El Eulma face au CS Constantine (3-0). Les protégés d’Azzedine Aït Djoudi, qui restaient sur un bon nul face à l’ES Sétif (1-1), ont attendu la seconde période pour faire la différence, grâce, entre autres, à une nouvelle réalisation de Derrardja, meilleur artilleur du club. Dans le bas du classement, le match à six points entre la JS Saoura et le MC Alger, disputé devant un public nombreux, est revenu aux Sudistes grâce à Tiouli (8e) et Aoudou (55e). A la faveur de cette précieuse victoire, la JSS, sans entraîneur après le départ de Gouavec, se hisse à la 10e place avec 24 points, tandis que le MC Alger, qui restait sur trois résultats positifs, reste scotché à la dernière place, à un point de l’avant-dernier, l’ASO Chlef, contraint au nul par la JS Kabylie (1-1). L’USMBA, piégée à domicile par le CRB, a laissé passer une bonne occasion de sortir de la zone rouge.

Publié dans Sports

Le challenge national de cross Chelda-Boulenouar de Tlemcen a connu un grand succès, avec un nombre élevé de participants, par rapport aux précédentes éditions. Les athlètes Barkahoum Drici d’Alger (dames) et Khoudir Aggoune de Béjaïa (messieurs) ont remporté samedi, avec brio, le titre de la 29e édition du challenge national Chelda-Boulenouar de Tlemcen. Chez les dames, Drici a surclassé, sur le parcours de la commune de Chetouane, Nabila Sifi et Malika Benderbal de l’équipe de la Protection civile d’Alger. Chez les messieurs, Aggoune a devancé Abdelaziz Kerziz d’Alger et Ahmed Dali de l’équipe nationale militaire. Chez les juniors garçons, c’est le jeune espoir du demi-fond national, Taki-Eddine Hedeili de Tlemcen, qui a dominé Hocine Zourgani et Hasseni Si Youcef de Chlef. Chez les filles, c’est la jeune Saâdia Bouadjaïmi de Tlemcen qui a décroché la première place, suivie par Hayat Sahi de Chlef et Amina Hamzi de Sidi Bel Abbès. Au niveau des petites catégories, c’est l’école de la wilaya de Chlef qui a raflé la majorité des titres, suivie de celles de Tissemsilt et de Bordj Bou Arréridj. Cette 29e édition s’est déroulée dans de très bonnes conditions d’organisation. Pour le membre du bureau de la Fédération algérienne d’athlétisme (FAA), Tahar Bekhouche, cette nouvelle édition du challenge national Chelda-Boulenouar a eu un grand succès, notamment sur le plan du nombre de participants, enregistrant la participation de plus de 1 100 athlètes (filles et garçons), représentant 70 clubs et 30 wilayas du pays. Sur le plan technique, le niveau a été moyen, en l’absence de nombreux athlètes brillants qui se préparent pour d’autres échéances sportives, à l’instar de Souad Aït Salem et Rabah Abboud, sacrés champions de la précédente édition de ce challenge. L’élite sportive nationale se retrouvera le 28 février au championnat national de cross-country, qui se déroulera dans la wilaya de Tizi-Ouzou, a indiqué le même responsable, ajoutant, par ailleurs, que les quatre meilleurs des catégories seniors, juniors (filles et garçons), en plus des deux meilleurs athlètes dans les challenges, représenteront l’Algérie au prochain championnat du monde de cross-country, prévu en Chine le 28 mars. L’objectif étant d’améliorer la position de l’équipe nationale au classement mondial, a souligné la même source, rappelant que l’Algérie avait occupé la 6e place par équipes au championnat du monde qui s’est déroulé en 2013 en Pologne. Le meilleur algérien, en l’occurrence Rabah Abboud, s’était classé 10e.

Publié dans Sports

Les athlètes de l’Association sportive de Sidi Chahmi se sont illustrés au championnat régional de bodybuilding, clôturé samedi au centre culturel de Tlemcen, à l’issue de deux jours de compétition, en décrochant plusieurs podiums dans leurs catégories de poids respectives. Les culturistes de Sidi Chahmi ont livré une belle prestation lors de cette phase régionale, qui s’est déroulée dans une bonne ambiance, en présence d’une assistance record. «Les athlètes se sont donnés à fond. Il y avait une très bonne organisation, mais ce qui m’a le plus fait plaisir, c’est la grande affluence. Cela prouve que ce sport a un public en Algérie», a déclaré Habib Azzouz, superviseur de la compétition. «Nous avons de plus en plus de licenciés et le niveau de nos compétiteurs s’est beaucoup amélioré, se rapprochant des standards internationaux », s’est-il encore félicité. Cette compétition, organisée par la Ligue de wilaya de bodybuilding et power lifting de Tlemcen, a mis en lice plus de 60 concurrents dans dix catégories de poids de moins de 60 kg à plus de 100 kg, représentant les wilayas de Béchar, Djelfa, Relizane, Sidi Bel Abbès, Aïn Témouchent, Oran et Tlemcen. Les trois premiers de chaque catégorie sont qualifiés pour la phase finale du championnat d’Algérie, prévu en mai prochain. Le lieu reste à déterminer. Au mois d’avril prochain aura lieu l’open national de repêchage, programmé à la salle de cinéma El Feth d’Oran afin de permettre à certains athlètes de décrocher leurs billets qualificatifs pour la phase finale.

Publié dans Sports

La RD Congo a décroché la 3e place au classement de la CAN-2015 de football, suite à sa victoire aux tirs au but (4-2) face à la Guinée équatoriale, en match de classement disputé samedi soir à Malabo. Le score était resté zéro partout pendant les 90 minutes, malgré quelques belles occasions de part et d’autre. Les deux équipes ont eu recours directement à la séance de tirs au but pour se départager. La Guinée équatoriale, pays hôte de la compétition, avait raté ses deux premiers tirs, tandis que la RDC a réussi un sans-faute, qui lui a permis de l’emporter au final (4-2).

La Fifa et la CAF signent un accord de coopération La Fédération internationale de football (Fifa) et la Confédération africaine de football (CAF) ont procédé, samedi à Malabo, en Guinée équatoriale, en marge de la CAN-2015, à la signature d’un important accord de coopération, qui tend à renforcer le travail en commun pour le développement du football en Afrique, indique un communiqué de la CAF. Il existait déjà de multiples partenariats entre les deux parties, comme il en existe entre la Fifa et les autres continents, mais cette fois, un certain nombre de priorités ont été énoncées, notamment la technique et l’éducation (formation des entraîneurs, octroi de licences, développement de l’arbitrage, football de base, juniors, garçons et filles), l’octroi de licences de clubs, enregistrement des joueurs dès leur première licence dans un club, la gestion et administration (expertise administrative et promotion de la bonne gouvernance au niveau des clubs et des ligues) et le développement de la médecine du sport. A travers leur collaboration, la Fifa et la CAF entendent créer une synergie et renforcer leurs liens entre leurs programmes et activités de développement respectifs afin d’en maximiser les bienfaits et de fournir aux associations africaines des solutions locales sur mesure. Le président de la Fifa, Joseph Blatter, en définissant l’esprit de la coopération, a rappelé que, « parfois, il est bien de signer des documents, quand bien même ils ne paraissent pas nécessaires », et s’est félicité des très bonnes relations entre la Fifa et la CAF et entre lui-même et le président Hayatou.

Publié dans Sports

L’international algérien de Tottenham, Nabil Bentaleb, auteur d’une passe décisive, a largement contribué à la victoire de son équipe contre Arsenal (2-1), samedi à White Hart Lane, en match comptant pour la 24e journée du championnat d’Angleterre de première division de football. Le meneur de jeu algérien, qui venait juste de rentrer de la Coupe d’Afrique des nations de 2015 en Guinée équatoriale, a déposé une balle sur la tête de son coéquipier Kane, qui trompa le gardien Ospina, à quatre minutes de la fin de la partie. Pourtant, les débats avaient mal débuté pour les Spurs, avec un but précoce de l’Allemand Ozil (11e), mais c’était compter sans l’abnégation et le courage des partenaires de l’Algérien Bentaleb, qui ont réussi à égaliser par le même Kane à la 56e minute. Au four et au moulin, Bentaleb a défendu, à l’instar de tous ses partenaires, bec et ongles son avantage, écopant au passage d’un carton jaune dans les ultimes minutes de la partie. L’entraîneur de Tottenham, Mauricio Pochettino, s’était réjoui jeudi du retour de l’international algérien, Nabil Bentaleb, en prévision du derby du nord de Londres contre Arsenal.

Publié dans Sports
Page 1 sur 6