Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
Reporters - Filtrer les éléments par date : mercredi, 22 avril 2015

Engagé, depuis mi-janvier, dans la rédaction d’un recueil documentaire interbancaire en vue d’un premier déploiement du système de paiement en ligne, le Groupement d’intérêt économique – monétique (GIE-monétique) vient d’annoncer, par la voix de son directeur général, Mouatassem Boudiaf, que cette phase est désormais accomplie, ce qui ouvre la voie à la mise en place du paiement par Internet avec pour première échéance fin juin. Dans un entretien accordé au journal il y a un mois, M. Boudiaf expliquait que le groupement qu’il dirige a décidé « d’encadrer un certain nombre d’activités commerciales – billetterie, factures, télécoms… en vue de permettre en premier l’ouverture des paiements en ligne à certaines activités, principalement auprès de grands facturiers et de sociétés de services », principalement les entreprises de distribution d’eau, d’électricité et de gaz, de transport aérien, de téléphonie et Internet fixe et mobile. «La deuxième phase, c’est-à-dire la généralisation à d’autres activités économiques du paiement en ligne, interviendra en fonction de l’évolution de ce nouvel environnement et du retour d’expérience que nous aurions eu de la première phase justement », déclarait-il dans ces mêmes colonnes. A ce titre, un protocole d’accord a été signé, la semaine dernière, portant délégation par le GIE-Monétique de la gestion de la plate-forme interbancaire d’autorisation à la Société d’automatisation des transactions interbancaires et de monétique (Satim). Ce faisant, la Satim se chargera de recueillir auprès de ces grands facturiers les autorisations interbancaires, mais aussi de la sécurisation de la plate-forme, de ses infrastructures et des équipements techniques en assurant sa continuité et en augmentant sa capacité de transaction. Une fois la Seal, Sonelgaz ou encore Air Algérie autorisées à proposer des opérations de paiement à partir de leur site Web, une « pastille» CIB sera alors visible, indiquant qu’il est possible de procéder à un paiement avec une carte de paiement interbancaire. Quant à l’ouverture du paiement sur Internet à la vente de biens matériels à travers la carte CIB, elle reste tributaire de la promulgation des textes d’application de la loi 15-04 relative à la signature et à la certification électroniques, selon M. Boudiaf.  De même, il précisait que « la généralisation du paiement en ligne sera adossée à la généralisation de la vente en ligne, qui sont deux périmètres totalement distincts qui font intervenir des départements ministériels tout aussi distincts. La réglementation et la régulation du commerce en ligne relèvent des attributions du ministère du Commerce, tandis que le paiement en ligne, lui, relève de la compétence de la Banque d’Algérie». Actuellement, la plate-forme de la Satim gère cinq millions de transactions de retrait par an, représentant un volume de plus de 47 milliards de dinars, et l’ensemble du réseau interbancaire est servi par quelque 2 000 guichets automatiques de banque, ceux d’Algérie Poste inclus.

Publié dans Der

Nos malades atteints de cancer devraient faire preuve de patience jusqu’à la fin de l’année en cours pour que le problème des rendez-vous pour des séances de radiothérapie prenne fin. D’ici là, les chanceux encore en vie verront peut-être la « promesse faite » lundi dernier par le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière se concrétiser. « La réception d’ici à fin 2015 de centres anticancer (CAC), en cours de travaux de réalisation dans le cadre du plan national de lutte contre le cancer, mettra fin à cette problématique », a assuré Abdelmalek Boudiaf lors de son inspection du CAC d’Annaba. Entré en service à la mi-février passé, le CAC ouvrira son service de radiothérapie, actuellement en phase de test, «à la mi-mai prochain avec la programmation du premier malade », a assuré M. Boudiaf. Equipé, de trois accélérateurs et d’un scanner, le CAC d’Annaba aura une capacité de traitement de 150 malades par jour. Après la réception de l’ensemble des structures de ce centre, prévue au cours des prochaines semaines, les efforts seront concentrés sur les projets des CAC de Tizi-Ouzou, Sidi Bel Abbès et Tlemcen, a assuré le ministre, qui a affirmé que l’Algérie comptera fin 2015 pas moins de 47 CAC, contre seulement 17 en 2012. Au cours d’une rencontre avec les professionnels de la santé et les médecins du CAC, M. Boudiaf a mis l’accent sur les actions de l’Etat pour la promotion de la qualité des prestations sanitaires, en insistant sur la conjugaison des efforts de tous les intervenants et leur implication dans les programmes de formation continue pour relever le niveau et la qualité des performances de tous les acteurs de la santé. Le ministre a visité, au cours de sa tournée, l’établissement hospitalier d’El Hadjar, où il a appelé à valoriser l’action du médecin généraliste et à encourager les soins à domicile pour réduire la pression sur les urgences. Une question qui se pose avec acuité, car, faudrait-il le noter, en dépit particulièrement de tout ce qui a été dit à propos, la santé dans notre pays reste un secteur malade. De l’avis de tous et même des professionnels du secteur, se faire prendre en charge dans un établissement de santé publique chez nous relève du véritable parcours du combattant. Dans un pays où des sommes colossales sont déboursées pour l’acquisition du matériel de formation et autres, tous les moyens sont bons pour « justifier » une situation catastrophique. « La santé est d’abord un secteur complexe. Le citoyen aujourd’hui devient exigeant », avait déclaré récemment le directeur du CHU Nefissa-Hamoud (ex-Parnet), à Alger.

Publié dans Der

Vingt immigrants clandestins ont été arrêtés dans des opérations distinctes menées dans le sud du pays par l’Armée nationale populaire (ANP), a indiqué hier le ministère de la Défense nationale dans un communiqué. « Dans le cadre de la sécurisation des frontières et de la lutte contre la contrebande et le crime organisé, deux détachements de l’ANP relevant des secteurs opérationnels d’In Guezzam et de Bordj Badji Mokhtar (6e Région militaire) ont arrêté, le 20 avril 2015, dans deux opérations distinctes seize immigrants clandestins de différentes nationalités africaines et ont saisi six motos », précise la même source. Par ailleurs et au niveau de la 4e Région militaire, « un détachement relevant du secteur opérationnel de Djanet a arrêté quatre immigrants clandestins de différentes nationalités africaines». D’autre part, les éléments des Gardes-côtes de Mostaganem et de Tlemcen, et ceux de la Gendarmerie nationale d’Aïn Témouchent (2e Région militaire) « ont saisi un véhicule utilitaire, 20 kilogrammes de kif traité, 8 270 litres de carburant et une quantité de 16 quintaux de déchets de cuivre destinée à la contrebande», ajoute le communiqué. (Source APS)

Publié dans Der

L’Organisation internationale des migrations (OIM) a annoncé hier depuis son siège à Genève qu’elle suspendait temporairement l’évacuation des étrangers du Yémen, en raison du manque de sécurité. « Nous avons effectué notre dernier vol dimanche 19 avril et évacué quelque 140 étrangers laissés pour compte. Et dans deux vols précédents, effectués les 12 et 14 avril, nous avons transféré 300 personnes à Khartoum, au Soudan. Le vol qui est parti dimanche avait pour destination Addis-Abeba », a déclaré le porte-parole Joel Millman. Mais l’organisation a été à présent forcée de suspendre les vols, jusqu’à nouvel ordre, a-t-il déclaré à la presse, soulignant que l’appel lancé par l’ONU aux belligérants pour qu’ils laissent sortir les étrangers n’est pas respecté. Il y a toujours des milliers d’étrangers au Yémen, en attente d’évacuation, selon M. Millman. « 16 000 ont pris contact avec nous, et 5 000 la semaine dernière, que nous considérons comme prêts à partir », a-t-il dit. Selon un bilan de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), en date du 17 avril, quelque 944 personnes ont été tuées et 3487 ont été blessées durant les hostilités au Yémen. Dans un précédent bilan, annoncé vendredi dernier, l’OMS avait fait état de 767 morts et 2906 blessés depuis le début des violences, le 19 mars.

Publié dans Der

Ce tournoi s’inscrit sur le calendrier international et reste très important pour la balle jaune algérienne qui a acquis de l’expérience dans l’organisation de ce genre de compétition. La 2e édition du tournoi international de tennis Algeria futures 1 du Pro circuit ITF aura lieu du 2 au 9 mai sur les courts en terre battue de Hai Es-Salam (ex St Hubert) d’Oran, avec la participation attendue de plus de 70 joueurs de 25 pays, a-t-on appris auprès des organisateurs. Cette compétition de la petite balle jaune d’une semaine, organisée par la ligue oranaise en collaboration avec la Fédération à la mémoire d’Abdenacer Mezdad, ex-entraîneur national, s’inscrit au calendrier 2015 de la Fédération internationale de tennis (FIT). Les joueurs attendus à ce tournoi sont issus de 25 pays : Afrique du Sud, Allemagne, Argentine, Australie, Autriche, Bosnie, Chili, Colombie, Croatie, Egypte, Espagne, France, Grande-Bretagne, Inde, Japon, Maroc, Moldavie, Pays-Bas, Pologne, Portugal, Russie, Suisse, Tunisie, Turquie et Algérie. Les deux premières journées de cette compétition, qui sera assurée par le juge-arbitre international, le Tunisien Kamel Belhaj Alaya, seront réservées aux épreuves des qualifications en simple et double. Le tableau des finales débutera le 4 mai avec le déroulement des 1/16es de finale en simple et des 1/8es en double. La première édition de ce mémorial international 2014 a été remportée en simple par le Serbe Krstin Pedja, qui a battu, en finale, le Français Ubiergo Jordan et en double par la paire italienne Giacalone Omar-Marrai Matteo face à son homologue belge Gigounon Germain-Reuter Yannik. L’ex-entraîneur national de tennis Abdenacer Mezdad est mort en 2007 à Oran à l’âge de 41 ans des suites d’une maladie. Cette compétition devrait permettre l’éclosion de nouveaux jeunes talents que ce soit d’Algérie ou des pays participants qui engageront des tennismen doués.

Publié dans Sports

Le bureau fédéral souhaite qu’un contrôle rigoureux des matches soit effectué pour éviter tout dérapage de quelque nature qui soit. D’importantes décisions ont été prises par le bureau fédéral de la FAF qui s’était réuni avant-hier au siège de la fédération. Ainsi, la première de ces décisions, c’est l’adoption du principe des indemnités de formation et de solidarité aux clubs formateurs conformément aux dispositions règlementaires en vigueur. Cela devenait en fait une nécessité pour protéger ces clubs formateurs, qui sont, d’habitude, vidés de leurs meilleurs joueurs qui souhaitent aller ailleurs dès qu’ils montrent des qualités, sans que les clubs qui les prennent ne versent une quelconque indemnité à ces clubs qui leur avaient donné l’occasion d’éclore. Dans cette optique, le bureau fédéral a demandé à la Ligue de football professionnel (LFP) de sommer les clubs professionnels recruteurs de payer ces indemnités. Une commission ad-hoc chargée du suivi des aspects liés au payement immédiat de ces indemnités a été mise en place. Elle est chargée de procéder à la régularisation des situations antérieures et de normaliser la gestion de ces mécanismes. Les clubs formateurs doivent introduire leur demande de paiement auprès du secrétariat général de la LFP pour bénéficier des droits de formation et de solidarité. Un compte spécifique abritera toutes les recettes pour leur répartition aux clubs amateurs concernés. Par ailleurs, et sur un autre volet, le BF a demandé à la Ligue de football professionnel (LFP) de « renforcer les mesures de contrôle des matches », tout en prenant les dispositions nécessaires pour le bon déroulement des dernières journées des championnats des Ligues 1 et 2 Mobilis. Les membres du bureau fédéral appellent à «une application rigoureuse des règlements pour combattre tout dépassement». «Dirigeants, joueurs et supporters sont appelés à veiller au respect du fair-play et des règlements », précise l’instance fédérale. Par ailleurs, la FAF a appelé les clubs ayant des contentieux avec leurs joueurs à apurer leurs dettes dans les plus brefs délais, rapporte la FAF sur son site officiel. Ayant pris connaissance de la situation des contentieux toujours pendants au niveau de la chambre de résolution des litiges (CRL), le bureau fédéral met en demeure les clubs défaillants à se conformer à la règlementation et à apurer leurs dettes envers les joueurs, s’abstenant par l’occasion à dévoiler les noms de ces clubs.

Publié dans Sports

Chicago et Golden State ont confirmé leur emprise sur la série et dominé respectivement Milwaukee et la Nouvelle-Orléans pour boucler leurs deux premiers matches à domicile par des succès. Dans un match accroché (7 fautes techniques, 1 expulsion), les Bulls sont partis en mode diesel. A l’image du duo Rose-Butler qui s’est contenté de 10 pts à 3/15 au tir lors de la première mi-temps (1er quart temps perdu 11-16), avant d’élever le ton dans la 2e (36 pts à 11/18, Rose inscrivant ses 15 points après la pause). Jimmy Butler prenant feu dans dernier quart-temps (14 pts, dont 4 sur 5 à 3 pts), pour signer son record en carrière en play-offs (31 pts à 10/19) après les 25 pts inscrits lors du premier match victorieux contre Milwaukee, bloqué à 35,6% de réussite aux tirs. Butler, poussé par les leaders des Bulls. «Jo (Noah) et Derrick (Rose) m’ont dit de shooter, m’ont même littéralement dit de shooter et de ne pas passer la balle. Je le sentais donc je n’avais plus qu’à mettre le ballon dans le panier.» Simple. Efficace. Joakim Noah (6 pts, 19 rbds) et Pau Gasol (11 pts, 15 rbds, 4 co), sont devenus le premier tandem des Bulls à arracher au moins 15 rebonds dans une rencontre de play-offs. «C’était physique, mais sympa», a signé derrick Rose. Le match 3 aura lieu jeudi à Milwaukee. Les Warriors éteints dans le 1er quart temps perdu (menés de 13 pts, ils perdaient finalement le premier acte 17-28) devant 19596 spectateurs peints en jaune et médusés ont progressivement retrouvé l’équilibre en profitant de la maladresse des Pelicans dans le 2e, seulement 25,7% de réussite aux tirs, leur pire pourcentage de la saison (55-52 à la mi-temps). A l’entrée du 4e quart temps tout restait à faire. 71-71. Là, les Warriors ne rataient pas leur départ pour infliger un 10-2 aux allures de KO à leurs rivaux. Pour continuer à faire la loi à domicile. Klay Thompson a inscrit 26 pts, Stephen Curry en ajoutant 22 (accompagnés de 6 pds). Les Warriors ont remporté 41 de leurs 43 matches à domicile cette saison. Leur dernière défaite à l’Oracle Arena remonte au 27 janvier dernier contre Chicago. Les Warriors portés par une belle série sont prêts à dépoussiérer leur histoire. La dernière fois que la franchise a mené 2-0 en play-offs, cela datait du 1er tour contre Utah en… 1989. Le match 3 se jouera jeudi à La Nouvelle-Orléans.

Publié dans Sports

Le match entre l’équipe algérienne de football et son homologue seychelloise, comptant pour la 1re journée du groupe J des qualifications à la Coupe d’Afrique des nations de 2017 (CAN-2017), se jouera le samedi 13 juin au stade Mustapha-Tchaker de Blida à 20h30, a annoncé, lundi, la Fédération algérienne de football (FAF) sur son site officiel. En vue de cette rencontre, les Verts effectueront un premier stage du 30 mai au 4 juin et un second du 7 au 14 juin, au centre technique national de Sidi Moussa (Alger). Le sélectionneur national, Christian Gourcuff, animera une conférence de presse le mercredi 6 mai à 11h à la salle de conférences du complexe olympique Mohamed-Boudiaf d’Alger. Dans le cadre de la préparation du deuxième match des qualifications face au Lesotho, l’équipe nationale effectuera un stage du 31 août au 8 septembre. Le match aura lieu à Maseru le 5 ou 6 septembre. Outre les Seychelles et le Lesotho, l’équipe nationale sera également opposée à l’Ethiopie.

Publié dans Sports

Le programme d’entraînement à Blida du MO Béjaïa et du RC Arba, les deux finalistes de la 51e Coupe d’Algérie de football, prévue le samedi 2 mai au stade Mustapha-Tchaker de Blida à 16h, a été arrêté par les organisateurs. Ainsi, le MOB et le RCA bénéficieront de trois séances d’entraînement à Blida, dont une seule sur le terrain principal, a appris l’APS lundi auprès de la commission d’organisation de la Coupe d’Algérie. Mercredi 29 avril et jeudi 30 avril, le RCA s’entraînera sur le terrain annexe du stade Mustapha-Tachaker, alors que les coéquipiers de Hocine Harrouche seront au rendez-vous, vendredi 1er mai, avec l’unique séance programmée sur le terrain principal. De son côté, le MOB s’entraînera sur la pelouse annexe mercredi et vendredi, alors que les Crabes fouleront jeudi le terrain principal. Le MOB et le RCA, qui ont accédé ensemble en Ligue 1 en 2013, animeront pour la première fois de leur histoire la finale de la coupe d’Algérie. Le MOB s’est qualifié aux dépens de l’ES Sétif (1-1, 6-5 aux tab), alors que le RCA a passé l’écueil de l’ASO Chlef (0-0, 3-0 aux tab).

22 000 tickets réparis équitablement entre les supporters des deux clubs Les galeries du MO Béjaïa et du RC Arba bénéficieront chacune de 11 000 tickets en vue de la finale de la Coupe d’Algérie qui opposera les deux équipes le 2 mai au stade Mustapha-Tchaker de Blida (16h), a-t-on appris auprès du président du club béjaoui, Ikhlef Boubekeur. Cette décision a été prise au cours de la réunion technique tenue la veille au siège de la fédération algérienne de football (FAF) en présence des présidents des deux formations de  la Ligue 1 et présidée par le premier responsable de la FAF, Mohamed Raouraoua. Il a été procédé également, au cours de cette réunion, à un tirage au sort pour l’emplacement des deux galeries. Les supporters du MOB prendront place du côté droit des tribunes, tandis que celui de gauche sera réservé aux fans du RCA, précise la même source. Chacune des deux équipes, qui animeront une finale pour la première fois de leur histoire, effectuera une seule séance d’entraînement sur le terrain du stade Tchaker. Ce sera le jeudi 30 avril pour les Crabes de Béjaïa, et le lendemain pour Ezzarga de Larbaâ.

Publié dans Sports

L’attaquant international algérien du Sporting Lisbonne, Islam Slimani, qui a contribué dimanche à la victoire de son équipe face à Boavista (2-1), s’est hissé à la 6e place au classement des buteurs du championnat portugais de football (11 buts), à six réalisations du meilleur marqueur, Jackson Martinez, au terme de la 29e journée. Le joueur algérien a confirmé encore une fois son sens inné de but avec ce 11e but en Liga Sagres, en 19 matches et 15 titularisations. L’ancien baroudeur du CR Belouizdad (Ligue 1 algérienne) a inscrit au total cette saison 13 buts, toutes compétitions confondues, en 28 matches avec le Sporting Lisbonne.

Publié dans Sports
Page 1 sur 6