Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
Reporters - Filtrer les éléments par date : lundi, 22 juin 2015

L’Etat a décidé de sévir contre les auteurs de propos faisant l’apologie du terrorisme ou tout autre message extrémiste véhiculant la haine, en plus de s’en prendre aux canaux médiatiques qui leurs servent de moyens de propagande.

Le gouvernement a-t-il, enfin, pris conscience de la dangerosité et de la gravité des dépassements commis par certains islamistes extrémistes qui se croient au-dessus des lois de la République ? C’est, en effet, ce que semble indiquer une source autorisée du ministère de la Communication, citée, hier par TSA. « Devant l’ampleur des dépassements constatés et face à la multiplication de déclarations et de propos publics qui constituent une promotion, voire une apologie du terrorisme, l’État a décidé de sévir contre les auteurs de ces propos et les médias qui leur servent de tribune », a déclaré la même source, précisant que « des courriers d’ultime avertissement ont été adressés à certains médias responsables de tels dépassements et des mesures ont été prises pour que de tels propos ne soient plus entendus ou lus dans les médias algériens ». Bien qu’aucune voix « officielle » n’est venue confirmer les mesures qui auraient été prises par les autorités pour faire face à la montée dangereuse d’idées et de fetwa extrémistes, il faut dire qu’il était temps d’agir et surtout, eu égard à l’ampleur des dérapages commis. Cette réaction intervient quelques jours après une ultime fetwa du récidiviste et islamiste extrémiste, Abdelfattah Hamadache qui, dans une déclaration sur les ondes d’une nouvelle chaine radio, a laissé entendre que s’il venait à être élu président de la République, il autoriserait une représentation officielle de Daech en Algérie. Un dérapage de trop qui ne pouvait passer inaperçu. Pourtant, faut-il le reconnaître, ses propos n’ont pas été pris avec autant de sérieux, sinon ils auraient été suivis d’une réaction ferme et immédiate des autorités. Il a fallu donc que d’autres médias plus ouverts aux vertus de la tolérance et du vivre-ensemble en fassent polémique sur le sujet, pour que des mesures soient prises. Le salafiste Hamadache, qui a brillé par son appel au meurtre lancé contre l’écrivain Kamel Daoued, n’est pas à son premier prêche incitant à la haine, à la violence et au terrorisme. Souvent invités dans des plateaux de chaînes de télévision privées, il en profite pour lancer des «fetwa» dignes d’un véritable « charlatan ». Dans un récent entretien, le ministre des Affaires religieuses et des Wakfs, en réaction aux prédicateurs qui passent sur les chaines de télévision, a indiqué que dans ce domaine, l’on est à la recherche de la sensation. « Je remarque avec amertume que nous sommes actuellement en train de clochardiser la chose religieuse et d’abrutir l’intelligence algérienne avec des chaînes qui sont en train d’interpréter les songes et les rêves », a-t-il dit et d’ajouter : « Pour les chaînes de télévision, j’ai évoqué le sujet avec mon collègue de la Communication qui partage la même préoccupation. L’autorité de régulation de l’audiovisuel est en train de mettre de l’ordre dans ce monde en désordre ». Reste à savoir jusqu’où iront les mises en garde du département de Hamid Grine en direction des chaines TV notamment ? Et si les courriers qui leur auraient été adressés seront pris au sérieux par ces dernières ? Des questions dont les seules réponses en diront plus sur la volonté de l’Etat de sévir contre ces nouveaux prêcheurs qui polluent la société.

Publié dans Der

L’été fait son entrée par une hausse substantielle des températures dès aujourd’hui. L’Office national de météorologie (ONM) prévoit des températures qui varieront entre 35° et 36° sur les régions de l’Est et entre 35° et 37° sur les régions de l’Ouest du pays, a indiqué Mme Houaria Benrekta, responsable de la communication à l’ONM. Ainsi, les températures atteindront 36° à Constantine et Khenchela et entre 35° et 36° dans les autres villes de l’Est. Selon la même source, le mercure oscillera entre 35° et 37° à Chlef, Mascara, Relizane et Saïda. Pour le Centre du pays, les températures se situeront autour de 33° à Alger et 35° à Tizi-Ouzou. La même responsable a annoncé un léger repli des températures sur le Nord à partir de demain mais avec des températures chaudes, précisant, cependant, que la hausse du mercure persistera dans le Sud du pays.

Publié dans Der

« On est malade dans le transport ferroviaire et dans le transport aérien, mais pour le transport routier, c’est une catastrophe », a déclaré, hier, le ministre des Transports, Boudjemaâ Talai, lors d’une réunion avec les directeurs des transports de wilaya et ceux des établissements de transport urbain et suburbain.
Imputant cette situation « catastrophique » à un problème d’organisation et de manque de réglementation, le ministre a appelé hier à une nouvelle organisation des directions et celle des transports urbain et suburbain.
« J’ai remarqué que chaque direction des transports de wilaya est organisée à sa manière, son conseil d’administration n’a pas de feuille de route et il n’y a pas une coordination entre les différentes directions », a constaté le ministre. « En premier lieu, on va essayer d’avoir la même organisation dans toutes les directions des transports de wilaya avec les mêmes organigrammes, règlements intérieurs et procédures pour pouvoir détecter les anomalies et les vrais problèmes du secteur », a-t-il suggéré.
« Si on arrive à régler le problème de l’organisation, les résultats arriveront tout de suite (…). En outre, il y a des choses simples à faire qui peuvent nous conduire à régler 50% des problèmes, en les exécutant d’une manière rigoureuse », a-t-il estimé.
M. Talai a parlé, en outre, de la nécessité de régler les problèmes liés à l’affectation des lignes de transport, caractérisée par une « anarchie totale » à cause de l’absence d’un plan national de transport, l’octroi des permis de conduire ainsi que les problèmes liés à l’ouverture des auto-écoles.
Pour le ministre, ouvrir une auto-école nécessite une formation dans le domaine et non pas un diplôme universitaire dans des spécialités qui n’ont aucune relation avec le métier, comme le stipule décret exécutif 12-110 de 6 mars 2012, qui impose aux patrons d’auto-écoles d’être détenteurs d’un diplôme universitaire. Un décret particulièrement critiqué par les professionnels du secteur.

Publié dans Der

Le président de l’USMH pense que les clubs qui contactent ses joueurs manquent de professionnalisme.

Le président de l’USM El Harrach, Abdelkader Mana, est en colère contre les tentatives de certains clubs de lui prendre ses meilleurs éléments au cours de ce mercato estival. En effet, ce dernier estime qu’il est anormal que certains présidents se lancent dans une opération de pillage de son club qui est vidé de ses meilleurs joueurs.
C’est le cas avec Boumechra qui a pris la destination de la JSK, alors que les Sétifiens annoncent avoir fait signer l’international espoir harrachi, Khenniche, et que le MOB piste Aït Ouameur. Le patron de la formation harrachie affirme que ces clubs font un pressing pour avoir des joueurs qui sont sous contrat dans son club. Ils les appellent à négocier avec le club, même s’il avoue qu’il n’est pas près de lâcher ces joueurs, mi à part Boumechra qui est en fin de contrat.
« Nous sommes à l’ère du professionnalisme et ces clubs devraient se comporter en professionnels », indiquera Mana, qui rappelle que les deux joueurs sont encore signataires à l’USMH et qu’ils ne peuvent pas être pris de la sorte, appelant les dirigeants à laisser ses joueurs tranquilles. Par ailleurs, la direction de l’USMH a annoncé officiellement avoir reçu une offre d’un club portugais pour son attaquant Abid, et qui n’est autre que le Sporting Braga, qui souhaite avoir le jeune buteur harrachi dans ses rangs. Les Harrachis seraient prêts à négocier son départ, d’autant plus qu’il s’agit d’une offre intéressante pour le joueur, qui embrassera de ce fait une carrière professionnelle. Le club attend une proposition financière concrète pour discuter de son transfert à l’étranger, surtout qu’il s’agit d’un joueur d’avenir et qui pourrait avoir une grande marge de progression s’il continue à travailler sérieusement.
En outre, et pour ce qui est de la préparation de l’USMH, on apprend que le coach Charef a remis son programme au président Mana et attend qu’il soit homologué pour débuter le travail.

Publié dans Sports

La formation du Ahly Djeddah (division 1 saoudienne de football) a fait une offre à son homologue croate du Dinamo Zagreb pour s’attacher les services de l’attaquant international algérien Hilal Soudani, rapporte dimanche la presse locale. Le club saoudien compte libérer ses deux joueurs brésiliens, Osvaldo et César, pour dégager deux licences de joueurs étrangers, dont l’une devrait être octroyée au joueur algérien, précise la même source, soulignant que les responsables saoudiens sont dans l’attente de la réponse des Croates. Outre Soudani, l’autre équipe saoudienne d’Al Hilal s’intéresse de près aux services de l’attaquant international algérien, Ishak Belfodil, au moment où le défenseur de l’ES Sétif, Farid Mellouli, s’est engagé pour un contrat de deux saisons avec Al Quadissia. Hilal Soudani (27 ans) avait rejoint le Dinamo Zagreb en 2013 en provenance de Vitoria Guimaraes (division 1 portugaise), club avec lequel il s’était adjugé la Coupe du Portugal en 2013. L’ancien buteur de l’ASO Chlef (Ligue 2 algérienne) détient 33 sélections avec l’équipe nationale (15 buts).

Publié dans Sports

L’attaquant international éthiopien d’Al Ahly du Caire, Salaheddine Saïd, est attendu « cette semaine » à Alger pour s’engager avec le MC Alger en vue de la saison prochaine, a-t-on appris auprès de la direction du club algérois. « Il s’agit d’un joueur très intéressant, il joue comme attaquant libre. C’est le genre de profil que nous recherchons. Il devrait être à Alger cette semaine pour finaliser son contrat avec le MCA », a affirmé le président du doyen, Abdelkrim Raïssi. Salaheddine Saïd (26 ans) avait porté la saison dernière les couleurs d’Al Ahly du Caire (division 1 égyptienne). Avec la sélection éthiopienne, le joueur s’est distingué lors du dernier match face au Lesotho (victoire 2-1) disputé le 14 juin en marquant le second but, dans le cadre des qualifications de la Coupe d’Afrique des nations de 2017 comptant pour le groupe J, où figure notamment l’Algérie. Le MCA a assuré jusque-là les services de cinq éléments : le gardien de but Jonathan Matijas (ex-USM Bel Abbès), Abdelmalek Mokdad (ex-RC Arba), Abdelghani Demmou (ex-ES Sétif), Kheireddine Marzougui (ex-RC Relizane) et Rachid Bouhenna (ex-Constantine). S’agissant de l’attaquant Mohamed Amine Aoudia, le président du MCA a qualifié de « complexe » le recrutement de l’ancien buteur du CR Belouizdad, du fait qu’il est toujours lié à la formation allemande du FSV Francfort (Bundesliga 2). «Aoudia est toujours sous contrat avec son club, ce qui rend son recrutement un peu difficile, même si l’option du prêt n’est pas à écarter », a-t-il expliqué. Le club algérois devrait boucler son recrutement d’intersaison avec « l’engagement de deux éléments », précise Raïssi, estimant que l’effectif de la saison 2015-2016 commence à se dessiner. Les coéquipiers d’Amir Karaoui reprendront le chemin des entraînements le soir du 1er juillet (23h) au stade annexe du 5-Juillet, alors que le stage d’intersaison est programmé en Pologne. Le MCA entamera la saison 2015-2016 à domicile face au CR Belouizdad, dans un derby algérois qui constituera l’affiche de la première journée.

Publié dans Sports

Le match Lesotho-Algérie, comptant pour la seconde journée des qualifications de la Coupe d’Afrique des nations de 2017 (CAN-2017) groupe J, aura lieu le dimanche 6 septembre à 15h (heure locale) au Setsoto Stadium à Maseru, a indiqué hier la fédération du Lesotho (LFA). Lors de la première journée, le Lesotho avait perdu devant l’Ethiopie sur le score de 2 à 1, tandis que l’Algérie a étrillé les Seychelles (4-0). D’autre part, le Lesotho a été tenu en échec par le Botswana (0-0) en match aller des éliminatoires du championnat d’Afrique des nations de 2016 (Chan-2016) disputé dimanche à Maseru. Le match retour aura lieu dans deux semaines.

Publié dans Sports

L’international algérien, Ishak Belfodil, libre de tout engagement, se rapproche petit à petit de Trabzonspor, sociétaire de la première division du championnat turc de football, rapporte le site edyatrabzon.com. Parti de Parme (Italie), après avoir résilié son contrat à l’amiable, Belfodil est convoité par le club turc depuis quelques semaines. Pour la même source, l’attaquant algérien constitue une « bonne affaire » pour Trabzonspor, qui joue les premiers rôles dans le championnat. Pour le site turc Medya-Trabzon, proche de Trabzonspor, le joueur algérien a donné son accord de principe pour porter les couleurs du club turc dès la saison prochaine, 2015-2016. Interrogé sur ce transfert, le père d’Ishak Belfodil a laissé entendre que la ville de Trabzon est idéale pour son fils afin qu’il puisse retrouver son meilleur niveau. Un autre club, mais évoluant au championnat saoudien de football, Al Hilal, s’intéresse également de près aux services de l’attaquant international algérien, Ishak Belfodil. Ce dernier avait remplacé à la 64e son coéquipier Hilal Soudani, lors du match Algérie-Seychelles (4-0), joué le 13 juin à Blida, pour le compte de la première journée, groupe J, des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations de football (CAN-2017).

Publié dans Sports

Le représentant du COA indique que le plus important est que tous les athlètes qui participeront à cette compétition se donnent à fond pour bien représenter le pays.

L’Algérie prendra part à la première édition des Jeux méditerranéens de plage, prévus à Pescara (Italie) du 28 août au 6 septembre, avec l’ambition de réaliser une « participation de qualité », a indiqué le président de la préparation olympique, Amar Brahmia. « Au-delà de son aspect compétitif, le rendez-vous de Pescara revêt une importance particulière pour l’Algérie, sachant que l’ouverture des joutes sera précédée du vote du CIJM pour désigner la ville hôte des Jeux méditerranéens-2021 pour lesquels Oran est candidate », a fait savoir Brahmia lors d’une réunion de coordination et d’information pour les fédérations sportives nationales, tenue au siège du Comité olympique algérien (COA). Aux Jeux méditerranéens de plage, l’Algérie sera présente dans huit disciplines sportives : beach-volley, aviron, beach-hand, lutte, aquathlon (natation et course), fin-swimming (natation avec palmes), beach-tennis et beach-soccer. Une forte délégation algérienne (100 personnes environ) devrait se rendre à partir du 25 août à Pescara pour « montrer une belle image de notre pays et démontrer tout l’intérêt que nous accordons à l’accueil des JM-2021 », a affirmé le représentant du COA, précisant que la ville hôte de ces joutes sera connue le 27 août. La ville d’Oran sera prête à accueillir « dignement et dans les meilleures conditions cette manifestation méditerranéenne.
Elle possède de grandes capacités d’accueil dans un cadre de haut niveau », a assuré une source proche du dossier. Mercredi dernier, à l’occasion de sa visite dans la wilaya d’Oran, le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, s’était enquis de l’état d’avancement des travaux préparatoires dans la capitale de l’Ouest algérien, en course avec Sfax (Tunisie) pour abriter le rendez-vous de 2021.

Publié dans Sports

L’Algérie visera le « maximum de médailles » aux prochains jeux Africains de Brazzaville, au Congo (4-19 septembre 2015), selon le chef de délégation, Mohamed Djeraoui, tout en souhaitant « faire mieux qu’à Maputo en 2011 ». « Ces Jeux sont extrêmement importants pour nous. On fera le déplacement à Brazzaville avec nos meilleurs athlètes pour gagner plus de médailles par rapport à celles empochées à Maputo en 2011 », a indiqué Djeraoui lors d’une réunion de coordination avec les fédérations sportives nationales, tenue dimanche au siège du Comité olympique algérien (COA), en prévision de ce rendez-vous continental. Plusieurs représentants de fédérations présents à la réunion ont souligné que leurs athlètes ont des compétitions qui coïncident avec les JA-2015, mais Djeraoui a été ferme, appelant les instances fédérales à respecter leurs engagements. « Les jeux Africains figurent dans les contrats-programmes-objectifs signés par les fédérations. Les JA d’abord, après on donnera les moyens à tout athlète qui veut participer à des tournois ou circuits mondiaux. Je cite la joueuse de tennis Innes Ibou, fort potentiellement médaillable », a-t-il insisté. En sa qualité de chef de délégation, Djeraoui a effectué récemment une visite à Brazzaville pour s’enquérir des conditions d’hébergement, de restauration, de transport et de compétition. « Les autorités congolaises ont vraiment mis le paquet pour placer les sportifs dans les meilleures conditions. Pour nos athlètes, ils seront logés au village africain de Kintélé d’une capacité de 7 800 lits et distant de quelques kilomètres seulement du lieu de compétition », a-t-il précisé. Un petit centre médical algérien sera installé au village et composé de 18 membres entre médecins et kinés. Pour les accréditations, le chef de délégation a fait savoir que le dernier délai a été fixé au 15 juillet. « Les fédérations doivent nous envoyer les dossiers complets des athlètes et accompagnateurs avant le 5 juillet pour nous donner le temps d’effectuer les procédures nécessaires et transmettre les demandes d’accréditation par valise diplomatique », a-t-il souligné. La délégation algérienne, qui devrait atteindre les 500 personnes, dont 400 athlètes, se déplacera par vol spécial de la compagnie nationale. Lors des jeux Africains 2011 à Maputo (Mozambique), l’Algérie avait pris la 5e place avec 76 médailles (22 or, 30 argent et 34 bronze).

Publié dans Sports
Page 1 sur 6