Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
Reporters - Filtrer les éléments par date : lundi, 29 juin 2015

Pas moins d’une dizaine de terroristes ont été éliminés depuis le début de l’année dans la wilaya d’Aïn Defla. La région, qui était au début des années 1990 le fief des groupes terroristes, où des populations avaient été obligées de quitter leurs villages, fuyant ainsi le diktat des groupes armés, connaît ces derniers mois un regain de l’activité terroriste. Cela peut s’expliquer par le fait que l’armée resserre l’étau autour des groupuscules armés activant dans le triangle Boumerdès, Tizi-Ouzou et Bouira. Les opérations de ratissage ayant eu lieu dans les maquis des trois wilayas citées auraient sans aucun doute obligé les groupes terroristes à se déplacer à Aïn Defla. Une source sécuritaire a souligné à Reporters que la mise hors d’état de nuire le mois dernier de pas moins de 25 terroristes, dont des chefs de Jund El Khilafa, est un coup dur porté par les militaires à cette organisation terroriste. Leur nombre serait très réduit et probablement se sont déplacés à Aïn Defla. Il faut souligner que depuis le début de l’année, le nombre de terroristes abattus dans le cadre de la lutte antiterroriste a dépassé la soixantaine. L’opération la plus remarquable de l’Armée nationale populaire (APN) est incontestablement celle qui a eu lieu le 20 mai dans les maquis de Ferkioua, dans la commune de Boukrem, sur les hauteurs de Lakhdaria, dans la wilaya de Bouira. Pour rappel, la presse algérienne avait révélé que parmi les chefs terroristes abattus au cours de cette opération, rendue possible grâce à l’exploitation d’informations par le service de renseignement de l’armée, le mufti de la nouvelle mouvance djihadiste de Jund El Khilafa, responsable, rappelons-le, de l’assassinat en septembre de l’année 2014 du guide de haute montagne, le touriste français Hervé Gourdel, sur les hauteurs du Djurdjura, en Kabylie. Il s’agit de Kherza Bachir, présenté comme le successeur de Gouri Abdelmalek, abattu dans la ville des Issers, dans la wilaya de Boumerdès. L’élimination de plusieurs terroristes ces derniers temps dans la wilaya d’Aïn Defla explique que les terroristes cherchaient à se redéployer dans cette région, qui a retrouvé sa stabilité depuis quelques années, après avoir vécu des moments de terreur durant la décennie de sang. 

Publié dans Der

Le ministre de l’Intérieur tunisien a annoncé, hier lundi, les premières arrestations en lien avec le pire attentat de son histoire commis il y a trois jours dans un hôtel touristique à Sousse.
« Nous avons commencé par arrêter un premier groupe, dont le nombre est important, du réseau qui était derrière ce criminel terroriste », a déclaré Najem Gharsalli en allusion à l’auteur de l’attaque, identifié comme Seifeddine Rezgui, 23 ans.
M. Gharsalli, qui s’exprimait lors d’une conférence de presse à l’hôtel Imperial Marhaba aux côtés de ses homologues français, Bernard Cazeneuve, allemand, Thomas de Maizière et britannique Theresa May, n’a cependant pas précisé le nombre ou l’affiliation des personnes arrêtées.
« Je promets aux victimes que ces tueurs criminels seront présentés à la justice pour être punis de manière juste », a-t-il dit.
Le responsable tunisien a remercié ses homologues européens de leur présence « en ces moments difficiles », en rappelant que le gouvernement avait décidé de déployer des policiers armés sur les plages du pays et à l’intérieur des hôtels ainsi que de fermer toutes les mosquées hors du contrôle des autorités et « diffusant un discours de haine ». A ses côtés, son homologue britannique, Theresa May, a assuré que « les terroristes ne l’emporteront pas.
Nous serons unis (...) pour défendre nos valeurs ». La Grande-Bretagne a payé le plus lourd tribut dans l’attaque revendiquée par Daech. Dix-huit Britanniques figurent parmi les 38 morts mais ce bilan pourrait s’alourdir et atteindre environ 40 morts, selon Londres. 

Publié dans Der

La ligue menace le club algérois et le portier Jonathan de sanctions, mais ce dernier indique qu’il ne se taira pas.

La ligue professionnelle est intervenue dans le transfert du gardien de l’USM Bel Abbès, Jonathan, au MC Alger, en décidant de convoquer le président du Mouloudia, Abdelkrim Raïssi, pour donner des précisions sur son transfert, sachant que le club algérois a réalisé cette transaction sans s’informer de la situation administrative du joueur, qui est toujours lié par contrat avec l’USMBA. Et même si le gardien affirme que son ancien club employeur lui doit des mensualités et qu’il a saisi la commission de règlement des litiges (CRL), qui a rendu son verdict en sa faveur, n’empêche que le Mouloudia se devait de négocier sa lettre de libération pour espérer obtenir ses services de la manière la plus régulière. « Les règlements sont clairs à ce propos. On n’a pas le droit de négocier avec un joueur ou l’engager alors que l’intéressé est sous contrat avec un autre club », a, d’ailleurs, tenu à rappeler Kerbadj. « Ni le MCA ni le joueur n’avaient le droit de signer leur contrat tant que la CRL n’a pas encore tranché la plainte en question », a ajouté le président de la LFP, qui appelle ce club à respecter la réglementation et à ne pas user de certaines pratiques qui seraient contraires à cette réglementation. Ainsi, le club algérois s’expose à des sanctions sévères de la part de la ligue, qui a décidé de prendre en main le dossier et de faire tout ce qui est nécessaire pour réguler le marché des transferts pour le rendre sain, sachant que cela est devenu une habitude que les joueurs saisissent la CRL sans passer par le club pour obtenir sa lettre de libération. Malgré cela, le portier émigré ne compte pas se laisser faire et avoue qu’il fera tout pour avoir son dû, mais surtout obtenir sa libération, car il souhaite vivre une nouvelle aventure avec le Mouloudia d’Alger, lui qui souhaite se rapprocher de la sélection nationale.

Publié dans Sports

Le président de la Ligue de football professionnel (LFP), Mahfoud Kerbadj, a indiqué que la date retenue pour le déroulement de la Coupe de l’Union nord-africaine de football (Unaf) des clubs, prévue entre le 13 et le 19 août au Maroc et qui coïncide avec le début du championnat en Algérie, est derrière le forfait algérien de cette épreuve.
« Ce n’est pas logique de programmer la Coupe de l’Unaf au tout début de la saison, ce n’est pas la meilleure manière pour réunir les conditions de la réussite de cette compétition », a déclaré Kerbadj. « C’est la raison pour laquelle nous avons décidé de faire l’impasse sur cette épreuve, car nous ne voulons pas que nos clubs deviennent la risée des autres adversaires », a-t-il ajouté. Le bureau exécutif de l’Unaf a annoncé, il y a quelques jours, la relance de la Coupe de l’UNAF des clubs sous forme d’un minichampionnat à l’issue duquel l’équipe qui termine première sera le vainqueur du tournoi. Des représentants du Maroc, pays hôte, de la Tunisie et de la Libye prennent part à cette épreuve, alors que leurs championnats respectifs démarreront en août aussi. La première journée de la Coupe de l’Unaf-2015 se déroulera le 13 août, la deuxième journée le 16 et la troisième le 19 du même mois. La Coupe de l’Unaf des clubs champions et celle des vainqueurs de coupe avaient été gelées depuis plus de quatre ans suite aux événements connus par certains pays de la région. Cette compétition regroupait par le passé les clubs champions et les vainqueurs de la Coupe dans leurs pays respectifs. L’ES Sétif a remporté la Coupe de l’Unaf des champions et celle des vainqueurs de coupe en 2009 et 2010, tandis que le MC Alger a perdu la finale des clubs champions en 2010 face au Club africain.

Publié dans Sports

Le président de l’USM El Harrach (Ligue 1 algérienne de football), Abdelkader Manaâ, a confirmé dimanche le transfert de l’attaquant international A’, Mohamed Amine Abid, au CS sfaxien (Ligue 1 tunisienne) pour un contrat de trois saisons. « Nous avons tout conclu avec nos homologues du CS sfaxien pour le transfert d’Abid, à qui je souhaite toute la réussite avec sa nouvelle formation. Le joueur voulait absolument aller à l’étranger et connaître d’autres sensations, et c’est désormais chose faite », a affirmé à l’APS le premier responsable de l’USMH. Le natif de Larbaâtache (Boumerdès) a été recruté par le club tunisien pour remplacer l’attaquant Taha Khenissi. « Ce transfert est non seulement bénéfique pour le joueur, mais également pour l’USMH, qui va bénéficier d’une commission de 15% dans le cas où Abid viendrait à être transféré vers un autre club », a-t-il ajouté. Meilleur buteur de l’USMH cette saison avec 9 réalisations, Mohamed Amine Abid (23 ans) était également sollicité par l’équipe portugaise du Sporting Braga. «Le club portugais était intéressé par Abid, mais il n’a plus donné signe de vie», a expliqué Manaâ. Par ailleurs, le président d’Essafra a souligné que l’opération de recrutement «se poursuit» au moment où le club a assuré jusque-là les services de huit joueurs. S’agissant du programme de préparation d’intersaison, Manaâ a indiqué qu’un premier stage aura lieu à partir de mardi à Alger avant un second stage prévu après le mois sacré de Ramadan à Aïn Témouchent. Abdelkader Manaâ, qui revient aux affaires du club, a succédé à Mohamed Laïb à la tête de l’USMH suite à la décision de ce dernier de quitter son poste.

Publié dans Sports

Le gardien de but international algérien, Rais M’bolhi, ne portera pas le maillot du club turc d’Antalyaspor, nouveau promu en première division, après l’échec des négociations avec la direction, rapporte le site spécialisé Haberturk. Depuis jeudi à Antalya, le portier algérien n’a pas trouvé un accord avec les responsables turcs, qui ont décidé d’abandonner sa piste, précise la même source, relayant des propos du porte-parole du club, Hasan Ali Ceylan. Pourtant, le président d’Antalyaspor, Hassan Akincioglu, a annoncé la semaine passée l’arrivée imminente de M’bolhi, le présentant comme « le meilleur portier du Mondial-2014 ». M’bolhi (29 ans), qui avait rejoint le club de Philadelphia Union, aux Etats-Unis, en juillet 2014, est sorti des plans de son entraîneur depuis quelques mois. Sa mise à l’écart lui a coûté sa place en sélection algérienne, où il n’est plus convoqué depuis la Coupe d’Afrique des nations de 2015 en Guinée équatoriale. Outre Antalyaspor, le portier algérien était également sollicité par l’autre club turc de Borsaspor, avant que cette formation n’abandonne les négociations en raison d’un différend d’ordre financier.

Publié dans Sports

Le président du Stade de Reims, Jean-Pierre Caillot, a qualifié « d’intox » les informations rapportées par les médias italiens, selon lesquelles l’AS Rome voudrait engager l’international algérien, Aïssa Mandi. « C’est de l’intox. Aïssa Mandi jouera en défense centrale à Reims la saison prochaine», a déclaré le patron du club de Ligue 1 française à la presse locale dimanche, écartant définitivement l’éventualité de voir son joueur de 23 ans rejoindre les rangs du vice-champion d’Italie. Mandi évoluait comme arrière droit, aussi bien en club qu’en sélection algérienne, mais il a terminé la saison précédente dans l’axe central de la formation rémoise qui a frôlé la relégation. Il a refait la même expérience en deux matches avec la sélection algérienne, soit face à Oman en amical en mars à Doha et face aux Seychelles le 13 juin dans le cadre de la première journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations (CAN-2017).

Publié dans Sports

L’ancien capitaine du RC Arba, Hamza Zeddam, s’est engagé dimanche soir avec le NA Hussein Dey pour un contrat de deux saisons, devenant ainsi la huitième recrue estivale du club, a-t-on appris hier auprès de la direction. Le club algérois s’est assuré les services de sept autres joueurs : Benyahia (DRB Tadjenanet), Bellar (USM Chéraga), Hamia (CRB Dar El Beida), Benaldjia (DRB Tadjenanet), Allag (CS Constantine), Slimani (JSM Skikda) et Drifel (Olympique Médéa). Le NAHD a vu l’arrivée à la barre technique d’Abdelkader Iaïche, qui remplace Youcef Bouzidi, pour un contrat d’une saison. Aussitôt arrivé, Iaïche a validé la liste des joueurs libérés et qui comporte huit éléments : Ghalem, Ghazi, Besseghir, Bessaha, Herida, Boussaïd, Z. Benyahia et Touahri.

Publié dans Sports

Le nouveau staff technique du RC Arba (Ligue 1 algérienne de football) a pris forme sous la conduite de l’entraîneur Dziri Billel, à la veille de la reprise des entraînements pour la saison 2015-2016, qui était prévue hier. Ainsi, Dziri, qui vient de quitter l’USM Alger après deux décennies en tant que joueur d’abord puis entraîneur, sera assisté d’Abdennour Bousbiaâ, qui avait exercé au poste d’adjoint de l’entraîneur français, Denis Goavec, la saison dernière au MCE Eulma, relégué en Ligue 2. Le poste de préparateur physique est revenu à Driss Labane, qui avait travaillé, entre autres, à l’USM Alger et récemment à la JS Kabylie, alors que l’entraîneur des gardiens de but est Farid Benmellat qui remplace Abdelhalim Tifour. Dziri Billel (42 ans) a remplacé à la barre technique Mohamed Mihoubi qui a conduit le RCA à la finale de la Coupe d’Algérie-2015, perdue face au MO Béjaïa (1-0). Le RCA s’est assuré les services de plusieurs joueurs, dont le gardien de but du CA Batna (Ligue 2) Oussama Methazam. La formation de Larbaâ effectuera son stage d’intersaison à Aïn Draham, en Tunisie, à partir du 22 juillet.

Publié dans Sports

La sélection nationale tente de peaufiner sa préparation pour le rendez-vous africain, même si cela ne sera pas vraiment facile.

La sélection algérienne de basket-ball U16, actuellement en stage précompétitif en Slovénie (19 juin-1er juillet), s’est inclinée face à son homologue slovène sur le score de 52 à 79, dimanche soir à Zrece. Avant cette défaite, le cinq algérien a disputé deux autres matches qui se sont soldés par une victoire face à la sélection slovène des U15 (65-55) et une autre défaite après prolongations face au club de Rogasa (U17) sur le score de 69 à 73. La sélection algérienne avait entamé sa préparation pour l’Afrobasket-2015, prévu au Mali en juillet, avec un stage précompétitif du 24 mai au 2 juin au centre de préparation des équipes nationales de Souidania. Le staff technique de la sélection algérienne U16, composé de l’ancien international Fardjallah Harouni et de Mohamed Abidat, a fait appel à 16 joueurs pour ce stage. L’Algérie s’est qualifiée pour la phase finale de l’Afrobasket-2015, prévue en juillet au Mali, après sa double victoire face au Maroc (68-58 et 73-55) lors du tournoi de qualification de la Zone 1 qui s’était déroulé début avril à Salé, au Maroc. La prochaine étape sera décisive pour la sélection qui se doit de peaufiner sa préparation comme il se doit pour être au rendez-vous lors de cette compétition africaine et qui revêt une importance particulière pour la sélection qui tentera de faire mieux que lors de ses précédentes participations, qui n’étaient pas vraiment brillantes. L’essentiel pour la bande à Harouni est de se donner à fond pour prouver que le jeu à cinq algérien se porte bien et qu’il y a une relève qui arrive et qui devrait être au rendez-vous dans quelque temps avec plus de métier.

Publié dans Sports
Page 1 sur 7