Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
Reporters - Filtrer les éléments par date : dimanche, 07 juin 2015

Malgré l’annonce de leur ouverture, il y a quelques jours, les trois piscines de la Corniche des Sablettes restent toujours fermées à cause d’un problème d’assurance. Elles devraient ouvrir leurs portes vendredi prochain. Entre-temps, l’interdiction de barboter en hidjab crée la polémique !

Après avoir mis en place des aires de jeux pour enfants et une allée cyclable, sans oublier une partie dédiée au jogging, l’espace Les Sablettes a ajouté une nouvelle attraction à ses habitués, à travers trois piscines non couvertes. Le retard accusé dans l’ouverture de la piscine ne serait pas uniquement une question d’assurance. Un employé rencontré sur les lieux nous parle de certaines structures qui tardent à être installées, dont une cafétéria.

Le « burkini » interdit
Chaque piscine est régie suivant un règlement intérieur qui est affiché de manière visible et permanente. Il s’articule autour de plusieurs points, et parmi ces règles, il y a la fameuse « règle numéro 13 » imposée par l’Office des parcs des sports et des loisirs d’Alger (Opla), qui interdit pour les femmes de se baigner dans la piscine avec un hidjab. Cette dernière fâche les islamistes, qui ont déjà lancé une campagne sur les réseaux sociaux pour la changer, créant au passage une polémique, rappelant celles qui a ciblé le ministre du Commerce, Amara Benyounes, après une note émise pour régulariser la vente en gros des boissons alcoolisées, et la campagne « Sois un homme et voile tes femmes » après l’interdiction d’accès à une étudiante à la Fac d’Alger parce qu’elle portait une robe jugée trop courte. Cette interdiction de baignade à des femmes portant le voile est « avant tout un problème de règlement intérieur du centre de vacances, mis en place pour des raisons d’hygiène et sanitaires », selon les propos recueillis sur place.

Des loisirs sous haute sécurité
Au niveau d’Alger et pour la saison estivale, il a été décidé de confier la gestion des plages aux différents Epic. Ainsi, 1 800 agents ont été recrutés pour aménager les routes, les accès et les voies menant aux plages, ainsi que l’éclairage, le nettoiement et la préservation des espaces verts. Tout un programme a été tracé par une douzaine d’Epic, chacun dans son domaine, pour faire des plages autorisées à la baignade des espaces conviviaux. Concernant la sécurité au sein des piscines, on apprend que 11 agents répartis sur cinq postes de garde assurent la sûreté. « Les piscines doivent respecter un certain nombre de mesures de sécurité et de prévention», indique un agent, soulignant que « le nombre d’agents devrait augmenter ces jours-ci ». Six maîtres-nageurs, dont un chef de poste, ont été réquisitionnés à l’occasion. 

Publié dans Der

La baignade à la plage Les Sablettes (Alger) demeure toujours interdite en raison des rejets de l’oued El Harrach, de la dangerosité due à la présence de rochers et des problèmes d'accessibilité. Le groupement algéro-coréen (Cosider-Daewoo Constructions), chargé des travaux de dépollution de l’oued El Harrach, devra livrer des infrastructures au fur et à mesure de l’exécution des travaux. Des pistes et des terrains de jeu seront ainsi ouverts à la population. Des sections connaissent un taux d’avancement important, à Baraki principalement. Des contraintes retardent la prise en charge du projet : le bidonville Remli (Gué de Constantine) devrait être délocalisé pour élargir l’oued à cet endroit.

Publié dans Der

On ne le dira jamais assez, l’usage du tabac est à l’origine de quelque 20 000 cas/an de cancer des bronches, nécessitant à lui seul de fortes dépenses en médicaments particulièrement onéreux. La propagation du tabagisme dans notre société est alarmante, malgré les campagnes de sensibilisation menées par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), les associations et les différents médias. Des statistiques font ressortir qu’environ 15% des écoliers de 10 à 13 ans sont accros au tabac et que 21% des universitaires sont des adeptes de sa consommation. Et « il ne sert à rien d’adopter un plan anti-cancer si en même temps on n’engage pas des actions fortes pour lutter contre le tabagisme », a insisté hier le président du Comité de prévention et de lutte contre le tabagisme. Le professeur Noureddine Zitouni, qui intervenait sur les ondes de la Chaîne III de la Radio nationale, a estimé, en outre, que la société a un rôle majeur à jouer pour amener les fumeurs à modifier leur comportement. « De la phase d’information et de sensibilisation des fumeurs, il faudrait passer aux mesures d’astreinte », a-t-il recommandé. A cet effet, le praticien a rappelé qu’aux termes des lois adoptées par le Parlement pour lutter contre le fléau, « des mesures coercitives sont désormais susceptibles d’être prises contre les personnes fumant dans les espaces publics ». Les récalcitrants pourront être amenés à s’acquitter d’une somme de 2 000 à 5 000 dinars en guise d’amende, alors que les propriétaires des lieux où l’infraction a été observée sont susceptibles d’être frappés d’une contravention dont la somme pourrait se situer entre 15 000 et 20 000 dinars, voire assister à la fermeture de leur commerce en cas de récidive. De l’interdiction de fumer dans les lieux publics, foulée aux pieds jusque par des agents de l’administration, l’intervenant l’impute au non respect de la loi par ceux-là même qui sont chargés de la faire respecter. Le professeur Noureddine Zitouni vient ainsi se joindre au professeur Messaoud Zitouni, chargé de la mise en œuvre du plan national anti-cancer, qui a plaidé dernièrement pour la sensibilisation des jeunes sur les risques du tabagisme. Pour le professeur Zitouni, il faut lutter contre ce qui est appelé les facteurs de risques ou facteurs favorisant le développement de la maladie, à leur tête le tabac, qui doit « être déclaré ennemi numéro un de la santé ». La loi de finances de 2015 a prévu une nouvelle taxe de 10 à 15% sur tous les produits tabagiques. Saluant cette démarche qui figure parmi les approches rentables et capables de limiter le nombre de nouveaux fumeurs, de réduire l’exposition au tabagisme passif ou encore de favoriser le sevrage de nombreux fumeurs, les spécialistes considèrent qu’elle constitue un petit pas sur un long chemin dans la lutte contre la tabagisme qui représente une menace réelle sur la santé publique. 

Publié dans Der

Une quarantaine d’ex-gardes communaux ont été arrêtés hier à Alger, alors qu’ils tentaient de tenir un rassemblement de soutien et de solidarité avec leurs camarades qui campent depuis plus de 40 jours devant le siège de la wilaya d’Aïn Defla, a-t-on appris auprès du coordinateur national de la garde communale, Hakim Chouib.
« Environ 40 personnes qui se sont déplacées depuis Aïn Defla ainsi que d’autres wilayas du pays, pour participer à ce rassemblement de protestation devant le siège de l’Assemblée populaire nationale, ont été interpellées et emmenées vers les commissariats de police », a précisé M. Chouib, en tenant à dénoncer ainsi la sourde oreille des autorités concernées et surtout des députés qui n’ont pas répondu à leurs revendications.
De son côté, Aliouat Lahlou a précisé que même des veuves de victimes du terrorisme ont pris part à ce rassemblement de protestation organisé hier devant le siège de l’APN. Notons qu’hier, environ une centaine d’ex-gardes communaux à protester devant le siège de l’Assemblée populaire nationale à Alger. Les manifestants ont tenu à dénoncer la sourde oreille et l’attitude des députés.
« Nous sommes là pour interpeller ces élus, pour exiger du ministre de l’Intérieur un dialogue avec nos représentants. Cela fait plus de 40 jours que nous campons à Aïn Defla sans qu’un élu ne daigne faire le déplacement ni s’enquérir de notre situation », dénonce-t-on. La police a vite quadrillée les lieux, avant de procéder à des interpellations, ont révélé nos sources. Les ex-gardes communaux, munis de pancartes sur lesquelles sont écrits « Reconnaissance officielle de nos sacrifices », « Nos droits et les droits des veuves des victimes », « Solidarité avec Aïn Defla », interpellent les pouvoirs publics pour ouvrir le débat et prendre en charge leurs revendications.
Les gardes communaux ne comptent pas reculer et envisagent d’enclencher d’autres actions de rue, souligne M. Lahlou, qui a précisé qu’un grand rassemblement aura lieu aujourd’hui dans la wilaya de Béjaïa. « Nous exigeons la reconnaissance officielle du sacrifice et la consécration de notre résistance dans la Constitution», a-t-il rappelé.

Publié dans Der

L’équipe féminine de football de la Sûreté nationale était à l’honneur hier au siège de Mobilis. Cette jeune équipe créée en 2012 vient de gagner la Coupe d’Algérie pour cette saison 2014-2015, contre le FC Constantine, aux tirs au but. L’équipe a été honorée par le directeur général de la Sûreté nationale, le général Abdelghani Hamel, et Saâd Damma, président-directeur général de Mobilis.
Lors de la cérémonie organisée par Mobilis, Abdelghani Hamel et Saâd Damma ont félicité l’équipe féminine de l’AS Sûreté nationale qui a obtenu le trophée le 15 mai dernier à Boumerdès.
A ce titre, Saâd Damma a réitéré l’engagement de l’entreprise Mobilis à soutenir le sport en Algérie et spécialement le sport féminin, qui est souvent marginalisé.
De son côté, Abdelghani Hamel a déclaré que Mobilis était un opérateur qui encourage depuis toujours le sport algérien et le soutien avec tous les moyens nécessaires. Il a souhaité plus de réalisations et de réussite à cette jeune équipe féminine de football.
Pour sa part, l’entraîneur de l’équipe féminine de l’AS Sûreté nationale, Bensghir Laïd, a remercié tous ceux qui ont participé à l’organisation de cette cérémonie, en promettant de « travailler davantage » pour obtenir d’autres résultats.

Publié dans Der

L’opérateur de téléphonie fixe, Algérie Télécom, a indiqué dans un communiqué que son réseau de téléphonie et Internet a subi une coupure accidentelle de trois câbles de fibre optique et d’un câble de transport en cuivre dans la nuit du 5 au 6 juin. Une coupure qui a provoqué « l’isolement de dizaines de clients entre les quartiers Chéraga et Ouled Fayet » (Alger). En effet, Algérie Télécom renvoie cette coupure « aux travaux de creusement de tranchées effectués par Sonelgaz » et aux « nombreux chantiers qui sont en cours de réalisation », indique le communiqué.
Selon cet opérateur public, des équipes techniques « ont pu localiser le tronçon touché » et se sont
« immédiatement » lancées dans les travaux pour le rétablissement des lignes.

Publié dans Der

Le boss de la JSK souhaite faire oublier le ratage de la saison dernière aux supporters, et c’est pour cela qu’il s’active sur le marché des transferts.

N’étant nullement inquiété par les manœuvres de l’opposition, qui réclame son départ depuis quelque temps, le président de la JS Kabylie, Moh Cherif Hannachi, a commencé à préparer la nouvelle saison, en mettant en place un plan pour la débuter dans les meilleurs délais. Ainsi, il a décidé de tenir deux stages de préparation pour que l’équipe soit prête à cent pour cent pour l’entame du championnat de la Ligue 1. Le premier stage aura lieu en Tunisie au mois de Ramadan, à Hammam-Bourguiba précisément. Pour ce qui est du deuxième stage, il n’a pas encore été fixé, mais il semblerait qu’il devrait se tenir en France, surtout que l’équipe a l’habitude de le tenir là-bas. Une chose est sûre, tout est mis en œuvre pour que l’équipe soit mise dans les meilleures conditions possibles pour se préparer très sérieusement pour la nouvelle saison. Pour ce qui est de l’opération recrutement, les dirigeants tentent de trouver les éléments qui devraient apporter un plus à l’équipe. Ainsi, des anciens joueurs devraient effectuer leur retour, comme c’est le cas du défenseur axial du Mouloudia d’Alger, Koceila Berchiche, qui devrait revenir au club de ses premières amours, surtout qu’il s’est entendu sur tout avec les émissaires de Hannachi et a exprimé son vœu de porter à nouveau les couleurs des Canaris. L’arrivée de ce dernier sera, sans doute, accueillie avec émotion par les fans des Canaris qui le respectent beaucoup. Il y aussi le joueur émigré, Benmelouka, qui a finalisé avec les dirigeants et qui est en route pour la JSK. Ce joueur a évolué la saison passée à Bourg-Perronas et joue comme défenseur. Il y aussi Gaâa, Sediki et Boulaouidat qui sont kabyles aussi après avoir été convaincus par les responsables de la formation de la ville des Genêts, alors que l’attaquant du MCA, Djalit, a été aussi contacté. L’essentiel est que Hannachi s’active pour ne pas être taxé de saboteur par les fans qui n’accepteront pas un autre camouflet pour la saison prochaine.

Publié dans Sports

La sélection algérienne de football a entamé hier au Centre technique national de Sidi Moussa (Alger) son deuxième et dernier stage en vue de la réception des Seychelles, samedi prochain à Blida (20h30), dans le cadre de la 1re journée (groupe J) des qualifications de la Coupe d’Afrique des nations de 2017 (CAN-2017). Les Verts ont déjà effectué un premier stage du 31 mai au 4 juin avec un effectif composé essentiellement de joueurs locaux. Pour ce second stage, le sélectionneur national Christian Gourcuff a retenu 23 joueurs, dont sept évoluant dans le championnat d’Algérie de Ligue 1. La liste des 23 est marquée par l’absence de certains cadres, à l’instar de Yacine Brahimi (FC Porto), Djamel Mesbah (Sampdoria), Medhi Lacen (Getafe) et du gardien Raïs M’bolhi (Philadelphie), ménagés par le coach des Verts, alors que le défenseur Rafik Halliche (SC Qatar) et Abdelmoumen Djabou (Club africain) sont blessés. En revanche, le technicien français a convoqué pour la première fois Hichem Belkaroui (Club africain) et Hocine Benayada (ASM Oran).

Publié dans Sports

Nigel Pearson, entraîneur de Leicester City (Premier League anglaise de football), a affirmé que son joueur, le milieu international algérien, Ryad Mahrez, devrait atterrir cet été à Tottenham, dans un entretien accordé au site Ibtimes.uk. « Mahrez est en contacts avancés avec Tottenham qui souhaite s’attacher ses services pour la saison prochaine. Selon mes informations, Mahrez devrait s’engager avec les Spurs », a-t-il indiqué. Auteur d’une saison remarquable avec Leicester, le joueur algérien qui a marqué 4 buts en championnat a fini par attirer les convoitises de certaines formations, à l’image de Villarreal (Liga espagnole) et Tottenham. L’ancien joueur du Havre AC (Ligue 2 française) retrouverait ainsi au club londonien son compatriote et coéquipier en équipe algérienne, Nabil Bentaleb, qui réclame une revalorisation salariale. Mahrez (24 ans), dont le contrat court jusqu’en juin 2017, avait rejoint Leicester en janvier 2014, réalisant avec cette équipe l’accession en Premier League au terme de la saison 2013-2014.

Publié dans Sports

Le technicien Djamel Benchadli est devenu le nouvel entraîneur du MC Saïda (Ligue 2 algérienne de football), en remplacement de Samir Boudjaârane, a appris l’APS samedi auprès de l’intéressé. « A l’issue d’une discussion que j’ai eue avec le président samedi, j’ai donné mon accord final pour diriger la barre technique du MCS, en attendant de finaliser quelques détails relatifs à la composition de mon futur staff technique. Il s’agit pour moi d’un nouveau challenge, après une expérience enrichissante avec l’ASM Oran », a affirmé à l’APS Benchadli. Le président du MCS, Abdelkader Bouarara, était intéressé par le profil de l’entraîneur de l’USM Blida, Kamel Mouassa, avant que ce dernier ne décline la proposition. Le premier responsable du club avait même annoncé l’arrivée de Mouassa sur le banc de la formation de l’Ouest. Appelé à s’exprimer sur les raisons pour lesquelles il a quitté la formation asémiste, Benchadli a souligné qu’il n’avait pas été «approché» par la direction pour prolonger son bail. «J’ai beaucoup attendu un signe de la direction du moment que l’ASMO constituait ma priorité, mais je n’ai pas été sollicité pour prolonger, chose qui m’a poussé à quitter l’équipe et opter pour le MCS avec l’objectif de jouer l’accession la saison prochaine », a-t-il expliqué. Le MC Saïda a bouclé la saison 2014-2015 à la 6e place au classement de la Ligue 2 avec 43 points, à cinq longueurs de la troisième place, synonyme d’accession.

Publié dans Sports
Page 1 sur 7