Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
Reporters - Filtrer les éléments par date : vendredi, 11 septembre 2015

Le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville s’est réuni, jeudi dernier, avec des responsables de l’Agence nationale de soutien à l’emploi de jeunes (Ansej). Devant eux, Abdelmadjid Tebboune a déclaré que la gestion des espaces immobiliers AADL allait être confiée à de jeunes chefs d’entreprise. Par gestion, il faut comprendre entretien et maintenance des immeubles et des complexes immobiliers réalisés ces dernières années par l’Etat à coups de milliards de dinars puisés dans le Trésor public. Jusqu’ici, ces ensembles immobiliers étaient gérés par une entité publique dépendant de l’agence AADL, qui a pour nom Gest-Immo et a été créée en 2009 pour s’occuper des équipements ainsi que des espaces communs. Six ans après, il se trouve que cette entreprise ne semble pas avoir réussi dans sa mission. Ici et là, on signale un grand nombre d’immeubles où le cadre de vie est menacé de dégradation, voire de perte.
Outre les ascenseurs qui ne marchent pas, on déplore la destruction des systèmes d’éclairage dans les cages d’escalier, la détérioration des portes d’entrée des immeubles, etc.
Exit Gest-Immo – dont l’échec rappelle celui des OPGI qui, eux aussi, ne sont pas parvenus à s’imposer une bonne gestion du patrimoine immobilier dont ils ont la charge –, voici les «jeunes entreprises» ! A ce propos, le ministre a indiqué que «les contrats avec ces groupements seront signés à partir de la semaine prochaine et entreront en vigueur à compter d’octobre».
M. Tebboune a précisé que «ces groupements seront composés de jeunes entreprises créées dans le cadre du dispositif Ansej et du Fonds national d’assurance chômage (FNAC). Chaque groupement comptera quatre PME spécialisées en hygiène des immeubles et prise en charge des espaces verts, éclairage public, entretien des ascenseurs et sécurité des cités».
Et d’affirmer qu’un cahier des charges a déjà été élaboré par l’AADL et sera signé par les jeunes responsables de ces PME avant l’entrée en vigueur de leur mission. Cette opération concernera, dans une première étape, les cités AADL 2001-2002 d’Alger ; elle sera élargie ensuite au niveau national grâce aux groupements créés par les jeunes dans les wilayas concernées par le programme AADL, a précisé le ministre, affirmant que son département adoptera la même méthode avec les cités qui seront réceptionnées dans le cadre du programme AADL 2013.
L’idée de s’occuper enfin du cadre habité en créant de nouveaux emplois est excellente. Elle est cependant tardive au vu des dégâts et des dommages constatés dans de nombreux sites AADL ou autres de la capitale.
De nombreux habitants se plaignent de la dégradation et du vieillissement prématuré de leurs cités. Mais, comme dit l’adage, mieux vaut tard que jamais. Il n’en demeure pas moins que le succès du nouveau dispositif dépendra certainement des locataires eux-mêmes et de leur capacité à se mobiliser pour préserver les ensembles qu’ils occupent. Il est question d’être à jour pour le paiement des charges, mais de bannir aussi les actes d’incivisme malheureusement courants. 

Publié dans Der

«C’est une reconnaissance de la valeur du patrimoine architectural de la région, et donc de l’Algérie, que cette invitation adressée à la fondation Amidoul par l’association suisse Alternatiba Léman, à aller présenter au public suisse, du 18 au 22 septembre, notre beau ksar de Tafilelt, une parfaite réussite de l’architecture typiquement traditionnelle alliée à la modernité, dans un pur respect de l’environnement et du développement durable», nous a déclaré l’un des 870 occupants de ces merveilleuses maisons qui composent cette «8e merveille» de la vallée du M’zab.
En dépit de nos vaines tentatives de joindre le président de la fondation Amidoul, Ahmed Nouh, ainsi que son adjoint et néanmoins ingénieur ainsi que l’un des réalisateurs de cette pépite architecturale, Moussa Amara, nous avons eu la confirmation par des notables de Beni Izguen de cette invitation, qui n’est qu’une juste récompense pour cette réalisation qui, faut-il le rappeler, vient de rafler en 2014 le 1er prix de la Ligue arabe de l’environnement.
Perché sur une colline dominant le ksar de Beni Izguen, cet ensemble immobilier composé de 870 habitations s’étendant sur une superficie de 22 hectares, alliant à merveille l’architecture traditionnelle locale à l’environnement dans un parfait respect de l’écosystème, par un ingénieux équilibre entre l’homme et son environnement immédiat, a été lancé en 1997.
Véritable prouesse attestant du génie de l’homme, cette superbe cité, construite presque entièrement avec des matériaux locaux, est la parfaite symbiose entre l’homme et la nature. Elle est le prolongement naturel de l’éternelle recherche des habitants de ces régions à s’adapter et à adapter leurs habitations aux dures conditions climatiques locales. 

Publié dans Der

Une nouvelle fois, la ministre de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication, Iman Houda Feraoun (notre photo), exclut toute entrée d’un quatrième opérateur de téléphonie mobile car, à ses yeux, ce n’est ni «techniquement avantageux» ni «profitable pour le consommateur».

Publié dans Der

Et pourtant, tout portait à croire que Ryad Mahrez allait être élu joueur du mois en Angleterre. L’Algérien a fait un début de saison époustouflant avec Leicester City avec 4 buts et 2 passes décisives à la clé. Une performance qui devait, a priori, suffire pour s’adjuger la distinction même si ses concurrents avaient aussi beaucoup d’atouts, à l’instar du tandem Gomis – Ayew. C’est justement le Ghanéen qui a remporté la récompense individuelle.

L’ailier volant de l’Equipe nationale devra faire mieux. Le Vert, très en vue depuis le début de l’exercice, a, peut-être, été lésé par la Ligue anglaise de football. Certes, Ayew s’est, lui aussi, distingué en scorant à 3 reprises et délivrant une offrande mais les prestations de notre international étaient, en toute objectivité, plus volumineuses et riches sur le plan technique. Ajoutez à cela ses buts (4 sur les 8 inscrits par Leicester City) décisifs qui permettent à son club d’occuper une surprenante et inattendue 3ème place au classement de la Barclays Premier League. Tout semblait réuni pour que l’ancien joueur du Havre AC soit désigné « Man of the Month ». Hélas, la concurrence en Angleterre est très rude. Même le rendement qu’on croyait exceptionnel ne semble pas suffisant pour convaincre un jury (trop) exigeant, au choix quelque peu incompréhensible et largement discutable de l’avis de ceux qui suivent le championnat anglais et les spécialistes aussi. Il y a deux semaines, David Ginola s’extasiait sur le match livré par Mahrez face à Tottenham. Ses gestes technique et dribbles déroutants, le tout ajouté à ce superbe but égalisateur à White Hart Lane (1/1) ont fait que l’ex-attaquant de l’équipe de France soit sous le charme du gaucher : « C’est le genre de joueurs que chaque entraîneur, de n’importe quelle équipe, veut avoir dans son onze. Il a tout d’un grand. Son aisance technique est tout simplement incroyable et il peut éliminer son adversaire avec une facilité déconcertante. Pour moi, c’est le meilleur joueur en ce début de saison. C’est un garçon qu’on connaissait déjà et qui est en train d’exploser. Je pense qu’il va recevoir le trophée du joueur du mois ; ça c’est sûr » a reconnu le présentateur de Match of Zed Day sur Canal+ Sport. Même son de cloche chez Jean-Luc Arribart, commentateur chez la chaîne française, qui a déclaré: « Ce qui est phénoménal avec ce joueur, c’est qu’il fait tout dans un souci d’efficacité offensive. Il va vite, il est technique et tout ce qu’il fait c’est à 200 à l’heure. C’est fait vers le but adverse et c’est pour l’efficacité. Il tente des choses que d’autres n’osent même pas tenter et ça marche. Il est à la fois génial dans ce qu’il fait. Génial dans la réalisation et il ne se contente pas de faire ça une fois ou deux par match. Chaque fois qu’il a le ballon, il se passe quelque chose...» Une certitude qui n’a pas été confirmée par les électeurs et des louanges tombées dans la sourde oreille de ces derniers qui n’ont, décidément, pas vu les choses du même œil. Ryad avait des allures d’un raz-de-marée qui frappait les défenses en toute finesse. En dépit d’un gabarit qui n’a rien de dévastateur, la magie de sa patte gauche opère à merveille face à la robustesse des défenses dans une ligue réputée pour l’engagement physique et l’intensité très élevée. La vague n’a, manifestement, pas été jugée assez haute par les votants pour qu’elle puisse atteindre l’oscar suprême. Espérons que cet écueil ne coupera pas l’élan du Fennec qui doit être déterminé à poursuivre sur sa lancée de début de saison.

Publié dans Sports

L’USM El Harrach s’est imposée devant le NA Hussein-Dey sur le score de 2 buts à 0 (mi-temps : 1-0), en match avancé de la quatrième journée du championnat d’Algérie de Ligue 1 Mobilis de football disputé jeudi au stade 5-Juillet (Alger). Les buts de la rencontre ont été inscrits par Meziani (43e) et Harrag (90+3 sp) pour l’USM El Harrach. Cette victoire permet aux Harrachis de s’installer provisoirement seuls en tête du classement avec 10 points, alors que le NAHD reste 11e avec 3 points en compagnie du RC Relizane.

Publié dans Sports

L’affiche de cette 4e journée de la Ligue 1 Mobilis est sans aucun doute ce choc qui opposera le CR Belouizdad, une formation qui marche fort en ce début de saison, à la JS Kabylie, l’ogre « africain » et recordman des titres en Algérie, qui affiche un visage pâle en ce début de saison. L’affiche aura, sans aucun doute, des relents de revanche étant donné que les Canaris, qui avaient été battus at home la saison passée, feront tout leur possible pour l’emporter sur la pelouse synthétique du stade 20-Août. Toutefois, les Belouizdadis, qui restent sur un succès lors du dernier derby face au NAHD, sont décidés à enchaîner une autre victoire face aux Kabyles. Le coach Alain Michel misera une nouvelle fois sur la belle forme affichée en ce début de saison par son duo Derrag-Fahem Bouazza pour signer un troisième succès. Quant à la JSK, qui reste sur une défaite à domicile face à l’USM Alger, le déplacement à Alger s’annonce ardu, sachant que les protégés de Bijota n’ont toujours pas remporté la moindre victoire. Une réaction des Canaris est plus qu’indispensable pour éviter le scénario de l’an dernier, où l’équipe a sauvé sa place in extremis. Pour sa part, le MO Béjaïa accueillera le CS Constantine avec l’objectif de renouer avec la victoire, après deux nuls de rang, dont un à domicile contre la JSK, dans le derby de la Kabylie. Le CS Constantine, qui a essuyé face à l’ES Sétif sa première défaite de la saison (2-1), ne l’entendra certainement pas de cette oreille. Le promu, le DRB Tadjenanet, la bonne surprise de ce début de saison, effectuera un périlleux déplacement à Oran pour croiser le fer avec l’ASMO, qui demeure sur amère défaite face à l’USMH. Les hommes de Liamine Bougherara n’auront pas la partie facile contre une équipe oranaise qui n’a pas encore retrouvé son jeu et son efficacité de la saison dernière. L’USM Blida, l’autre promu, accueillera le MC Alger dans un match qui promet. Les Blidéens espèrent bien remporter leur premier succès à l’occasion de la réception des Vert et Rouge. Mais les partenaires de l’international Gourmi voyagent bien et comptent rééditer la victoire remportée à Relizane. La dernière rencontre au programme mettra aux prises la JS Saoura à la lanterne rouge, le RC Arba, qui vient de se séparer de son entraîneur Bilel Dziri après trois défaites consécutives. Les Sudistes sont favoris pour s’imposer et confirmer le nul ramené d’Alger devant le MCA (0-0). Les rencontres RC Relizane-ES Sétif et USM Alger-MC Oran ont été reportées au 15 septembre en raison de la participation des Usmistes et des Sétifiens à la sixième et dernière journée de la Ligue des champions d’Afrique.

Publié dans Sports

La troisième étape de la rénovation du stade 5-Juillet, portant sur l’extension des tribunes et la couverture toiture de toute l’enceinte, a été gelée, a indiqué Youcef Kara, le directeur général du complexe olympique Mohamed-Boudiaf. « Nous allons nous contenter pour l’heure de poursuivre la deuxième étape dans l’opération de rénovation du stade consistant en sa modernisation et qui prendra fin après quatre mois, la troisième étape étant gelée », a déclaré le premier responsable du complexe à la télévision nationale. Le stade 5-Juillet a rouvert ses portes jeudi à l’occasion du match USM El Harrach-NA Hussein Dey (18h), comptant pour la quatrième journée du championnat de Ligue 1 algérienne de football. Il a été fermé depuis septembre 2013 pour subir des travaux de rénovation ayant touché notamment les tribunes supérieures et la pelouse. Cette infrastructure allait connaître une extension de ses tribunes pour porter à 80 000 places sa capacité d’accueil. Un projet élaboré du temps de l’ex-ministre de la Jeunesse et des Sports, Mohamed Tahmi. Une couverture toiture était également prévue. Néanmoins, les difficultés financières auxquelles fait face le pays depuis quelques mois ont poussé les pouvoirs publics à geler plusieurs projets dans différents secteurs. Selon le directeur général du complexe olympique, les deux premières étapes ayant trait à la rénovation et la modernisation du stade 5-Juillet ont coûté à elles seules six milliards de dinars.

Publié dans Sports

Le sélectionneur de l’équipe d’Algérie de football, Christian Gourcuff, tiendra une réunion de travail avec l’ensemble des entraîneurs en chef des clubs de Ligue 1 Mobilis le dimanche 20 septembre à 10h30 au centre technique de Sidi Moussa (Alger), a indiqué jeudi la Ligue de football professionnel (LFP). Cette rencontre entre le coach national et les entraîneurs en chef des clubs de Ligue 1 revêt « un caractère important », précise la même source. Elle sera l’occasion pour les deux parties d’échanger les idées sur les méthodes du travail de chacun et les moyens d’améliorer leur coordination pour le bien du football algérien. Le technicien français s’était déjà réuni avec les entraîneurs des équipes de Ligue 1 en septembre 2014, juste après son intronisation à la tête de la sélection algérienne, en remplacement du Bosnien Vahid Halilhodzic. Gourcuff a toujours plaidé pour un travail de concertation avec les entraîneurs de ligue 1 pour une meilleure coordination et un suivi des joueurs susceptibles d’être sélectionnés en sélection A, mais également expliqué aux techniciens algériens sa vision et sa méthode de travail. Une démarche que les entraîneurs algériens avaient bien apprécié.

Publié dans Sports

Acculé, Bouamra parle de difficultés financières qui privent le handball national d’un départ en trombe, après le dernier ratage lors du Mondial qatari.

La Fédération algérienne de handball et son président, Saïd Bouamra, passent vraiment un sale temps, ces derniers jours ; ils sont acculés de toutes parts. Ainsi, et après la sortie du ministre de la Jeunesse et des Sport, Ould Ali El Hadi, qui a promis de faire toute la lumière sur cette affaire d’absence de sélectionneur national des seniors messieurs, voilà qu’on assiste, médusés, à un autre scandale qui arrive alors que le championnat Excellence de la discipline n’a pas débuté officiellement. En effet, deux formations ont déjà déclaré forfaits pour l’entame de la compétition nationale, à savoir le WAB Ouargla et le GS Boufarik qui devaient se déplacer respectivement à Alger pour affronter Baraki et Chelghoum Laïd pour croiser le fer avec l’équipe locale. La FAHB ne précise pas les raisons qui ont poussé ces deux formations à déclarer forfait, mais on devine déjà les motifs de ces deux équipes, qui, sans doute, souffrent d’une crise financière aiguë qui les empêche d’assurer le transport et la prise en charge de leurs effectifs pour une nuitée d’hôtel à la veille de leur rencontre. Cela est mis sur le dos de la fédération qui n’avait pas pu prendre attache avec les clubs pour voir leur situation avant l’entame de la compétition nationale. C’est le deuxième scandale qui ébranle la maison du handball national, qui se trouve dans une situation chaotique malgré le fait que l’Algérie est le détenteur du dernier titre africain acquis à Alger tout récemment. Voulant - peut-être - tirer un baroud d’honneur pour prouver qu’il est encore là, le fantomatique président de la FAHB, Saïd Bouamra, a déclaré à l’issue d’une réunion avec le ministre qu’une solution sera trouvée prochainement pour le poste de sélectionneur national des Verts. Cela vient après la déclaration du premier responsable du département des sports qui a défrayé la chronique, lui qui trouvait anormal que la sélection soit toujours sans entraîneur après le départ du dernier coach, Réda Zeguili, dont le contrat a été résilié en raison du parcours catastrophique des Verts au dernier Mondial du Qatar. Bouamra aurait fait part au ministre des difficultés financières auxquelles il serait confronté, souhaitant sans doute que le ministère de la Jeunesse et des Sports mette la main à la poche pour l’aider à recruter des techniciens de renom pour la sélection, surtout quand il avance que des CV de noms prestigieux étrangers sont parvenus à la FAHB, mais que sans argent, la FAHB ne peut pas les engager.

Publié dans Sports

Plusieurs centaines de supporters de la JSK ont pris part à un rassemblement organisé devant le siège de la DJS, en réponse à l’appel des animateurs du comité de sauvegarde constitué autour d’anciens joueurs et cadres du club, à l’instar de Iboud, Mourad Amara, Kamal Abdeslam et d’autres présents parmi les protestataires qui ont proféré des slogans dénonçant la gestion de leur club préféré par Hanachi et exigeant de nouveau le départ de ce dernier. Le DJS a refusé de rencontrer la délégation constituée par Iboud et d’autres joueurs. Le refus du représentant de la wilaya est motivé par l’exigence de Iboud et de ses compagnons de se faire accompagner par des journalistes pour assister à l’entrevue. Par ailleurs, un appel a été rendu public par les animateurs du mouvement anti-Hanachi, appelant à la tenue d’une assemblée générale à 11h à la salle Chahid Azem-Belkacem .Ordre du jour : installation des autres comités de daïra de sauvegarde de la JSK et discussion des prochaines actions à mener jusqu’à satisfaction des revendications portées par le comité de sauvegarde de la JSK.

Publié dans Sports
Page 1 sur 6