Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
Reporters - Filtrer les éléments par date : dimanche, 06 septembre 2015

Depuis le début de la crise migratoire, on ne compte plus les naufrages d’embarcations de fortune en Méditerranée... Mais il a fallu attendre l’image-choc du petit garçon syrien échoué sur une plage turque pour que les autorités européennes fassent de la lutte contre les passeurs, suspectés de traite humaine, une priorité.

« C’est notre première priorité, sans aucun doute, non seulement pour Europol, mais pour tous les Etats membres de l’UE», a expliqué Robert Crepinko, responsable de la lutte contre les réseaux de crime organisé au sein de l’Office européen de police (Europol). Et de préciser que le trafic d’êtres humains est «un immense défi pour tous les Etats membres, aussi bien sur le plan humanitaire que sur celui de la sécurité».
Depuis le mois de mars, les autorités européennes ont identifié un groupe international de « 30 000 suspects dans toute l’Europe, parmi lesquels 3 000 opèrent en Méditerranée», a affirmé M. Crepinko.
De nationalités et de religions diverses, les trafiquants mettent de côté leurs différences pour collaborer au cas par cas selon les besoins et, bien sûr, là où il y a de l’argent à gagner, a-t-il révélé, tout en citant l’exemple d’un réseau de 16 passeurs démantelé récemment en Grèce, avec l’arrestation de deux Roumains, deux Egyptiens, deux Pakistanais, sept Syriens, un Indien, un Philippin et un Irakien.
De plus, depuis le mois de juillet, l’UE a lancé une opération d’envergure contre les passeurs en mer Méditerranée afin de récolter, dans un premier temps, des renseignements pour ensuite se préparer à agir militairement contre les bateaux de trafiquants, principalement au large des côtes libyennes. Evidemment, l’ampleur de la crise migratoire est une aubaine pour ces hommes qui profitent du désespoir des personnes fuyant la guerre, la pauvreté et l’insécurité dans des pays tels que la Syrie, l’Afghanistan, l’Erythrée et la Somalie, pour exercer leur business et brasser des milliards de dollars. Par l’intermédiaire des réseaux sociaux, les trafiquants réussissent à s’organiser et à fixer des itinéraires précis afin de faire venir des vagues de réfugiés et de migrants en Europe.
En quelques mois, les passeurs auraient gagné près de 7,5 millions d’euros en faisant venir, dans la majorité des cas, des Syriens en Europe. «La traite des êtres humains, combinée parfois à l’esclavage sexuel et à l’exploitation dans des emplois sous-payés, est probablement le business le plus profitable de toutes les activités criminelles, devançant même le trafic d’armes et celui de la drogue», a affirmé Izabella Cooper, porte-parole de l’agence européenne de surveillance des frontières Frontex.
Le système européen d’asile dysfonctionnel
Le Haut-Commissaire de l’ONU pour les réfugiés (HCR), Antonio Guterres a estimé hier que le système européen d’asile est « dysfonctionnel ». « Le système européen d’asile est profondément dysfonctionnel, il marche mal. Un certain nombre de pays font l’essentiel de l’effort et un grand nombre d’autres font un effort presque inexistant », a regretté M. Guterres. « Avec 4 000 arrivées de réfugiés par jour actuellement en Europe (...), le système est devenu chaotique, rien n’est en place pour permettre que cela puisse être géré de façon efficace et humaine », a-t-il estimé, appelant à la mise en place de « centres de réception efficaces là où les gens arrivent » en Grèce, Hongrie et Italie.
« C’est un problème très sérieux (...), mais, à l’échelle de la planète, ce n’est pas une des plus grandes crises », a observé le patron du HCR, relevant que 86% des réfugiés étaient dans les pays en voie de développement.
« C’est une crise gérable si tout le monde se met d’accord sur un programme d’action commun », a-t-il ajouté. Les déplacements de populations liés aux conflits ont connu « une accélération absolument incroyable dans les dernières années », passant de 11 000 personnes par jour en 2010 à 42 500 en 2014, a souligné Antonio Guterres.
« Cela veut dire qu’il y a une multiplication des conflits partout dans le monde et que les vieux conflits n’ont pas de solutions », a-t-il relevé avant d’ajouter : « L’impunité et l’imprévisibilité sont partout et je crains que dans les années à venir, cela devienne encore pire. »
Depuis janvier, près de 365 000 personnes ont traversé la Méditerranée, et plus de 2 700 sont mortes en effectuant ce périple, selon l’Organisation internationale pour les migrations (OIM). 

Publié dans Der

Les souscripteurs au programme de logement en location-vente 2001-2002 ayant actualisé leur dossier en 2013 et versé la première tranche de 10% sont appelés, depuis samedi, à choisir leur site via le site Web de l’AADL (www.aadl.com.dz). A l’entame de l’opération, des millions d’Algériens se sont précipités sur le site.
Six millions pour être exact, selon le chiffre avancé hier matin par le directeur général de l’Agence nationale de l’amélioration et du développement du logement (AADL). Tarek Belaribi, qui intervenait sur les ondes de la Chaîne III de la Radio nationale, a relevé que «14 882 parmi les souscripteurs connectés ont pu valider leurs formulaires. 11 592 parmi ces derniers ont été recensés au niveau de la wilaya d’Alger». Il a assuré que l’opération se poursuivra jusqu’à ce que «tous les dossiers déposés en 2001-2002 soient finalisés». Revenant dans son intervention sur les ondes de la Chaîne III sur les souscripteurs n’ayant pu accéder au site de l’agence en raison notamment de mots de passe oubliés, Tarek Belaribi s’est montré rassurant : «Gérer, c’est prévoir.
Tout a été pris en compte. On a prévu des solutions pour cette éventualité. C’est pourquoi on a prévu, dès le premier jour, au lancement de l’opération, au niveau de la direction générale ainsi que dans toutes les directions régionales, des bureaux où les souscripteurs peuvent se déplacer munis de leurs codes leur permettant d’avoir un nouveau mot de passe.» Le directeur général de l’AADL a, par ailleurs, nié toute saturation du site Web : «L’opération se déroule dans de meilleures conditions.»
Néanmoins, après le choix du site, des interrogations demeurent en suspens chez les souscripteurs, notamment comment la sélection va-t-elle se faire ? Le premier inscrit sera-t-il le premier servi ou les choses se feront par ordre chronologique ? Pour Tarek Belaribi, la réponse est claire : «Nous avons une démarche simple, celle de lister tous les souscripteurs 2001-2002 classés selon un ordre bien défini faisant référence à leur date d’actualisation.»
S’agissant du choix des sites pour les souscripteurs AADL 2, le premier responsable de l’Agence a assuré que l’opération va débuter en fonction des taux d’avancement des projets.
Par ailleurs, le directeur général de l’institution a rappelé qu’il existe à travers le territoire national 16 sites destinés à accueillir des projets AADL.
«Au niveau de ces sites, on est actuellement à 70% de taux des réalisations. Dans certains sites, on en est même aux travaux de VRD (voirie et réseaux divers)», a encore souligné Tarek Belaribi. «Tous les projets de logement lancés en 2013 seront réceptionnés en 2016.
Les premières livraisons se feront éventuellement durant le premier trimestre 2016», a-t-il promis. 

Publié dans Der

Sept contrebandiers ont été interceptés et deux véhicules tout-terrain saisis samedi par un détachement de l’Armée nationale populaire (ANP) dans la wilaya de Tamanrasset, a indiqué, hier, dimanche le ministère de la Défense nationale (MDN) dans un communiqué. « Dans la cadre de la sécurisation des frontières et de la lutte contre la criminalité organisée, un détachement de l’Armée nationale populaire (ANP) relevant du secteur opérationnel de Tamanrasset / 6e région militaire, a intercepté lors d’une patrouille de recherche et de ratissage, le 5 septembre 2015, sept contrebandiers et a saisi deux véhicules tout-terrain », a souligné le communiqué. Dix-sept détecteurs de métaux et des téléphones portables, ont également été saisis à cette occasion, ajoute la même source.

Publié dans Der

Une sexagénaire s’est jetée, hier, matin du balcon de son appartement situé au 4e étage d’un immeuble, à Oran, a-t-on appris auprès de la direction de la Protection civile de la wilaya. La malheureuse, prise de panique, après qu’un feu se sait déclaré dans sa cuisine, s’est jetée du 4e étage de son étage. Elle est morte sur le coup, a-t-on précisé de même source, ajoutant que deux autres blessés - une femme et un enfant - ont été évacués aux urgences médico-chirurgicales du CHU Oran.

Publié dans Der

Le trafic de voyageurs sur la ligne ferroviaire Alger-Batna en passant par M’sila (environ 460 km) reprendra à compter de lundi, « en réponse aux doléances des usagers », a annoncé hier dimanche, la Société nationale des transports ferroviaires (SNTF) dans un communiqué. Le train quittera la gare centrale d’Alger à 12h30, il s’arrêtera à Bouira (14h12), à Bordj Bou Arriridj (15h53), à M’sila (16h42), à Barika (18h07), à Aïn Touta (18h43) avant d’arriver à la gare de Batna à 19h09, soit après six heures et quarante minutes de trajet, note le communiqué. A partir de Batna, le départ est prévu à 4h30 et l’arrivée à la gare centrale d’Alger à 11h15, après des arrêts à M’sila (6h51), Bordj Bou Arriridj (7h40) et Bouira (9h33).

Publié dans Der

L’équipe nationale s’est emparée, non sans avoir souffert, des commandes de la poule J après son succès (1-3) difficile et tardif face au Lesotho hier, conjugué au nul (1-1) concédé par l’Ethiopie, en déplacement aux Seychelles, samedi. Avec 6 unités dans leur escarcelle, les Verts se mettent dans les meilleures dispositions pour s’assurer un siège pour la prochaine messe continentale qui se déroulera au Gabon dans un an et demi.

 

Ces « Crocodiles » avaient la peau dure, et c’est le moins qu’on puisse dire. Quatrième sortie en Afrique et troisième succès pour Christian Gourcuff et ses poulains. Les intentions étaient là avec un onze à vocation très offensive qui a porté ses fruits, même si la situation a tardé à se décanter. En effet, les coéquipiers de Mesloub, à deux doigts d’ouvrir la marque après 8 minutes, ont mis plus d’une demi-heure pour trouver la faille. Malgré le piteux état de la pelouse du Setsoto Stadium, les Fennecs ont tenté de faire circuler le ballon face à une équipe très regroupée et dangereuse en contres (11e et 30e). Après un joli mouvement collectif, la superbe balle piquée de Mahrez trouve le pied gauche de Ghoulam qui fait sauter le verrou (32e). L’ouverture du score n’a pas découragé les Lesothans qui ont nivelé la marque par l’intermédiaire de Mokhahlane suite à une reprise de volée imparable, trois minutes plus tard. Une égalisation et le doute qui s’est installé. Des flottements dans la défense de l’EN et des imprécisions devant.
La domination, implacable, lors des 30 premières minutes a considérablement diminué. On ne pourra pas dire que le Lesotho a volé son nul à la pause. Le Onze algérien s’en est même très bien sorti. Pas très en vue lors du premier acte, Ryad Boudebouz a été remplacé par Hilal Soudani au retour des vestiaires. Un changement offensif, mais toujours des errements défensifs. Trois minutes à peine après la reprise, Doukha, auteur d’une prestation solide, sauve les siens grâce à une superbe manchette réflexe. Des approximations qui ont donné plus de confiance aux hommes de Seephephe Matete. Ces derniers ont commencé à croire en la possibilité de battre l’actuelle meilleure nation d’Afrique. Pour leur part, Saphir Taïder & Cie tentaient de reprendre l’ascendant. Au fur et à mesure que le temps s’égrenait, la précipitation prenait la place de la précision. En l’absence de Feghouli, la ligne offensive semblait manquer de percussion et Slimani, suppléé par Boundjah (70e), a été sevré de ballons. Le front de l’attaque en panne, c’est Ghoulam, encore une fois, qui met le gardien adverse à contribution sur un coup franc flottant (80e). Alors que le nul se dessinait, Hilal Soudani (85e), avec de la réussite, replace l’Algérie devant en contrant de la tête le dégagement d’un défenseur. Une réalisation confuse, à l’image de cette rencontre où les nôtres ont eu beaucoup de mal face à des « Crocodiles » qui ont chèrement vendu leur peau. A défaut d’être brillant, le nouveau leader de la poule J a réalisé l’essentiel. Ce même Soudani, homme du match et auteur de ses 16e et 17e buts, s’est chargé d’aggraver la marque à la 90e minute sur un service de Brahimi. Pour clore, il est utile de signaler que la 3e journée des qualifications se jouera au mois de mars 2016. L’EN accueillera son concurrent direct, l’Ethiopie (2e, 3 points, +1), où elle tentera de prendre une option quasi-définitive et mettre un pied au Gabon. Le Lesotho ferme la marche avec un zéro pointé, devancé par les Seychelles, qui comptent un petit point. 

Publié dans Sports

Il a jailli du banc en remplacement de Ryad Boudebouz pour sortir les siens d’une situation très mal engagée. Hilal Soudani a frappé par deux fois (85’ et 90’) face au Lesotho comme ce fut le cas contre les Seychelles en juin dernier (victoire 4/0 des Verts). Grâce à ses 4 réalisations en 2 sorties, l’attaquant du Dinamo Zagreb, auteur de 17 buts en 34 sélections, prend la tête du classement des buteurs dans ces éliminatoires de la CAN 2017. Une perfomance qui permet aussi au natif de Chlef de prouver à Christian Gourcuff qu’il ne peut être qu’une pièce importante dans son échiquier pour les échéances à venir. Le coach breton a préféré laisser l’ancien Lions du Chéliff en dehors de son Onze de départ ce qui avait fait couler beaucoup d’encre. Le Lion a donc rugi par deux fois pour mettre ses coéquipiers à l’abri des « Crocodiles » qui ont longtemps cru pouvoir surprendre les Verts.

Publié dans Sports

Le match USM Alger-MO Béjaïa, prévu initialement le samedi 26 septembre au stade Bologhine pour le compte de la 6e journée de Ligue 1 Mobilis de football, est reporté au mardi 13 octobre, à 19h, dans le même stade, a indiqué, samedi, la Ligue de football professionnel (LFP) sur son site officiel. Ce report a été décidé pour éviter un chevauchement avec les matchs de la Ligue des champions africaine, épreuve dans laquelle les Rouge et Noir vont bientôt disputer les demi-finales. « Même le match RC Arbaâ - USM Alger, comptant pour la 7e journée de Ligue 1 Mobilis, a été reporté à une date ultérieure », a encore annoncé la LFP, mais sans pour autant préciser la date exacte à laquelle se jouera cette rencontre. L’USMA, actuel 4e de la Ligue 1 Mobilis avec 6 points, à une longueur des co-leaders CR Belouizdad et USM El Harrach, s’est qualifié haut la main pour les demi-finales de la Ligue des Champions, après avoir enchaîné cinq succès consécutifs, lui ayant valu la 1re place devant El-Merrikh (Soudan), et les deux autres représentants algériens dans le groupe « A », l’ES Sétif et le MC El Eulma. Le report des deux prochains matchs de championnat, respectivement contre le MOB (6e journée) et en déplacement chez le RCA, permettra à l’USMA de se préparer convenablement pour les demi-finales de la Ligue des Champions. Le club algérois devrait augmenter, par la même occasion, ses chances d’atteindre la finale de cette prestigieuse compétition, qu’il ambitionne de remporter pour la première fois de son histoire.

Publié dans Sports

Le technicien Omar Belatoui est devenu le cinquième entraîneur de football à avoir été démis de ses fonctions dans les deux Ligues professionnelles algériennes 1 et 2 après seulement trois journées de compétition. Belatoui, aux commandes techniques du RC Relizane depuis juillet dernier, a été limogé samedi soir. Il devrait être remplacé par Abdelkrim Benyelles, l’artisan de l’accession du «Rapid» parmi l’élite en fin de saison passée, a appris l’APS hier auprès de ce club. Selon la même source, «des différends ont surgi entre les deux parties, ayant provoqué la séparation avec l’entraîneur Belatoui». Cette décision a été néanmoins prise au lendemain de la montée au créneau du jeune technicien oranais pour déplorer la situation prévalant au sein du nouveau promu. En effet, les joueurs du RCR ont observé plusieurs grèves depuis l’intersaison pour réclamer la régularisation de leur situation financière. Cela s’est répercuté négativement sur la préparation de l’équipe d’où son départ en dents de scie en championnat (deux défaites et une victoire), selon son désormais ex-coach. Belatoui connaît ainsi le même sort que son ancien coéquipier en sélection algérienne dans les années 1990, Mourad Karouf, limogé lui aussi de la barre technique de la JS Kabylie (Ligue 1, Algérie) à l’issue de la deuxième journée du championnat. En Ligue deux, trois entraîneurs ont quitté également leurs clubs respectifs après seulement trois journées de compétition. Il s’agit de Cherif Hadjar (MC El Eulma), Youcef Bouzidi (O Médéa) et Aziz Abbès (CRB Aïn Fakroun). Lors de l’exercice précédent, la série de limogeages et de démissions des entraîneurs dans les deux paliers a battu tous les records. Seuls trois clubs en Ligue 1 et trois autres en Ligue 2 ont maintenu leurs coachs durant toute la saison : ES Sétif, MO Béjaïa et ASM Oran pour le premier palier ; USM Blida, RC Relizane et DRB Tadjenanet pour le second.

Publié dans Sports

La gymnastique algérienne débute bien avec cette médaille en vermeil, en attendant d’autres consécrations pour les autres disciplines dans ces JA.

La gymnastique algérienne s’est distinguée lors de cette première journée des Jeux africains de Brazzaville en décrochant une médaille d’or au gymnase du complexe sportif Makélékélé. La consécration a été réalisée par l’équipe composée de Mohamed Bourguieg, Hilal Metidji, Ahmed Anes Maoudj, Mohamed Aouicha et Mohamed Reghib qui s’est classée première avec un total de 207 900 points, devant l’Egypte (204 867 pts) et le Nigéria (108 333). Cette performance reste très importante au vu de la grande concurrence qu’a connue la sélection algérienne de la part des Pharaons, mais aussi des Nigérians qui ont pris la troisième place avec un total de 108 333. Il faut savoir que le Nigeria a remporté le bronze aux dépens de l’Afrique du Sud, après la réclamation introduite auprès de la commission technique et jugée valable. Par ailleurs, la médaille en vermeil a été agrémentée par deux autres (argent et bronze) au concours par agrès. Mohamed Bourguieg s’est adjugé la deuxième place, au total des cinq agrès sur les six réglementaires, avec 69 033 points derrière l’Egyptien Mohamed Shrief El Saharty (69 567 pts). L’Algérien Mohamed Metidji a pris le bronze avec 68 467pts. Pour le directeur des équipes nationales (DEN), Kamel Kouimia, la gymnastique algérienne débute bien et c’est encourageant pour la suite. «Je crois qu’avec un peu de chance, on pouvait mieux commencer, mais je pense que les athlètes sont à féliciter et à encourager pour leur prestation d’aujourd’hui. Je sais qu’ils peuvent nous réserver d’autres surprises», a indiqué M. Kouimia.
De son côté, la sélection algérienne de fleuret
féminin s’est contentée de la médaille en argent après s’être inclinée en finale devant la Tunisie sur le score de 45 touches à 31 en finale par équipe disputée samedi au Palais des Sports de Kintélé à Brazzaville. L’équipe d’Algérie composée de Louiza Khelfaoui, Narimane Al Houari, Anissa Khelfaoui et Khadidja Zerabib, exempte des demi-finales, a fait bonne figure malgré cette défaite en finale.
Souad Aït Salem et Larbi Bouraâda déclarent forfait
La marathonienne Souad Aït Salem, blessée, et le décathlonien Larbi Bouraâda ont déclaré forfait pour les Jeux africains 2015, en cours à Brazzaville (Congo), a indiqué la Fédération algérienne d’athlétisme (FAA). « Aït Salem a contracté cette blessure pendant le marathon des derniers Championnats du monde d’athlétisme », disputés du 22 au 30 août à Pékin (Chine), « ce qui l’a obligée à abandonner après 1h10 de course, alors qu’elle était en tête de file. N’étant pas encore rétablie de cette blessure, l’athlète a dû déclarer forfait pour les Jeux africains», a expliqué la FAA sur son site officiel. « Larbi Bouraâda, pour sa part, est appelé à représenter l’Algérie aux Jeux mondiaux militaires » du 2 au 8 octobre, en Corée du Sud, «d’où son absence aux Jeux africains, actuellement en cours au Congo Brazzaville », a enchaîné la FAA, pour justifier la 2e absence. Les forfaits d’Aït Salem et de Bouraâda constituent un véritable coup dur pour l’athlétisme algérien, car comptant parmi les athlètes les plus en forme du moment et qui, par conséquent, auraient pu bonifier la moisson de médailles des Algériens à Brazzaville. Bouraâda est d’ailleurs champion d’Afrique en titre du décathlon et a battu le record continental de cette discipline aux Mondiaux de Pékin, après avoir décroché la 5e place.

Publié dans Sports
Page 1 sur 6