Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
Reporters - Filtrer les éléments par date : lundi, 03 octobre 2016

Cette mesure inquiète les agences de voyages qui craignent que le petit pèlerinage (la omra), qui représente le plus grand chiff re d’aff aires des opérateurs de tourisme en Algérie, ne soit impacté négativement. 

Publié dans Der

Une forte délégation d’hommes d’aff aires amé- ricains va séjourner en Algérie à partir du 10 octobre. Elle est composée d’opérateurs dans le domaine de la fabrication de médicament, de l’agriculture, de l’industrie entre autres. Le président de l’USA-Algeria Business Council, Ismaïl Chikhoune, qui a fait cette annonce en marge des activités organisées dans le cadre des activités du Salon de l’agriculture SIMA-SIPSA, a indiqué que « cette délégation est composée de représentants et décideurs de grandes fi rmes américaines qui sont intéressés par l’investissement en Algérie. Certains projets devraient être couronnés de contrats, d’autres feront l’objet de discussions approfondies pour leurs concrétisations», a affi rmé M. Chikhoune. «De grands laboratoires américains leaders dans la production du médicament biotechnologique et de médicament pour le traitement bio thérapeutique pour maladies lourdes feront le déplacement à Alger», a-t-il ajouté. « Le pôle de production de médicaments en Algérie prévu par des opérateurs et des laboratoires américains est plus que jamais d’actualité», a-t-il poursuivi en soulignant que «l’Algérie aspire à devenir un hub pour l’industrie pharmaceutiques pour alimenter les marché africain et asiatique.» Parmi les hommes d’aff aires américains attendus en Algérie, fi gurent aussi des opérateurs engagés dans les fi lières de l’industrie et de l’agriculture. S’agissant du domaine de l’agriculture, 22 compagnies américaines sont déjà en Algé- rie pour participer au Salon de l’agriculture SIMA-SIPSA. Les domaines d’intervention de ces grands groupe sont divers, mais convergent tous vers les métiers de l’agriculture et de l’agro-industrie. Sur ce registre, une activité a été déjà identifi ée par un opérateur algérien et son partenaire américain pour résoudre le problème de stockage du blé, entre autres, dont le taux de perte est évalué, par les experts, à 30%. Cette perte, chiff rée à 100 millions de dollars, est enregistrée entre la période de la moisson et la date de consommation. Si les parties concernées arrivent à se mettre d’accord, il sera question de la construction de 200 silos horizontaux. Une technique moderne de stockage qui sera introduite en Algérie, selon M. Chikhoune. Le président du conseil d’aff aires algéro-américain parie sur les «projets locomotives» pour consolider le partenariat entre les opérateurs des deux pays. Il cite fi èrement l’exemple de partenariat réussi entre les Le groupe Lacheb et Américain Internationnal Agriculture Group (AIAG) pour la réalisation et l’exploitation d’une ferme agricole intégrée implantée sur une superfi cie de 25000 hectares à El Bayadh. Ce projet, pour rappel, a nécessité un investissement de 500 millions pour l’élevage de 20 000 vaches laitières qui produiront annuellement 245 millions de litre de lait. Ce projet contient, également, un centre de formation, des unités de stockage, la production de la pomme de terre destinée à l’exportation, la production de l’aliment de bétail et une unité de séchage de lait pour produire de la poudre de lait. Ismaïl Chikhoune a annoncé 2 autres projets similaires sans donner de dé- tails, se contentant de dire que le premier sera implanté à El Bayadh, tandis que le second sera réalisé dans la région de Naâma.

Publié dans Der

Un avion d’Air Algérie au départ d’Orly vers l’aéroport d’Alger a immédiatement refait demi-tour quelques minutes après son décollage suite à un incendie qui a pris sur l’un de ses réacteurs. L’Airbus A330-202 enregistré sous l’identifi ant 7T-VJV, assurant le vol DAH 1005 entre Orly et Alger, a été contraint dimanche aprèsmidi de rebrousser chemin vers l’aéroport d’Orly. Le feu a été vite maîtrisé une fois dans le tarmac de l’aéroport parisien sans constituer de danger pour les passagers.

Publié dans Der

Une fois sur orbite, AlComSat1 sera le premier satellite de communication du pays doté d’un très haut niveau de sophistication technologique. Son lancement est programmé au plus tard pour la mi-2017, selon ce qu’a affi rmé l’Agence spatiale algérienne (ASAL), ce qui dotera l’Algérie de son sixième satellite après les lancements, en 2002 et 2010, des satellites Alsat-1 et Alsat-2A, et dernièrement, le 26 septembre, de trois nouveaux autres (Alsat-1B, Alsat- 2B et le « nano-satellite » Alsat-1N) par un lanceur indien depuis le centre spatiale de Satish Dhawan. Cependant, si les cinq engins spatiaux déjà exploités commercialement sous la responsabilité de l’ASAL sont soit des satellites d’observation de moyenne et haute résolution, soit des démonstrateurs technologiques utilisés à des fi ns de formation et de recherche scientifi que, l’AlComSat1, qui devrait être suivi d’un second engin du même type, apparaît comme un véritable tournant dans l’histoire du programme spatial algérien. En eff et, basé sur la série des satellites chinois de communication à usage civile et militaire DFH-4 (Dong Feng Hong 4), opérant notamment sur les bandes Ku et Ka pour les communications commerciales et civiles, ainsi que sur les fréquences Z-band, UHF et EHF pour les applications stratégiques, AlComSat1, d’une masse totale de 5 200kg et d’une durée opérationnelle de 15 ans, aura pour tâche, a expliqué le directeur de l’ASAL, Azzedine Oussedik, d’assurer des missions de « souveraineté nationale dans les domaines de la télécommunication, la télédiff usion et la radio, la téléphonie, l’Internet et les applications de transmission de données au niveau du territoire national ». Projet initié à la suite d’un partenariat avec la Chine, le satellite devrait ainsi être placé en orbite géostationnaire par le lanceur chinois Chang Zheng-3B/Gb. L’objectif de l’ASAL est d’acqué- rir des savoir-faire techniques « par palier ». L’agence, qui a fait appel depuis l’an 2000 à un total de 254 ingénieurs, maîtrise depuis, souligne son responsable, « la conception et la réalisation de satellites mais aussi leur transport vers les sites de lancement en collaboration avec le ministère de la Défense nationale, ainsi que l’exploitation des données récoltées par les diff é- rents capteurs par plusieurs centres spécialisés du pays ». Ainsi il est expliqué que la seule technologie dont la maîtrise échappe encore à l’ASAL est celle des lanceurs, l’Algérie ayant ainsi fait appel au savoir-faire russe et indien lors des trois mises en orbite, avant de se tourner prochainement vers le partenaire chinois. 

Publié dans Der

La Cour suprême palestinienne a décidé lundi dernier que les élections municipales, qui devaient être le premier scrutin depuis 2006 à se tenir à la fois en Cisjordanie et dans la bande de Gaza, n’auraient lieu qu’en Cisjordanie. L’Autorité palestinienne, reconnue internationalement, siège à Ramallah, en Cisjordanie occupée par l’armée israélienne. Les municipales auraient pu contribuer à un rapprochement. Mais elles ont une nouvelle fois mis au jour les divisions palestiniennes. Le président de la Cour suprême, instance relevant de l’Autorité palestinienne, a ordonné devant une salle d’audience bondée la reprise du processus électoral, suspendu en septembre en raison des dissensions. Mais il a estimé que les tribunaux dans la bande de Gaza n’apportaient «pas les garanties» nécessaires. Ces tribunaux ont invalidé récemment des listes du Fatah, qui domine l’Autorité palestinienne. Aucune nouvelle date pour la tenue du scrutin n’a été fi xée. Mais l’agence offi cielle palestinienne Wafa a rapporté que cette question serait tranchée dans un délai d’un mois.

Publié dans Der

Le prix Nobel de médecine a été attribué, hier, au Japonais Yoshinori Ohsumi pour son apport dans la compréhension du renouvellement des cellules. Il est le 25e Japonais à obtenir le prix Nobel et le quatrième en médecine, selon les médias nippons. M. Ohsumi, 71 ans, a fait l’essentiel de sa carrière de biologiste à l’Université de Tokyo. Il y a mené des expériences sur le processus de l’autophagie qui ont donné des clés essentielles à la connaissance du vieillissement et de la réponse du corps à la faim et aux infections. Le processus autophagique est impliqué dans plusieurs aff ections comme le cancer et les maladies neurologiques. Ce champ de recherches « n’attirait pas beaucoup l’attention par le passé, mais maintenant nous sommes à une époque où il y a un accent plus fort là- dessus », avait-il estimé plus tôt sur la chaîne publique NHK. Avant de rejoindre l’Université de Tokyo, il obtient un poste postdoctoral à l’Université Rockefeller de New York.

Publié dans Der

L’Assemblée générale extraordinaire qui s’est tenue en présence du Président de la FIFA, Gianni Infantino, et de la nouvelle secrétaire-générale de la FIFA, Fatma Samoura, a élu le Congolais Almamy Kabele et le Ghanéen Kwesi Nyantaki en qualité de nouveaux membres du conseil de la FIFA, représentant la CAF pour la période transitoire allant du 30 septembre 2016 au 16 mars 2017. Le Président Hayatou a demandé aux Fédérations « de poursuivre la réfl exion, afi n de nous projeter vers l’avenir et asseoir défi nitivement l’arrimage du football africain à la modernité que ce soit du point de vue règlementaire et structurel ». La validation des statuts a d’abord donné lieu à un vote sur un amendement déposé par la Fédération djiboutienne concernant l’article 18, paragraphe 3, ainsi libellé : seules les associations membres sont habilitées à proposer des candidatures à la fonction de président de la CAF. Une candidature à la fonction de Président n’est valable que si elle est soutenue par au moins cinq associations membres. Le candidat doit avoir joué un rôle actif dans le football en tant qu’offi ciel d’une association membre, durant quatre des cinq dernières années ayant précédé le dépôt de sa candidature et à l’obligation de se soumettre au contrô- le d’éligibilité. L’amendement a été repoussé par 16 votes pour, 32 votes contre et 5 abstentions. L’élection des deux nouveaux membres du Conseil de la FIFA, qui compte désormais 7 membres africains n’a donné lieu qu’à un seul tour de scrutin. La prochaine Assemblée Générale qui marquera le 60e anniversaire de la CAF aura lieu à la mi-mars 2017 à Addis-Abeba mais également l’élection d’un nouveau président de l’instance africaine pour un nouveau mandat. Pour le moment, seul Issa Hayatou l’actuel président est candidat.

Publié dans Sports

Le retrait puis le retour de la police fait encore débat dans le milieu footballistique après les incidents qui avaient émaillé les premières journées des championnats professionnels ou même encore celles des amateurs, comme ce fut le cas vendredi dernier à Ouargla entre les deux voisins Mkhadma et Beni Thour. C’est dans ce sens que la Direction générale de la Sureté Nationale a organisé une rencontre de sensibilisation sur les nouvelles mesures de sécurité prises pour la sécurisation des stades de football. Le chef de service de wilaya de la sécurité publique, le Commissaire principal Mourad Hamouti, a fait un exposé sur les articles contenus dans la nouvelle loi sur le sport (13-05). Lors d’une projection qu’il a exposée, le commissaire principal a dévoilé les dispositifs sécuritaires déployés par la police algérienne pendant les rencontres de football et la répartition des forces de l'ordre dans les stades. « La police sera présente dans les stades pour accompagner les stadiers puisqu'un travail à long terme les attend pour l'accomplissement de leur tâche », a indiqué Mourad Hamouti avant d’ajouter : « Je suis sûr que les présidents de club sont prêts à former et donner tous les moyens aux stadiers pour qu'ils puissent travailler dans les meilleures conditions sous la conduite d'un directeur de la sécurité ». Les stadiers, ce corps de métier absent en Algérie sont indispensables pour les clubs. Tel a été le constat des présidents des clubs professionnels présents lors de cette rencontre. Le coordinateur de la section football du MC Alger, Omar Ghrib, a plaidé pour la mise en place urgente des sociétés de sécurité « pour aider les clubs à avoir des stadiers capables de gérer la foule lors des grandes affi ches de la Ligue 1 ». L’idée de la création de ces sociétés a été défendue non seulement par le représentant du doyen, mais également par ses paires qui ont indiqué que ces sociétés sont une nécessité pour les clubs de football pour une meilleure formation et prise en charge des stadiers. Même son de cloche pour le président de l’autre club algérois, l’USM Harrach, Mohamed Laib qui a indiqué que « les stadiers chargés actuellement de la sécurité dans les stades sont des supporters à part entière et ne peuvent remplir leur tâche de manière impartiale » proposant l’octroi d’agré- ments pour la création de ces entreprises à d’anciens offi ciers de la police et de l'armée nationale, « pour leur expérience sur les terrains ». La DGSN avait annoncé en début de saison le retrait progressif de la police des stades. Après plusieurs incidents, elle a décidé d'un retour « partiel » de ses hommes avec des missions limitées à partir de la 3e journée du championnat de Ligue 1 Mobilis. Depuis ce retour, le nombre des échauff ourées entre galeries a nettement baissé.

Publié dans Sports

Tous les joueurs de l’Equipe nationale convoqués pour le match Algérie-Cameroun sont arrivés hier à Alger pour prendre part au stage de préparation, prévu au Centre technique national de la FAF à Sidi Moussa. Les Slimani, Hanni, Ghoulam et autre Feghouli ont rejoint les joueurs locaux et Mbolhi, arrivés la veille au centre de préparation des équipes nationales.

Publié dans Sports

Les internationaux algériens évoluant en Europe, excepté Rachid Ghezzal, ne se sont pas illustrés avec leurs clubs respectifs pour leurs derniers matchs avant de rejoindre lundi le stage de la sélection algérienne qui prépare la réception du Cameroun, dimanche prochain dans le cadre de la 1re journée des éliminatoires de la Coupe du monde de 2018 en Russie. Ghezzal, entré en jeu à la 63e minute, a scellé la victoire de l'O Lyon dans le derby du nord face à l'AS Saint Etienne (2-0) en championnat de France. Il a inscrit pour l'occasion son premier but de la saison, sauvant un week-end terne des Verts du Vieux continent. Ça n'a pas été le cas pour les deux stars de Leicester City, Riyad Mahrez et Islam Slimani, restés muets devant Southampton (0-0), en championnat d'Angleterre, tout comme le meilleur buteur du championnat belge la saison passée, Sofi ane Hanni, dont l'équipe d'Anderlecht est revenue avec une précieuse victoire du terrain du Standard de Liège en championnat belge. Pour sa part, Yacine Brahimi continue de vivre le « calvaire » au FC Porto, en se contentant de quelques minutes de temps de jeu lors de la victoire de son équipe face à Nacional Madeira en championnat du Portugal (4-0), alors que Sofi ane Feghouli est resté sur le banc lors du nul concédé par son équipe anglaise, West Ham face à Middlesbrough (1-1). Même déception pour Adlene Guedioura, qui a rejoué pendant un quart d'heure après avoir suivi du banc de touche l'intégralité des trois précédentes rencontres de son équipe Watford, auteure d'une nouvelle contre-performance, cette fois-ci face à Bournemouth (1-1) en Premier League anglaise. Retour en France, où Ryad Boudebouz (Montpellier) et Mehdi Abeïd (Dijon) se sont séparés sur un nul (3-3), tout en prenant part à la totalité du temps des débats, alors que Walid Mesloub (Lorient) a été incorporé en deuxième mitemps du match perdu à Nice (2-1). Mehdi Zeff ane (Rennes) est, lui, resté sur le banc face à Guingamp (victoire 1-0). En huit matchs, le latéral droit des Verts n'a été aligné qu'une seule fois. Quant à Hilal Soudani, auteur d'un début d'exercice tonitruant, aussi bien en club qu'en sélection algérienne, il est resté muet pour la troisième semaine de suite. Son équipe, le Dinamo Zagreb, s'est contentée d'un nul face à Hadjuk Split (0-0), en championnat de Croatie. Les seuls internationaux algériens évoluant en Serie A italienne, Fawzi Ghoulam et Saphir Taïder, se sont inclinés avec leurs clubs respectifs, Naples et Bologne, face à l'Atalanta et le Genoa sur le même score (1-0). Ils ont tous les deux joué les 90 minutes.

Publié dans Sports
Page 1 sur 5