Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
Reporters - Filtrer les éléments par date : mercredi, 05 octobre 2016

Adoptée, mardi dernier, en Conseil des ministres, la nouvelle loi sur la Santé reconduisant, notamment, le principe de médecine gratuite vient remplacer celle de 1985 pour revoir, fondamentalement, la réglementation et les dispositifs encadrant le secteur pharmaceutique algérien, dont certains n’ont jamais connu d’application sur le terrain. 

Publié dans Der

Poursuivant sa tournée à travers les Directions de distribution d’électricité et du gaz, Mustapha Guitouni, P-DG du groupe Sonelgaz, s’est rendu hier à Blida, où il a rencontré des cadres de la Société de distribution-Centre. Dans une allocution empreinte de franchise, M. Guitouni s’est montré satisfait des eff orts entrepris au niveau des 13 Directions de distribution des wilayas du centre du pays, néanmoins, il n’a pas manqué de souligner l’importance de Sonelgaz et le devoir qu’elle a envers les citoyens. Tout en soulignant la réputation qu’elle a acquise, le P-DG affi rma qu’elle est une école qu’il faut sauvegarder. «La composante humaine est en majorité jeune, mais la qualité de service et la lutte pour améliorer les recouvrements n’ont pas suivi», a-t-il dit encore. Avant d’appeler l’ensemble des concernés à prendre leur responsabilité. M. Guitouni a saisi cette occasion pour déplorer la désignation des intérims dans certaines fonctions. Toujours à propos des recouvrements qui s’élèvent à 64 milliards de centimes, le premier responsable de Sonelgaz a appelé les responsables à ramener le paiement des factures à 15 jours. Tout en annonçant le lancement prochain d’une campagne de sensibilisation des citoyens par des moyens électroniques, le P-DG de Sonelgaz a, également, indiqué la nécessité de rationaliser la consommation électrique dans les foyers. M. Guitouni annonce aussi la mise en service de 4 nouveaux SCADA, ce qui permet la télé- conduite des réseaux et leur dépannage plus rapides depuis un pupitre installé au niveau de la Direction de distribution. Enfi n, le projet pilote Smart Meter (CPL+GPRS) a fait l’objet d’une démonstration au niveau de la salle de commande de la DD de Blida, permettant de réaliser la télé-relève, la coupure et le rétablissement à distance, l’alerte fraude (ouverture du cache-borne) et le suivi des pertes. Enfi n, plusieurs agences commerciales qui ont réalisé des performances dans la gestion du recouvrement ont été honorées.

Publié dans Der

La sélection nationale continue à peaufi ner sa préparation pour la réception du Cameroun dimanche soir pour le compte des éliminatoires de la Coupe du Monde 2018. Après les forfaits de Hichem Belkaroui et de Sofi ane Hanni pour blessure, un autre joueur rate les séances d’entrainement des Verts qui se déroulent au CTN de Sidi Moussa. Il s’agit d’Islam Slimani, l’attaquant de Leicester City qui souff re d’une contracture à la cuisse et devrait rester au repos pour au moins trois jours.

Publié dans Sports

L’équipe nationale du Cameroun et l’Olympique de Marseille, ont fait match nul 1-1 lors d’un match amical à huis clos, mercredi au centre d’entraînement de l’OM. Vincent Aboubakar a ouvert le score sur penalty (28e ) pour les lions indomptables après une faute de Rolando. Le défenseur portugais s’est rattrapé en égalisant pour les marseillais, six minutes plus tard (34e ). Cette rencontre entre dans le cadre de la préparation des protégés de Hugo Broos pour la première journée de la deuxième phase des qualifi cations de la Coupe du monde 2018 où ils aff ronteront l’Algérie dimanche prochain à Blida. Les Camerounais eff ectuent depuis dimanche dernier un stage dans la Cité phocéenne et devront rejoindre Alger ce vendredi matin.

Publié dans Sports

Sous la houlette de la Sû- reté de wilaya, 130 jeunes Oranais viennent d’être formés afi n d’assurer le poste de stadier au niveau des stades Ahmed-Zabana et Habib-Bouakeul. C’est la première « promo » de l’initiative qui vient d’être instaurée à travers les stades du pays en ce début de la saison 2016/17. A cette occasion, une journée d’étude sur cette nouveauté et aussi sur le phénomène de la violence, a été organisée, mardi, en présence du wali d’Oran Abdelghani Zaâlane, du contrô- leur de la police Salah Nouasseri, du directeur de la jeunesse et des sports Badreddine Gharbi ainsi que des présidents de clubs de la wilaya d’Oran. Les participants ont mis l’accent sur la lutte effi cace contre la violence dans les stades qui ternit l’image de notre football et gâche la fête et le travail des équipes. Certains stadiers formés par la Sû- reté de wilaya étaient également présents à ce colloque. Ces jeunes ont été choisis selon des critères bien étudiés, prenant en considération l’aspect physique, moral, le niveau d’instruction et la disponibilité à suivre des formations. Les jeunes ont été rappelons-le, testés lors des deux derniers matchs du MCO face respectivement à l’USMBA et l’USMH. Par ailleurs, d’autres options sont en cours d’étude pour canaliser les supporters, notamment celles proposées par l’Organisation nationale pour la sauvegarde de la jeunesse (ONSJ) qui a suggéré l’établissement de carte d’abonnement contenant toutes les données du supporter pour pouvoir identifi er et éventuellement écarter les fauteurs de trouble. La Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) avait annoncé, en début de saison, le retrait progressif de la police des stades. Après plusieurs incidents, la DGSN a décidé un retour «partiel» avec des missions limitées à partir de la 4e journée de Ligue 1. La formation des stadiers est donc plus que nécessaire pour aller vers le retrait des forces de l’ordre des stades lors du déroulement des compé- titions sportives. 

Publié dans Sports

 La Ligue de football Professionnel a infl igé une amende de 40 000 DA à cinq clubs professionnels suite à l’absence de leurs médecins à un séminaire organisé par la commission médicale de la FAF. Les clubs concernés sont l’ES Sétif, le CA Batna et la JS Saoura, de la Ligue 1, ainsi que le GC Mascara et l’US Biskra de la Ligue 2. La même source a précisé que cette sanction fait suite à un rapport adressé par la commission médicale fédérale mentionnant l’absence des médecins des clubs en question au séminaire qu’elle a organisé le 20 septembre 2016 au Centre technique de Sidi Moussa (Alger). Le code disciplinaire, dans son article 102, mentionne des sanctions contre ce genre de comportement, rappelle-t-on de même source.

Publié dans Sports

Le coach du MC Alger, Djamel Menad, a renoncé à son départ et dirigé la séance d’entraînement de mercredi matin par laquelle il entame la préparation du derby face à l’USM Alger le 13 octobre à Blida (à huis clos) dans le cadre de la 7e journée du championnat de Ligue 1 algérienne de football. Menad est revenu à de meilleurs sentiments après avoir ouvert la porte à son départ en s’absentant de la séance de la veille, et a été convaincu par le directeur général du club, Omar Ghrib, de poursuivre sa mission. L’entraîneur, qui fait son deuxième passage chez le vieux club de la capitale qu’il avait dirigé en 2013 avec, à la clé, une fi nale de Coupe d’Algérie perdue contre l’USM Alger, fait face à d’acerbes critiques dans les milieux du club après le parcours mi-fi gue, mi-raisin de son équipe en six journées de championnat. Le MCA reste sur une défaite sur la pelouse de l’ES Sétif (2-0), samedi dernier. Ce revers a été mal digéré par les supporters qui ont fustigé Menad et ses joueurs. Les gars de Bab El Oued occupent la cinquième place au classement avec 10 points de trois victoires, un nul et deux défaites.

Publié dans Sports

Même si c’est la trêve internationale, en Ligue 2 Mobilis ça joue ce week-end. Demain aprèsmidi, se joueront 6 rencontres de la 5e journée de la D2 Pro, où les équipes de tête seront engagées notamment, alors que l’épilogue de ce round sera samedi avec deux oppositions. À moins d’une véritable sensation, le Paradou AC devrait rester aux commandes.

Publié dans Sports

Toujours dans la controverse mais à cœur ouvert et sans ambages, Tyson Fury, champion du monde des lourds (WBA, WBO, IBO et IBF), a reconnu, dans une interview au magazine Rolling Stones parrue hier, avoir consommé de la cocaïne. Ce qui expliquerait le contrôle positif révélé, il y a 4 jours, par la chaîne américaine ESPN. Et ce, après un test urinaire réalisé le 22 septembre. Dans son témoignage, le boxeur britannique trouve que « la cocaïne, c’est une toute petite chose par rapport au fait de ne plus vouloir vivre.» Le pugiliste british a aussi balancé être « à bout ». « Je ne peux plus supporter. Je suis à l’hôpital en ce moment. Je vois des psychiatres. La totale. Ils disent que je suis bipolaire. Je suis maniaco-dépressif», note l’homme qui s’est vu mettre les ceintures WBA et WBO autour de la taille le 29 novembre 2015 après avoir battu l’ancien numéro 1 de la catégorie l’Ukrainien Vladimir Klitschko. Pour le combat de revanche, qui devait se dérouler le 29 du moins en cours, il n’aura fi nalement pas lieu comme l’avait annoncé Fury dernièrement. « Je ne m’entraîne plus. Je suis dépressif, j’en ai assez de la vie »: c’est par ces mots que le maître du monde britannique des poids lourds justifi e le report de cette opposition contre Klitschko, dans l’entretien où il reconnaît avoir pris« beaucoup de cocaïne » à cause de ces troubles. « Ecoutez, j’ai fait plein de choses dans ma vie. J’ai pris plein de cocaïne. Plein », admet l’athlète qui a tout juste 28 ans. Toujours dans sa peau de «bad boy», il s’interroge : « Pourquoi je n’en prendrais pas ? C’est ma vie non ? Je fais ce que je veux. Oui, j’en ai pris. Beaucoup de gens en prennent.» Cette attitude a fortement déplu à la fédération qui gère la boxe professionnelle au Royaume-Uni (BBBC) qui a annoncé, hier, que Fury risquerait une suspension. Une éventuelle sanction qui pourrait être décidée lors d’une réunion prévue le 12 octobre. Le secrétaire général de la structure qui gère le noble art pro, Robert Smith, a prévenu que « la cocaïne est contraire à la loi. Nous ne pouvons pas ignorer la loi. C’est de l’usage de drogue et nous allons trancher en conséquence ». ça ne sent pas bon pour le géant qui pourrait recevoir un uppercut fatal de la BBBC.

Publié dans Sports

La sélection nationale féminine de handball eff ectue un stage de préparation au Portugal. Un regroupement qui a débuté mardi dernier et durera jusqu’au 14 octobre, en prévision de sa participation à la 22e édition de la CAN 2016 qu’abritera l’Angola du 28 novembre au 7 décembre. L’EN, que dirige Zoheir Guernane, était en regroupement à Alger depuis le 29 septembre avec les joueurs du championnat national. Les « Vertes » évoluant en France, à savoir Haouam Dounia (Union Sportive Alforville), Hadi Leila et Kassouh Jena (Yutz ), Boudjellal Amina et Titou Souad (Bergerac), Souli Najah et Hamissi Sihem (St Etienne Andresieux), Merad Ines (Chambray) et Tizi Nabila (Brest Bretagne Handball ), ont rejoint le restant du groupe il y a 2 jours en provenance de la France. La dernière participation de l’Algérie à la CAN féminine remonte à l’édition 2014 abritée par l’Algérie. Nos dames n’ont pas pu faire mieux qu’une 4e place.

Publié dans Sports
Page 1 sur 6