Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
Reporters - Filtrer les éléments par date : mardi, 16 février 2016

Après avoir reporté les activités commémoratives de l’assassinat d’Abane Ramdane, suite au décès d’une autre figure historique, Hocine Aït Ahmed, l’association Mémoire et histoire Abane-Ramdane de Tizi-Ouzou rendra hommage à l’architecte de la Révolution, à l’occasion de la journée nationale du Chahid, à travers plusieurs activités. Le docteur Kamel Daoudi, secrétaire général de l’association, a souligné que plusieurs conférences et autres activités sont programmées pour cette journée. Il a cité les deux conférences qui seront animées, durant la journée du jeudi 18 février, par Réda Malek, ancien Premier-ministre, et Khalfa Mammeri, auteur. « Réda Malek, ancien négociateur des Accords d’Evian et ancien Premier-ministre, animera une conférence sur le rôle et l’apport d’Abane Ramdane à la Révolution », a-t-il informé, ajoutant que Khalfa Mammeri animera aussi de son côté une autre conférence, durant la même journée, et évoquera Abane Ramdane et son œuvre. Le SG a précisé que d’autres activités sont au menu de la commémoration qui aura lieu à la Maison de la culture de la ville. Des dépôts de gerbes de fleurs à la stèle d’Oued Aïssi et au carré des martyrs de Larbaâ Nath Irathen sont aussi prévus pour marquer la journée du Chahid dédiée à Abane Ramdane. Il y aura aussi, a informé M. Daoudi, la projection d’un film retraçant la vie et le parcours de l’architecte de la Soummam, intitulé D-argaz a Mmi, réalisé par Ahcène Osmani. Le site officiel dédié à Abane (www.abaneramdane.com) sera aussi lancé à cette occasion. Selon le docteur Daoudi, « les activités commémoratives et d’hommage à Abane Ramdane ne doivent plus être circonscrites à la seule région», mais « il est impératif de travailler davantage pour organiser un colloque international sur le défunt ». « L’Etat est interpellé pour apporter son apport à l’organisation de ce colloque sur un personnage qui a marqué la Révolution algérienne », a-t-il souhaité. 

Publié dans Der

L’ancien haut gradé de l’armée, Hassan Benhadid, entame depuis hier une grève de la faim et s’interdit de prendre ses médicaments, selon ses avocats. En détention au centre pénitentiaire d’El Harrach depuis octobre 2015, le général à la retraite a fait part à ses avocats de son souhait d’envoyer une missive à cinq destinataires que sont le procureur de la République près la cour d’Alger, le directeur de la prison d’El Harrach, le directeur général de l’administration pénitentiaire, le procureur général du Tribunal d’Alger et le juge d’instruction de la troisième cour du Tribunal de Abane Ramdane.
A en croire toujours ses avocats, il voudrait leur expliquer les motivations de son geste. Agé de 71 ans et souffrant de pathologies respiratoires et cardiaques, M. Benhadid a décidé d’arrêter de prendre ses médicaments, une action menée pour protester contre le refus du juge d’instruction de l’auditionner, 130 jours après son arrestation puis son incarcération. Hassan Benhadid devait répondre d’accusations d’entreprise de démoralisation de l’armée à travers des déclarations faites le 21 septembre sur Radio M. du site électronique Maghreb Emergent et de détention d’armes à feu et de munitions de guerre.

Publié dans Der

Un coup de tonnerre foudroyant survenu, hier matin, vers les coups de 8h00, a failli provoquer une catastrophe au niveau de l’arrière-port de Béjaïa. Et pour cause, la foudre a déclenché un incendie dans le bac R13, contenant du pétrole brut, dans le parc à hydrocarbures de Sonatrach à Béjaïa, à l’arrière-port. Selon un communiqué de la Protection civile, «le feu qui s’est déclaré sur le joint d’étanchéité du même bac a été maîtrisé, sans pour autant engendrer de grands dégâts ». C’est dire qu’il y a eu plus de peur que de mal. En effet, l’équipe de sapeurs-pompiers mobilisée, suite à l’alerte donnée par les agents de sécurité de Sonatrach, ont réussi à circonscrire l’incendie, au bout de leur intervention de 40 minutes, qui a permis de venir à bout des flammes avant qu’elles ne se propagent vers l’intérieur du même bac de 50 000 m3 qui sert à recevoir du pétrole brut destiné à l’exportation, apprend-on de source proche de Sonatrach de Béjaïa. À noter que ce genre de sites, considérés comme zones très sensibles et potentiellement à haut risque, sont généralement dotés de paratonnerres qui les protègent sur 200 m à la ronde. C’est le cas d’ailleurs de ce parc à hydrocarbures de Béjaïa qui se trouve déjà muni de ce système de protection et de sécurité, précise-t-on.
Néanmoins, notre source tient à souligner que « des fuites de gaz dues essentiellement au flottement des toits des bacs à pétrole pourraient être à l’origine d’un tel sinistre. Il s’agit là d’un problème purement technique ». Y aurait-il donc une négligence de la part des responsables concernés par la mise en place et le contrôle régulier des mesures de sécurité qui s’imposent en pareille circonstance ? Pour trouver une réponse officielle à cette question, nous avons tenté d’entrer en contact avec le directeur régional de la Sonatrach à Béjaïa, en vain !

Publié dans Der

La Fédération algérienne de football (FAF) et le ministère de la Jeunesse et des Sports signeront « prochainement » une convention pour la création d’un fonds au profit du développement du football amateur, a annoncé lundi à Sidi Moussa (Alger) le président de la FAF, Mohamed Raouraoua. «Nous avons découvert des centaines de milliards de dinars au niveau des comptes du MJS qui n’ont pas été mouvementés par les différents ministres qui se sont succédé. Avec le ministre El Hadi Ould Ali, nous avons décidé d’utiliser cette manne financière en signant prochainement une convention pour la création d’un fonds au profit du développement du football amateur », a indiqué Raouraoua au cours de son intervention pour la présentation des bilans moral et financier lors de l’assemblée générale ordinaire (AGO) de la FAF. Cette convention exprime « la volonté de l’Etat de soutenir le football amateur avec la présence d’un nombre de clubs estimé à 1 200 à travers le pays», a souligné, de son côté, le ministre de la Jeunesse et des Sports, El Hadi Ould Ali. Le président de la FAF a précisé que «les subventions seront versées selon des critères bien précis », soulignant que «les clubs privilégiant la formation auront des subventions annuelles plus importantes ». Outre l’aide au football amateur, le président de l’instance fédérale a indiqué qu’une partie de ces subventions ira « au football féminin, à la direction technique nationale (DTN) ainsi qu’aux ligues régionales ». Les membres de l’assemblée générale (AG) de la Fédération algérienne de football (FAF), réunis ce lundi à Sidi Moussa (Alger) en session ordinaire, ont adopté à l’unanimité la création de la fondation de la FAF à caractère caritatif. Dotée d’un budget de 10 millions de dinars, cette fondation, qui sera présidée par l’ancien président de la Ligue de football, Mohamed Mecherara, viendra en aide à tous les acteurs du football (joueurs, entraîneurs, arbitres) qui seraient temporairement dans le besoin. « Il s’agit d’une fondation qui aura un rôle social et sociétal avec comme objectif d’apporter du bonheur aux gens qui sont dans le besoin », a indiqué le président de la FAF, Mohamed Raouraoua. Une assemblée générale constitutive se tiendra prochainement pour désigner les membres de cette fondation qui aura «une dimension nationale». Les membres de l’assemblée générale (AG) de la Fédération algérienne de football (FAF), réunis à Sidi Moussa (Alger) en session ordinaire, ont adopté, lundi, à l’unanimité, la création d’une société par actions (SPA) de la FAF. « Il s’agit d’une société qui aura à assurer des ressources pérennes pour le financement du football national. Elle aura également à gérer le futur hôtel standing de la FAF. La SPA aura un budget d’un milliard de dinars », a indiqué le président de la FAF, Mohamed Raouraoua, au cours de son intervention devant les membres de l’AG. Le conseil d’administration de la SPA sera dirigé par le vice-président de la FAF, Djahid Zefzef, a informé Raouraoua.

Publié dans Sports

L’entraîneur Rachid Aït Mohamed a été confirmé dans ses fonctions à la tête de la barre technique de l’ASO Chlef (Ligue 2 algérienne de football) jusqu’à la fin de la saison, a-t-on appris lundi du porte-parole du club chélifien, Abdelkrim Medouar. « La direction de l’ASO confirme Aït Mohamed à la tête de l’équipe jusqu’à la fin de la saison. Il a aussi toute la latitude de choisir son adjoint qui l’accompagnera dans sa tâche », a déclaré Medouar. Rachid Aït Mohamed, Samir Zaoui et Sadek Larbi avaient coaché l’équipe à titre intérimaire en déplacement face au MC El Eulma (victoire 1-0) et contre le leader, l’Olympique Médéa, à domicile (0-0), récoltant quatre points. Ces résultats ont permis à l’ASO de se maintenir à la 4eplace (30 points), ex aequo avec le Paradou AC, à six longueurs de la 3e position, dernier accessit pour la Ligue 1. Le Français Jean-Guy Wallemme, en poste depuis juin dernier, a déposé sa démission après la défaite concédée à domicile face à l’Amel Boussaâda (0-1), dans le cadre de la 18e journée du championnat. L’ancien entraîneur du MC Alger et de la JS Kabylie, l’Italien Enrico Fabbro, avait été proposé au club, mais les deux parties ne sont pas parvenues à un accord sur la durée du contrat et les objectifs du reste de la saison.

Publié dans Sports

L’international algérien de Montpellier HSC, Ryad Boudebouz, s’est hissé à la 7e place au classement des meilleurs passeurs de la Ligue 1 française de football, à la faveur d’une 6epasse décisive, délivrée samedi à l’occasion de la 26e journée contre le FC Toulouse (2-0), a indiqué lundi la Ligue française de football (LFP). Il s’agit de la 35e passe décisive de la carrière professionnelle de l’Algérien, avec une régularité déconcertante de six passes décisives à chacune des cinq dernières saisons. « C’est la première fois que Boudebouz totalise 6 passes décisives après seulement 26 journées de championnat. Ce qui lui procure une marge suffisante pour battre son record personnel cette année », estime la LFP. Boudebouz est considéré également comme « le plus gros centreur » en activité dans le championnat de Ligue 1 française, avec un total de 218 centres. Le classement des meilleurs passeurs de la Ligue 1 française est dominé par les Parisiens Angel Di Maria et Zlatan Ibrahimovic, respectivement avec 10 et 8 passes.

Publié dans Sports

Le milieu offensif international algérien de Leicester City, Riyad Mahrez, intéresserait la Juventus Turin (Série A italienne) dans la perspective d’un recrutement à l’ouverture du prochain mercato estival, ont rapporté, lundi, plusieurs médias étrangers. « La Juventus Turin envisage de s’attacher les services de l’international algérien de Leicester City, Riyad Mahrez, dès l’entame de la saison 2016-2017 », ont encore précisé les médias spécialisés, Topmercatoet Sky Sports. L’ancien Havrais, auteur de 14 buts et 10 passes décisives cette saison avec les Foxes, suscite déjà l’intérêt de plusieurs grands clubs européens, en France, en Angleterre et en Espagne. Un intérêt croissant qui, à en croire Topmercato et Sky Sports, vient de s’étendre à l’Italie, où la Vieille Dame voudrait également s’attacher ses services. Mahrez (24 ans), véritable révélation du championnat, est sous contrat avec l’actuel leader de la Premier League anglaise de football jusqu’en 2019.

Publié dans Sports

La sélection algérienne de volley-ball féminine a été éliminée en demi-finales du tournoi qualificatif aux Jeux olympiques-2016 après sa défaite face au pays organisateur, le Cameroun, par 3 sets à 0, ratant le coche pour une qualification directe pour Rio. Cependant, nos volleyeuses auront encore une deuxième chance, mais qui reste difficile à arracher.

La sélection algérienne de volley-ball féminine a raté l’objectif qui lui a été assigné lors de ce tournoi qualificatif à Yaoundé (Cameroun) en s’inclinant, avant-hier soir, en demi-finale face au pays organisateur, sur le score de 3 sets à 0 (20-25, 17-25 et 17-25). Elle n’ira donc pas au pays de la samba, Rio de Janeiro. Les joueuses de l’entraîneur Mohamed Amine Belacel n’ont jamais semblé faire le poids face à des Camerounaises en nette progression, ces dernières années. La sélection nationale, qui a raté ainsi l’occasion de se qualifier directement aux JO 2016, conserve, toutefois, une petite chance d’espérer être du voyage. Pour cela, elle doit d’abord sortir vainqueur du match pour la 3e place, mardi à 16h, face au Kenya. Selon les règlements, l’équipe qui termine première du tournoi qualificatif sera directement qualifiée aux JO-2016. Celles qui terminent 2e et 3e au classement se verront offrir une deuxième et dernière chance de se qualifier, en disputant un autre tournoi qualificatif du 14 au 22 mai au Japon, face aux équipes recalées du tournoi qualificatif de la zone asiatique. Pour rappel, les volleyeuses algériennes, qui comptent deux participations historiques (JO de Pékin 2008 et Londres 2012), conservent une petite chance d’enchaîner une troisième participation d’affilée au rendez-vous sportif le plus important au monde, à condition bien sûr de surclasser, mardi, le Kenya, et ensuite de vaincre au tournoi de la dernière chance qui aura lieu au Japon. Ainsi, la tâche ne sera pas de tout repos pour le Six national dames qui aura besoin presque d’un miracle pour aller à Rio et faire partie donc des privilégiées qui joueront la compétition sportive la plus prestigieuse, à savoir les Jeux olympiques, que tous souhaitent disputer. Pour la finale, elle devait opposer hier soir le Cameroun à l’Egypte, soit deux grandes nations du volley-ball qui se disputeront le premier billet qualificatif.

Publié dans Sports
Page 1 sur 7