Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
Reporters - Filtrer les éléments par date : jeudi, 18 février 2016

Le président de la République Abdelaziz Bouteflika a appelé jeudi à faire de la journée nationale du Chahid et du nouvel acquis constitutionnel récemment réalisé par le pays la base d'un "sursaut national à la mesure des défis". "Faisons que cet événement phare et cet acquis constitutionnel soient porteurs d'un sursaut national à la mesure des défis de notre temps pour conforter notre unité nationale, préserver l'héritage des chouhada et parachever leur oeuvre en persévérant sur la voie du développement économique et du progrès social", a recommandé le président Bouteflika dans un message à l'occasion de la journée nationale du Chahid, lu en son nom à El Oued par le conseiller à la présidence de République Mohamed Ali Boughazi. " L'Algérie a enrichi sa Constitution en faveur du renforcement de l'exercice démocratique et des droits et libertés, mais surtout pour réaffirmer l'attachement du peuple algérien à son identité et à ses référents nationaux", a soutenu le Chef de l'Etat pour qui une telle demarche procédait également "du souci d'enraciner les principes de la Révolution du 1er novembre et de glorifier la mémoire de ces héros qui ont permis au pays de recouvrer sa souveraineté et sa liberté". Le président Bouteflika a appelé les Algériens à "s'inspirer de leurs hauts faits en méditant leurs positions à l'aune du présent pour mieux se projeter dans l'avenir et élaborer une stratégie qui conforte la nation sur le plan moral et matériel et lui permet de relever les défis à venir". "La grandeur du message du Chahid ne saurait être réduite à la simple évocation de circonstance. Aussi, sommes-nous tenus de perpétuer ce message en oeuvrant en permanence au renforcement de tous les facteurs susceptibles de valoriser davantage l'Algérie et d'ancrer les principes de la Révolution du 1er novembre dans l'esprit des générations montantes", a estimé le président de la République pour conclure.(APS)

Publié dans L'INFO EN CONTINU

La démission du Gouvernement n'est "pas à l'ordre du jour", aucune disposition de la constitution révisée ne le prévoit, a indiqué jeudi une source autorisée de la Présidence de la République.

Contactée par l'APS au sujet de "persistance des spéculations et commentaires" sur une démission du gouvernement, la même source affirme que "rien dans la Constitution révisée ne nécessite une démission du Gouvernement, qui n'est donc pas à l'ordre du jour". (APS)

Publié dans L'INFO EN CONTINU