Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
Reporters - Filtrer les éléments par date : lundi, 29 février 2016

« Plus de 450 000 personnes sont actuellement prises au piège dans des villes et des villages de Syrie - et parfois depuis des années », a indiqué, hier, le Haut Commissaire de l’ONU aux droits de l’Homme.

A l’occasion de l’ouverture du Conseil des droits de l’Homme à Genève, Zaied Ra’ad Al Hussein a insisté sur le fait que la privation forcée de nourriture pourrait faire des milliers de morts dans les zones assiégées du pays. « La nourriture, les médicaments et d’autres produits d’aide humanitaire d’urgence sont bloqués de façon répétée. Des milliers de personnes risquent de mourir de faim », a-t-il ajouté. Mettant à profit la cessation des hostilités décrétée samedi, l’ONU a annoncé qu’elle allait renforcer ses opérations humanitaires pour porter assistance dans les cinq prochains jours à plus de 150 000 personnes bloquées dans des localités syriennes assiégées par l’un ou l’autre des belligérants. Le coordinateur des affaires humanitaires de l’ONU en Syrie, Yacoub El Hillo, a annoncé dimanche dernier dans la soirée « la livraison d’aide dès lundi et dans les jours suivants à la ville rebelle de Mouadamiyat Al Cham », dans la banlieue de Damas, assiégée par les forces gouvernementales. Au total, l’ONU prévoit, en plus des opérations en cours, « de livrer dans les cinq prochains jours de l’aide pour environ 154 000 personnes vivant dans des localités assiégées de Syrie », a-t-il ajouté. Les Nations unies attendent le feu vert des parties en conflit « pour aider environ 1,7 million de personnes situées dans des zones difficiles d’accès », a-t-il précisé. « Les évacuations sanitaires doivent être inconditionnelles », a encore déclaré M. Hillo. « L’ONU appelle toutes les parties à assurer un accès inconditionnel, libre et régulier à la totalité des quelque 4,6 millions de personnes se trouvant dans des localités difficiles d’accès ou assiégées dans toute la Syrie. » Hier lundi, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a, de son côté, réclamé l’accès à ces zones afin d’acheminer de l’aide médicale. « Toutefois, beaucoup de demandes ne sont pas approuvées par les autorités syriennes », a souligné Elizabeth Hoff, représentante de l’OMS en Syrie. « En 2015, l’OMS a déposé 102 demandes : 30 ont été approuvées et 72 sont restées sans réponse », a-t-elle révélé.

Le Koweït, base de transit pour l’Otan
Sur le front diplomatique, la France a appelé, hier lundi à Genève, par la voix de son chef de la diplomatie Jean-Marc Ayrault, à une réunion «sans délai » du groupe de travail chargé d’observer le respect du cessez-le-feu en Syrie. « Nous avons reçu des informations à vérifier selon lesquelles les attaques, y compris aériennes, se poursuivent contre des zones contrôlées par l’opposition modérée », a déclaré M. Ayrault à la presse en marge des travaux du Conseil des droits de l’Homme de l’ONU. Le ministre a souligné que, suite à ces attaques, son pays a demandé que « la task force chargée de surveiller la mise en œuvre de la cessation des hostilités se réunisse sans délai ». Le cessez-le-feu entré en vigueur samedi dernier en Syrie aurait été violé 15 fois par les forces de Damas et ses alliés au premier jour de son entrée en vigueur, avait indiqué l’opposition syrienne. « Il y a eu au premier jour quinze violations par les forces du régime, dont deux par ses alliés du mouvement Hezbollah à Zabadani » (ouest), a précisé le porte-parole du Haut comité des négociations (HCN), Salem Al Meslet.
L’armée russe a, de son côté, affirmé que la trêve aurait été violée neuf fois ces dernières 24 heures, tout en estimant que l’accord de cessation des hostilités tenait encore globalement. Pour sa part, Le secrétaire général de l’Otan, Jens Stoltenberg, s’est dit « préoccupé » lundi par les violations de la trêve en Syrie et appelé toutes les parties en conflit à respecter la cessation des hostilités.
« Nous avons constaté des signes sur le fait que le cessez-le-feu est globalement respecté, mais on a vu en même temps des informations sur des violations », a déclaré le chef de l’Otan dans une conférence de presse à Koweït. « C’est bien sûr un sujet de préoccupation parce qu’il est important pour toutes les parties de respecter (l’accord) de cessez-le-feu », a-t-il ajouté, sans désigner les auteurs des violations. « Nous appelons toutes les parties à respecter le cessez-le-feu », a déclaré M. Stoltenberg, estimant que ce serait la meilleure façon de favoriser une reprise de la recherche d’une solution pacifique au conflit qui dure depuis cinq ans. « Nous sommes préoccupés par le renforcement des capacités militaires de la Russie en Syrie », a encore dit le chef de l’Otan, en affirmant que la Russie « prend principalement pour cible » l’opposition syrienne et non les groupes djihadistes. Il a enfin réaffirmé que l’Otan n’avait pas l’intention de déployer des troupes au sol en Syrie.
M. Stoltenberg a signé un accord avec les autorités koweïtiennes permettant le passage par le Koweït des personnels, des équipements et des approvisionnements pour les troupes de l’Otan en Afghanistan et ailleurs.
C’est le premier accord signé par l’Otan avec un pays arabe du Golfe. Le ministre koweïtien des Affaires étrangères, cheikh Sabah Khaled Al Sabah, a déclaré à l’occasion que son pays allait aussi accueillir le premier centre de l’Otan dans la région, dont l’ouverture est prévue pour le dernier trimestre de l’année. 

Publié dans Der

Près de trois mois après la signature de la Charte de l’éthique et de la stabilité dans le secteur de l’éducation par la ministre de tutelle et ses partenaires sociaux, une première réunion d’évaluation a été tenue dimanche dernier au siège du ministère de l’Education, avec pour problématique posée, l’effet avéré qu’a eu la charte sur le climat général dans le secteur de l’éducation.
Paraphée par la majorité des syndicats de l’éducation le 18 novembre 2015, la Charte de l’éthique et de la stabilité proposée par le ministère de l’Education commence à porter ses fruits sur le terrain : c’est la première fois depuis une quinzaine d’années qu’on enregistre une baisse remarquable des mouvements de protestation dans le secteur. Pour la ministre de l’Education, Mme Nouria Benghebrit, ce document a réussi à « sortir » le secteur éducatif de l’« instabilité chronique » qui l’a marqué ces dernières années, à l’exception de quelques mouvements de contestation enregistrés récemment notamment dans les rangs des adjoints de l’éducation et des enseignants contractuels et vacataires.
Sur ce sujet, la ministre de l’Education a insisté sur le dialogue et la concertation comme seul moyen efficace « de résoudre les problèmes de la corporation ».
Des réunions cycliques ont eu lieu ces derniers jours entre les deux parties, sanctionnées par des accords visant à mettre fin à leurs actions de protestation, dont la dernière rencontre datait d’une semaine entre le département de la tutelle et le Comité des adjoints de l’éducation nationale affilié à l’Union nationale du personnel de l’éducation et de la formation (Unpef).
Si au départ les points de vue et les visions des syndicats de l’éducation ont divergé sur l’utilité de ce document dans le retour de la stabilité à l’école, quelques mois après son adoption, l’école algérienne a fini par retrouver la sérénité.
Les syndicats qui ne sont pas inscrits dans la démarche de la ministre de l’Education, eux, ont préféré temporiser, à l’image du Conseil national autonome du personnel enseignant du secteur ternaire de l’éducation nationale (Cnapeste) qui a retiré à la dernière minute sa signature de la charte de l’éthique et de la stabilité proposée par la tutelle. 

Publié dans Der

Plusieurs axes routiers sont bloqués suite à la chute de neige dans plusieurs wilayas de l’est et de l’ouest du pays, selon un point de situation établi hier par les services de la Gendarmerie nationale. Dans la wilaya de Tizi-Ouzou, la route nationale (RN) 15 reliant Tizi-Ouzou à Bouira est coupée à la circulation au col de Tirourda (commune d’Iferhounène), ainsi qu’à la hauteur du village Asoul, dans la commune d’Aït Boumahdi. La même situation est signalée au niveau de la RN 30, reliant les deux wilayas, au lieudit Fedj Tizi, commune d’Iboudrarène, de même que le chemin de wilaya (CW) 253 reliant la RN 15 à la localité d’Illilten au col de Chelata, commune d’Iferhounène, ajoute la même source. Dans la wilaya de Bouira, la RN 33 reliant Bouira à Tizi-Ouzou demeure inaccessible du PK 30 au 36, sur une distance de 6 km, dans la circonscription communale d’El-Asnam. A Bejaia également, la RN 26 A, reliant Chellata à Iferhounène (Tizi-Ouzou) est coupée sur une distance de 02 km, dans la commune de Chellata, indique la même source. La RN 19 reliant Chlef à Tissemsilt est également coupée sur une distance de 7 km, dans la commune de Boukaid ainsi que le CW 21 reliant Melaab à Lardjem sur une distance de 17 km. Dans cette même wilaya, le CW 34 reliant Melaab à Tida (Tiaret) ne peut être emprunté sur une distance de 17 km, ainsi que le CW 07 reliant Sidi Lantri à Melaab sur 12 km et le CW 25 reliant Boukaid à Sidi Slimane, sur 6 km. A Tlemcen, la RN 22 reliant Terny à Sebdou est coupée sur une distance de 14 km, dans la commune de Terny. La Gendarmerie nationale rassure que suite aux intempéries, un dispositif a été déployé sur l’ensemble des axes routiers afin de porter aide et assistance aux citoyens, soulignant que les travaux d’ouverture de routes entamés par les autorités administratives se poursuivent.

Publié dans Der

Siégeant pour le compte de sa première session de l’année en cours, le tribunal criminel de Béjaïa a décidé du report du procès de la jeune femme de ménage accusée d’avoir tué et volé la défunte épouse du président de la JSMB, Boualem Tiab.
Le report de cette affaire au 4 avril a été motivé par la demande formulée, dès l’ouverture du procès, par le collectif des avocats de la défense. Ce dernier a fait valoir l’état de santé de la principale accusée, qui semble se dégrader depuis son incarcération au lendemain de son forfait.
Pour rappel, cette odieuse affaire remonte à la matinée du 06 mai 2015, lorsque l’ancien président de la JSMB fut surpris, en rentrant chez lui, par la découverte du corps sans vie de son épouse, Arlette Tiab, âgée de 71 ans, gisant dans une mare de sang. L’enquête menée par la brigade de la police judiciaire de la sûreté de Béjaïa, épaulée par la police scientifique, a pu élucider cette affaire de meurtre commis au domicile de Boualem Tiab, sis au boulevard des Frères Bouaouina (Ex-Clémenceau), en plein centre-ville de Béjaïa. Au terme de cette enquête, la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a rendu public un communiqué dans lequel elle affirme que la défunte Arlette Tiab a été assassinée par sa femme de ménage, âgée d’à peine 20 ans, laquelle a fini par avouer et reconnaître son forfait. 

Publié dans Der

Les Bougiotes donneront la réplique aux Tunisiens du Club Africain au prochain tour et devront relever un autre défi.

Le MO Béjaïa s’est qualifié aux 16es de finales de la Ligue des champions d’Afrique de football en battant le club ghanéen Ashanti Gold 3-1 (mi-temps : 1-1), dimanche soir, au stade de l’Unité maghrébine de Béjaïa dans le cadre du premier tour préliminaire retour. Les buts du MO Béjaïa ont été inscrits par le défenseur ghanéen Hudu Yakubu (10’, csc), Khadir (58’) et Hamzaoui (62’), alors que l’unique but d’Ashanti Gold a été l’œuvre d’Emmanuel Osem (39’). Battus en match aller (1-0) à Obuasi, les protégés d’Abdelkader Amrani ont su réagir juste à l’entame de la deuxième mi-temps en allant chercher cette qualification devant une belle équipe ghanéenne. Les Vert et Noir ont réussi un véritable exploit connaissant la valeur de cette formation ghanéenne qui est habituée à participer à ce genre de compétition. En outre, beaucoup ne donnait pas cher de la peau des Bougiotes surtout après leur élimination en Coupe d’Algérie face au NAHD et sa défaite en Championnat face au leader, l’USMA. D’ailleurs, l’entame difficile du match a donné des frissons aux fans du MOB qui pensaient que leur équipe allait vivre le même scénario que lors des deux derniers matchs disputés par leurs favoris. Mais, les coéquipiers de Hamzaoui ont montré, encore une fois, qu’il fallait comptait avec eux et qu’ils n’étaient pas près de baisser les bras malgré le passage à vide qu’ils ont vécu.
Le représentant algérien affrontera en seizièmes de finale le Club Africain de Tunis qui a validé son billet face à l’AS Tanda de Côte d’Ivoire (2-0 à l’aller et 0-0 au retour). Le match aller aura lieu à Tunis le 11, 12 ou 13 mars et le match retour à Obuasi le 18, 19 ou 20 mars. Ce match sera, certainement, très difficile d’autant plus que les Tunisiens sont des habitués des premiers rôles dans ce genre de compétition, tandis que le MOB est à sa première participation. Les gars de la ville de Hammadite ne comptent pas, malgré cela, se laisser faire et se donneront à fond pour réussir à passer au prochain tour et pourquoi pas atteindre la phase des poules. Par ailleurs, l’Etoile du Congo sera le prochain adversaire du club algérien l’ES Sétif, au 2e tour de la 20e édition de la Ligue des champions d’Afrique de football, prévu au mois de mars prochain. La formation congolaise s’est qualifiée au prochain tour aux dépens de son homologue gabonaise, Mangasports en la battant par 3-0. Le match aller s’était terminé sur un score nul (0-0). L’ES Sétif, exempte du tour préliminaire, se déplacera au Congo Brazzaville entre le 11 et 13 mars avant d’accueillir son adversaire congolais entre le 18 et 20 mars.

Publié dans Sports

Le sélectionneur de l’équipe algérienne de football des joueurs locaux (A’) Christian Gourcuff a retenu 25 joueurs pour un stage préparatif qui a débuté hier, 29 février, et qui devrait s’achever le 2 mars au centre technique national de Sidi Moussa. Il s’agit du deuxième regroupement en l’espace de quatre semaines, après un premier organisé début de février et auquel 25 joueurs ont participé. La sélection A’, mise en veilleuse depuis mai 2015, prépare les éliminatoires du championnat d’Afrique des joueurs locaux (CHAN) prévu en 2018 au Kenya. L’équipe nationale était suspendue de la précédente édition du CHAN organisé récemment au Rwanda et remporté par le RD Congo. La décision prise par la Confédération africaine de football (CAF) avait été motivée par le forfait des Algériens face à la Libye en match comptant pour le premier tour éliminatoire du CHAN-2014 en Afrique du Sud.

Liste des joueurs convoqués :
Gardiens de buts : Azzedine Doukha (JS Kabylie), Malik Asselah (CR Belouizdad), Kheireddine Boussouf (NA Hussein Dey)
Défenseurs : Belkheiter Mokhtar (MCE Eulma), Abderrahmane Hachoud (MC Alger), Mohamed Khoutir Ziti (JS Kabylie), Nacreddine Khoualed (USM Alger), Said Kheireddine Aroussi (ES Sétif), Brahim Boudebouda (USM Alger), Farouk Chafai (USM Alger), Taoufik Zeghdane (MC Alger) 

Milieux de terrain : Amir Karaoui (MC Alger), Khaled Gourmi (MC Alger),Badis Lebbihi (USM Harrach), Hocinel Orfi (USM Alger), Said Sayeh (JS Saoura), Mohamed Bentiba (ASM Oran), Hamza Koudri (USM Alger), Lyes Seddiki(NA Hussein Dey), Sofiane Bendebka (NA Hussein Dey), Ziri Hammar (JS Saoura).
Attaquants : Hicham Nekkache (CR Belouizdad), Akram Djahnit (ES Sétif), Amir Sayoud (DRB Tadjenanet), Antar Djamaouni (ASM Oran).

Publié dans Sports

Le MC Oran, l’un des deux représentants algériens en Coupe de la confédération africaine de football (CAF), sera opposé aux Ivoiriens du SC Gagnoa au deuxième tour de la compétition. Vainqueurs à l’aller (2-0), les Ivoiriens se sont qualifiés dimanche à la faveur du match nul décroché à Bamako devant leurs homologues maliens de l’USFAS (0-0). Le MCO, qualifié sur tapis vert suite au forfait du club gambien de Wallidan, accueillera le SC Gagnoa entre le 12 et 14 mars, alors que la manche retour se jouera à Abidjan entre le 18 et 20 mars. L’autre équipe algérienne engagée dans cette épreuve, le CS Constantine, exempte du tour préliminaire, affrontera les Nigérians de Nasarawa, vainqueurs des Sénégalais de Génération Foot (aller 2-1, retour 0-0). Le CSC jouera en déplacement en match aller avant de recevoir les Nigérians au stade Chahid-Hamlaoui. 

Publié dans Sports

Le président de la Ligue de football professionnel (LFP) Mahfoud Kerbadj a indiqué, dimanche, que le calendrier de la Ligue 1 Mobilis pour le reste de la saison « sera respecté à la lettre », soulignant que les matchs des clubs engagés en compétitions continentales ne feront pas l’objet de report.
« Nous avons déjà établi le calendrier de la compétition pour le reste de la saison qui prendra fin le week-end du 27 et 28 mai dans les deux Ligues. La programmation sera respectée à la lettre et aucun report ne sera accepté pour les clubs engagés sur le plan continental », a affirmé le premier responsable de l’instance dirigeante de la compétition. La LFP a dévoilé le calendrier du mois de mars de la Ligue 1 avec le déroulement de deux journées (22e et 23e). L’instance a tenu compte dans cette programmation du calendrier des clubs engagés dans les compétitions continentales et en Coupe d’Algérie, dont les quarts de finale se joueront les 4 et 5 mars. L’ES Sétif et le MO Béjaïa sont engagés en Ligue des champions, alors que le MC Oran et le CS Constantine joueront la Coupe de la Confédération (CAF). «Pour éviter tout report qui pourrait chambouler la programmation, nous avons préféré avancer les matchs de nos représentants à l’étranger », a souligné Kerbadj. La 22e journée de la Ligue 1 débutera le samedi 5 mars avec le déroulement de trois matchs dont l’affiche entre le CR Belouizdad et le MO Béjaïa (16h00).

Publié dans Sports

Les Algériens Ryad Boudebouz et Aïssa Mandi ont figuré dans l’équipe type de la 28e journée du championnat de Ligue 1 française de football, établie par le journal l’Equipe. Boudebouz s’est illustré lors de la victoire à domicile de son équipe Montpellier face à Lille (3-0). L’international algérien a délivré pour la circonstance sa huitième passe décisive, lui permettant de garder sa troisième place au classement des meilleurs passeurs de l’épreuve dont la 28e journée a été clôturée dimanche soir. Pour sa part, Mandi, le défenseur central de Reims, a grandement contribué au large succès à domicile de son équipe face à Bordeaux (4-1). Le joueur des Verts a inscrit un but, son troisième en championnat de cet exercice, et offert une passe décisive.

Publié dans Sports

La sélection algérienne de football (dames) affrontera son homologue éthiopienne le 6 mars prochain au stade Omar-Hamadi d’Alger (16h00) dans le cadre du 1er tour (aller) des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations CAN-2016, a annoncé, dimanche, la Fédération algérienne (FAF) sur son site officiel. En vue de cette opposition, le sélectionneur national Azzedine Chih a fait appel à 26 joueuses, dont huit évoluant à l’étranger, pour un stage du 29 février au 7 mars au centre technique national de Sidi Moussa (Est d’Alger). Le match retour se jouera à Addis-Abeba entre le 18 et 20 mars. L’Ethiopie a remplacé le Togo, forfait pour ces éliminatoires. Le vainqueur de cette double confrontation rencontrera au 2e et dernier tour qualificatif (aller 8, 9, 10 avril/retour 22, 23, 24 avril) le qualifié entre le Kenya et la RD Congo. La phase finale aura lieu au Cameroun du 19 novembre au 3 décembre prochains.

Publié dans Sports
Page 1 sur 7