Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
Reporters - Filtrer les éléments par date : jeudi, 14 avril 2016

Six (6) hélicoptères seront mis en service "prochainement" par la Protection civile dans le cadre secours aérien, a indiqué jeudi à M’sila, le directeur de l'information et des statistiques à la direction générale de la Protection civile. "Une session de formation pour les pilotes chargés de la mission de sauvetage aérien est actuellement en cours, et englobe un entraînement dans les conditions les plus sévères", a précisé le colonel Farouk Achour, en marge de la première rencontre régionale sur la préparation du plan estival de lutte contre les feux de forêts et la sécurité des plages. Ces hélicoptères permettront "l’intervention rapide pour l'évacuation et le sauvetage" au niveau de certaines régions du pays, notamment dans la lutte contre les incendies de forêts, a ajouté le responsable. L'entrée en service de cette unité héliportée et sa contribution dans les opérations de sauvetage et d'extinction des feux apportera un "plus qualitatif" aux opérations d'interventions des éléments de la protection civile.(APS)

Publié dans L'INFO EN CONTINU

L'un des pères fondateurs de la presse algérienne après l'indépendance, Noureddine Naït Mazi, est décédé jeudi après-midi à Paris à l'âge de 81 ans des suites d'une longue maladie, a-t-on appris auprès de ses proches. Né le 18 janvier 1935 à Paris en France, ce fils d'un fellah émigré, originaire de la wilaya de Tizi Ouzou, a rejoint très jeune le mouvement national au sein du PPA-MTLD. Le défunt a également travaillé, entre 1954 et 1956, au journal Libre Algérie à Paris. Après l'indépendance, il rentre en Algérie et intègre, en tant que rédacteur, le journal "Le Peuple", créé à l'automne 1962 par le FLN, il en devient chef de rubrique puis rédacteur en chef-adjoint en 1964. En 1967, il est nommé rédacteur en chef du quotidien national El Moudjahid, poste qu'il occupa jusqu'en 1971 où il est nommé par décret présidentiel directeur général. Dix ans plus tard, en 1980, il cesse ses fonctions, à sa demande, pour devenir conseiller au cabinet du ministre de l'Information. En septembre 1983, il est rappelé aux fonctions de directeur d'El Moudjahid, puis directeur général de l'Entreprise nationale de Presse El Moudjahid qui édite également le quotidien du soir Horizons fondé en 1985.(APS)

Publié dans L'INFO EN CONTINU

Une convention de partenariat portant sur le renforcement de l’employabilité des étudiants et la promotion de l’innovation dans un cadre coopératif et d’échange pérenne a été signée jeudi entre l’université Abderrahmane Mira de Bejaia et le bureau de wilaya du forum des chefs d’entreprises (FCE). L’université de Bejaia, aura ainsi à mettre son expertise, son savoir-faire, ses compétences et ses espaces de recherche à la portée des chefs d’entreprises de la wilaya. En contrepartie, ces derniers devront améliorer le recrutement des étudiants diplômés ou leur placement dans les stages pratiques durant leurs cursus. La mise en œuvre de ce projet coopératif, a-t-on indiqué, est appelée à s’affiner pour définir avec précision la forme (ou les formes) qu’elle va revêtir. Des expériences de ce type sont déjà à l’épreuve, et d’aucuns ont émis le vœu, non seulement de les reproduire, mais aussi de les élargir. Le cas le plus probant étant celui de l’entreprise "Général emballage", localisée dans la zone industrielle d’Akbou, qui a pris sur elle de recruter précocement sur les bancs de l’université, des étudiants entrants, a qui elle offre un salaire équivalent au SMIC (18.000 dinars) et une promesse d’embauche à terme en contrepartie d’une spécialisation dans le carton ondulé à l’université. La spécialisation ainsi que les programmes suivis ont été créés sur la base d’un entendement entre l’entreprise, leader national du carton, et l’université qui, à l’occasion, a dû mobiliser ses compétences pour se faire. Et depuis 2012, le projet, d’un avis général, connaît un "franc succès", et a fait de plus des émules. Plusieurs patrons semblent vouloir s’engager sur cette voie afin de dénicher d’emblée la ressource humaine qui lui est nécessaire sur le court et le moyen terme, d’autant que nombre d’entre eux, se plaignent de ne pas trouver les compétences recherchées sur le marché, et quand elles existent, "elles ne sont pas opérationnelles sur le champ", a indiqué l’un d’eux. Le recteur de l’université, Boualem Saidani, profitant de cette occasion pour présenter un tableau d’ensemble du savoir-faire de l’établissement qu’il dirige, s’est dit ouvert à toute formule susceptible de renforcer cette relation "Université-entreprise", Bejaia, dira-t-il , étant "classé 3ème établissement national au plan de l’excellence" ,corroborant son affirmation par la largesse de son offre de formation (240 spécialités), la richesse de ses effectifs (1638 enseignants chercheurs) et ses dotations en matière de recherches ( plus de 30 laboratoires). Autant d’arguments qui plaident en faveur d’une implication plus grande de l’université dans le domaine socio-économique, voire du développement économique local et national, et la mise en œuvre de relations partenariales plus fortes et mutuellement plus profitables, a-t-il expliqué, déplorant toutefois qu’à ce jour "il n’existe aucune cartographie des métiers", dont l’existence aurait assurément amélioré les offres de formation et leur adaptation au marché du travail. La signature de cette convention s’est accompagnée par l’ouverture d’un forum de débats entre universitaires et chefs d’entreprises sur les actions à conduire, notamment en terme d’amélioration de la qualité des ressources humaines des différentes entités économiques, dont l’exigence est perçue, dans le contexte des mutations économiques en cours, comme "défi à relever".(APS)

Publié dans L'INFO EN CONTINU

Des entreprises implantées dans le paysage des TIC, mais aussi de jeunes pousses dévoilent leur savoir-faire à l’occasion de la 25e édition du Salon international de l’informatique, de la bureautique et de la communication (Sicom) qui sera ouverte aujourd’hui. C’est également le cas pour la rencontre de la caravane nationale des micro-entreprises. Toute la question, cependant, est de savoir si ces évènements vont contribuer à l’avènement de la société de l’information.


Par Ahmed T.
D’abord, ce sera du 14 au 18 avril qu’aura lieu au Palais des expositions le premier Salon spécialisé dans les TIC, qui se veut aussi un carrefour annuel des technologies de l’information et de la communication en Algérie.
Cette année, le Sicom verra la participation de 135 exposants de plus de 20 nationalités étrangères et il sera consacré au thème de l’économie numérique et de la production nationale. Il répondra, selon les participants, à la problématique de l’adaptation et de la rentabilité de l’économie quant à l’utilisation du digital dans l’amélioration de la production nationale. Mêmes les opérateurs de téléphonie mobile présenteront à travers leurs stands les dernières offres et solutions d’entreprises et leurs conseillers commerciaux pourront répondre à des questions sur l’évolution du marché des entreprises.
Les professionnels auront droit à une panoplie d’offres adaptées dans le domaine des technologies de l’information et des TIC dans ce milieu pour participer davantage au développement de ce secteur en Algérie.
C’est ce que se propose de faire aussi la rencontre de la caravane nationale de la micro-entreprise organisée au niveau du cyberparc de Sidi Abdallah à Alger. L’événement est placé sous le haut patronage de Houda Imane Feraoun, ministre de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication.
A travers cette participation, l’Etat veut confirmer son engagement et son implication dans les efforts déployés par les institutions publiques pour accompagner les jeunes porteurs de projets dans la création de leurs micro-entreprises.
Cette rencontre qui leur est dédiée doit encourager les porteurs de projets dans les différents segments des TIC et qui sont bénéficiaires des dispositifs de soutien accordés par l’Etat aux jeunes entrepreneurs. C’est aussi le fruit d’un partenariat entre Algérie Télécom, l’Association nationale des jeunes bénéficiaires de crédits, l’Ansej, la Cnac et l’Anem. La compagnie Mobilis est aussi présente à ces deux évènements. Ce sera l’occasion pour elle comme pour d’autres compagnies d’évaluer les résultats de la mobilisation de la caravane nationale de la micro-entreprise, qui a sillonné durant trois mois toutes les wilayas du pays, et permettra de faire le bilan d’une centaine de jeunes promoteurs de projets activant dans le domaine des technologies de l’information et de la communication. Les entreprises qui ont déjà prouvé leurs capacités ont aussi prévu des activités. C’est ainsi que le Cercle d’action et de réflexion autour de l’entreprise (Care) a invité à sa 6e matinale le lundi 18 avril prochain et consacrée au «Cloud et systèmes de reprises d’activités après désastre» qui sera animée par l’expert Zine Seghier, CEO d’Issal. 

Publié dans Der

Cinq abris pour terroristes ont été découverts et détruits mardi par des détachements de l’Armée nationale populaire (ANP)à Tizi Ouzou, Tipasa et Jijel, a indiqué hier un communiqué du ministère de la Défense nationale.
«Dans le cadre de la lutte antiterroriste, des détachements de l’Armée nationale populaire ont découvert et détruit, le 12 avril 2016, cinq abris pour terroristes à Tizi Ouzou, Tipasa (1re Région militaire) et Jijel (5e Région militaire) », précise-t-on de même source. D’autre part et dans le cadre de la lutte contre la criminalité organisée, des éléments des Garde-côtes ont saisi à Jijel (5e Région militaire) une quantité de «35,7 kg de cocaïne», a ajouté le MDN. Par ailleurs, 117 immigrants clandestins et 11 contrebandiers ont été appréhendés, tandis que quatre véhicules tout-terrain et 6 200 litres de carburant ont été saisis par des détachements conjoints à Tamanrasset, In Guezzam et Bordj Badji Mokhtar (6e Région militaire), selon le communiqué.

Publié dans Der

L’opérateur de téléphonie mobile, Mobilis, est partie prenante de la rencontre de la caravane nationale de la micro-entreprise. Cet évènement dédié aux startups et à l’innovation dans le domaine des TIC bénéficie du patronage de Houda Imene Feraoun, ministre de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication. Il est prévu aujourd’hui, 14 avril, au cyberparc de Sidi Abdallah à Alger. L’initiative encouragée par Mobilis est dédiée aux micro-entreprises et porteurs de projets dans les différents segments des TIC, bénéficiaires des dispositifs de soutien accordés par l’Etat aux jeunes chefs d’entreprise. Elle est le résultat d’un partenariat entre Algérie Télécom, l’Association nationale des jeunes bénéficiaires de crédits, l’Ansej, la Cnac et l’Anem.
Elle sera l’occasion d’évaluer les résultats de la mobilisation de la caravane nationale de la micro-entreprise qui a sillonné durant trois mois toutes les wilayas du pays et permettra de faire le bilan d’une centaine de jeunes promoteurs de projets activant dans le domaine des technologies de l’information et de la communication. Pour Mobilis, il s’agit une nouvelle fois de mettre en avant sa stratégie d’«entreprise citoyenne» et de confirmer son «engagement et son implication» dans les efforts déployés par les institutions publiques pour accompagner les jeunes porteurs de projets dans la création de leurs micro-entreprises.
Par ailleurs, on apprend que Mobilis prendra part dès aujourd’hui à la 25e édition du Salon international de l’informatique, de la bureautique et de la communication (Sicom). Ce salon, consacré cette année à l’économie numérique et la production nationale, se poursuivra jusqu’au 18 avril prochain. 

Publié dans Der

Le directeur de la publication Algérie Confluences, Abdelkrim Lakhdar Ezzine, est décédé mardi à Médéa, à l'âge de 66 ans, des suites d'une longue maladie, a-t-on appris auprès du journal. Feu Lakhdar Ezzine est un ancien journaliste d'Algérie Actualité dans les années 1970, où il a notamment brillé dans la rubrique sportive. Le défunt a également fait un passage à l'APS et travaillé au quotidien El Moudjahid. Il fonde dans les années 1990, avec l'ouverture du champ politique et médiatique, l'hebdomadaire Le Chroniqueur, qui deviendra plus tard Algérie Confluences.
Versé également dans la littérature, Lakhdar Ezzine écrira deux romans, La danse du hibou et Vague à l'âme, dans lesquels il a tenté de cerner les contours de la société algérienne, qui a perdu ses repères et où la notion des valeurs a perdu toute sa signification. Journaliste, chroniqueur, éditorialiste et poète, Lakhdar Ezzine est parti en laissant derrière lui un riche parcours. Le défunt a été inhumé hier mercredi dans sa région natale, Médéa, après la prière du dohr.

Publié dans Der

Ooredoo Algérie vient de remporter aux USA le prix de la meilleure solution innovante mobile de l’année 2016 pour la mise en place d’une solution innovante de signature digitale dans les contrats clients ainsi que leur remontée électronique.
En effet, c’est une nouvelle consécration internationale qui a été attribuée aux représentants d’Ooredoo lors du prestigieux évènement Inspire organisé récemment par le leader mondial des technologies digitales Lexmark/Kofax, à Orlando, aux Etats-Unis d’Amérique (USA) et qui a réuni les plus grandes entreprises et les leaders mondiaux dans le domaine des technologies mobiles.
A l’occasion de cette consécration internationale, le directeur général d’Ooredoo Algérie, Joseph Ged, a déclaré : « Notre stratégie d’innovation obtient une nouvelle fois une reconnaissance internationale majeure. Ce prestigieux prix est une grande fierté pour Ooredoo, mais aussi pour l’Algérie. Nous sommes convaincus qu’en tant qu’opérateur, nous continuerons à faire émerger des nouveaux usages numériques et contribuerons à l’émergence d’un écosystème digital porteur d’efficacité économique et de satisfaction des utilisateurs.
Cette nouvelle solution Made in Algeria consolide notre leadership technologique tant au niveau national qu’à l’international et confirme l’immense potentiel de l’Algérie en matière d’innovation technologique. »
En conclusion, il est à noter qu’Ooredoo Algérie est le premier opérateur de téléphonie mobile en Afrique du Nord à lancer une solution de dématérialisation du traitement des contrats avec signature digitale pour ses clients. 

Publié dans Der

Le 3e de la Ligue 2 et probablement un futur promu face au 7e de la Ligue 1 Mobilis. La Coupe d’Algérie est magique. L’épreuve populaire nous offre toujours des affiches inédites et des scénarios fous. Cet après-midi (17 h 00), un billet en finale sera mis en jeu sur le tapis du stade 5-Juillet 1962 entre l’USM Bel-Abbès et le NA Hussein Dey. Et sur un match couperet, tout peut arriver.

Publié dans Sports

Les supporters de l’USM Bel-Abbès désireux de se rendre à Alger pour soutenir l’équipe dans sa demi-finale de la Coupe d’Algérie face au NA Hussein Dey ont eu droit à un train réservé spécialement pour eux en direction de la capitale. Le départ était programmé pour hier soir aux environs de minuit. Cette décision a été prise suite à une réunion tenue samedi dernier au siège de la DJS de la wilaya de l’Ouest entre les représentants du club et la direction de la SNTF et la direction du transport locale.

Publié dans Sports
Page 1 sur 7