Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
Reporters - Filtrer les éléments par date : dimanche, 17 avril 2016

La concrétisation du programme AADL 2 avance à pas sûrs. Sur les 310 000 logements que compte le programme, 185 000 unités sont en cours de réalisation, ce qui représente près de 60%. Une avancée importante si on fait la comparaison avec le retard qu’a pris l’ancien programme (2001/2002).

Publié dans Der

Les praticiens de santé publique affiliés au Syndicat national des praticiens de santé publique (SNPSP) seront, aujourd’hui, en grève pour faire valoir leurs revendications. Selon le président du syndicat, le docteur Lies Merabet, joint par nos soins, les établissements de santé publique, à l’exception des services des urgences, seront paralysés aujourd’hui. Selon lui, toujours, le ministère de Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière n’a pris aucune initiative, depuis l’échec de la réunion de conciliation, pour éviter le débrayage. «Il semble que le ministère de tutelle ne veut pas éviter cette grève.
Ils n’ont rien fait pour trouver des réponses à nos doléances», a-t-il affirmé. Pourtant, continue-t-il, le SNPSP a adressé une lettre au ministre de la Santé lui demandant d’intervenir et d’ouvrir les portes du dialogue avec le partenaire social. «Après l’échec de la réunion de conciliation du 12 avril dernier, nous avions adressé un courrier au ministre de la Santé pour qu’il intervienne afin d’éviter le recours à la grève, mais nous n’avons pas eu de réponse», a-t-il expliqué. Interrogé sur la décision de justice qui a déclaré cette grève illégale, il dira que son syndicat n’a pas reçu de notification dans ce sens. «Nous n’avons pas été saisi officiellement de cette décision pour la prendre en compte. Personne n’est venu nous remettre cette décision», a-t-il répondu. Il ajoute : «En l’absence d’une notification d’un huissier de justice, son syndicat maintiendra son programme de protestation.» Concernant le taux de suivi attendu de cette action, notre interlocuteur estime que vu le mécontentement qui règne dans les établissements de santé publique et le nombre de praticiens de santé publique affiliés à son organisation syndicale, la mobilisation ne peut qu’être grandiose aujourd’hui. Pour rappel, sur 17 363 praticiens de santé publique que compte le pays, 12 352 sont des adhérents du SNPSP.
Avec ces chiffres confirmés par le ministère de tutelle, le SNPSP se taille la part du lion dans la représentativité des praticiens de santé publique.
Notons que si le débrayage d’aujourd’hui n’aboutit pas à une solution, le SNPSP ira vers une autre grève de deux jours suivie par un sit-in devant le ministère de la Santé, le 26 du mois en cours. Il y a lieu de rappeler que l’organisation syndicale de Lies Merabet veut à travers la grève d’aujourd’hui dénoncer le phénomène de la violence dont sont victimes les professionnels de la santé sur leurs lieux de travail et exiger la mise en place de mesures de protection adéquates.
En outre, dénoncer toutes les formes d’entrave au libre exercice syndical et exiger la levée des mesures disciplinaires et les poursuites judiciaires engagées par l’administration de tutelle contre des délégués syndicaux. De plus, rappeler les engagements pris par le ministère de tutelle, dans le cadre du PV de conciliation du 4 mai 2015 et l’audience accordée au SNPSP le 24 février 2016, pour le règlement définitif des situations socioprofessionnelles en souffrance. Enfin, le Syndicat national des praticiens de santé publique réclame l’assainissement de la situation financière induite par l’organisation du concours de passage aux grades de principal et en chef avec date d’effet au 11 août 2015. Sur ce dernier point, notre interlocuteur qualifie d’«inacceptable le retard enregistré dans les versements des incidences financières du passage aux nouveaux grades».

Publié dans Der

«Dans le domaine de l’agriculture, nous n’avons pas une planification pour garantir la stabilité de la production.» C’est ce qu’a déclaré hier à Reporters Hadj Tahar Boulenouar, porte-parole de l’Union générale des commerçants et artisans algériens (UGCAA). Selon notre interlocuteur, «en l’absence d’une production stable, nous ne pourrons jamais assurer un équilibre des prix», a-t-il commenté la chute des prix de la volaille qui a caractérisé le marché national. Cette baisse est expliquée par l’offre qui a dépassé la demande. «Le prix du poulet chez le détaillant est cédé à 200 DA le kilogramme ; dans le marché de gros, c’est entre 150 et 170 DA. Quant au prix chez les éleveurs, il varient entre 100 et 150 DA le kg», a indiqué le SG de l’UGCAA. Dans ce cadre, il a rappelé que le prix du poulet a chuté cette année à 150 DA, un seuil jamais atteint auparavant. Ce qui a fait le bonheur des ménages algériens, alors qu’il a atteint vers la fin de 2015 les 420, voire 450 DA le kilo. Selon les statistiques du représentant de l’UGCAA, «2000 éleveurs ont subi des pertes directes, l’estimation de ces pertes est d’un milliards de centimes». C’est une somme «énorme», vu que le bénéfice de ces éleveurs n’est pas «très important», selon M. Boulenouar, qui explique que «la moyenne de leurs gains avoisine les
90 000-100 000 DA pour chaque trois mois». Interrogé sur les principales causes de cette baisse des prix, notre interlocuteur explique que «l’offre a dépassé la demande, vu le manque de chambres froides pour le stockage et la cherté des aliments pour l’élevage des volailles, ce qui oblige les éleveurs à écouler leur marchandise à des prix dérisoires», a-t-il indiqué. A ce propos, il a ajouté que «70% des éleveurs travaillent dans le traditionnel». «Le secteur de la production des volailles n’est pas modernisé», a-t-il martelé.
Le porte-parole de l’UGCAA a relevé qu’à cause des «pertes» subies, certains éleveurs vont diminuer leur production. En conséquence, les prix vont excessivement augmenter dans la période qui précède le mois de Ramadan. En outre, cette baisse de production pour le mois à venir va provoquer, selon lui, une «flambée vertigineuse» de «peur d’une importation importante des viandes blanches par les pouvoirs publics pour le mois de Ramadan», ce qui va «décourager», selon lui, un grand nombre d’éleveurs à s’investir dans la production. «L’Etat doit intervenir pour donner des garanties aux éleveurs », a-t-il insisté. Selon M. Boulenouar, l’Algérie produit 300 000 tonnes de viandes blanches, alors que nos besoins annuels s’élèvent à 400 000 tonnes.

 

Publié dans Der

L’opérateur télécoms Mobilis a lancé depuis hier une nouvelle offre dans son catalogue postpayé. Baptisée «Win», elle se décline avec trois paniers pour bénéficier au maximum du réseau qui offre la plus large couverture 3G. Cette nouvelle offre que propose Mobilis fournit une panoplie de forfaits adaptés et allouant des services et des bonus divers. La «Win 1300» offre 500 DA de crédit à l’achat, 3 numéros favoris (Mobilis), l’appel gratuit vers Mobilis de 21h30 à 12h30, 3 heures d’appel vers tous les réseaux nationaux/ mois, 100 SMS vers Mobilis chaque mois, un bonus de 250 DA de crédit vers international/mois et 1 Go data Internet/mois et un accès gratuit à Facebook, Twitter, What’s up. La «Win 2000», ce sont 500 DA de crédit offert à l’achat, 3 numéros favoris (Mobilis), appel gratuit vers Mobilis de 21h30 à 17h30, 5 heures d’appel vers tous les réseaux nationaux/mois, 200 SMS vers Mobilis chaque mois, un bonus de 250 DA de crédit vers international/mois, 2 Go data Internet/mois et un accès gratuit à Facebook, Twitter, What’s up, Ennahar. Enfin, la «Win 3500» : 500 DA de crédit offert à l’achat, appels et SMS gratuit et illimité vers Mobilis 24h/24, 8h d’appels vers tous les réseaux nationaux / mois, bonus de 500 DA de crédit vers l’international /mois, 4 Go data internet / mois et un accès gratuit à une multitude de services et de sites Web. 

Publié dans Der

Vaincre le surmenage des joueurs sera la clé de l’ES Sétif pour assurer sa qualification en phase de poules de la Ligue des champions d’Afrique de football lors du match retour des 8es de finale, prévu demain face aux Soudanais d’El-Merrikh, a estimé le technicien suisse, Alain Geiger. Une bonne stratégie de récupération pour les joueurs, très éprouvés après le périple de Khartoum puis par le match difficilement remporté vendredi contre le DRB Tadjenanet en championnat (1-0), sera la clé pour sortir vainqueur demain, a déclaré Geiger. «La LFP (Ligue de football professionnel) aurait dû programmer autrement les matchs des équipes engagées en Ligue de champions mais nous ferons avec cette situation», a encore dit le coach suisse, assurant que le club, «fort moralement» de s’être «relativement» éloigné de la zone rouge en championnat, saura faire plaisir à ses supporters. Le défenseur Miloud Rabeï, blessé, sera absent, de même que le capitaine d’équipe, Mourad Delhoum (suspendu), tandis que Farès Hachi et Riad Keniche, qui n’ont pas fait le déplacement de Khartoum, seront alignés demain, a précisé l’entraîneur.
«L’ESS luttera mardi (demain, NDLR) acharnement pour décrocher le ticket de qualification pour la phase de poules et devenir le premier club algérien à parvenir à ce tour de la compétition continentale à trois reprises d’affilée», a promis, de son côté, le milieu de terrain de l’Aigle Noir, Toufik Zerara.
Le match ES Sétif-El Merrikh, demain à 19 h, au stade 8-Mai-1945, sera officié par l’arbitre international gambien, Bakary Papa Gassama, qui sera assisté de ses deux compatriotes, Sulayman Sosseh et Omar Darboe.
Lors du match aller de ces 8es de finale de la Ligue des champions d’Afrique disputé le 9 avril à Om durman (Soudan), l’ESS avait forcé El Merrikh au nul (2-2). 

Publié dans Sports

Deuxième journée et toujours pas de vermeil pour l’Algérie dans les 16es Championnats d’Afrique des nations d’escrime seniors (15 au 19 avril) qui se déroulent à Alger. Toutefois, nos escrimeurs ont ajouté deux nouvelles en bronze à celles décrochées vendredi par Victor Hamid Sintès (argent/fleuret) et Nedjma Djouad (bronze/épée). Les médaillées du jour sont Sarah Atrouz et Abik Boungab dans le sabre féminin.

 

Publié dans Sports

Ils ne sont peut-être pas injouables, mais le courage et l’abnégation, ils n’en manquent pas. Même quand ils sont réduits à dix. Les joueurs de Leicester City, leader de la Premier League (73 points), sont valeureux. Hier, ils ont arraché un nul (2-2) héroïque contre West Ham pour le compte de la 34e journée de Premier League. Riyad Mahrez, qui a passé 78 minutes avant d’être remplacé par Amartey, et consorts ont évité de sortir bredouilles d’une partie dont le scénario a été faussé par les simulations.

Publié dans Sports

Vaincre le surmenage des joueurs sera la clé de l’ES Sétif pour assurer sa qualification en phase de poules de la Ligue des champions d’Afrique de football lors du match retour des 8es de finale, prévu demain face aux Soudanais d’El-Merrikh, a estimé le technicien suisse, Alain Geiger. Une bonne stratégie de récupération pour les joueurs, très éprouvés après le périple de Khartoum puis par le match difficilement remporté vendredi contre le DRB Tadjenanet en championnat (1-0), sera la clé pour sortir vainqueur demain, a déclaré Geiger. «La LFP (Ligue de football professionnel) aurait dû programmer autrement les matchs des équipes engagées en Ligue de champions mais nous ferons avec cette situation», a encore dit le coach suisse, assurant que le club, «fort moralement» de s’être «relativement» éloigné de la zone rouge en championnat, saura faire plaisir à ses supporters. Le défenseur Miloud Rabeï, blessé, sera absent, de même que le capitaine d’équipe, Mourad Delhoum (suspendu), tandis que Farès Hachi et Riad Keniche, qui n’ont pas fait le déplacement de Khartoum, seront alignés demain, a précisé l’entraîneur.
«L’ESS luttera mardi (demain, NDLR) acharnement pour décrocher le ticket de qualification pour la phase de poules et devenir le premier club algérien à parvenir à ce tour de la compétition continentale à trois reprises d’affilée», a promis, de son côté, le milieu de terrain de l’Aigle Noir, Toufik Zerara.
Le match ES Sétif-El Merrikh, demain à 19 h, au stade 8-Mai-1945, sera officié par l’arbitre international gambien, Bakary Papa Gassama, qui sera assisté de ses deux compatriotes, Sulayman Sosseh et Omar Darboe.
Lors du match aller de ces 8es de finale de la Ligue des champions d’Afrique disputé le 9 avril à Om durman (Soudan), l’ESS avait forcé El Merrikh au nul (2-2). 

Publié dans Sports

L’ancien milieu international Ali Benchikh a donné son accord de principe pour occuper le poste de directeur technique sportif (DTS) des jeunes catégories au MC Alger (Ligue 1 algérienne de football), a-t-on appris hier auprès de l’intéressé. «J’ai donné mon accord de principe pour assurer cette mission qui correspond parfaitement à mes ambitions. Je dois rencontrer dans les deux prochains jours les responsables du club pour finaliser mon engagement», a indiqué Ali Benchikh. Ancien joueur du club durant les années 1970-80, Benchikh (60 ans) avait occupé ce poste par le passé avant de quitter ses fonctions. Le poste de DTS des jeunes catégories était occupé jusque-là par Lotfi Amrouche avant que ce dernier ne se voit confier les rênes de l’équipe première après le départ de l’entraîneur Meziane Ighil en février dernier. «J’ai toujours aimé travailler avec les jeunes, c’est en quelque sorte ma passion. J’espère pouvoir faire un bon travail avec le MCA et permettre à certains joueurs de s’affirmer pour renforcer à l’avenir l’équipe fanion», a-t-il ajouté. M. Benchikh a fait l’essentiel de sa carrière de joueur au MC Alger, avant de se reconvertir en entraîneur à la fin des années 1980 où il avait eu notamment à travailler avec les jeunes catégories du club algérois puis d’entraîner l’équipe première à une reprise (1996-1997).  

Publié dans Sports

L’équipe du Kawkab de Marrakech, adversaire du MC Oran en 8es de finale de la Coupe de la Confédération (CAF), s’est inclinée samedi soir, sur le terrain de la Renaissance de Berkane (2-0) en match comptant pour la 24e journée du championnat marocain de football de division 1. A l’issue de ce revers, le Kawkab de Marrakech occupe toujours la position de deuxième relégable avec 22 points et un match en moins. Les Marocains accueilleront le MCO après-demain (21 h algériennes) dans le cadre de la seconde manche des 8es de finale de l’épreuve continentale. Lors du match aller disputé à Oran, les deux équipes s’étaient neutralisées. La rencontre retour sera dirigée par un trio arbitral guinéen composé de Sekou Ahmed Touré, assisté d’Aboubacar Doumbouya et de Sidiki Sidibé.

Publié dans Sports
Page 1 sur 6