Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
Reporters - Filtrer les éléments par date : mercredi, 20 avril 2016

Nos routes sont devenues par la force des «statistiques» des tombeaux à ciel ouvert avec 12 morts en moyenne par jour, 4 000 morts et environ 10 000 blessés chaque année. Pour y remédier, il a été créé, à l’initiative du gouvernement, une Délégation nationale de prévention et de sécurité routière pour explorer et introduire les solutions les plus appropriées pour mener une lutte continue et plus efficace contre la multiplication des accidents de la route, selon son premier responsable, Ahmed Naït El Hocine. «Cette structure est chargée de fédérer toutes les actions dévolues jusqu’alors à diverses administrations et à laquelle ont été confiées pour cela de larges compétences en matière de législation, de communication, de surveillance et de contrôle, mais aussi de gestion des fichiers nationaux des permis de conduire et des cartes d’immatriculation des véhicules et de suivi des infractions au code de la route», a-t-il en effet explicité lors de son intervention hier mercredi sur les ondes de la Chaîne III de la Radio nationale. Il a dans le même contexte assuré que cette délégation va, en outre, coordonner des actions entreprises à ce jour par divers intervenants en matière de sécurité routière, à l’exemple des ministères des Transports et de l’Intérieur, mais aussi de la DGSN, de la Gendarmerie et de la Protection civile notamment. Ahmed Naït El Hocine a relevé un déficit de coordination empêchant, selon lui, la mise en mouvement d’actions cohérentes «orientées vers la réduction des risques routiers». M. Naït El Hocine va plus loin en considérant que la présence de certains acteurs administratifs sur le terrain n’a eu «aucune incidence» sur la sécurité routière. Parmi ces acteurs, il a cité le Centre national de prévention et de sécurité routière, «qui n’a aucune visibilité sur le terrain», et le Centre national des permis de conduire «qui n’a aucune efficacité».
Dans la perspective de la mise en place d’une stratégie coordonnée de lutte contre le «terrorisme routier», Ahmed Naït El Hocine a affirmé que l’une des priorités de son administration va consister à mettre en place un système de collecte de données sur les sinistres routiers, parmi lesquelles il cite celles relatives aux défaillances des systèmes de signalisation, l’état des infrastructures routières et celui des véhicules impliqués dans des accidents. 

Publié dans Der

Les députés ont adopté hier, à la majorité, trois projets de loi importants : le code pénal, la loi sur la normalisation et la loi sur l’empreinte génétique. Intervenant à l’occasion d’une séance plénière de l’Assemblée nationale consacrée à l’adoption, les parlementaires de la Chambre basse ont avalisé ces trois textes de loi présentés la semaine dernière par le ministre de la Justice, Tayeb Louh.

La ministre de la Famille et de la Condition féminine, qui a représenté, hier, le ministre de la Justice lors de la séance d’adoption, s’est félicitée du vote des députés à ces textes de loi qui, selon elle, «sont d’importance capitale». En effet, le projet de loi relatif à l’utilisation de l’empreinte génétique dans les enquêtes judiciaires et l’identification des personnes permet la création d’un service central de l’empreinte génétique avec pour missions la création et la conservation de la base de données nationale des empreintes génétiques relevées à partir d’analyses d’échantillons biologiques. Concrètement, ce service sera créé et placé sous la supervision d’un magistrat et comprendra une base de données nationale des empreintes génétiques des suspects poursuivis pénalement, des personnes accusées d’agressions contre des enfants, des personnes décédées non identifiées, des disparus et autres. Ce texte vise, par ailleurs, à définir les règles d’utilisation de cette technique en se basant sur de nombreux principes dont «la protection de la vie privée, la sauvegarde de la sécurité et la protection de la société de toutes les formes de criminalité». Dans ce cadre, le projet de loi permettra «l’utilisation de l’empreinte génétique au titre de preuve devant la justice qui peut systématiquement, ou à la demande de la police judiciaire, ordonner le prélèvement d’échantillons biologiques pour analyse». La loi sur la normalisation, quant à elle, prévoit l’introduction des principes internationaux de précaution dans l’élaboration des normes qui attestent de la qualité des biens et des services produits en Algérie dans l’objectif d’augmenter la protection de la santé des consommateurs et la préservation de l’environnement. Ce texte de loi stipule notamment l’ouverture de l’activité de la normalisation à des intervenants qualifiés qui seront homologués par les autorités habilitées afin de couvrir l’importante demande de certifications de biens et de services. Dans les faits, ce texte supprime l’article 22 de la loi de 2004 qui confère la gestion de la certification obligatoire, liée au marquage, à l’Institut algérien de normalisation (IANOR) exclusivement. S’agissant du code pénal, il vise à adapter le système législatif national aux engagements internationaux, notamment la résolution 2178 du Conseil de sécurité de l’ONU. Le texte criminalise, en fait, l’acte de déplacement des Algériens ou des ressortissants étrangers résidant en Algérie, d’une manière légale ou illégale, vers un autre Etat afin de commettre, inciter à commettre ou s’entraîner à commettre des actes terroristes, en utilisant les technologies de l’information et de la communication ou tout autre moyen. Dans le même temps, le texte de loi criminalise les actes de recrutement pour le compte d’associations, corps, groupes, ou organisations terroristes ou leur organisation ou le soutien de leurs actes ou activités ou la diffusion de leur idéologie en utilisant les TIC ou tout autre moyen. Dans le même temps, le projet de loi définit les cas autorisant le recours à la surveillance électronique ainsi que les règles de procédures concernant la perquisition des systèmes informatiques.
Il précise, en outre, que «les fournisseurs de services sont priés de prêter leur assistance aux autorités chargées des enquêtes judiciaires pour la collecte ou l’enregistrement, en temps réel, des données relatives au contenu des communications et de mettre à leur disposition les données qu’ils sont tenus de conserver». 

Publié dans Der

Le grand derby de la capitale. Une notoriété mise en jeu et des enjeux suspendus aux trois points convoités. Pour cette fois, l’USM Alger et le MC Alger sont dans deux positions singulières. Les Usmistes (51 points) trônent aux commandes de la Ligue 1 Mobilis, alors que les Mouloudéens (10es, 32 pts) luttent pour le maintien. Les premiers peuvent officialiser leur sacre dès demain, tandis que les seconds peuvent se compliquer la vie en cas de contreperformance. Ce match devient vital pour le Mouloudia et un condiment de prestige pour l’«Ettihad » qui peut se faire couronner face à son éternel rival.

Publié dans Sports

Le tirage au sort de la phase de poules de la Ligue des champions d’Afrique aura lieu dimanche prochain au siège de la Confédération africaine de football (CAF) au Caire, indique cette instance sur son site officiel. Les huit clubs qualifiés pour la phase de poules ont été connus à l’issue des matchs des huitièmes de finale retour qui seront clôturés hier soir. L’Algérie, présente avec trois formations (ES Sétif, USM Alger et MC El Eulma) lors de la phase de poules de la précédente édition, sera représentée cette fois-ci par seulement une équipe. Allusion faite à l’ES Sétif qui s’est qualifiée pour la troisième fois de suite à ce tour après son nul vierge à domicile face aux Soudanais d’El Merrikh mardi, profitant du nul (2-2), lors du match aller à Khartoum. Le deuxième représentant algérien dans cette compétition, le MO Béjaïa, a été éliminé par le Zamalek d’Egypte après s’être contenté d’un nul (1-1), mardi à Béjaïa en match retour des huitièmes de finale (défaite 2-0 à l’aller au Caire). Les Crabes avaient pourtant la victoire au bout du pied, mais n’ont pu concrétiser, à cause de leur fébrilité en première mi-temps et d’une propension à la précipitation en seconde mi-temps. Tout s’est passé en second half avec l’entrée de Belkacemi, à la place de Ferhat.Les Béjaouis ont pris d’assaut le camp adverse et concrétise à la 56e minute grâce à Yaya, qui d’un coup de pied arrêté bat imparablement le gardien remplaçant. En face, les Egyptiens étaient véloces en milieu de terrain procédaient par contres dont l’un a été fatal (86’) pour les camarades de l’excellent Yaya. Ali Salania, ne s’est pas fait prier pour se faufiler dans la zone des opérations, des défaites des défenseurs et de battre à plate couture Rahmani. Par conséquent, le MOB disputera les huitièmes de finale-bis de la Coupe de la CAF, dont le tirage au sort aura lieu aujourd’hui au Caire. Les deux équipes ont joué leurs matchs retour hier soir. Les matchs aller des huitièmes de finale-bis de la Coupe de la CAF auront lieu du 6 au 8 mai prochain. Ceux du retour se joueront une semaine après.

Publié dans Sports

Ooredoo, Sponsor Officiel de la Fédération Algérienne d’Escrime (FAE) et de l’Equipe Nationale, a présenté hier ses chaleureuses félicitations aux sabreurs algériens pour leur qualification aux Jeux olympiques de Rio de Janeiro 2016, a indiqué dans un communiqué l’opérateur de téléphonie mobile. Les deux escrimeurs algériens, Victor Hamid Sintès du fleuret masculin, et Anissa Khelfaoui du fleuret féminin, ont composté avec « brio » leur billet qualificatif aux JO de Rio, lors des 16es Championnats d’Afrique d’escrime seniors et le Tournoi Zonal qualificatif aux Jeux olympiques de Rio 2016, qui se sont déroulés récemment à Alger. Cette performance des escrimeurs permettra à l’Algérie d’être représentée dans cette discipline, à la plus grande compétition sportive mondiale. Ooredoo félicite également les autres escrimeurs algériens ainsi que les deux sélections nationales (féminine et masculine) pour avoir décroché une place sur le podium en individuel et par équipe.

Publié dans Sports

Pas une seule fois, l’hymne national n’a été entonné dans la salle Harcha-Hacène (Alger) qui a accueilli les 16es Championnats d’Afrique d’escrime (14 au 19 avril). Mais on ne pourra pas dire que nos escrimeurs (sabre, fleuret et épée) n’ont pas fait ce qu’ils pouvaient pour se hisser à la première marche du podium continental dans les épreuves individuelles et collectives. Pour preuve, il y a eu 4 finales malheureuses et 7 breloques de bronze pour nos représentants. Une performance appréciable. Cependant, elle ne leur offre que la 4e place au tableau final des médailles.

 

Publié dans Sports

Les chocs Paradou AC - Olympique Médéa,  USM Bel-Abbès - JSM Béjaïa et CA Batna - ASO Chlef seront à l’affiche de la 28e journée de Ligue 2 Mobilis, prévue demain, avec l’accession en ligne de mire, au moment où dans le bas du tableau, l’Amel Boussaâda et l’OM Arzew vont en découdre dans un duel direct pour le maintien, tout comme l’US Chaouia et l’AS Khroub. Dans le haut du tableau, c’est le Paradou AC qui partira avec la faveur des pronostics, même s’il sera opposé à l’actuel leader de la Ligue 2 Mobilis, l’Olympique de Médéa. Un club tellement solide qu’il a mené la danse pratiquement du début à la fin, assurant au passage son accession en Ligue 1 plusieurs semaines avant la fin de la saison. Le PAC qui reste sur une large victoire en déplacement contre l’OM Arzew (6-1) lors de la précédente journée, aura la chance de jouer à domicile, tout comme ses concurrents directs pour l’accession, mais qui contrairement à lui seront appelés à affronter deux anciens pensionnaires de l’élite, la JSM Béjaïa et l’ASO Chlef, qui de surcroît ont besoin de points. La JSMB, outre la 11e place peu reluisante qu’elle occupe actuellement au classement général ne compte, en effet, qu’un point d’avance sur le premier club non relégable, ce qui la condamne à réussir à un bon résultat chez l’USM Bel-Abbès. L’USMBA qui reste sur un nul contre le MC Saïda (0-0) mardi en match de mise à jour du calendrier compte bien confirmer ce résultat à l’occasion de la réception de la JSMB, auteur d’une victoire à l’extérieur contre l’ASO Chlef. Le CA Batna (2e) semble être, lui aussi, en perte de vitesse dans ce qui reste de la saison, comme en témoigne sa dernière défaite chez l’AS Khroub, ce qui a permis à ses concurrents directs pour l’accession de mettre un peu plus la pression sur lui. Ce qui le condamne donc à s’imposer devant l’ASO Chlef pour rectifier le tir. Les Chélifiens (6es avec 35 points) sont, certes, définitivement écartés de la course à l’accession, car accusant dix points de retard sur le 3e, à seulement trois journées de la fin, mais ils restent un club capable de créer des problèmes à son adversaire. Dans le bas du tableau, les débats ne seront pas moins palpitants, particulièrement entre l’Amel Boussaâda (15e) qui reçoit l’OM Arzew (14e), ainsi qu’entre l’US Chaouia (9e) qui accueille l’AS Khroub (13e). Deux duels directs pour le maintien, dont le vaincu se retrouvera en plein dans la zone de turbulences. Le MC Saïda (8e) sera également appelé à effectuer un périlleux déplacement chez la JSM Skikda (5e) et il devra obligatoirement ramener un bon résultat pour éviter toute mauvaise surprise, car ne comptant actuellement que deux points d’avance sur le premier club non relégable. Le CRB Aïn Fekroun est appelé à réussir le même exploit en recevant le CA Bordj Bou Arréridj, puisque se trouvant lui aussi en mauvaise posture. Le seul club à avoir la tâche relativement facile au cours de cette 28e journée, c’est probablement le MC El Eulma, car appelé à jouer à domicile, contre un adversaire déjà relégué en palier inférieur.

Publié dans Sports

Malgré les «défis» posés par la situation économique et politique au Brésil, le président du Comité international olympique (CIO), Thomas Bach, s’est dit hier «convaincu» que les Jeux olympiques de Rio seraient «vraiment spectaculaires». «Nous savons que la situation économique et politique actuelle va continuer à poser des défis concernant la préparation finale», a estimé M. Bach à Lausanne. «Malgré ces défis, je reste convaincu que les Jeux olympiques de Rio seront vraiment spectaculaires», a-t-il ajouté dans son discours d’ouverture de la convention SportAccord, qui réunit les fédérations sportives internationales. La commission de coordination du CIO a «confirmé», la semaine dernière, que les installations pour les Jeux étaient «soit terminées, soit presque finies», a ajouté M. Bach alors que la piste du vélodrome olympique n’est pas encore achevée. «A la lumière de cette situation sans précédent, il est important de rester unis», a-t-il encore scandé. Le même jour, la présidente brésilienne, Dilma Rousseff, qui fait face à une procédure de destitution, a assuré que la préparation des JO de Rio se déroulait tout à fait normalement en dépit de la crise économico-politique. «Les Jeux olympiques sont dans une situation absolument adéquate, nous sommes même plus en avance que ce que nous avions prévu», a affirmé la chef de l’Etat lors d’une conférence de presse à Brasilia. Mme Rousseff affronte actuellement une procédure parlementaire en destitution en raisons de manœuvres fiscales. La Chambre des députés a avalisé la procédure dimanche et l’a transmise au Sénat, qui aura le dernier mot.

Publié dans Sports

Environ 200 athlètes, issus des catégories benjamins, minimes, cadets et seniors (filles et garçons) devraient participer au Championnat national des épreuves combinées «Hocine Boudiffa», prévu à partir d’aujourd’hui, et ce jusqu’au 23 avril, à Souk El-Ténine (Béjaïa), a-t-on appris hier auprès de la Fédération algérienne d’athlétisme (FAA). «L’absence des athlètes de la catégorie juniors à cette compétition s’explique par le fait qu’ils ont disputé le Championnat national interclubs (Moulay Bachir) pas plus tard que le week-end dernier. Ils seront donc laissés au repos pour récupérer», a expliqué le directeur de l’organisation sportive de la FAA, Chawki Achour. Les athlètes de la catégorie seniors (messieurs et dames) seront les premiers à faire leur entrée en lice dans cette compétition aujourd’hui et demain. Les autres catégories, quant à elles, n’aborderont la compétition que demain, et leurs épreuves se poursuivront jusqu’au lendemain, samedi. Selon le programme de compétition, publié sur le site officiel de la Ligue algéroise d’athlétisme (LAA), les benjamins disputeront un quadrathlon (4 épreuves), les minimes un hexathlon (6 épreuves), les cadets et les seniors un décathlon (10 épreuves). Chez les filles, les benjamines disputeront également un quadrathlon, au moment où les minimes ne seront concernées que par un pentathlon (5 épreuves). Les cadettes et les seniors (dames), quant à elles, disputeront un heptathlon (7 épreuves). Le Championnat national des épreuves combinées «Hocine Boudiffa» est coorganisé par la Ligue d’athlétisme de Béjaïa (LAB) et la Fédération algérienne d’athlétisme (FAA).

Publié dans Sports

Le deuxième tournoi play-off d’accession du Championnat d’Algérie de basket-ball, Superdivision B, se déroulera aujourd’hui, demain et samedi à Ouargla, et à l’issue duquel deux équipes seront promues en Superdivision A. Le premier tournoi, disputé à Staouéli (Alger), a vu le CSC Gué de Constantine et l’US Biskra s’emparer de la tête du classement avec 2 victoires au compteur. Pour ce dernier tournoi d’accession, 3 journées de compétition sont au programme avec à l’affiche, dès jeudi, les matchs US Biskra-USM Alger et CSC Gué de Constantine-CSMBB Ouargla. La nouvelle formule d’accession en Superdivision A prévoit le déroulement de deux tournois play-offs, domiciliés chez les deux premiers à l’issue de la 1re phase, à savoir le CSMBB Ouargla et l’USM Alger. Les deux premiers à l’issu des play-offs seront promus en division supérieure.

Publié dans Sports
Page 1 sur 6