Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
Reporters - Filtrer les éléments par date : mardi, 17 mai 2016

Le secteur des TIC en Algérie n’est pas encore entièrement à l’heure du 2.0, et des experts ont avoué qu’il demeure en jachère alors que notre pays demeure devancé par des économies parfois plus modestes.

Depuis 1969, la Journée mondiale des télécommunications est célébrée chaque 17 mai, marquant la création de l’UIT et la signature de la première Convention télégraphique internationale en 1865. L’Algérie, à l’instar de la majorité des pays du monde, a célébré, hier, cette Journée mondiale sur le thème «L’entrepreneuriat dans le secteur des TIC au service du progrès social».
Lors de cette journée, organisée au Cyberparc de Sidi Abdellah, les experts qui ont fait des interventions ont évoqué les carences d’une politique de modernisation structurée et efficace, essentielle pour donner une impulsion réelle à l’économie numérique algérienne. Parlant des services en ligne, comme premier sujet, Ahmed Berbar, directeur général de la Société de l’information au ministère de la Poste et des TIC, reconnaît qu’ils sont à la traîne, sans pour autant donner la feuille de route de son département pour y remédier. C’est malheureusement le constat fait par les experts qui se sont relayés à la tribune des conférences organisées au technopôle. Sur le plan économique, le même constat est fait. La contribution des TIC au Produit intérieur brut (PIB) en Algérie est marginale et inférieure aux normes admises par la sphère économique. D’ailleurs, ce secteur, hormis les télécoms, ne représente même pas 1% du Produit intérieur brut (PIB). C’est du moins le constat fait par Karim
Cherfaoui, directeur général de Divona et représentant du FCE. Toujours au volet des chiffres, l’Algérie est donc loin de la moyenne mondiale qui est de 7 à 10% du PIB pour les TIC. Quoi qu’il en soit, les enjeux technologiques, économiques et commerciaux sont incontestablement importants, encore plus au moment où l’Algérie cherche impérativement à diversifier son économie. Par ailleurs, Amina Ouled Mebarek, directrice du réseau d’Algérie Télécom, qui abordera le sujet des infrastructures, est revenue sur le laborieux chantier du raccordement à Internet. A titre d’indication, l’interlocutrice a souligné qu’entre janvier 2013 et mars 2016, 1 347 communes ont été connectées par 7 248 km de fibres. Cependant, c’est auprès du même opérateur que l’entrepreneuriat pourrait trouver sa signification. Algérie Télécom veut apporter sa contribution en la matière, en lançant le chantier d’un centre d’appel par wilaya dès 2016 que se chargeront de mettre en place de jeunes entrepreneurs. Au-delà du fait que la création de nouveaux centres va améliorer la relation avec les clients grâce à une meilleure prise en charge de leurs appels en termes de temps d’attente et de réponses aux différentes requêtes, l’opérateur va faire appel aux jeunes promoteurs de l’Ansej. A ce titre, une campagne de communication, afin d’intéresser les jeunes promoteurs à ce projet, sera lancée dans les prochains jours dans 26 wilayas du Nord, des Hauts Plateaux et du Sud. Algérie Télécom dispose actuellement de 3 centres d’appel à Alger, Oran et Constantine pour répondre aux appels des clients des 48 wilayas. Dans le même sillage, les jeunes intéressés par ce projet peuvent s’inscrire via un formulaire en ligne sur le site web de l’opérateur et une commission mixte composée des cadres d’AT et de l’Ansej va procéder à la sélection des candidats. Les candidats retenus vont bénéficier de l’accompagnement du dispositif Ansej qui comprend le financement du projet et les avantages fiscaux et parafiscaux prévus. 

Publié dans Der

Les centres de traitement de données, plus connus par les initiés sous le terme Data Centers, étaient le thème d’un débat au forum organisé hier par NTIC Magazine, une revue spécialisée dans le domaine des nouvelles technologies de l’information et de la communication. Une rencontre qui coïncidait avec la célébration de la journée internationale des télécommunications.
Le data center est un espace physique équipé d’équipements informatiques, notamment des serveurs et d’autres machines. Il permet de stocker des données, de les traiter et de les protéger ou encore de les retransmettre à d’autres utilisateurs. Ces infrastructures non seulement assurent une sécurité informatique, mais sont aussi un levier pour l’industrie locale du contenu web.
Or, elles sont encore peu nombreuses en Algérie. En effet, notre pays accuse du retard par rapport aux voisins africains. Le Sénégal, le Nigéria et le Maroc disposent de plus de Data Centers que nous. Mieux encore, en 2020, il y en aura environ 8 millions dans le monde, notamment dans les pays développés, qui en ont saisi l’importance stratégique pour vendre leurs produits.
M. Lamine Belbachir, directeur général de l’entreprise Ayrade, affirme que « les Algériens sont les deuxièmes producteurs de contenus en Afrique, après l’Egypte. Rien que sur Facebook, on trouve chaque jour de nouvelles données, même si celles-ci ne sont pas structurées ». Il est clair, pour lui, que ce n’est pas la production du contenu qui pose problème, mais plutôt les mécanismes, notamment législatif, ainsi que l’infrastructure.
L’autre problème évoqué par M. Hichem Boulahbel, directeur général de Datagix, est « la gestion administrative obsolète du domaine ‘point DZ’ qui n’encourage guère les détenteurs d’idée et de projets numériques, générant du contenu, à y recourir ». Seules 8700 adresses sont inscrites à ce domaine depuis l’introduction de l’Internet en Algérie, a-t-il précisé. Et d’ajouter que si « le prix d’un Data Center coûte 5 millions d’euros, l’Algérie a les moyens de se doter d’au moins 4, permettant l’hébergement du contenu et générant surtout des bénéfices à moyen terme ».
SECURITE ET SOUVERAINETE, AUCUN LIEN
M. Zine Seghier, directeur général de l’entreprise ISSAL, soutient qu’il est nettement recommandé de recourir aux prestataires spécialistes dans la sécurité informatique pour héberger et gérer les données d’une entreprise ou autre, d’autant plus lorsqu’on ne dispose pas de suffisamment de moyens pour le faire. « Cela ne menace en rien la souveraineté, mais réduit en plus les tâches et les charges et offre une meilleure protection ». Il a cité BMW qui sous-traite entièrement ce volet auprès de l’entreprise Amazone.
Facebook héberge lui aussi ses données en Irlande pour des raisons de coûts réduits. Même constat pour Microsoft qui externalise ce travail des Etats-Unis. De son côté, M. Djallal Bouabdallah, directeur R&D de la division IT & Mobile chez IRIS, a souligné qu’« en plus des lois, la meilleure sécurité reste la culture de l’importance des TIC dans l’évolution d’un pays ou d’une entreprise et aussi l’éthique ». Ainsi, les avis des intervenants ont convergé vers le fait que la sécurité informatique assurée par des prestataires doit être perçue comme un plus. Enfin, les experts ont lancé un appel aux responsables du secteur pour impliquer les professionnels et les spécialistes dans la réflexion autour de la nouvelle loi sur les technologies de l’information et de la communication.
Ils ont également insisté sur le fait qu’avant de libérer le marché des TIC ou les différentes activités, il faut d’abord libérer les esprits. 

Publié dans Der

Une semaine après avoir éliminé 7 terroristes dans la localité de Boumlil, relevant de la commune de Malla, au nord de Lakhdaria, les éléments de l’Armée nationale populaire (ANP) ont mis hors d’état de nuire, en début de journée d’hier, 3 terroristes dans la forêt Erriche relevant de la commune de Aïn Turk, située à 10 km au nord de la ville de Bouira. Les sanguinaires ont été abattus au cours d’un violent échange de tirs entre militaires et le groupe terroriste. Le groupe terroriste serait composé d’une dizaine d’éléments. L’accrochage a duré plusieurs minutes. L’armée a mobilisé d’importants renforts dans le cadre de cette opération qui, selon des sources, se poursuit toujours. La zone a été presque bouclée. Hier, tous les accès menant à la ville de Bouira ont été renforcés par la présence des services de police. D’autres points de contrôle ont été également dressés dans plusieurs endroits. Selon des informations recoupées, le groupe armé aurait fui le ratissage des soldats de l’ANP dans les maquis de Lakhdaria et d’Aomar, à l’ouest de Bouira. Les services de sécurité ont agi, selon toujours, nos sources, sur la base d’informations faisant état de passage de ce groupe terroriste dans la forêt Erriche. Les corps des trois sanguinaires ont été acheminés vers la morgue de l’hôpital Mohamed-Boudiaf de la ville de Bouira pour les besoins d’identification. Selon des sources, 2 terroristes ont été identifiés. Le troisième est en cours d’identification, précisent nos sources. Les deux terroristes identifiés sont originaires des communes d’Ouled Bouchia et de Souk El Khamis. Les militaires ont récupéré, à l’issue de cette opération rendue possible grâce aux informations parvenues aux services de sécurité, des armes automatiques et une quantité de munitions. Par ailleurs, les services de sécurité en alerte dans la wilaya de Bouira ont décidé le renforcement du dispositif sécuritaire, et ce, par l’installation d’autres barrages de contrôle. Il faut rappeler que les 7 terroristes neutralisés la semaine écoulée à Lakhdaria ont été tous identifiés par les services de sécurité. Parmi eux figurent des chefs terroristes ayant rejoint le maquis au début des années du terrorisme. Le ratissage de l’armée dans les maquis de Lakhdaria et de Aïn Turk se poursuit toujours, précise une source sécuritaire. L’opération engagée hier par les militaires dans la région de Aïn Turk se poursuit toujours et aucun nouveau bilan de cette opération n’a filtré pour l’heure.

Publié dans Der

Pour sa part, Mobilis est fin prête et possède d’ores et déjà les équipements nécessaires pour le passage vers la technologie de la 4G, selon ce qu’a affirmé hier à Alger son directeur général, Mohamed Habib. «Il a expliqué qu'au moment du dimensionnement des réseaux de la 3G, nous avions pensé qu'un jour nous passerons à la 4G. Du coup, nous avons pris en considération cette possibilité», précisant que «quelques opérations de mise à jour du logiciel seront faites sur les équipements de la 3 G qui passeront à la 4 G». Le responsable a indiqué, à cette occasion, que son Groupe attend la date du 23 mai, qui verra l’Autorité de régulation de la poste et des télécommunications (ARPT) annoncer les résultats de l'appel d'offres pour lequel ont postulé les trois opérateurs. M. Habib a souligné que «c'est selon l'évaluation des trois offres que les wilayas vont être attribuées aux différents opérateurs», relevant que «cette fois-ci, il n'y a pas d'exclusivité dans les cahiers des charges mais il y a plutôt des obligations et des options».

Publié dans Der

C’est l’étape dont tout le monde rêve. La dernière marche à franchir pour graver le nom du club en lettres d’or dans le palmarès. L’Europe, les deux prétendants du jour la connaissent.

L’affiche vaut bien le détour. Elle n’a peut-être pas une pure allure de Ligue des champions, la compétition reine, mais le vécu, bien que récent du FC Séville – double détenteur du titre – et le passé glorieux de Liverpool FC, viennent pimenter l’explication qui se jouera ce soir (19h45) dans l’enceinte suisse du Parc Saint-Jacques (Bâle). S’il faut attendre le 28 du mois en cours pour connaître le roi du Vieux Continent, le prince, lui, sera élu ce soir.
«Jamais deux sans trois.» Pour les superstitieux, c’est la prémonition d’un troisième sacre de rang des Sévillans, qui ont évincé le Chakhtior Donetsk (Ukraine) lors du tour écoulé, s’étant approprié le trophée lors des deux éditions écoulées. Dans le cas où les Espagnols parviendraient à s’imposer, ils réaliseront tout simplement un exploit gigantesque devenant la toute première équipe de l’histoire à aligner 3 consécrations consécutives. En tout cas, les coéquipiers de Kevin Gameiro (7 buts dans cette compétition) joueront la 3e finale en 3 ans. Un cas de figure qui ne s’est jamais produit jusqu’ici. Auparavant, seule une autre formation a fait un doublé dans cette épreuve, qui portait l’appellation de Coupe UEFA avant d’être réformée en 2009 pour être rebaptisée Europa League (Ligue Europa). Il s’agit du Real Madrid (1985 et 1986).
Juste avant la domination italienne (15 finales disputées pour 9 sacres, tous clubs réunis) entre 1989 et 1995 avec 3 finales 100% transalpines. La mainmise n’a été entrecoupée que par la victoire de l’Ajax Amsterdam (1992) au détriment du… Torino FC. En 2006 et 2007, le FC Séville est venu imiter les Madrilènes avec deux victoires à la file. C’est donc la passe de trois que le club andalou vise pour ce rendez-vous importantissime qui pourrait permettre à l’Espagne (14 finales pour 9 consécrations) de coiffer l’Italie à la tête des nations, totalisant le plus grand nombre de succès en la matière. Seul problème, les poulains à Unai Emery ne sont pas vraiment performants loin de leur stade, et c’est là où le bât blesse. En dehors de Sánchez-Pizjuán, la tâche a souvent été très compliquée. Quatre succès seulement sur les 31 déplacements de la saison, pour 12 nuls et 15 défaites, la copie est inquiétante. A la lecture de ces chiffres, on se dirait que l’adversaire du jour a, peut-être, un coup à jouer. Surtout quand on sait que les Reds, tombeurs de Villareal en demies, sont menés par un driver qui n’a, vraisemblablement, pas l’expérience de son homologue turc dans cette compétition, mais comptant déjà une finale de Champions League à son actif (perdue avec le Borussia contre le Bayern Munich en 2013). Jürgen Klopp, qui a déjà été sur le banc d’un match capital, saura certainement comment galvaniser ses troupes pour s’adjuger la 9e Coupe européenne (5 C1 et 3 C3) de la franchise anglaise aux 3 triomphes dans ce même tournoi (1973, 1976 et 2001). Son effectif verra les retours du capitaine Jordan Henderson et l'attaquant belge Divock Origi, brillant lors du mois d'avril. Si les chances de les voir alignés dans le onze de départ sont minces, leur présence sur le banc devrait offrir des solutions de rechange au coach. Excepté Mamadou Sahkho, suspendu provisoirement par l’UEFA pour avoir été diagnostiqué positif lors d’un contrôle antidopage, le team quintuple champion d’Europe devrait être au complet pour la circonstance. Parallèlement, le 7e de la Liga sera privé de 2 potentiels titulaires : le milieu Krohn-Deli et le latéral Trémoulinas en l’occurrence. «Aucune équipe n’a l’avantage. Si vous avez gagné l’an dernier, qu’est-ce que ça veut dire ? Si vous l’avez gagné il y a deux ans, qu’est-ce que ça veut dire ? Absolument rien.
C’est un match différent», a déclaré le technicien allemand au site officiel de Liverpool. «On ne les a pas joués en finale l’an dernier, ni celui d’avant.
C’est notre réel avantage parce qu’on croit qu’on est différents des autres équipes en ce moment. Nous devons croire en nos chances», a-t-il ajouté. Dans ce choc espano-anglais, il y aura un seul survivant et Dame coupe n’a pas de compassion pour les perdants. Noces prolongées pour le FC Séville ou c’est le charme et le charisme européens de Liverpool qui opéreront ? Le verdict tombera ce soir en terre helvétique.

Publié dans Sports

Le président de la JS Kabylie, Mohand Cherif Hannachi, a indiqué hier que le destin de son équipe était désormais entre ses mains dans la course à la 2e place de Championnat de Ligue 1 algérienne de football qualificative à la Ligue des champions africaine la saison prochaine.
La JSK s'est emparée, seule, de la 2e place à l'issue du nul concédé à domicile par la JS Saoura (0-0), l'ex-co-dauphin, devant le CR Belouizdad, lundi, dans le cadre de la mise à jour de la 28e journée de l'épreuve. «Il est clair que ce résultat arrange largement nos affaires, mais rien n'est encore joué à deux journées de la clôture de la compétition. Désormais, notre destin est entre nos mains. On doit s'imposer à Sétif lors de la prochaine journée pour s'assurer de terminer deuxième», a déclaré Hannachi à l'APS. Les Kabyles ont réussi une incroyable remontée au classement.
Ils restent sur 6 victoires de rang leur ayant permis de quitter la zone des relégables et pointer à la 2e place.
Les protégés du président Hannachi rendront visite à l'ESS samedi avant de clôturer le Championnat à domicile contre le MC Oran. «Notre objectif est de faire le plein dans ces deux rencontres afin d'éviter tout calcul à la fin.
La course à la 2e place s'annonce ardue entre, au moins, 4 clubs», a ajouté le patron kabyle. Les Canaris devancent d'une unité le 3e au classement, le DRB Tadjenanet, et de 2 le 4e, la JSS. Le DRBT croisera le fer en déplacement avec le champion avant l'heure, l'USM Alger, alors que la JSS accueillera l'USM Blida, premier club non relégable. «Tout devrait se jouer lors de la prochaine journée. Si on parvient à gagner à Sétif, je peux dire qu'on aura fait un grand pas vers la qualification à la Ligue des champions», a estimé Hannachi qui s'est dit «impatient» de voir son club, détenteur de 2 Coupes d'Afrique des clubs champions (actuellement Ligue des champions) et 3 Coupes de la CAF, renouer avec les compétitions africaines après une absence de 6 ans. 

Publié dans Sports

Le dossier de Mourad Lahlou, candidat à la présidence de la Ligue de football professionnel (LFP), a été rejeté par la Commission de candidatures, a-t-on appris hier auprès de l'intéressé. «Mon dossier a été rejeté pour la simple raison que mon mandatement a été déposé en retard, a expliqué le président du Club sportif amateur (CSA) du NA Hussein Dey. Je vais introduire un recours cet après-midi ou au plus tard demain, mercredi». Le président sortant Mahfoud Kerbadj est candidat à sa propre succession lors de l'Assemblée générale élective (AGE) prévue le dimanche 5 juin prochain (10 h) au Centre technique de Sidi Moussa (est d'Alger). Kerbadj est donné largement favori, selon les observateurs, lui qui avait annoncé qu'il n'allait pas se présenter pour un nouveau mandat avant de se rétracter. L'annonce de la liste définitive des candidats se fera le 22 mai.

Publié dans Sports

L'international algérien Islam Slimani a terminé 7e au classement final des meilleurs buteurs européens de la saison 2015-2016 à l'issue des dernières journées des différents championnats locaux dans le Vieux Continent jouées dans leur majorité le week-end dernier. L'attaquant du Sporting Lisbonne, qui vient de boucler sa troisième saison de son expérience européenne, a inscrit 27 buts dans le championnat de première division portugaise. Il a fini 2e au tableau des meilleurs buteurs de cette épreuve qu'a dominée l'attaquant brésilien du Benfica, Jonas avec 32 réalisations. Grâce à ses 27 buts, Slimani a également terminé 8e au classement du soulier d'or qui récompense le meilleur baroudeur de la saison dans les grands championnats européens.

Publié dans Sports

Rachid Bouarata, entraîneur du CA Batna, nouveau promu en Ligue 1 algérienne de football, a exigé, hier, d'être régularisé d'abord sur le plan financier avant de donner son accord final pour rester en prévision de la saison prochaine. «J'exige d'abord d'être régularisé financièrement pour ensuite parler de la saison prochaine. C'est vrai que j'ai donné mon accord de principe au président du moment que je suis un adepte de la stabilité, c'est tout. Je préfère attendre un signe de la direction, sinon je suis obligé de partir», a indiqué Bouarata, artisan de l'accession de la formation phare des Aurès. Les deux autres promus sont l'Olympique Médéa et l'USM Bel Abbès. La formation de Batna, à l'instar d'autres clubs, traverse une crise financière qui pourrait porter un coup aux préparatifs de l'équipe en vue de la saison prochaine. «La direction doit prendre ses responsabilités et tenter de régler cet épineux problème dans les plus brefs délais», a-t-il ajouté. De son côté, le président du CAB, Farid Nezzar, a imputé la responsabilité de cette impasse à certaines parties dans les milieux du club qui «n'ont pas tenu leurs promesses de récompenser les joueurs après leur accession».

Publié dans Sports

La Direction technique nationale d’haltérophilie aspirait à décrocher une place pour les Jeux olympiques 2016 de Rio, elle en a brigué deux. Les Championnats d’Afrique des nations seniors (hommes et dames), abrités par Yaoundé (Cameroun), ont donc été porteurs de bonnes nouvelles pour la discipline. Les objectifs fixés «ont été dépassés», selon le DTN, Yahia Zaïdi.

 

Publié dans Sports
Page 1 sur 7