Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.

francealgerie

Reporters - Filtrer les éléments par date : jeudi, 26 mai 2016

Trois individus résidant à El-Ménéa et présumés avoir des liens avec la tentative d’attentat terroriste perpétré en mars dernier contre le site gazier de Krechba (200 km au sud d’El-Ménéa) ont été présentés hier, mercredi, devant les instances judiciaires près le tribunal d’El-Ménéa, selon l’APS qui cite des sources judiciaires.

Publié dans Der

La résistance à la loi Travail en France tourne à l’affrontement et peut s’orienter vers une crise politique et économique aiguë. Aux premières loges de la contestation, la CGT s’est placée comme meneur et joue la carte de la radicalisation du mouvement de fronde.
Le syndicat CGT renoue ainsi, selon des commentaires de presse, avec sa tradition la plus contestataire, menaçant même de geler toute activité à travers l’Hexagone et ce, en comptant obtenir gain de cause là où trois mois de grèves et de contestation n’ont pas réussi à faire fléchir le gouvernement de Manuel Valls.
Elle lance son va-tout et promet pêle-mêle de bloquer les raffineries et dépôts pétroliers, les secteurs de la fonction publique, des transports, et même des centrales nucléaires. Alors que le pays vit depuis quelques jours déjà au rythme des pénuries de carburants, des files d’attente dans les stations d’essence, la radicalisation du syndicat interpelle les analystes qui se demandent si réellement la CGT réussira à mobiliser autant de partisans pour son mot d’ordre de grève. Le mouvement peine toujours «à faire masse», considère en effet Dominique Andolfatto, professeur de sciences politiques.
La CGT s’est lancée dans la bataille car le gouvernement «n’a pas écouté les salariés» et est «passé en force» au Parlement pour imposer sa réforme, justifie son secrétaire général, Philippe Martinez. L’Exécutif «porte la responsabilité» du bras de fer, ajoute le syndicaliste. «Dès lors que la CGT est engagée dans une stratégie avec mot d’ordre de retrait, elle n’avait que deux solutions : soit elle décidait de cesser le mouvement, soit elle lui imprimait un autre rythme», analyse Stéphane Sirot, historien du syndicalisme. Des actions radicales ont été déjà engagées dans d’autres conflits sociaux en France dans le passé, notamment en 2010 contre une réforme des retraites. Les manifestants avaient échoué à faire plier le président de droite Nicolas Sarkozy. Mais le soutien de la direction de la CGT était alors moins affiché. Aujourd’hui, Philippe Martinez est devenu le «visage du conflit», brandissant à demi-mot la menace de grève générale, et appelant à «une généralisation de la grève partout, dans tous les secteurs».
Souvent présentée comme le premier syndicat de France, la CGT a longtemps été au XXe siècle le porte-voix du Parti communiste français (PCF). Elle s’en est éloignée depuis le début des années 2000. Traditionnellement très implantée dans les transports, la métallurgie, l’énergie, revendiquant près de 700 000 adhérents (sur 24 millions de salariés en France), la CGT reste l’héritière d’une longue tradition ouvriériste et brandit plus volontiers aujourd’hui, comme lors de son dernier congrès en avril, une rhétorique révolutionnaire très prégnante dans l’imaginaire collectif français.
Le syndicat est talonné par le syndicat réformiste CFDT, plutôt favorable à la loi Travail. A la présidentielle de 2012, la CGT avait appelé à voter pour François Hollande afin d’empêcher une réélection de Nicolas Sarkozy. Quatre ans plus tard, Philippe Martinez accuse le pouvoir socialiste d’avoir «trahi» ses engagements et la gauche en général.  

Publié dans Der

La relégation est une hantise et l’Afrique une fascination. Demain, les sorts seront scellés et la Ligue 1 Mobilis livrera son verdict final. On saura qui prendra l’ascenseur et qui finira sur le podium. A ce titre, le RC Relizane et l’USM Blida joueront leur avenir parmi l’élite tandis que les deux autres places sur le podium seront disputées par 5 formations. Pour ceux qui ont un coup à jouer, la victoire est impérative.

 

Publié dans Sports

Le directeur sportif de l’ES Sétif, Hadj Noureddine, a qualifié hier de «favorable» le calendrier de son équipe dans la phase des poules de la Ligue des champions d’Afrique de football au lendemain du tirage au sort qui s’est déroulé au Caire. L’ESS a été versée dans le groupe «B» en compagnie d’Enyimba (Nigeria), du Zamalek (Egypte) et de Mamelodi Sundowns (Afrique du Sud).
«Certes, la mission sera difficile, notamment face à Enyimba et au Zamalek mais j’estime qu’on a été quelque peu chanceux avec un calendrier favorable», a estimé Hadj Noureddine. L’ESS débutera la phase de poules à domicile face aux Sud-Africains de Mamelodi Sundowns, à l’occasion de la première journée (Gr. B) prévue entre le 17 et le 19 juin. Lors de la 2e journée, prévue les 28 et 29 juin, les Sétifiens se déplaceront en Egypte pour affronter le Zamalek, avant de recevoir les Nigérians d’Enyimba entre le 15 et le 17 juillet pour le compte de la 3e journée. Le responsable sétifien, qui s’exprimait sur les ondes de la Radio internationale, s’est dit en outre optimiste quant aux chances de son équipe de passer le cap de la phase des poules, «surtout si elle venait d’enchaîner les bons résultats lors des premiers matchs de la compétition». Le groupe «A» est composé, quant à lui, de Zesco United (Zambie), du Ahly du Caire (Egypte), de l’Asec Mimosas (Côte d’Ivoire) et du WA Casablanca (Maroc). Les deux premiers de chaque poule se qualifieront pour les demi-finales de l’épreuve. Pour sa part, le président du Zamalek, Mourtada Mansour, a qualifié d’équilibré le groupe «B» dans lequel a été versé son club en compagnie des Algériens de l’ES Sétif, des Nigérians d’Enyimba FC et des Sud-Africains de Mamelodi Sundowns dans le cadre de la phase des poules de la Ligue des champions d’Afrique. Le patron du Zamalek, cité par la presse locale, a estimé que le club qui vise le trophée «est censé ne pas avoir de préférences pour les adversaires à affronter, mais les prendre tous au sérieux». Il s’est dit, en outre, confiant quant aux capacités de ses joueurs à s’illustrer dans cette compétition et aller loin. Le représentant égyptien débutera l’épreuve par un match en déplacement face à Enyimba FC, alors que le représentant algérien accueillera Mamelodi Sundowns pour le compte de la première journée du groupe «B» prévue entre le 17 et 19 juin prochain. Le tirage au sort effectué mardi au Caire a mis également dans le groupe A les formations de : Ahly du Caire (Egypte), Zesco United (ZAM), ASEC Mimosas(CIV)- et WA Casablanca (MAR).  

Publié dans Sports

Le MO Béjaïa risque d’être confronté à d’énormes problèmes financiers pour effectuer de longs déplacements en Afrique subsaharienne dans le cadre de ses rencontres de la phase de poules de la Coupe de la Confédération de football, a estimé, mercredi, le manager général du club de Ligue 1 algérienne de football. La situation difficile que traverse le MOB sur le plan financier oblige la direction du club à penser d’ores et déjà à trouver des «solutions urgentes» pour permettre à l’équipe d’honorer ses engagements dans la compétition continentale, a déclaré Mohand Sadji. «On aurait souhaité hériter de l’autre groupe composé exclusivement de formations arabes car cela allait nous éviter les longs déplacements», a regretté le responsable du MOB. Le représentant algérien, qui a réussi l’exploit de se qualifier à la phase des poules pour sa première participation continentale, évoluera dans le groupe «A» en compagnie du TP Mazembe (RD Congo), Young Africans (Tanzanie) et Medeama (Ghana), selon le tirage au sort effectué mardi au Caire (Egypte). «Si on parvient à trouver une solution au problème financier, je suis persuadé qu’on ira loin dans cette compétition, surtout que les joueurs ont acquis un capital d’expérience non négligeable dans ce genre de rencontres», a assuré le manager général des «Crabes». Le MOB devra également se pencher sur le dossier de la barre technique «dans les meilleurs délais», prévient encore Sadji, après l’annonce par l’entraîneur Abdelkader Amrani de son départ à l’issue du match sur la pelouse du NA Hussein Dey, vendredi, dans le cadre de la 30e et dernière journée du championnat de Ligue 1. Le coach rejoindra l’ES Sétif, le représentant algérien dans la phase des poules de la Ligue des champions d’Afrique. Le MOB débutera la phase de poules de la Coupe de la Confédération de football 2016 à domicile face aux Tanzaniens de Young Africans, à l’occasion de la première journée (Gr. A) prévue entre le 17 et le 19 juin. Lors de la 2e journée, prévue les 28 et 29 juin, les Béjaouis se déplaceront au Ghana pour affronter Medeama, avant de recevoir le TP Mazembe (RD Congo) entre le 15 et le 17 juillet pour le compte de la 3e journée. Le groupe B est composé, quant à lui, du Kwakab Marrakech (MAR), de l’ES Sahel (TUN), du FUS Rabat (MAR) et du Ahly Tripoli (LIB). Sorti de la Ligue des champions par les Egyptiens du Zamalek (aller 2-0, retour 1-1) le MOB a été reversé en Coupe de la Confédération pour éliminer en 1/8 de finale (bis) les Tunisiens de l’EST (aller 0-0, retour 1-1). Les deux premiers de chaque poule se qualifieront pour les demi-finales de l’épreuve.

Publié dans Sports

C’est aujourd’hui que les moins de 14 ans (U14) du Paradou AC prennent part à la 4e édition du projet social international pour enfants, «Le football pour l’amitié», qui s’étendra jusqu’au 29 du mois en cours.
Un tournoi organisé par la société Gazprom, partenaire officiel de l’UEFA Champions League. Le club de Hydra sera l’unique ambassadeur de la zone Afrique, invitée au projet pour la première fois, tout comme l’Amérique latine. Environ 670 participants et 2 000 journalistes sont attendus dans la ville italienne.

Publié dans Sports

Le CRB Dar Beïda, beau vainqueur du champion d’Algérie en titre, le GS Pétroliers (65-53) en finale (aller) des AS du Championnat d’Algérie 2015-2016 de Superdivision A de basket-ball (messieurs), n’est qu’à une victoire pour s’approprier un premier titre historique tant attendu.
Devant un public record entièrement acquis à leur cause, les hommes de Yacine Aït-Kaci ont pris à la gorge leurs éternels adversaires, en assurant un départ ultra-rapide dès le premier quart-temps (20-6) et de maintenir un écart sécurisant de 12 points à la pause (36-24), qui sera d’ailleurs celui du coup de sifflet final. Les camarades de Chikhi ont résisté courageusement au retour des Pétroliers lors du 3e QT (50-47), avant de porter l’estocade et gagner finalement par 65-53. Demain à Hydra (16 h), le CRBDB partira avec un avantage psychologique important, car une victoire lui épargnera la difficile épreuve d’un 3e match (belle) sur le terrain de son adversaire. Le GS Pétroliers, dos au mur après cette défaite, sera contraint de l’emporter pour garder ses chances intactes de conserver son titre pour la 3e année consécutive, car une défaite offrirait sur un plateau un premier titre historique à la daïra de Dar Beïda (tous sports confondus).
Chez les dames, le Pétrolières sont devant
Pour la compétition féminine, Le GS Pétroliers (tenant du titre) abordera demain (18 h) à Hydra la finale des AS (retour) du championnat d’Algérie 2015-2016 de basket-ball (dames) contre Hussein Dey Marine, avec la ferme détermination de confirmer le succès du match aller joué mardi au Caroubier (Alger). Lors de cette première manche, le GSP s’était imposé par un large score (74-58). Les Pétrolières, triples championnes d’Algérie, ambitionnent d’étoffer leur palmarès par un 9e sacre dont le 4e consécutivement, en tirant profit de l’avantage du terrain. Pour sa part, la formation d’Hussein Dey Marine, de création récente, rêve d’un premier titre historique pour le club et le 3e pour la commune d’Hussein Dey, après ceux de 1998 et 1999, remportés par le NAHD. En cas de victoire des «Marines», un match décisif est programmé le lendemain (samedi) à 15 h, toujours à Hydra. 

Publié dans Sports

Le coureur algérien Abderrahmane Mansouri, de la formation émiratie d’Al Sharjah, a remporté, mardi, le maillot jaune du 33e Tour international cycliste de Tunisie dont la quatrième et dernière étape est revenue au Belge Mathias Leglen de l’équipe Veran. A l’issue d’une étape courue entre Hammamet et Zaghouan sur une distance de 173 km, le Belge a franchi la ligne d’arrivée dans le temps de 4h06:29, devant les Marocains Lahssaini Mouhcene (4h06:29) et Essaid Abelouache (4h06:47). L’Algérien Abderrahmane Mansouri a réussi le coup double en remportant les maillots jaune de leader et rose du meilleur espoirs, alors que le maillot vert du meilleur sprinteur est revenu au Marocain Essaid Abelouache. «Je suis très heureux d’avoir remporté le maillot jaune du Tour international de Tunisie qui revient après 12 ans d’absence. Ce fut un succès très dur à réaliser avec la présence des Marocains qui voulaient coûte que coûte gagner ce Tour. Je dédie cette victoire à tous les Algériens et à mon père qui m’aide beaucoup pour continuer à travailler», a déclaré Abderrahmane Mansouri. 

Publié dans Sports

Les Algériens Hassan Mohamed et Makhlouf Nazim se sont qualifiés pour les 8es de finale du tournoi international pro-circuit de tennis «Future 3» messieurs qui se déroule sur les courts du tennis club de Sidi Fredj (Alger). Hassan Mohamed s’est imposé face à l’Argentin Moyano Agustin en 2 sets (6-3) et (6-1) et Makhlouf Nazim a disposé de son compatriote Ghezal Youcef également en 2 sets (6-4) et (7-5). En 8es de finale, la mission des Algériens s’annonce rude. Ainsi, Hassan Mohamed croisera le fer contre le favori numéro 1 du tournoi, le Slovaque Filip Horansky, âgé de 23 ans et classé 333e au classement ATP, tandis que Makhlouf Mohamed aura à en découdre avec l’Espagnol Mario Velilla Martinez, vainqueur du tournoi international «Future 2» de Ben Aknoun. Sur les neuf tennismen algériens engagés dans ce premier tour, 7 ont logiquement cédé leurs billets à leurs adversaires nettement plus aguerris. Le tournoi international pro-circuit «Future 3» d’une semaine, doté de 10 000 dollars et organisé par la Fédération algérienne de tennis, enregistre la participation de 45 joueurs de 18 pays de quatre continents. Inscrit au programme de la Fédération internationale de tennis, il est placé sous l’autorité du juge-arbitre international algérien Hakim Fateh.

Publié dans Sports

L’Algérien Kenzi Saïdia a réalisé les minima du 3 000 m steeple pour les prochains championnats du monde «juniors», prévus du 19 au 24 juillet en Pologne, en établissant un chrono de 8.57:57 pendant la «Journée Elite» de la Fédération algérienne d’athlétisme (FAA), disputée mardi au SATO d’Alger. La direction technique nationale (DTN) avait fixé les minima du 3 000 m steeple pour les prochains championnats du monde «juniors» à 8.58:00, et bien que Saïdia les ait réussis du justesse, son entraîneur Abdallah Mahour Bacha s’est dit «satisfait» de cette performance, dans un bref entretien au site officiel de la FAA. «Saïdia a réussi l’essentiel en réalisant les minima des prochains championnats du monde de sa catégorie, et c’est cela le plus important» a-t-il indiqué, ruminant au passage «la défaite tactique» de son poulain aux championnats arabes d’athlétisme, disputés dernièrement à Tlemcen. Saïdia est le 7e Algérien qualifié pour les prochains championnats de monde «juniors» après Mohamed Yasser Triki (triple saut), Amine Bouani (110 m/haies), Aymen Boulaïnine (10 000 m), Abderazak Khelili (1 500 m), Djaber Bouras et Bilel Djafri (10 000 m marche).

Publié dans Sports
Page 1 sur 2