Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
Reporters - Filtrer les éléments par date : lundi, 30 mai 2016

C’est un huis clos sécuritaire algéro-français décrit comme le premier du genre qu’a abrité hier le ministère des Affaires étrangères, une réunion dite de consultations bilatérales coprésidée par le ministre des Affaires maghrébines, de l’Union africaine et de la Ligue des Etats arabes, Abdelkader Messahel, et par le diplomate Didier Le Bret, coordonnateur national du renseignement auprès de la présidence de la République française.

 

Publié dans Der

Le président de l’Assemblée française, Claude Bartolone, effectuera une visite en Algérie le 2 juin prochain, selon un communiqué de l’ambassade de France diffusé hier. Au cours de son séjour, il rencontrera son homologue Mohamed Larbi Ould Khalifa ainsi que le président du Conseil de la nation, Abdelkader Bensalah. Il sera également reçu par Abdelmalek Sellal, Premier ministre, et par Ramtane Lamamra, ministre des Affaires étrangères. Au cours de cette visite, seront abordés les thèmes de travail retenus par les deux Assemblées, à savoir la concertation bilatérale, notamment en matière économique et sur les questions de sécurité régionale. A l’occasion de sa visite, M. Bartolone ouvrira avec son homologue les travaux de la grande commission interparlementaire qu’ils avaient présidée ensemble pour la première fois en mars 2013. La deuxième session de travail de la grande commission s’était tenue à Paris en juin 2014. Depuis leur reprise en 2001, les relations entre l’Assemblée nationale française et l’Assemblée populaire nationale se sont progressivement étoffées et densifiées. Un protocole-cadre a été signé par les présidents Jean-Louis Debré et Amar Saâdani à Alger le 21 janvier 2007 qui a ouvert la voie à l’installation, en mai 2009, de cette grande commission interparlementaire.  

Publié dans Der

Après avoir été exclus de la dernière liste des bénéficiaires de postes d’emploi à l’ENSP, un des trois militants écartés du Comité national pour la défense des droits des chômeurs (CNDDC) d’Ouargla a tenté de se suicider hier matin devant l’agence de wilaya de l’emploi. Le jeune, qui a été arrêté et interpellé par la police, a été relâché la même matinée, a affirmé Tahar Belabes dans un entretien téléphonique. Ce dernier dénonce par le biais de notre journal la politique de discrimination employée dans les procédures de recrutement de cette entreprise. Une politique qui, selon lui, vise à débusquer les jeunes chômeurs qui mènent des activités militantes. A rappeler que le tribunal de Hassi Messaoud n’a toujours pas tranché dans l’affaire des quatre militants du CNDDC poursuivis depuis l’an dernier suite à une plainte déposée par le même employeur (ENSP) pour avoir organisé un rassemblement de protestation. L’ENSP les accuse d’avoir fermé l’accès à l’entreprise trois jours durant et d’avoir empêché les fonctionnaires de mener à bien leur travail. Le procès a été reporté une seconde fois pour des raisons encore incomprises, selon Tahar Belabes. Le verdict sera prononcé le 2 juin.

Publié dans Der

Une partie de la côte algérienne sera sillonnée par la flottille de l’ENTMV qui a d’ores et déjà arrêté son nouveau programme de navettes en mer et relancé d’autres. Invité hier au forum d’El Moudjahid pour en détailler la teneur, le premier dirigeant de l’Entreprise nationale de transport maritime des voyageurs (ENTMV), Ahcène Grairia, a fait part de la mise en place, dès ce 1er juin, date de l’ouverture officielle de la saison estivale, de dessertes maritimes reliant Alger à Jijel et à Cherchell, en passant par Azeffoun et Béjaïa. Selon les lignes, les navettes se feront à des fréquences quotidiennes ou entrecoupées. Par exemple, pour la ligne Alger-Jijel, il est prévu deux navettes quotidiennes, excepté les dimanches, avec une halte à Azeffoun et une autre à Béjaïa. Le mois de Ramadan est pris en compte, vu qu’un programme spécial a été tracé avec un départ d’Alger à 9h pour arriver à Jijel à 15h30, et un départ de Jijel à 8h pour arriver à Alger à 14h30. Pour le reste de la saison estivale et jusqu’à sa clôture, le 30 septembre, le départ du port d’Alger est prévu à 8h - arrivée à 14h30 - et du port de Jijel à 6h - arrivée à 12h30. Les voyages, qui s’effectueront à bord de ferries monocoques, coûteront entre 1 600 DA par passager pour un aller simple Alger-Jijel, 1 200 DA pour se rendre de la capitale à Béjaïa, et 800 DA pour Alger-Azeffoun, 500 DA pour Azeffoun-Béjaïa, 800 DA pour Azeffoun-Jijel et enfin 500 DA pour Béjaïa-Jijel.
Les deux bateaux mobilisés pour le programme, le Badji Mokhtar II et le Seraïdi, sont d’une capacité de 206 sièges chacun. M. Grairia annonce également l’ouverture, à partir du 15 juin, de la ligne Alger-Cherchell, date qui devrait coïncider avec la réception par l’ENTMV de deux monocoques d’une capacité de 350 sièges chacun affrétés par la compagnie. Deux départs sont programmés tous les vendredis et tous les samedis pour 800 DA - aller simple - à 8h30 et à 14h30 au départ du port d’Alger et à 11h30 et à 17h30 au départ du port de Cherchell. Il y a lieu de savoir également que la ligne, jusque-là pilote, au départ du port d’Alger vers celui de Djemila, exploitée depuis juin 2014 et qui a connu un grand succès, est entrée dans sa phase commerciale : d’ailleurs, le prix du billet, subventionné par les pouvoirs publics, est passé du simple au double : de 50 DA actuellement, il passe à 100 DA. L’ENTMV applique, depuis février dernier, des réductions de tarifs allant jusqu’à 35% sur ses lignes vers Marseille, Alicante, Valence et Gênes pour inciter les passagers à voyager par voie maritime et augmenter davantage ses parts de marché. Dans la même logique, l’ENTMV a engagé un processus d’acquisition de navires, disposant actuellement de trois car-ferries (Tassili, Tarek Ibn Ziyad et El Djazaïr), en achetant prochainement un navire après avoir reçu l’accord du Conseil des participations de l’Etat (CPE), qui en est le principal actionnaire.

Publié dans Der

L’Agence nationale de l’amélioration et du développement du logement (AADL) a procédé, hier, à la remise des clefs des premiers logements souscrits au titre du programme de location-vente AADL 2001-2002 dans la wilaya d’Alger. Le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, Abdelmadjid Tebboune, a présidé la cérémonie de remise des clefs à quelque 300 souscripteurs du programme AADL 1 au site d’Aïn Malha en présence des ministres de l’Intérieur et des Collectivités locales, Noureddine Bedoui, des Transports, Boudjema Talai, de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme, Mounia Meslem, ainsi que du wali d’Alger, Abdelkader Zoukh. Selon les chiffres de l’AADL, le site d’Aïn Malha compte 1 137 souscripteurs. Le premier lot de logements AADL, qui seront livrés avant le mois de Ramadan à Alger, concerne les sites d’Ouled Fayet (700 logements à distribuer le 2 juin) et Réghaïa (520 unités à remettre le 4 juin et 814 autres le 5 juin). Dans les autres wilayas du territoire, l’AADL compte distribuer avant le Ramadan 500 unités à Sidi Bel Abbès, 350 à Batna et 150 autres à Tipasa. M. Tebboune a assuré que la distribution des logements se poursuivra jusqu’à satisfaction de l’ensemble des souscripteurs du programme 2001-2002 jusqu’à fin 2016. Une fois tous les souscripteurs du programme AADL 1 satisfaits, le surplus des unités actuellement en cours de réalisation (91 500 unités à Alger) seront affectées automatiquement aux postulants du programme AADL 2013, a encore fait savoir M. Tebboune. Outre les clefs du logement, le bénéficiaire disposera également de la décision d’affectation et du contrat de location-vente dans le cadre d’une nouvelle mesure mise en œuvre par l’AADL. M. Tebboune s’est félicité de cette étape qui consacre, selon lui, « la concrétisation effective du programme AADL après moult campagnes visant à semer le doute et le désespoir parmi les citoyens ». Il a rappelé que le président de la République avait insisté sur cette formule qui correspond aux capacités de la classe moyenne algérienne, celle sur laquelle, a encore soutenu M. Tebboune, « repose la stabilité du pays ». De son côté, M. Bedoui a estimé que ces moments de joie impliquent des messages forts que le programme du Président est en train de se concrétiser sur le terrain dans tous les domaines et que le gouvernement est déterminé à poursuivre la réalisation des projets et à une cadence plus rapide. « Le pays traverse une étape cruciale que certains veulent mettre à profit pour remettre en question la capacité du gouvernement à concrétiser les programmes arrêtés. A ceux-là nous disons que nous ne reviendrons jamais sur nos engagements, notamment sociaux », a-t-il poursuivi.  

Publié dans Der

Du football professionnel en Algérie, il n’y a d’extraordinaire que les émoluments. Pour preuve, la discipline souffre toujours des mêmes maux : violence, instabilité des barres techniques, valse d’entraîneurs, trésoreries vides et le dopage ainsi que les matchs arrangés qui se sont récemment invités au-devant de la scène. Bien que l’exercice 2015-2016 nous a concocté quelques surprises pour ce qui est de la hiérarchie, le spectacle et l’éthique sportifs n’étaient pas tout le temps au rendez-vous. Aujourd’hui, le «sport à onze» au pays régresse plus qu’il ne progresse.

Publié dans Sports

Les entraîneurs des clubs des Ligues 1 et 2 Mobilis bénéficient pour la première fois d'un contrat type leur permettant, entre autres, de recourir à la Chambre de résolution des litiges (CRL) de la Fédération algérienne de football (FAF) en cas de différend avec leurs employeurs, un procédé réservé jusque-là seulement aux joueurs. La Ligue de football professionnel (LFP) a publié sur son site officiel un modèle de ce contrat type qui régit les rapports de travail entre les entraîneurs et leurs clubs. Parmi les clauses définies dans ce contrat, il est stipulé que le «club employeur versera à l'entraîneur un salaire mensuel payable à terme échu d'un montant brut, soumis obligatoirement aux retenues légales (CNAS, IRG...)». Il est également exigé à l'entraîneur de «répondre à toute convocation émanant des structures de la FAF sous peine de sanctions prévues par la réglementation». L'article 7 du contrat type précise en outre que «les litiges ou les contestations pouvant survenir à l'occasion de l'exécution du présent contrat seront résolus à l'amiable entre les deux parties. A défaut, le différend est soumis par l'une ou l'autre partie à la Chambre de résolutions des litiges».

Publié dans Sports

Les derbies entre les trois clubs de la wilaya de Blida (l'USM Blida, le RC Arbaâ et le WA Boufarik) pour le compte du championnat de Ligue 2 algérienne la saison prochaine auront lieu au stade Mustapha-Tchaker, a indiqué le président de la Ligue de football professionnel (LFP), Mahfoud Kerbadj. «Que les clubs concernés sachent d'ores et déjà que les derbies blidéens auront lieu au stade Mustapha-Tchaker. Cette décision est prise pour assurer la bonne organisation de ces rencontres à haut risque», a déclaré Kerbadj au mirco d'El-Heddaf TV dimanche soir. Les trois formations voisines évolueront pour la première fois ensemble en Ligue 2 après la relégation de l'USMB et du RCA de la Ligue 1 et l'accession du WAB de la division amateur à la fin de l'exercice écoulé. L'USMB et le RCA s'étaient affrontés au stade Tchaker, en aller-retour, au cours de la saison 2015-2016, sur décision de la LFP.

Publié dans Sports

Cristiano Ronaldo, vainqueur de la Ligue des champions, samedi, avec le Real Madrid, ne rejoindra que dimanche l'équipe du Portugal en stage de préparation pour l'Euro 2016 (10 juin-10 juillet), a-t-on appris hier auprès de la Fédération portugaise. Ronaldo et son coéquipier Pepe seront donc absents lors du prochain match de préparation de la Selecçao qui affrontera jeudi l'Angleterre à Wembley avant de rentrer au Portugal vendredi et de se reposer samedi. Le sélectionneur Fernando Santos avait promis «quatre ou cinq jours» de repos à tous ses joueurs, raison pour laquelle Ronaldo et Pepe sont attendus seulement dimanche, a expliqué à l'AFP un porte-parole de la Fédération. Ainsi, le groupe des 23 Portugais ne sera au complet que quatre jours avant le départ pour la France, le 9 juin.

Publié dans Sports

Après-demain, l’équipe nationale de football disputera son cinquième match contre les Seychelles à Victoria, capitale de l’archipel. Bien que la victoire peut paraître dans les cordes des Verts, les conditions qui prévalent ne sont pas idoines. Entre défections, suspension (Slimani/cumul de cartons) et l’état catastrophique de la pelouse du stade Linité, ce qui ressemble à une formalité pourrait vite virer au piège. Sur place depuis samedi soir, les Fennecs poursuivent leur préparation.

 

Publié dans Sports
Page 1 sur 6