Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
Reporters - Filtrer les éléments par date : dimanche, 17 juillet 2016

Une quatrième victime algérienne de l'attaque terroriste perpétrée jeudi soir à Nice (France) a été identifiée, a annoncé hier le porte-parole du ministère des Affaires étrangères. « Nous avons le regret d'annoncer le décès d'une quatrième victime algérienne dans l'attaque terroriste de Nice. Il s'agit de Mme Aldjia Bouilfane épouse Bouzaouit, née le 30 juin 1974 à Ouled Belkheir (Sétif), mère de quatre enfants », a indiqué Abdelaziz Benali Cherif dans une déclaration à l'APS. 

Publié dans Actualité

Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, se rendra à Kigali (Rwanda) pour participer à la 27e session ordinaire de la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union africaine (UA), prévu les 17 et 18 juillet courant, indique un communiqué de ses services, en attendant le 1er forum africain sur l’investissement à Alger.

Publié dans Der

Le recouvrement n’est pas encore au niveau souhaité, bien qu’il ait évolué de 20% en 2015 comparativement à 2014, de l’avis même du premier responsable du secteur, le ministre des Finances Hadji Baba Ammi. Ce dernier a levé une partie du voile sur des résultats pour le moins maigres des recouvrements fiscaux. Des résultats qui témoignent de la faiblesse de l’assiette fi scale et de ses recettes. Le taux de recouvrement fi scal en Algérie ne dépasse pas les 12 à 13% annuellement même si l’année 2015 a enregistré le montant le plus élevé avec près de 3050 milliards, soit une hausse de 20% par rapport à 2014, selon les données de la Direction générale des impôts (DGI). La semaine dernière, la problématique de la faiblesse du recouvrement fi scal a été le point le plus saillant des interventions des membres du Conseil de la nation lors du débat du projet de loi portant règlement budgétaire de 2013. Ils ont mis l’accent sur la nécessité de réformer le système fi scal afi n d’améliorer les revenus de l’Etat notamment en la conjoncture économique diffi cile que traverse l’Algérie. A l’heure où les recettes de la fi scalité pétrolière ne sont pas encore remises de la chute brutale des cours du brut, le gouvernement, par la voix du ministre des Finances, promet de redoubler d’eff ort à même de rehausser la contribution de la fi scalité ordinaire au budget de l’Etat. Dans la foulée des facilités accordées par la loi de Finances 2012 (article 51) et la loi de Finances 2013 (article 18) aux contribuables pour le paiement de leurs dettes fi scales en contrepartie de l’eff acement total ou partiel des pénalités de recouvrement, la loi de fi nances 2017 promet de nouvelles dispositions susceptibles de faire évoluer les rendements de la fi scalité ordinaire, selon le premier argentier du pays, Hadji Baba Ammi. Au-delà de cet infime bilan des recouvrements (12 à 13%), la conjoncture qui prévaut sur les marchés pétroliers, dont les répercussions sur l’Algérie se sont traduites par le déclin des recettes, impose de nouvelles règles du jeu en matière de fiscalité. Le contexte fait rappeler à l’Exécutif l’impératif de collecter l’impôt et en faire une source de financement alternative. Selon les propos tenus par le ministre de Finances la semaine dernière au Sénat, réduire la dépendance des fi nances publiques des recettes de la fi scalité pétrolière est l’un des messages-clés de la loi de fi nances 2017. Le défi étant de rehausser les recettes de la fi scalité ordinaire pour compenser la baisse des revenus de la fi scalité pétrolière. La loi de finances de l’exercice en cours s’était déjà fi xée pour objectif celui d’optimiser les revenus de la fi scalité ordinaire. Mathématiquement, il était prévu que les recettes de la fi scalité ordinaire devraient aboutir à une couverture de 110% de la masse salariale estimée à 2700 milliards de dinars et 60% des dépenses de fonctionnement. Il est attendu que la loi budgétaire du prochain exercice tenterait un relèvement des niveaux de collecte et des recouvrements, selon Hadji Baba Ammi qui a annoncé de nouvelles mesures pour améliorer le recouvrement fi scal, qui reste faible en dépit des dispositions prises ces dernières années. Son prédécesseur avait lancé un véritable pavé dans la mare lorsqu’il avait déclaré que 99% de l’ensemble des recettes fi scales de l’État provenaient de seulement 12 wilayas du pays. Sa déclaration avait déclenché un tollé parmi les walis et commis de l’Etat. Si la déclaration du désormais exministre des Finances témoigne de l’étroitesse de l’assiette fi scale, celle de son successeur, Hadji Baba Ammi, renseigne de la faiblesse de l’administration fi scale face aux mauvais contribuables. Sur cette question, l’administration fiscale avait déjà évalué les impôts impayés à 2 000 milliards de dinars, soit près de 20 milliards de dollars.  

Publié dans Der

L’Algérie aura enregistré ces derniers temps des succès probants contre les résidus de terrorisme avec la neutralisation de nombreux criminels, la récupération de quantités importantes d’armes de guerre ainsi que le démantèlement de beaucoup de réseaux de contrebande et de soutien au crime organisé, tandis que ses positions en matière de lutte contre le terrorisme transnational gagnaient en audience. L’ANP poursuit sa mission en toute détermination et rigueur en réalisant des résultats sur le terrain, couronnés par l’élimination d’un nombre conséquent de terroristes et de criminels ainsi que la récupération d’importantes quantités d’armes de guerre, de munitions et diff érents autres eff ets. 149 terroristes ont été, en eff et, neutralisés, durant le premier semestre 2016, soit 99 terroristes abattus et 50 autres arrêtés, selon un bilan publié par la revue El-Djeich de l’Armée nationale populaire (ANP) dans son numéro du mois de juillet. Un total de 77 éléments de soutien au terrorisme ont été également arrêtés au cours de la même période, selon la même source. Le bilan comporte aussi les armes saisies, à savoir 58 fusils automatiques de type Kalachnikov, 4 fusils mitrailleurs de type FMPK, 2 lance-roquettes RPG-7, 1 lanceroquettes RPG-2, 15 fusils semiautomatiques Simonov, 1 mitrailleuse de type 14,5 mm, 1 mitrailleuse de type 12,7 mm, 1 mitrailleuse de type RPK, 1 mortier calibre 60 mm, 10 mortiers de confection artisanale, 1 fusil à pompe, 1 fusil à lunette, 3 fusils à répétition, 47 bombes de confection artisanale, 8 mines, 19 grenades, 17 détonateurs, 3 ceintures explosives et 25 kg de substances explosives. Les munitions saisies consistent en 7 charges propulsives RPG-7, 22 roquettes pour RPG-7, 4 obus pour RPG-2, 13 obus pour mortier de calibre 120 mm, 10 obus pour mortier de calibre 60 mm, 290 balles pour mitrailleuses de type 12,7 mm, 13 chargeurs pour munitions et 3 977 balles de diff érents calibres. Le bilan qui inclut en outre la lutte contre la contrebande fait état de la saisie durant le premier semestre 2016 de 5 paires de jumelles nocturnes, 73 détecteurs de métaux, 8 marteaux-piqueurs et 8 groupes électrogènes. La revue El-Djeich donne également le bilan du mois de juin en matière de lutte contre le terrorisme et la contrebande qui fait état de la neutralisation de 36 terroristes : 26 abattus et 10 autres ainsi que 7 éléments de soutien arrêtés. Le bilan indique que 83 contrebandiers, 202 immigrants clandestins et 31 narcotrafi quants ont été arrêtés, 21 casemate et abris détruits et 10 109,3 kg de kif traité et 98 772 l de carburant saisis. 32 véhicules tout-terrain, 15 camions et 25 véhicules ont été saisis aussi, selon le bilan publié par la revue El-Djeich. Ces incessantes opérations de qualité menées sur le terrain par les forces de l’ANP dénotent du «strict respect des instructions et orientations du haut commandement, qui veille toujours à rappeler la nécessité de consentir davantage d’eff orts et de se barder de rigueur, de permanente vigilance et de ferme détermination afi n de venir à bout du fl éau du terrorisme», ne cesse de rappeler le MDN.

Publié dans Der

Cela aurait pu être une affiche de Ligue des Champions CAF. Un adversaire de prestige, un moral au beau fixe outre l'avantage de jouer devant son public et pouvoir prendre une sérieuse option pour la qualification en demi-finales, le MO Béjaïa souhaite certainement s’imposer ce soir (20h45) contre le TP Mazembe. Sur l’herbe du stade de l’Unité Maghrébine, les Crabes (2es , 4 points) recevront le Champion d’Afrique en titre pour le compte de la 3e journée de la Coupe de la Confédération CAF. En cas de victoire, les Béjaouis prendront les commandes de la poule « A ».

Coupe de la CAF Footplus

C’est certainement le tournant de ce premier tour. Avant d’aller donner la réplique au Congolais chez eux dans 10 jours, les Algériens auront une 3e sortie à négocier dans la campagne africaine contre un team qui a son vécu, son aura et son palmarès sur le plan continental. Après s’être imposé lors du premier match contre le Tanzanien des Young Africans (1-0) et avoir admirablement négocié le déplacement au Ghana, où ils avaient obligé le Medeama SC au partage des points (0-0), les Mobistes ont magnifi - quement lancé leur phase de groupes pour rester dans la roue du TP Mazembe.

Publié dans Sports

La Ligue de football professionnel (LFP) a réitéré hier ses conditions pour le déroulement des derbies algérois de la Ligue 1 Mobilis de football au stade 5 Juillet durant la saison 2016-2017, dont le coup d’envoi sera donné le vendredi 19 août. Le président de la LFP, Mahfoud Kerbadj a indiqué que la désignation des matches dans l’enceinte olympique, y compris ceux du MC Alger, était tributaire de l’apurement des créances que détient la LFP sur l’Offi ce du complexe olympique (OCO) Mohamed-Boudiaf, indique la Ligue sur son site. Lors de la réunion du bureau fédé- ral, tenue le 21 juin dernier, le président de la LFP était monté au créneau pour annoncer que les derbies de la capitale, habituellement domiciliés au stade 5-juillet, seraient délocalisés à d’autres stades si la direction de l’OCO ne s’acquittait pas des recettes des clubs et de son instance aussi. «Les dettes de la LFP envers le complexe Mohamed-Boudiaf ne se limitent pas à sa quote-part des recettes des matchs programmés au stade 5-juillet lors de l’exercice passé, mais elles remontent aussi à plusieurs saisons auparavant. Nous avons même engagé des procédures judiciaires à l’encontre de l’ancienne direction de l’OCO », a indiqué Kerbadj. Pratiquement toutes les rencontres entre les équipes algéroises de la Ligue 1 s’étaient déroulées la saison passée au stade 5-juillet sur décision de la LFP. Réuni jeudi dernier sous la présidence de Mahfoud Kerbadj, le Conseil d’administration de la LFP a décidé en outre de programmer les derbies de Blida au stade Tchaker. Les derbies de la wilaya de Blida concernent les équipes de l’USM Blida, du RC Arbaâ et du WA Boufarik, dans le cadre de la Ligue 2. 

Publié dans Sports

Le match amical qui devait opposer Lyon à Fenerbahçe hier a été annulé en raison de la tentative de coup d’Etat, qui a eu lieu vendredi soir en Turquie. L'Olympique Lyonnais va rentrer au bercail plus rapidement que prévu. La situation des Lyonnais dans la capitale turque semble toutefois sous contrôle. «Pour le moment, il n’y a pas de danger. Les choses vont se dérouler calmement», a fait savoir Jean-Michel Aulas sur les ondes de RMC. Dans la foulée, le Twitter de l'OL a délivré un message rassurant : la délégation lyonnaise a quitté en début d'après-midi d’hier l'hôtel Marriott Asia, où elle logeait, dans la partie asiatique d'Istanbul avant de prendre un vol en direction de Lyon à 16h, a informé le club sur son site Internet. L'Olympique lyonnais était arrivé à Istanbul vendredi après-midi. 

Publié dans Sports
Page 1 sur 6