Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
Reporters - Filtrer les éléments par date : dimanche, 31 juillet 2016

Un atelier sur la traduction vers le tamazight des textes fondamentaux du pays a été organisé hier par le Haut Commissariat à l'amazighité (HCA) au siège d’Algérie presse service (APS) à Alger.

Publié dans Der

Avec les difficultés à venir en matière de viabilité financière de la sécurité sociale et de multiplication de risques en tous genres, les assurances économiques ont encore un grand potentiel à exploiter. Comme le rappellent les incendies qui ont eu lieu à Riadh El Feth et à Bab El Oued, le week-end dernier, qui se sont soldés par un mort pour le premier en sus des dégâts matériels et tout un bâtiment parti en fumée pour le second, de plus en plus de structures, tous types confondus, ouvrent leurs portes au public. D’où la nécessité de s’assurer pour la responsabilité civile vis-à-vis des usagers et des tiers. Il s’agit, entre autres, des établissements hôteliers, des structures médicales, sportives, d’enseignement, de formation et de divertissement. Ces structures sont présumées responsables de tout dommage matériel, corporel et même moral que pourrait subir une personne une fois à l’intérieur. Une responsabilité dont les conséquences pé- cuniaires peuvent être considérables. C’est pourquoi la loi oblige toute personne physique ou morale exploitant un ouvrage, salle ou lieu devant recevoir le public, à s’assurer pour la responsabilité civile vis-à- vis des usagers et des tiers. C’est là une des niches que les assurances doivent pénétrer. Mais il y a d’autres domaines dans pareil cas. D’ailleurs, Abdelhakim Benbouabdellah, secrétaire permanent du Conseil national des assurances (CNA), a indiqué dans le denier numéro du Bulletin des assurances que «le potentiel est tellement important, notamment en assurances de personnes, que les marges de progression permettront de longues années de développement». Plus globalement, le CNA estime que malgré des restrictions financières et budgétaires, le marché national des assurances se maintient dans la trajectoire positive de son chiffre d’affaires. Dans le même numéro du Bulletin des assurances, M. Benbouabdellah explique que la baisse sensible des prix des hydrocarbures enregistrée ces dernières années engendre des répercussions directes sur le marché national des assurances, mais que le taux de progression du chiffre d’affaires durant le premier trimestre 2016 est d’environ 7%, «ce qui est déjà nettement supérieur au taux annuel enregistré à fin 2015, à savoir près de 2%». Les données provisoires, collectées au 31 mars 2016, dévoilent une production du marché des assurances (y compris les acceptations internationales) d’un total de 36,7 milliards de dinars, soit une croissance de 7% comparativement au premier trimestre 2015. Le chiffre d’affaires réalisé par les assurances contre les dommages est de l’ordre de 33,7 milliards de dinars (sans les données de la 2A et d’AXA dommages), soit une hausse de 5,6% comparativement au premier trimestre 2015 et une part de marché de 91,8%. Par ailleurs, avec une part de marché de 6,6%, contre 7,5% à la même période de 2015, la production des assurances des personnes au premier trimestre 2016 est estimée à 2,4 milliards de dinars, affichant ainsi une évolution à la hausse de 15,6% par rapport au premier trimestre 2015. Suite à ces résultats, M. Benbouabdellah explique que les années «fastes» qui ont vu le marché progresser à deux chiffres sont déjà lointaines, mais il reste que les chiffres des tout récents exercices sont toujours positifs, bien que les réelles capacités du marché algérien et son potentiel méritent des résultats nettement meilleurs. Selon lui, des efforts supplémentaires sont à fournir par tous les acteurs du marché afin de capter le maximum du potentiel existant que ce soit en assurances de personnes ou de biens.  

Publié dans Der

Les élus locaux n’auront plus rien à cacher aux citoyens. Ces derniers pourront dé- sormais être informés de la gestion des affaires locales, à la faveur d’un décret exécutif publié au Journal officiel du 12 juillet 2016. Conformément aux articles de ce décret, l’APC prend les mesures nécessaires pour faciliter l’information des citoyens sur la gestion des affaires locales en développant les supports numériques appropriés afin d’assurer la diffusion et la communication des actes communaux. Le décret précise cependant que les actes communaux et documents relatifs aux cas disciplinaires, aux questions liées à la préservation de l’ordre public, aux arrêtés communaux à caractère individuel et au déroulement des procédures judiciaires sont exclus de la consultation. La demande de consultation des actes communaux est, par ailleurs, traitée dans des délais allant de 1 à 5 jours, selon la nature des documents demandés. La consultation et la reproduction des actes communaux n’ouvrent pas au demandeur «le droit de divulguer, de publier ou d’utiliser ces documents à des fins commerciales ou publicitaires», selon l’énoncé du décret exécutif. La modernisation de l’administration et son rapprochement des citoyens ont, faudrait-il le souligner, été le cheval de bataille de l’actuel ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales, Noureddine Bedoui, car, dans les faits, la nécessité d’améliorer la relation entre les citoyens et l’administration a souvent été souvent mise en avant. Il s’agit, surtout, de changer les mentalités à la fois des agents et des administrés. Partant de cette réalité «reconnue» au plus haut lieu, les pouvoirs publics ont entrepris des actions pour moderniser l’administration, alléger les dossiers administratifs et établir des nouvelles relations entre les citoyens et l’administration par le biais de l’accueil, de l’orientation et l’organisation de différentes procédures. D’ailleurs, un Observatoire national du service public a été mis en place depuis mars dernier. L’Observatoire «instituera une nouvelle relation entre le citoyen et l’administration», le ministre a souligné que le déficit accusé dans la réforme du service public «relè- ve d’un manque de coordination entre les secteurs», affirmait le ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales, Nouredine Bedoui, qui a présidé la cérémonie de l’installation officielle de cet organe en présence de membres du gouvernement. L’ONSP veillera ainsi à recenser les lacunes et à trouver les meilleurs moyens de les combler en sus de prendre en considération les derniers développements sur la scène internationale, en termes de modernisation du service public de manière à nous adapter aux derniers développements. S’agissant de l’accès des citoyens au service public, cet organe est chargé d’étudier et de proposer toute mesure tendant, entre autres, à promouvoir et protéger les droits des usagers et l’équité dans l’accès au service public et de contribuer à la simplification et à l’allègement des formalités administratives.

Publié dans Der

Un horizon qui se bouche avec le retour de Nabil Fékir, des négociations qui coincent et une mise au placard sous forme de sanction, Rachid Ghezzal traverse une mauvaise passe à l’Olympique Lyonnais. Pourtant, l’Algérien avait grandement contribué dans l’excellente seconde moitié de saison des « Gones » avec ses 8 réalisations et 7 offrandes en 29 matchs disputés en Ligue 1 française. Cette mise à l’écart est la résultante d’une prolongation de contrat qui ne se passe pas comme les dirigeants de l’OL le souhaitent. Le Fennec est dans l’expectative.

Publié dans Sports

L’ancien capitaine de la sélection portugaise de football Pedro Miguel Pauleta s’est montré très élogieux envers l’attaquant international algérien du Sporting Lisbonne (Div1. portugaise de football) Islam Slimani le qualifiant de« grand avant-centre ». « Slimani est un grand avant-centre. Il était inconnu lorsqu’il est venu au Sporting mais il a su s’y imposer avec brio. Au Portugal il est très efficace et il a tout pour l’être aussi dans le championnat anglais ou espagnol », a indiqué l’ancien joueur vedette du Paris SG (Ligue 1/France) cité hier par la presse locale. La sortie mé- diatique de Pauleta intervient au moment où Slimani a inscrit son premier but en cette pé- riode de pré-saison, samedi soir en amical face aux Allemands de Wolfsburg (2-1). Slimani (28 ans) auteur de 27 buts en « Liga Nos » la saison dernière, a exprimé son souhait de quitter le Sporting au moment où son agent italien Federico Pastorello a dévoilé l’existence de trois offres pour son joueur, toutes refusées par la direction du président lisboète Bruno de Carvalho qui a fixé à 30 millions d’euros la clause libératoire de l’ancien buteur du CR Belouizdad (Ligue 1/Algérie). Bruno de Carvalho a déclaré à maintes reprises que le club était toujours prêt à garder Slimani la saison prochaine, si aucune équipe ne s’alignerait sur la clause fixée, d’autant plus que le calendrier des Lisboètes, engagés en Ligue des champions, sera chargé.

LEICESTER DE RIYAD MAHREZ CHUTE FACE AU PARIS SG (4-0)

Leicester City, champion d’Angleterre en titre de football, où évolue le milieu international algérien Riyad Mahrez s’est incliné samedi soir à Carson (Californie) face au Paris SG 4 à 0 (mitemps: 2-0) dans le cadre d’une tournée aux Etats-Unis. Le PSG version Unai Emery a surclassé Leicester grâce à un penalty d’Edinson Cavani (26e ) et des buts de Jonathan Ikone (45e ), Lucas Moura (64e ) et Odsonne Edouard (90e ). Titularisé par l’entraîneur italien des «Foxes» Claudio Ranieri, le joueur algérien a cédé sa place à la 65e minute du jeu à son coé- quipier Demarai Gray. Convoité par plusieurs formations européennes, Mahrez dont le contrat avec Leicester court encore jusqu’en 2019, devrait prolonger son aventure avec le club contre une revalorisation salariale qui serait de l’ordre de 100,000 livres par semaine. Avec un bilan de trois victoires et dix buts marqués pour deux encaissés, le PSG est la seule des dix équipes qui participent à l’International Champions Cup, tournoi amical réunissant le gotha européen, à avoir réussi un sans-faute.  

Publié dans Sports

La première journée du championnat de Ligue 2 Mobilis de football se jouera le vendredi 9 septembre prochain, a annoncé la Ligue de football professionnel (LFP) sur son site officiel. Prévu initialement pour le 2 septembre, le coup d’envoi de la Ligue 2 a été décalé d’une semaine. Le CRB Ain Fekroun, qui a été rétrogradé pour une affaire de match arrangé présumé, avant d’être réintégré en Ligue 2 suite à une décision du Tribunal arbitral du sport (TAS), recevra le Paradou AC. Voici par ailleurs le programme de la 1re journée : MCE Eulma - MC Saida CRB Ain Fekroun - Paradou AC JSE Skikda - USM Blida JSM Béjaia - RC Arbaâ CABB Arreridj - GS Mascara ASO Chlef - US Biskra AS Khroub - WA Boufarik A Bousaâda - ASM Oran.

Publié dans Sports

Middlesbrough aimerait se faire prêter Enzo Zidane, selon le Mirror. Le club promu en Premier League cette saison aurait contacté le Real Madrid pour recruter le fils de Zinédine Zidane, qui effectue actuellement la préparation aux Etats-Unis avec l’équipe première. Pour le moment, les Merengues ne semblent pas avoir pris leur décision.

Publié dans Sports

Après Batshuayi, Chelsea n’en aurait pas fini avec les renforts offensifs. Le Sunday Express et l’Evening Standard affirment que l’entraîneur des Blues Antonio Conte est confiant quant à l’arrivée prochaine de Romelu Lukaku à Londres. Passé à Chelsea, le Belge est toujours à Everton malgré de nombreuses sollicitations. Le club pourrait miser 82 millions d’euros pour convaincre les Toffees de lâcher leur attaquant vedette, alors qu’ils ont déjà refusé une première offre de 67 millions d’euros et souhaiteraient obtenir 88 millions d’euros pour l’international. Chelsea l’avait vendu 30 millions il y a deux ans.

Publié dans Sports

L’entraîneur d’Arsenal Arsène Wenger porte un regard impressionné sur le prix que va débourser Manchester United pour faire signer Paul Pogba. Invité à réagir sur le transfert futur de Paul Pogba à Manchester United, pour une somme avoisinant les 120 millions d’euros, l’entraîneur d’Arsenal Arsène Wenger s’est montré surpris. «C’est totalement fou. Surtout si l’on compare ces chiffres à la vie normale. Le football est devenu un sport international, c’est pourquoi les clubs peuvent se permettre de dépenser de telles sommes. Depuis que je suis dans le sport, j’ai toujours pensé qu’on ne pourrait pas franchir certaines sommes. Peut-être que dans quelques années, il y a aura des transferts à 200, 300 millions d’euros, qui sait ? »

Publié dans Sports

En marge d’une rencontre amicale à Charlotte aux Etats-Unis (Caroline du Nord), remportée samedi par les Munichois 4-1 contre l’Inter Milan, le patron du Bayern a fait savoir qu’il n’avait pas apprécié que Franck Ribéry règle ses comptes en public avec son ancien entraîneur, Pep Guardiola, parti depuis à Manchester City. «Je pense qu’il n’y aucune raison de vouloir s’en prendre après coup à Pep Guardiola. Nous avons beaucoup gagné avec lui, nous avons aussi beaucoup profité de lui. Vouloir se venger a posteriori ne sert à rien», a dit Karl-Heinz Rummenigge à la chaîne de télévision publique bavaroise BR. Le Français s’était à l’inverse dit emballé par le successeur du Catalan, Carlo Ancelotti. Mais l’ancien entraîneur de l’AC Milan et du Real Madrid a fait comprendre à Franck Ribéry qu’il n’aurait droit à aucun traitement de faveur, lors de la rencontre de Charlotte. Ancelotti a pris Ribéry à part en première mi-temps au bord du terrain pour lui demander de se calmer, alors que le Français venait à plusieurs reprises de se disputer d’un air menaçant avec son vis-à-vis de l’Inter Milan, Felipe Melo. «Je n’aime pas les joueurs qui se comportent de la sorte. Je le lui ai dit, de même qu’il fallait qu’il arrête avec ça.»

Publié dans Sports
Page 1 sur 6