Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
Reporters - Filtrer les éléments par date : mercredi, 06 juillet 2016

Une secousse de magnitude 4.3 sur l'échelle de Richter a été enregistrée ce soir à 21h52 dans la wilaya de Médéa, a indiqué le Centre de recherche en astronomie, astrophysique et géophysique (CRAAG).

L'épicentre de cette secousse a été localisé à 2 km au Sud-est de Mihoub, a précisé la même source.

Publié dans L'INFO EN CONTINU

A l'occasion de la fête de l'Aïd el Fitr, une délégation ministérielle a rendu mercredi une visite aux enfants malades de l'hôpital Mustapha Pacha et aux enfants des centres de l'enfance assistée d'El Biar et El Mohammedia (Alger).

La visite de la délégation composée du ministre de l'Intérieur et des collectivités locales, Nouredine Bedoui, de la ministre de la Solidarité nationale, de la famille et de la condition de la femme, Mounia Meslem, de la ministre déléguée chargée de l'artisanat, Aicha Tagabo et du wali d'Alger, Abdelkader Zoukh a été marquée par la distribution de cadeaux aux enfants dans une ambiance bon enfant et des plus conviviale.

Publié dans L'INFO EN CONTINU

Le directeur général de la Société nationale de commercialisation et de distribution de produits pétroliers (Naftal), Hocine Rizou a annoncé mercredi à Alger la généralisation des cartes électroniques pour l'approvisionnement en carburant  à compter du dernier trimestre de l'année en cours.

Dans une déclaration à la presse lors d'une visite d'inspection au niveau des stations-services Naftal de la capitale, M. Rizou a indiqué que la société comptait commercialiser des cartes magnétiques qui seront mis à la disposition de sa clientèle au courant du dernier trimestre de l'année en cours pour remplacer progressivement la carte électronique et les bons d'essence destinés aux sociétés et aux administrations.

Il s'agit, selon M. Rizou de cartes électroniques disponibles au niveau des centres de distribution de la société utilisables dans toutes les stations Naftal ou privées à travers le territoire national.

La société oeuvre actuellement à la conception de nouvelles cartes pour remplacer celles lancées durant les dernières années en collaboration avec la banque extérieure d'Algérie et ayant enregistré des défaillances à l'usage.

M. Rizou a indiqué que les cartes électroniques seront propres à Naftal et permettront au client d'acheter un crédit qu'il utilisera pour s'approvisionner en carburant et tout autre produit Naftal au niveau des stations services sans avoir à payer au comptant.

Concernant sa visite aux stations-services de Cheraga, Zeralda, et Alger centre et Kharouba, M. Rizou a affirmé qu'elle visait à contrôler le respect des permanences à l'occasion de l'Aïd el-Fitr" soulignant que "l'opération  se déroulait normalement et tous les types de carburants sont disponibles".

Devant des stations presque vides, le P-DG de Naftal a expliqué que les derniers jours du ramadhan, de longues files d'attente se constituaient devant les stations d'essence d'où la mobilisation d'agents supplémentaires et le renforcement de la distribution d'essence pour faire face à la demande".

Il a indiqué que la demande d'essence augmentait généralement de 40 à 50 % lors des journées précédant les fêtes de l'aïd notamment, c'est pourquoi Naftal a "renforcé le volume du stock de carburant qui a atteint les 90% de sa capacité".

Il a appelé dans ce sens les clients à éviter de laisser jusqu’à l'approche des fêtes de l'aïd pour s'approvisionner d'autant plus que les "stations restent ouvertes les jours de l'aïd".

Il a également assuré que toutes les stations Naftal sont ouvertes au niveau national 24/24 tout au long de l'année.

SOURCE APS

Publié dans L'INFO EN CONTINU

L’eurodéputé Neoklis Sylikiotis a exigé de la Commission européenne de justifier sa proposition d’opérer des coupes dans l’aide humanitaire aux réfugiés sahraouis dans les camps de Tindouf en contradiction avec les appels de l'ONU à accroître les aides au peuple du Sahara occidental occupé.

Le député du parlement européen a affirmé qu’une telle décision de l'Union européenne "aggravera  la situation déjà désastreuse" dans ces camps de réfugiés en raison notamment des "inondations" qui ont frappé la région.

"Comment la Commission justifie sa proposition d'opérer des coupes dans l' aide qu'elle offre aux camps de réfugiés sahraouis, ignorant ainsi l'appel lancé par  l'ONU à la communauté internationale?", s’est-il interrogé dans une question écrite.

Le parlementaire européen a exigé de la Commission des explications sur les motifs ayant motivé sa proposition de réduire son aide calculée désormais pour répondre aux besoins de seulement 90.000 personnes, alors que l’ONU soutient que pas moins de 125.000 personnes dans les camps de réfugiés de Tindouf dépendent totalement de l’aide internationale.

Il a rappelé, à ce titre, que dans son rapport 2015 et  lors de sa dernière visite aux camps des réfugiés sahraouis, le secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon, attristé par une tragédie humanitaire au Sahara occidental occupé qui dure depuis quatre décennies, avait adressé un message aux donateurs internationaux, pour accroître leurs aides à ce peuple oublié.

L'aide humanitaire offerte par l’Union européenne (UE) ne peut pas couvrir tous les besoins des réfugiés sahraouis, a répondu le Commissaire chargé de l’aide humanitaire Christos Stylianides qui a estimé que "compte tenu du type d'interventions nécessaires dans les camps, les autres donateurs devraient intensifier" leur aide en apportant une réponse adéquate aux besoins de ces réfugiés.

Il a rappelé, dans ce contexte, que de nombreux travaux financés par l’UE ont été achevés en 2015 dans les camps pour que les réfugiés sahraouis aient leurs besoins de base satisfaits et vivent ainsi dans des conditions décentes.

En 2016, a-t-il poursuivi, grâce à un financement humanitaire de l’UE, les réfugiés sahraouis auront toujours un libre accès aux médicaments essentiels, les personnes handicapés bénéficieront de soins adéquats et auront toujours accès à 18 litres d'eau par jour, alors que la norme n’est que de 15 litres par jour.

Partant du constat que l’aide alimentaire est l’un des domaines les plus cruciaux, le Commissaire européen a assuré que les réfugiés doivent recevoir jusqu'à 2 100 Kilocalories (Kcal)  par jour et par personne, le niveau minimum d’absorption calorifique recommandé par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et l'Organisation pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), et auront également accès aux aliments frais et aux aliments sans gluten pour les personnes suivant un régime.

"(à) dans le grand voisinage et les pays du Sahel, des millions de personnes n’ont toujours pas accès aux normes humanitaires minimales", a-t-il fait remarquer dans sa réponse.

Des eurodéputés ont interpellé début février  la Commission européenne sur la situation humanitaire des réfugiés sahraouis dans les camps de Tindouf, exhortant l'exécutif de l'Union à augmenter de "toute urgence" son aide pour répondre aux besoins fondamentaux de ces réfugiés et faire face à la crise des inondations qui ont frappé ces camps en octobre 2015.

"L'UE devrait être à l'avant-garde en ce qui concerne la réponse à apporter à cette situation d'urgence, en mobilisant des fonds issus du budget de l'UE et de celui de ses Etats membres compte tenu de sa responsabilité historique et actuelle dans le voisinage européen", ont-ils plaidé dans leur appel adressé à la Commission européenne.

Les fortes pluies et les inondations d'octobre 2015 ont causé des dommages à grande échelle dans les camps accueillant les réfugiés sahraouis dans la région aride de Tindouf au sud-ouest de l'Algérie, ont rappelé ces eurodéputés, précisant que les dernières inondations ont dévasté les camps de Dakhla et détruit quelques 18.000 autres habitations.

Des centaines d'autres maisons en briques de terre ont été détruites ou endommagées lors de ces inondations, selon le Haut-commissariat aux réfugiés (HCR), très présent dans la région, qui dénombre parmi les infrastructures endommagées ou détruites, des dispensaires, des hôpitaux, des écoles, des magasins et des hangars d'élevage.

SOURCE APS

Publié dans L'INFO EN CONTINU

Le ministre du Commerce Bakhti Belaïb a affiché, mercredi à Alger, sa satisfaction quant au respect du programme de permanence pour les commerces et les unités de production au premier jour d’Aïd El Fitr.

"Ce n'est pas facile de convaincre les commerces à ouvrir un jour de fête. Suite à cette visite, je suis ravi de voir l'adhésion des commerçants pour assurer l'approvisionnement des citoyens", a-t-il déclaré lors d'une tournée d'inspection au niveau de plusieurs communes de la capitale.

Le ministre s'est rendu dans plusieurs commerces, entre supérettes et boulangeries à Dar El Beida, Alger-centre, El Biar et Ain Benian mais aussi au complexe laitier public d'Alger (Colaital) de Birkhadem, pour s'enquérir de l'application du programme de permanence des commerçants et des unités de production en ce premier jour de l'Aid.

Néanmoins, M. Belaib a affirmé qu'il fallait attendre "la fin du long week-end pour avoir toutes les données des différentes wilayas du pays et savoir concrètement si les commerces ont adhéré à notre démarche", tout en précisant que dans le cas contraire, des mesures nécessaires sont prévues par la loi.

La loi relative aux conditions d'exercice des activités commerciales prévoit la fermeture des locaux commerciaux pour une durée d'un mois assortie d'une amende allant de 30.000 à 200.000 DA contre les contrevenants, rappelle-t-on.

- 33.276 commerçants réquisitionnés dans le cadre du programme de permanence de l'Aïd.
- mobilisation de 4.932 boulangers, 20.167 commerçants dans l'alimentation générale, fruits et légumes et 7.711 dans des activités diverses.
- plus de 5.000 agents de contrôle mobilisés sur le territoire national pour veiller au respect du programme.
- En cas de non-respect, la loi prévoit la fermeture des locaux pour une durée d’un mois avec une amende allant de 30.000 à 200.000 DA

Au niveau national, quelque 33.276 commerçants ont été réquisitionnés dans le cadre du programme de permanence de l'Aïd visant à assurer un approvisionnement régulier en produits alimentaires et services de large consommation.

Le programme prévoit notamment la mobilisation de 4.932 boulangers, 20.167 commerçants dans l'alimentation générale, fruits et légumes, 7.711 dans des activités diverses, alors que plus de 5.000 agents de contrôle sur le territoire national sont déployés pour veiller au respect du programme.

Outre Alger, où le nombre de commerçants réquisitionnés est de 5.409, d'autres wilayas sont également concernées par ce dispositif comme Blida (4.895 commerçants mobilisés), Annaba (2.355), Sétif (5.875), Oran (4.207), Saida (3.188), Batna (3.857), Bechar (1.221) et Ouargla (2.269), selon le ministère.

Par ailleurs, le ministre a affirmé dans une déclaration à la presse que son département encourage la grande distribution.

"Nous ne voulons pas que cette démarche gène les petits commerçants." 

"Nous ne voulons pas que cette démarche gène les petits commerçants. Nous avons présenté une communication au gouvernement dans laquelle des solutions sont préconisées pour développer cette activité ainsi que les marchés de gros", a-t-il indiqué en ajoutant que de grandes enseignes internationales ont affiché leur intérêt de s'implanter en Algérie.

Le développement de la grande distribution permet de mieux approvisionner la population, comme elle peut constituer une plate-forme pour soutenir la production nationale et l'exportation, a affirmé le ministre.

SOURCE APS

Publié dans L'INFO EN CONTINU

Le Général de Corps d'Armée, Ahmed Gaïd Salah, Vice-ministre de la Défense, Chef d'Etat-Major de l'Armée Nationale Populaire a présidé mardi soir au Cercle National de l'Armée à Béni Messous, au nom du Président de la République, Chef suprême des Forces armées, Ministre de la Défense Nationale, une cérémonie d'échange de vœux en l'honneur de hauts cadres de l'Armée National Populaire en activité ou à la retraite et de hauts responsables de l'Etat à l'occasion de la commémoration du 54 anniversaire de la fête de l'indépendance.

Ont pris part à cette cérémonie, le Président du Conseil de la Nation Abdelkader Bensalah, le Président de l'assemblée Nationale Mohamed Ould El Arbi, le Premier Ministre Abdelmalek Sellal, le Président du Conseil Constitutionnel Mourad Medelci et le Secrétaire Générale de l'Organisation Nationale des Moudjahidine Saïd Abadou.

Etaient également présent à cette cérémonie qui s'inscrit dans le cadre des grandes traditions de l'Armée National Populaire visant à valoriser les grandes dates de notre glorieuse histoire, le Ministre d'Etat ministre des Affaires Etrangères et de la coopération internationale Ramtane Lamamra, le Ministre de l'intérieur et des collectivités locales Nour-Eddine Bedoui, le Ministre des Moudjahidine Tayeb Zitouni, des membres du gouvernement ainsi que des personnalités nationales et Moudjahidine.

A cette occasion, une exposition photographique a été organisée, retraçant les différentes étapes de notre Glorieuse Révolution dès son déclenchement le 1er Novembre 1954 jusqu'au recouvrement de la souveraineté nationale le 5 juillet 1962 et s'est clôturée par un feu d'artifice commémorant l'évènement.

SOURCE APS

Publié dans L'INFO EN CONTINU

L'attaquant du Barça Lionel Messi condamné à 21 mois de prison pour fraude fiscale. L’idole des terrains de football était soupçonnée d’avoir bénéficié d’un montage financier complexe pour échapper à l’impôt sur le revenu en Espagne entre 2007, 2008 et 2009, à hauteur de 4,1 millions d’euros.

Son père a également été condamné. Tous deux devront payer des amendes de 3,7 millions d'euros (au total). Ils devraient cependant échapper à l’incarcération. En Espagne, les peines de moins de deux ans ne sont généralement pas exécutées. SOURCE AFP

Publié dans L'INFO EN CONTINU