Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
Reporters - Filtrer les éléments par date : mardi, 23 août 2016
MOB14
MOB14
MB12
MB12
MOB11
MOB11
MOB10
MOB10
MOB9
MOB9
MOB7
MOB7
MOB6
MOB6
MOB5
MOB5
MOB4
MOB4
Mob3
Mob3
MOb2
MOb2
MOB1
MOB1
Previous Next Play Pause
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12

Le Mouloudia de Béjaïa entre dans l’histoire des compétitions africaines inter- clubs en se qualifiant aux demi-finales de la Coupe de la confédération, après avoir battu dans l'après-midi Médéama du Ghana (1-0) lors de la sixième et dernière journée de la phase de poules. L'unique  but de la rencontre a été inscrit par Betrongal (53'). Le MOB, deuxième du groupe derrière TP Mazembe (RD Congo), affrontera lors des demi-finales le FUS de Rabat ou l’Etoile du Sahel. Les deux équipes jouaient pour la première place hier soir au Maroc.

Publié dans Actualité

Une secousse d'une magnitude de 3,7 degrés sur l'échelle Richter a été enregistré mardi à 14H33 dans la localité de Bordj El Amir Abdelkader (Tissemsilt), a indiqué le Centre de Recherche en Astronomie et Géophysique (CRAAG). L'épicentre de la secousse a été situé à 09 KM au nord ouest de Bordj El Amir Abdelkader, précise la même source.(APS)

Publié dans L'INFO EN CONTINU

Le dernier rapport de la direction des statistiques de la Protection civile sur les accidents de la circulation des sept mois de l’année en cours révèle que les deux journées les plus meurtrières de la semaine sont le jeudi et le dimanche avec plus 30% du total des interventions.

Publié dans Der

L’Algérie dispose désormais de sa première école internationale américaine. En eff et, l’ambassadeur des Etats-Unis en Algérie, Joan Polaschik, le directeur général Amériques au ministère algérien des Aff aires étrangères, l’ambassadeur Larbi Katti, le directeur des études juridiques et de la coopération au ministère algérien de l’Education nationale Boubaker Seddik Bouazza et la directrice de l’école internationale américaine d’Alger Judith Drotar ont procédé, hier, à la coupure du ruban offi cialisant l’ouverture de l’école qui entamera ses cours aujourd’hui. «Je suis heureuse d'annoncer l'ouverture de l’école internationale américaine d’Alger », a déclaré à l’occasion Mme Polaschik. Pour elle, « l'école est un excellent exemple de notre coopération bilatérale et de notre engagement à investir dans la jeunesse et l'éducation, et un merveilleux moyen de renforcer les liens entre nos pays ». Selon un communiqué de presse rendu public par l’ambassade des USA en Algérie, l’ouverture de l’école est la preuve concrète de l'engagement des deux pays pour renforcer les liens entre l'Algérie et le peuple américain et créer une plus grande coopération dans le domaine de l'éducation. Selon la même source, l'école servira de lieu de dialogue et de compréhension mutuelle, où les étudiants et les enseignants pourront partager leurs cultures et leurs expériences. Il est à noter que l'intention d'ouvrir une école internationale américaine à Alger a été lancée en avril 2014, durant la deuxième session du dialogue stratégique algéro-américain, par le Secrétaire d’Etat John Kerry et le ministre des Aff aires étrangères et de la Coopération internationale Ramtane Lamamra. Par la suite, la secrétaire d’Etat adjointe pour le Proche-Orient Anne Patterson et l’ambassadeur d’Algérie aux Etats-Unis Madjid Bouguerra, à Washington, DC, ont procédé à la signature d’un accord pour la création d’une école américaine à Alger.

Publié dans Der

Le sélectionneur de l'équipe algérienne de handball Salah Bouchekriou, dont le contrat courait jusqu'en 2017, a quitté son poste et devrait être remplacé par un technicien étranger, a appris l'APS hier auprès du président de la Fédé- ration algérienne de handball (FAHB) Saïd Bouamra. «Bouchekriou n'est plus sélectionneur. Il voulait partir, alors nous ne pouvons pas aller à l'encontre de son envie. Pour le moment, nous allons prendre tout notre temps pour désigner un nouveau sélectionneur d'autant qu'il n'y a aucune échéance en vue. Le futur coach sera vraisemblablement un étranger », a indiqué à l'APS le premier responsable de la FAHB. Salah Bouchekriou était revenu à la tête du Sept national à quelques semaines de la Coupe d'Afrique des nations CAN-2016 disputée en janvier dernier au Caire (Egypte), qui a vu l'Algérie terminer au pied du podium, échouant à se qualifi er au Mondial 2017 en France. Avant d'atterrir à nouveau en équipe nationale, Bouchekriou coachait la sélection du Bahreïn qu'il avait quittée au moment où son contrat n'avait pas encore expiré. Alors qu'aucune échéance n'était prévue pour l'équipe première, Bouchekriou a été appelé à intégrer le staff technique de la sélection des moins de 21 ans (U21), engagée en septembre prochain à la CAN-2016 au Mali, avant de «laisser place à l'actuel entraîneur Rabah Gherbi pour continuer le travail». «Nous allons établir une nouvelle réorganisation au sein de la sélection avec l'installation d'un entraîneur algérien qui sera encadré par un étranger, comme ça se fait d'ailleurs au sein des plus grandes nations de handball », a expliqué Bouamra. Et d'enchaî- ner : « Nous avons reçu déjà plusieurs propositions de techniciens étrangers désirant travailler avec nous. Pour le moment, nous n'avons pris aucune décision ». Par ailleurs, le président de la FAHB a révélé qu'un « expert français désigné par la Fédération internationale de la discipline (IHF) aura comme mission de superviser les différentes sélections nationales et notamment celle des U21 en vue notamment du Mondial 2017 en Algérie », a-t-il conclu.

Publié dans Der

Annoncé hier par l’AFP citant l’imprésario de l’artiste, le jazzman belge Toots Thielemans, considéré comme le «roi mondial de l’harmonica », est mort «dans son sommeil » dans la matinée de lundi. Le musicien âgé de 94 ans avait été hospitalisé le mois dernier à la suite d’une chute. Artiste ayant accompagné au cours de sa carrière certains des plus grands noms de la musique jazz ; notamment Ella Fitzgerald, Quincy Jones, Frank Sinatra, Ray Charles, Larry Schneider ou encore Oscar Peterson, Toots Thielemans, de son vrai nom JeanBaptiste Frédéric Isidore Thielemans, est né le 29 avril 1922 dans le quartier populaire bruxellois des Marolles, où ses parents tenaient un café. Attiré dès l’adolescence par la musique, il achète à l’âge de 16 ans son premier harmonica, tout en suivant le travail d’artistes tels que le compositeur français Ray Ventura. Ce fut plus particulièrement le jazz manouche de Django Reinhardt ou le style développé par Louis Armstrong qui seront les déclencheurs de sa carrière. En eff et, mondialement reconnu pour sa maîtrise de l’harmonica, le Premier ministre belge Charles Michel, écrivant hier à l’annonce de sa disparition : «Nous perdons un grand musicien, une personnalité chaleureuse. » Toots Thielemans était également un guitariste de jazz de talent qui s’installera aux Etats-Unis dès le lendemain de la Seconde Guerre mondiale où il accompagnera notamment en tournée le saxophoniste Charlie Parker. Largement reconnu dès les années 1950 pour sa maîtrise artistique, collaborant aux tournées mondiales de Roy Eldridge et Zoot Sims, c’est également à cette même époque qu’il donnera ses premières représentations en solo avant de rencontrer le succès mondial en 1962 avec la composition et la sortie de son célèbre titre Bluesette. Artiste ayant, par ailleurs, signé en plus de soixante ans de carrière plusieurs dizaines d’albums ou best of, en plus de collaborer aux musiques de fi lms tels que Midnight Cowboy, de John Schlesinger (1969), ou Jean de Florette, de Claude Berri (1986), Toots Thielemans, que le guitariste brésilien Oscar Castro-Neves a salué en déclarant à son propos : « Il a élevé l’harmonica au pinacle artistique et il est devenu un maître dans le choix des notes idéales », a également plusieurs fois été récompensé pour son œuvre. Fait baron en 2001 par le roi de Belgique Albert II, il recevra par ailleurs, en 2009, le « Jazz Master Award », l’une des plus prestigieuses distinctions artistiques américaines rarement attribuées à des étrangers. Apparaissant cependant de moins en moins sur scène ces dernières années, Toots Thielemans, que Quincy Jones citait comme « un des plus grands musiciens de notre temps », avait, pour rappel, mis fi n à sa carrière artistique en 2014 suite à des problèmes de santé, annulant, en eff et, tous ses concerts « afi n de ne pas décevoir son public », avait-il déclaré.

Publié dans Der

Après avoir annoncé, il y a de cela quinze jours, une liste élargie de 26 joueurs en vue du dernier match des Verts en qualifi cations de la CAN 2017, face au Lesotho, le nouveau sélectionneur national a révélé lundi, la liste des 23 joueurs retenus pour cette rencontre.

Cette nouvelle liste comprend l’intégralité de la première ébauche à l’exception des trois blessés Sofi ane Feghouli, Rachid Ghezzal et Mohamed Khoutir Ziti. L’Equipe nationale qualifi ée à la phase fi nale de la CAN 2017 eff ectuera un stage au CTN de Sidi Moussa du 29 août au 6 septembre 2016. Le match face au Lesotho comptant pour la dernière journée des éliminatoires de la CAN 2017 est programmé le 4 septembre à 20h30 au stade Mustapha-Tchaker de Blida.

Publié dans Sports

La Ligue de football professionnel (LFP) a officiellement maintenu les sanctions de huis clos écopées par trois clubs de la Ligue 1 algérienne en fi n d'exercice passé, alors que les concernés souhaitaient leur annulation. Les trois clubs en question, à savoir le MC Alger, l'ES Sétif et la JS Saoura, avaient fait une demande dans ce sens au président de la LFP Mahfoud Kerbadj lors de l'assemblée élective de cette instance début juin dernier, au terme de laquelle ils s'étaient montrés optimistes quant à l'aboutissement de leur doléance. Finalement, l'ES Sétif et la JS Saoura accueilleront sans leur public, le CR Belouizdad et le CS Constantine respectivement, samedi prochain (19h00) dans le cadre de la 2e journée du championnat, selon le programme publié par la LFP lundi. Le MC Alger, lui aussi concerné par la sanction, devra jouer deux matchs à huis clos lors des troisiè- me et cinquième journées, contre respectivement le CA Batna et le MC Oran.

LES DERBIES ALGÉROIS MAINTENUS AU STADE DU 5-JUILLET

Les derbies de la capitale auront fi nalement lieu au stade du 5-juillet, malgré les menaces du président de la Ligue de football professionnel (LFP) Mahfoud Kerbadj de les délocaliser à cause du retard accusé par la direction du stade pour honorer ses engagements fi nanciers envers sa structure ainsi que les clubs algérois. Le premier derby de la capitale de la saison devant opposer l'USM El Harrach au MC Alger pour le compte de la deuxième journée de la Ligue 1 est fi xé à samedi prochain à 19h00 au stade du 5-juillet, selon le programme publié par la LFP sur son site offi ciel lundi. Lors de sa réunion ordinaire de juillet dernier, le bureau fédéral avait exhorté la direction du stade du 5-juillet à s'acquitter de la quote-part de la LFP et des clubs des revenus des matchs déroulés dans cette enceinte. Kerbadj avait précisé à l'APS que les dettes détenues par la direction du stade au profi t de son instance avoisinaient les 30 millions de dinars, révélant avoir même engagé une action en justice pour qu'elle soit rétablie dans ses droits. 

Publié dans Sports

L’ancien capitaine de l’équipe nationale, Madjid Bougherra (70 sélections pour 4 buts) pourrait rejoindre le club qatari de Lekhwya dès cet été. En eff et le défenseur de 34 ans, libre de tout engagement après son expérience aux Emirats arabes unis avec Fujaira a joué ce dimanche à Doha un match amical avec Lekhwya contre Nadi Dubai. Un retour au club qatari pour le » magic », où il avait évolué entre 2011 et 2014 et laissé bonne impression. Il y a lieu de rappeler que Madjid Bougherra prépare actuellement ses diplômes d’entraîneur de football et devrait intégrer le staff technique de l’équipe nationale dès la fi n de sa formation.

Publié dans Sports

Le MO Béjaïa n'aura pas d'autre choix que de battre les Ghanéens de Medeama mardi à domicile (14h30) dans le cadre de la sixième et dernière journée de la phase de poules de la Coupe de la Confédération africaine de football pour réaliser un exploit historique en se qualifi ant aux demi-finales. Troisiè-me de son groupe avec cinq points, le MOB aura besoin d'une victoire, petite soit-elle, pour rejoindre à la deuxième place son adversaire du jour (8 pts) et valider ainsi son billet pour le dernier carré de la compétition pour sa première participation à une épreuve internationale. Les ''Crabes'', en cas de victoire, profi teront d'un meilleur goal-average particulier, après avoir réussi à tenir en échec Medeama sur son terrain lors du match aller (0-0). Sachant que les dés sont jetés depuis la quatrième journée concernant le premier qualifi é de ce groupe, à savoir le TP Mazembe (RD Congo), solide leader avec 10 points. L'entraîneur du MOB, Nacer Sendjak, bien qu'il se montre optimiste quant aux chances de ses capés de faire partie du carré d'As, se méfi e de l'adversaire et ses attaquants en particulier. «Je connais assez bien maintenant Medeama et nous devons être très mé- fi ants de cet adversaire, notamment sa ligne off ensive qui est capable de nous créer beaucoup de problè- mes», déclare à l'APS l'ancien sélectionneur national. La fatigue est l'autre souci de Sendjak, vu que son équipe n'a pas eu droit à un moment de répit depuis plus d'un mois. Cela commence à se vérifi er sur le terrain, puisque les Béjaouis restent sur trois défaites de suite, toutes compétitions confondues, la dernière en date, vendredi passé sur le terrain de l'USM Alger (2-0), en ouverture de la première journée du championnat de Ligue 1 algérienne. Cette baisse de régime, traduite également par une stérilité off ensive inquiétante (1 but marqué lors des cinq derniers matchs), a poussé l'entraîneur des ''Crabes'', en poste depuis début juillet, à axer son travail sur la récupé- ration et l'aspect psychologique. «Quand on enchaîne les défaites, ça joue naturellement sur le moral des joueurs, mais ces derniers doivent se mettre dans la tête qu'ils sont devant une occasion inouïe pour réaliser un exploit historique», ajoute Sendjak qui table également sur l'apport du public pour pousser les siens à aller jusqu'au bout du rêve. Côté eff ectif, le MOB devra composer sans son défenseur central Lakhdari, qui purgera pour l'occasion son deuxième et dernier match de suspension, alors que deux des nouvelles recrues, à savoir Messaâdia et Cheklam, ne sont pas qualifiées pour cette compétition.

LE PRÉSIDENT DU MOB S'OPPOSE AU TRANSFERT DE N'DOYE AU CS SFAX

Le président du MO Béjaïa, Zahir Attia, a indiqué lundi que l'attaquant sénégalais, Mohamed Waliou N'Doye, était toujours lié au club de Ligue 1 algé- rienne de football et n'avait pas le droit de signer ailleurs sans son aval vu qu'aucun verdict n'était encore prononcé par le Tribunal arbitral du sport (TAS) à son sujet. «L'aff aire N'Doye est toujours au niveau du TAS. Aucun verdict n'est tombé à son propos. Du coup, nous estimons que le joueur appartient toujours au MOB», a déclaré à l'APS le premier responsable des « Crabes ». N'Doye, qui a signé pour trois ans au profi t du MOB lors de l'été 2015, boude son équipe depuis la fi n de l'exercice écoulé. Il a entrepris une action auprès de la Chambre de résolution des litiges (CRL) de la Fédération algérienne de football pour bénéfi cier d'une libération automatique, justifi ant qu'il n'était pas payé pendant plus de trois mois. Le MOB a contre-attaqué en portant l'aff aire devant le TAS. Le joueur est pressenti pour signer, dans les prochaines heures, au sein du club tunisien du CS Sfax. «Les chèques représentant le versement des salaires de N'Doye sont au niveau de la CRL. Nous avons honoré tous nos engagements avec ce joueur et s'il veut partir, il n'a qu'à se présenter à notre direction pour négocier sa lettre de libération, car il appartient toujours au MOB», a encore précisé Attia, estimant que le joueur a porté préjudice à son équipe en boudant la phase de poules de la Coupe de la Confédération dont le dernier match aura lieu mardi contre Medeama (Ghana). Les Béjaouis auront pour l'occasion besoin d'une victoire pour se qualifi er aux demi-fi nales. «Je suis persuadé que si N'Doye était encore avec nous, nous aurions assuré notre qualifi cation plus tôt. Il a vraiment laissé un grand vide au sein de notre attaque», a regretté le même responsable, en poste depuis début juillet dernier en remplacement de Boubekeur Yekhlef.

Publié dans Sports
Page 1 sur 5