Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
Reporters - Filtrer les éléments par date : samedi, 06 août 2016

La figue de Beni Maouche, d’un succès à un autre. Elle a failli disparaitre à jamais à la fin des années 1980-début 1990. Ce fruit ancré dans l’imaginaire et le conte de la Kabylie ancienne, reprend petit à petit sa place méritée et se projette déjà dans l’avenir.

 

Publié dans Der

Le «divorce» entre Mobilis et Orange est bel et bien consommé. L’opérateur télécom français a annoncé jeudi à ses clients qu’ils ne pourront plus bé- néficier de la gratuité des appels vers les abonnés Mobilis, leur expliquant, dans un courriel, que «l’option Mobilis s’arrêtera définitivement le 22 septembre». «Vous bénéficiez de l’option Mobilis qui vous permet de profiter d’appels illimités vers Mobilis depuis la France Métropolitaine vers l’opérateur Mobilis. Nos accords avec d’autres opérateurs mobiles sont régulièrement négociés et parfois interrompus. Nous avons donc le regret de vous annoncer que notre partenariat avec Mobilis prend fin. Dans ces conditions, l’option Mobilis s’arrêtera définitivement le 22 septembre et ne vous sera plus facturée», écrit Orange. A partir de cette date, «les communications vers les mobiles Mobilis seront facturées au tarif de 0,55 euro/mn», avertit l’opérateur non sans offrir une compensation qui consiste en une «remise de 5 euros/mois pendant 12 mois sur le forfait, effective dès l’arrêt de l’option». Lancée le 19 novembre 2015 par Orange, cette offre n’a finalement pas fait long feu et a très vite été suspendue quelques mois plus tard et remplacée par 10 heures d’appels vers l’Algérie. Elle a surtout créé un malaise chez Mobilis, dont le président, Saad Dama, avait fait les frais de ce que la ministre de tutelle, Houda Iman Feraoun, avait alors appelé un «unilaté- ralisme» préjudiciable à l’entreprise. La ministre de la Poste et des TIC, en sa qualité de représentant de l’Etat dans le conseil d’administration de l’opérateur télécom, avait alors motivé ce «limogeage» par le «cavalier seul» de M. Damma, assénant que «Mobilis est une entreprise publique qui applique une straté- gie du gouvernement». Et de regretter que l’ancien président de Mobilis n’ait pas pris la peine d’associer son «employeur», l’Etat, dans des opérations qui engagent l’opérateur télé- com, même si sa raison d’être est commerciale. D’ailleurs, sur le partenariat contracté par Mobilis avec Orange sur la gratuité des appels, Mme Feraoun, sans remettre en cause cette entente dans le fond, s’est agacée de la «forme», qui a posé problème dans la mesure où le deal a été passé avec Orange alors que les pouvoirs publics n’en avaient pas connaissance.  

Publié dans Der

Le vol AH1020 sur un Boeing 737-600 d’Air Algérie, qui a décollé hier de l’aéroport international d’Alger à 13h30 en direction de Marseille, aurait envoyé un appel d’urgence quelques minutes après avoir pris son envol avant de disparaître des radars quelques instants et enfin réapparaî- tre. L’appareil avait un instant disparu des radars de suivi des vols civils effectué sur la plate-forme spécialisée Flightradar. A ce moment, il était soit hors de portée, soit il avait déjà atterri. Selon des sources proches de l’aéroport Houari-Boumediene jointes hier, « l’avion a rebroussé chemin et a atterri sur le tarmac». Ce que nous a confirmé également une autre source de la compagne aérienne : « Il y a eu plus de peur que de mal ; un incident s’est produit à bord de l’avion Air Algérie qui relie la ville d’Alger et Marseille. L’appareil a fait demi-tour et vole actuellement en direction d’Alger. Cette manœuvre était apparemment indispensable, suite à un incident technique, dont on ne connaît pas encore l’importance ». Plus tard dans l’après-midi d’hier, Air Algérie a rendu public un communiqué dans lequel elle précisait ce qu’il en était : il s’agissait d’«une panne technique ordinaire qui s’est produite dans un avion d’Air Algérie qui transportait samedi après-midi des voyageurs à partir de l’aéroport international Houari Boumediène (Alger) à destination de Marseille (sud de la France) ». Suite à cette panne technique, l’avion a rebroussé chemin vers Alger une demiheure après son décollage pour effectuer les opérations de réparation né- cessaires, selon Air Algérie, sans préciser la nature de cette panne. « Le commandant de bord a décelé une petite panne technique et a décidé de revenir en direction d’Alger 30 minutes après le décollage de l’avion juste par mesure de précaution », a déclaré la directrice de la communication d’Air Algérien, Mme Mounia Bertouche. Pour rappel, il s’agit d’un Boeing 737- 600 du vol AH10-20 qui transportait à son bord 101 passagers. Selon Mme Bertouche, les passagers «ont été embarqués sur un autre vol de remplacement qui [a] quitté l’aéroport Houari Boumediene vers Marseille».

Publié dans Der

Depuis le 1er juin, date du début officiel de la saison estivale, 154 personnes se sont noyées en mer, dans des rivières ou dans des plans d’eau. Selon les chiffres avancés par le lieutenant Nassim Barnaoui, porte-parole de la Protection civile, ce bilan a été clos au 5 août. Dans le détail, le chargé de la communication des tuniques rouges indique que 83 personnes ont trouvé la mort par noyade au niveau des plages, dont 32 individus ont péri dans des plages surveillées, parmi lesquels 17 noyés en dehors des horaires de surveillance, alors que 51 autres sont décédés sur des périmètres non surveillés de plages formellement interdites à la baignade. Les wilayas ayant enregistré le plus de décès sont Jijel, Béjaïa et Boumerdès avec 10 noyades chacune, Annaba et AïnTemouchent avec 7 noyades, Alger et El Tarf avec 4 noyades, Oran et Tlemcen avec 3 cas. Rien que ces deux derniers jours, les plongeurs de la Protection civile ont repêché 9 corps, dont trois en mer. Dans la wilaya d’Alger, une personne âgée de 17 ans a trouvé la mort à AzurPlage, alors que dans la wilaya de Béjaïa, une autre personne, âgée de 36 ans, est décédée noyée au niveau de la plage Taghzouth. En outre, 71 victimes ont été recensées durant la même période, noyées dans des rivières ou des plans d’eau. M. Bernaoui a indiqué que «les unités de la Protection civile ont enregistré 22 noyades dans des mares d’eau, 17 dans des barrages, 19 dans des retenues collinaires, 10 dans des bassins et 2 dans des lacs». Sur un autre volet, la Protection civile a enregistré également «36 031 interventions ayant conduit au sauvetage de 23.892 personnes d’une noyade certaine et prodigué des soins sur place à 9.414 autres. 2.280 estivants ont été évacués vers les établissements hospitaliers les plus proches pour recevoir les soins nécessaires». Les dispositifs de surveillance des plages et des baignades placés à travers les 14 wilayas côtières depuis le 1er juin ont enregistré une affluence estimée à 52 millions de vacanciers.

Publié dans Der

Au bal olympique, après une première initiation ratée contre le Honduras, ponctuée par une défaite 3 buts à 2 jeudi passé, l’équipe nationale U23 de football est conviée à une nouvelle partie. Cette fois, ce sera un match décisif et vital contre l’Argentine, ce soir à 22h00, condamnée, elle aussi, à l’emporter. L’aventure brésilienne pourrait prendre fin dès ce soir en cas de nouvelle contreperformance.

Publié dans Sports

Les Jeux olympiques n’avaient pas encore officiellement commencé que le premier record mondial était tombé. Sur l’épreuve du tir à l’arc sur 70m, le SudCoréen Kim Woojin a atteint 700 points en 72 flèches. Un score qui permet au quadruple champion du monde (individuel et par équipes en 2011 et 2015) de prendre logiquement la tête de l’épreuve. « Je me suis entraîné plus que quiconque, ce qui a fait de moi le meilleur sur cette épreuve. », a déclaré le nouveau recordman qui n’aura pas vraiment le temps de célébrer son exploit. « Demain, m’attend une compétition encore plus importante, il ne faut pas trop fêter cette victoire. J’aurai le temps peut-être plus tard de profiter un peu du Brésil ». L’ancien record était jusqu’ici détenu par un autre Sud-Coréen, IM Dong-Hyun qui sur les Jeux de Londres 2012 avait atteint les 699 points. Une coïncidence lie les compatriotes: les deux exploits ont eu lieu le premier jour des compétitions avant la cérémonie d’ouverture. Il y a quatre ans, Dong-Hyun lui, avait lui été éliminé des Jeux, lors des huitièmes de finale.

Publié dans Sports

Le pape a envoyé hier une lettre aux athlètes de l’équipe de réfugiés qui participent aux Jeux olympiques de Rio, les encourageant à lancer au monde « un cri de fraternité et de paix », rapporte Radio Vatican. « Que le courage et la force que vous portez en vous puissent exprimer à travers les Jeux olympiques un cri de fraternité et de paix. Qu’à travers chacun de vous, l’humanité comprenne qu’avec la paix on peut tout gagner, alors qu’avec la guerre on peut tout perdre », a insisté le pape. Une délégation de 10 sportifs sudsoudanais, syriens, éthiopiens ou congolais, rassemblés sous la bannière olympique, participent aux Jeux de Rio (5-21 août) dans trois sports: l’athlétisme, la natation et le judo. Parmi eux figure Yusra Mardini, une nageuse syrienne de 18 ans qui, il y a moins d’un an, a tiré à la nage pendant plus de trois heures avec sa sœur le canot transportant sa famille et de nombreux autres réfugiés vers l’île grecque de Lesbos. Sur son compte Twitter Pontifex en plusieurs langues, le pape a également adressé ses félicitations à tous les athlètes, les invitant à être « messagers de fraternité et d’esprit sportif authentique ». Mercredi, il avait appelé les athlètes et le public des Jeux à mener la « bonne bataille », en visant non pas les médailles mais la solidarité, dans un monde « malade de cruauté ». Il avait aussi appelé les Brésiliens à saisir cette « opportunité de dépasser les moments difficiles et de s’engager dans un travail d’équipe pour la construction d’un pays plus juste et plus sûr, en pariant sur un avenir plein d’espérance et de joie », a-t-il ajouté.

Publié dans Sports

Six athlètes algériens plus la sélection olympique de football sont concernés par les épreuves de la deuxième journée des Jeux Olympiques de Rio de Janeiro, prévues aujourd’hui et qui s’annoncent déjà décisives pour certains. En sports individuels, c’est le grand début des boxeurs et judokas algériens qui ont été les grands pourvoyeurs de mé- dailles pour l’Algérie lors des précédentes participations aux JO. En boxe, deux pugilistes algériens, Réda Benbaaziz (60 kg) et Zohir Keddache (69 kg), dont ce sera la première participation à des Jeux Olympiques, affronteront respectivement l’Egyptien Abdelaal Mahmoud et l’Irlandais Donnell Stevn Gerard. « C’est un tirage un peu difficile, nous allons analyser la façon de boxer de nos deux adversaires. Nous espérons obtenir le meilleur résultat possible, nous allons gérer match par match avec l’objectif de qualifier le plus grand nombre de boxeurs au prochain tour », a réagi le directeur technique national de boxe Mourad Meziane. En judo, où l’Algérie participe avec cinq judokas dont Sonia Asselah, porte-drapeau de la délégation algérienne à Rio, c’est le jeune Houd Zourdani (88 kg) qui ouvre le bal en affrontant le Surinamien Kopinsky Yigal dans un combat ne devant pas a priori échapper au judoka algérien qui va dé- couvrir pour la première fois les Olympiades. En escrime, l’Algérien Hamid-Victor Sintès est décidé à réaliser une bonne performance à Rio malgré les trois années sans compétition avant qu’il ne soit qualifié pour tirer avec l’Algérie. « Dans ma tête, je ne connais pas la défaite. Ce sera extrêmement difficile mais je vais me donner à fond », a-til déclaré. Sintès entamera la compétition contre l’expérimenté Britannique Kruse Richard, âgé de 33 ans et qui a participé à trois Olympiades. En gymnastique artistique, l’athlète algérienne Farah Boufedane, perturbée par une blessure au dos et une préparation très courte d’à peine un mois aux USA, abordera la compétition dans l’inconnu. « Elle n’a pas bénéficié d’une préparation adéquate, juste un stage d’un mois aux EtatsUnis, c’est peu pour préparer les Jeux Olympiques. On tentera de réaliser le meilleur résultat possible », a indiqué son entraîneur Hamissi Saâdeddine. Boufedane compte faire le maximum aujourd’hui « Mon objectif est de disputer la compétition et réussir mon mouvement, ce serait déjà pas mal avec le peu de temps de préparation », a-t-elle déclaré.

Publié dans Sports

On n’est manifestement pas près d’en finir avec les affaires de dopage. A peine quelques heures après l’ouverture officielle des Jeux Olympiques de Rio, voilà une nouvelle polémique qui vient ternir la plus gigantesque des manifestations universelles. Elle concerne le Brésil, pays hôte des 31e Olympiades de l’ère moderne. L’Allemagne demande qu’une enquête soit ouverte concernant les conditions de contrôle antidopage des sportifs de la nation organisatrice.

Publié dans Sports

L’Américaine Virginia Thrasher a remporté hier la première médaille d’or des Jeux Olympiques 2016 en remportant l’épreuve de tir à la carabine à 10 m. Thrasher, 19 ans, a battu la Chinoise Du Li, la championne olympique 2004, qui remporte l’argent, et sa compatriote Yi Siling, tenante du titre qui finit avec le bronze.

Publié dans Sports
Page 1 sur 12