Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.

Reporters

En signe de solidarité avec leurs collègues bloqués à Boudouaou, les enseignants du lycée Pasteur d’Oran ont affiché leur soutien avec les contractuels en organisant un mouvement de contestation.

Après deux journées de protestation, le quartier Ibn-Sina semble renouer avec le calme, en attendant l’intervention du wali. Des actions de protestation avaient suivi jeudi dernier l’opération de relogement de 315 familles de ce quartier à Belgaïd, rappelle-t-on. En effet, jeudi dernier, la situation était inhabituelle. Quelques heures après l’opération de relogement, des dizaines de familles s’estimant lésées sont sorties dans la rue pour revendiquer leur droit au relogement. La route du deuxième boulevard périphérique a été fermée à la circulation durant la nuit de jeudi à vendredi. Des protestataires avaient brûlé des pneus non loin du pont du parc d’attractions d’El Hamri (Le manège). Vendredi matin, la situation est restée tendue. Plusieurs ruelles du quartier avaient été fermées, des protestataires, dont des femmes, ont fermé la route avec des blocs de pierre et autres objets hétéroclites, a-t-on constaté. « Nous avons tout préparé, en attendant notre relogement, et après nous avons été choqués de savoir que nous n’allions pas être relogés, bien que la commission de recensement soit passée nous voir plusieurs fois. »
A Bastié, dans un « haouch » où habitent plusieurs familles, des disputes ont éclaté entre les résidents, selon des témoins oculaires, chacun portant la responsabilité du non-relogement sur l’autre. Des habitants du quartier ont tenté de calmer les esprits, en ouvrant la route à nouveau, pour permettre le passage des véhicules. J.M.

Les services de la gendarmerie ont réussi, dans la wilaya de Relizane, à démanteler un réseau international de falsification de devises et la saisie de 100 000 euros en faux billets, a-t-on appris samedi de ce corps de sécurité. Selon un communiqué du groupement de wilaya de gendarmerie, dont une copie a été remise à l’APS, cette opération a eu lieu dernièrement exploitant des informations sur des Africains activant dans le domaine de la falsification de devises. Lors d’un barrage de contrôle fixe sur l’autoroute Est-Ouest à Belacel, un véhicule touristique de location d’Alger a été intercepté le 3 avril, à son bord deux personnes de nationalités guinéenne et malienne en possession de 100 000 euros en faux billets qu’elles comptaient acheminer vers le Maroc. Après enquête avec les deux mis en cause, la compétence a été étendue à une wilaya frontalière permettant d’arrêter deux autres personnes de nationalité algérienne, selon le communiqué, qui a souligné que trois éléments de ce réseau de nationalités étrangères sont en fuite. L’opération a permis également la saisie de 17 000 DA, 290 euros, 9 téléphones portables et des produits colorants utilisés dans la falsification des devises. Les quatre personnes arrêtées seront présentées dimanche devant la justice. 

Un groupe de jeunes d’Aïn Teboul, relevant administrativement de la commune de Sidi-M’hamed-Benali, à l’est du chef-lieu de la wilaya de Relizane, ont fermé avant-hier la route reliant la commune de Sidi-M’hamed-Benali (Relizane), via la commune de Taourit, dans la wilaya de Chlef, durant deux heures (8h-10h), pour protester contre le mépris affiché par les autorités. Leurs revendications s’articulent autour de l’eau, l’emploi, le logement, la santé… « Nous avons soif en plein hiver, alors que la wilaya de Relizane compte trois grands barrages. Nous ne sommes pas considérés comme des citoyens de la wilaya », s’insurgent-ils. « Il y a longtemps que nous avons formulé des demandes de doléances et nous n’avons pas reçu de réponses », ajoutent-ils. Les autorités locales se sont vite rendues sur le lieu de la protestation et ont calmé les protestataires en leur demandant de procéder conformément à la réglementation. Elles ont pu calmer les esprits, tout en promettant aux jeunes protestataires de faire quelque chose dans les jours qui viennent. Ces derniers se sont dispersés dans le calme. 

Cinq narcotrafiquants ont été arrêtés vendredi à Oran par des éléments de la gendarmerie, qui ont également saisi 390 kg de kif traité, indique samedi un communiqué du ministère de la Défense nationale. « Dans le cadre de la lutte contre la criminalité organisée, des éléments de la Gendarmerie nationale ont arrêté, le 8 avril 2016 à Oran (2e RM,) 5 narcotrafiquants et saisi 390 kilogrammes de kif traité et 3 véhicules», précise le ministère de la Défense nationale. Par ailleurs, à Tamanrasset et In Guezzam (6e RM), deux détachements de l’Armée nationale populaire (ANP) ont arrêté 2 contrebandiers et saisi 1,78 tonne de denrées alimentaires, un véhicule tout-terrain, une motocyclette, 11 détecteurs de métaux, un marteau-piqueur, un groupe électrogène et 800 litres de carburant».
D’autre part, 71 immigrants clandestins de différentes nationalités africaines «ont été arrêtés à Ouargla, Aïn Témouchent, Bordj Badji Mokhtar et In Guezzam», rapporte également la même source.

La manifestation « journée sans voitures », organisée samedi à travers différentes artères de la ville de Tlemcen, s’est déroulée dans une ambiance de fête, loin du vacarme et de la pollution des autres journées. A la faveur de cette initiative, le centre-ville de la capitale des Zianides s’est transformé en terrain libre pour les piétons et les cyclistes, ont noté de nombreux citoyens, qui ont accueilli avec satisfaction cette manifestation, exprimant leur souhait qu’elle se répète chaque week-end. Pour conférer un caractère particulier à cette journée, un grand défilé des Scouts musulmans algériens (SMA), de calèches, de bicyclettes, de clowns, de pratiquants d’arts martiaux et de femmes en haïk, s’est lancé du boulevard de la Poste, empruntant différentes artères, avant d’arriver à la place Emir-Abdelkader, où des tentes ont été dressées pour exposer différentes activités des associations et des secteurs concernés, dont le Parc national de Tlemcen, des forêts, des télécommunications, de la police, de la Chambre d’artisanat et des métiers, aux côtés des fleuristes. Le président de l’Association de wilaya de protection et de promotion de l’environnement (ASPEWIT), initiatrice de la manifestation, Morsli Bouayad, a indiqué que cette initiative vise à sensibiliser le large public sur les nuisances de la pollution de l’air. Il a ajouté que la journée sans voitures ne vise pas seulement la lutte contre la pollution de l’air, mais aussi contre celle du bruit et la nuisance, et entend instaurer de nouvelles traditions à réduire l’utilisation des véhicules. La radio régionale de Tlemcen a installé un studio au centre-ville diffusant des émissions traitant des problèmes de pollution et de la circulation en milieu urbain. La manifestation a été organisée en collaboration avec la direction de la sûreté de wilaya, de la Protection civile, de la Conservation des forêts, du Parc national de Tlemcen, de l’université et d’associations culturelles et sportives.

A l’instar des autres directions du pays, Algérie Télécom de Bouira a lancé depuis samedi dernier des portes ouvertes au niveau des différentes agences commerciales de la wilaya.

Une bande spécialisée dans le trafic de drogue activant à travers le territoire national a été démantelée et 7 narcotrafiquants (âgés de 21 à 54 ans) arrêtés par les services de la gendarmerie de la wilaya de Naâma, a-t-on appris samedi auprès de ce corps constitué.
Agissant sur informations faisant état d’un réseau criminel organisé versé dans le trafic et la commercialisation de drogue, les services de wilaya de la gendarmerie ont mis la main, après enquête diligentée deux semaines durant et prolongation des compétences territoriales aux wilayas d’Oran, Sidi Bel Abbès, Tiaret et Mascara, sur une quantité de 10,6 quintaux de kif traité en possession de deux narcotrafiquants de la région d’El Biodh, a précisé le commandant du groupement de gendarmerie de Naâma, le colonel Belkacem Farhat.
Les mis en cause dans cette affaire de trafic ont été présentés hier demain devant le tribunal de Mécheria, en attendant l’arrestation de deux autres acolytes, a précisé le colonel Farhat, ajoutant que l’opération a donné lieu également à la saisie de 3 véhicules et 1 camion utilisés pour le transport de la « marchandise » prohibée et comme éclaireurs de voies, en plus des téléphones portables, des documents administratifs et une somme d’argent de 375 000 DA.
Les mêmes services ont indiqué que la quantité de drogue est en provenance du Maroc à destination de Mécheria, via la région de Ras El Ma (Sidi Bel Abbès), pour être transférée à l’extrême sud du pays, Reggane et In Salah, avant d’être acheminée vers les frontières est du pays.
Cette opération s’inscrit dans le cadre du plan des différents corps de sécurité pour déjouer les activités des réseaux de trafic et lutter contre les actes criminels visant à introduire les drogues dans le territoire national et leur acheminement, en coordination avec des réseaux internationaux, vers les pays limitrophes, a indiqué l’officier supérieur de la Gendarmerie nationale.
Le plan sécuritaire emploie des techniques très développées dans l’élaboration des enquêtes et l’intensification des contrôles terrestres et aériens au niveau de la bande frontalière, a souligné le même officier supérieur. 

Sous l’égide du wali d’Ouargla, le bureau de la wilaya d’Ouargla de l’Organisation nationale de la société civile pour la promotion de la citoyenneté organise un forum national de sensibilisation sur le rôle de la société civile et sa relation avec les collectivités locales dans la promotion et la consolidation de l’unité nationale. Le forum, placé sous le slogan « L’unité nationale », est prévu les 12 et 13 avril. Il aura lieu à la Maison de la culture Moufdi-Zakaria et sera entièrement consacré à rappeler les vertus de l’unité nationale et les réalisations du président Abdelaziz Bouteflika dans ce contexte, et cela, depuis 1999 à ce jour. Plusieurs thèmes autour du renforcement de l’unité nationale seront traités à travers des séances qui sont programmées pour la journée du 13 avril. La définition des objectifs de l’organisation, ses principes et ses activités est le thème de l’intervention d’Abdenacer Amroune, secrétaire national de l’organisation chargé de l’administration et ses finances. Il rappellera les réalisations du président de la République. Mohamed Azouz, président de l’organisation, parlera du rôle des zaouïas dans l’unité du peuple et de l’unité nationale, de ses réalités et horizons. Le forum comprendra également une large exposition des industries traditionnelles.

Des groupes économiques et des entreprises algériens et français ont signé, hier à Alger, trois accords de partenariat dans les secteurs du transport ferroviaire, de l’agriculture et de l’agroalimentaire, lors du troisième forum de partenariat algéro-français, présidé par les Premiers ministres des deux pays, Abdelmalek Sellal et Manuel Valls.

sellal valls alger