Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.

francealgerie

Rédaction Online

Le Conseil des ministres s'est réuni, mardi à Alger, sous la présidence du président de la République, Abdelaziz Bouteflika, et a rendu public un communiqué, dont voici le texte intégral : Son Excellence Monsieur Abdelaziz Bouteflika, président de la République, a présidé ce jour, mardi 4 octobre 2016, correspondant au 2 Moharrem 1438, une réunion du Conseil des ministres.

Boualem Bessaih, ministre d'Etat, conseiller spécial et représentant personnel du président de la République, est décédé jeudi à l'hôpital de Ain Naadja à Alger, à l'âge de 86 ans, des suites d'une longue maladie. Né en 1930 à El Bayadh, Boualem Bessaieh, homme politique et homme de lettres, était un ancien moudjahid, ayant été notamment membre du secrétariat général du Conseil national de la Révolution algérienne de 1959 à 1962. A l'indépendance, il avait occupé les fonctions d'ambassadeur dans plusieurs capitales (Berne, Le Vatican, le Caire, Koweït City, Rabat), puis de secrétaire général du ministère des Affaires étrangères en 1971.

Le Conseil des ministres s'est réuni mardi à Alger sous la présidence du président de la République M. Abdelaziz Bouteflika, et a rendu public un communique, dont voici le texte intégral. 

Une quatrième victime algérienne de l'attaque terroriste perpétrée jeudi soir à Nice (France) a été identifiée, a annoncé hier le porte-parole du ministère des Affaires étrangères. « Nous avons le regret d'annoncer le décès d'une quatrième victime algérienne dans l'attaque terroriste de Nice. Il s'agit de Mme Aldjia Bouilfane épouse Bouzaouit, née le 30 juin 1974 à Ouled Belkheir (Sétif), mère de quatre enfants », a indiqué Abdelaziz Benali Cherif dans une déclaration à l'APS. 

APS © L'Algérie "condamne avec force" l'attaque terroriste perpétrée la nuit du 14 juillet dans la ville de Nice (France) et continuera à apporter sa contribution aux efforts de la communauté internationale pour éradiquer ce phénomène, a indiqué vendredi le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué. "L'Algérie condamne avec force l'attaque terroriste perpétrée la nuit du 14 juillet dans la ville de Nice et exprime sa compassion et sa solidarité à la France, au peuple français et aux familles des victimes", précise le MAE. 

CaptureLe ministère de l’Education nationale a publié hier dans la soirée un « communiqué bilan » des jours d’examens, où il relève des cas de fraude « prémédités » et à mauvais escient. « Si les premières opérations d’examination se sont déroulées dans des conditions normales, dans le format de déroulement du baccalauréat, les épreuves du bac, quant à elles, ont subi une série d’attaques informationnelles massives (faux sujets) sur Internet, à travers des pages et sites sur les réseaux sociaux, avant, pendant et après les épreuves », écrit-il. « C’est dire que l’examen du bac a concentré toute une énergie et un arsenal technologique et télématique impressionnants, eu égard aux enjeux qu’il cristallise au sein de la société et des espoirs qu’ils suscitent chez les familles algériennes ». Il explique qu’à l’issue de la deuxième journée, et suite aux enquêtes menées avec diligence par les services compétents, des correspondances étaient établies entre des sujets diffusés chaque soir, à des heures tardives, et les contenus officiels des épreuves de l’examen.

Le chef de l’Etat a rendu un vibrant hommage au président de la République sahraouie et secrétaire général du Front Polisario, Mohamed Abdelaziz, décédé aujourd'hui en milieu d’après-midi des suites d’une longue maladie. Abdelaziz Bouteflika a adressé un message au peuple sahraoui, « orphelin » d’un « vaillant militant qui a fait de la paix un principe stratégique et un choix incontournable ». Le président Bouteflika s’est dit peiné que « Mohamed Abdelaziz soit décédé avant que son pays n'ait recouvré sa liberté et son indépendance ». « C'est un grand malheur qui vient frapper le peuple sahraoui frère et tous les hommes épris de liberté et de paix dans le monde par la disparition du combattant et militant Mohamed Abdelaziz, secrétaire général du Front Polisario président de la république arabe sahraouie démocratique", a écrit le président Bouteflika dans un message de condoléances au président du conseil national sahraoui Khatri Eddouh, suite au décès du président sahraoui.

Le directeur de cabinet de la Présidence et secrétaire général par intérim du Rassemblement national décmoratique (RND), Ahmed Ouyahia, a réagi, lui aussi, à la campagne médiatique hostile à l'Algérie menée, selon lui, par "une certaine opposition intérieure qui agit en relais de l’adversité extérieure revancharde".

Page 1 sur 10