Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
mardi, 10 janvier 2017 22:22

Coupe du monde de fleuret féminin (du 13 au 15 janvier à Alger) : Bernaoui : «Réussir cette édition pour abriter un Grand Prix prochainement»

Écrit par  Mohamed Touileb
Évaluer cet élément
(0 Votes)

A deux jours du début de la Coupe du monde du fleuret féminin (13 au 15 janvier à Alger), le président de la Fédération algérienne d’escrime (FAE), Raouf Salim Bernaoui, a animé, hier, une conférence de presse à l’OCO Mohamed Boudiaf.

Lors du face à face avec les journalistes, le premier homme de la FAE a évoqué le mode de compétition, qui verra la participation de 35 pays, et les aspects techniques en rapport avec cet événement universel. Il est aussi revenu sur le «déménagement», animé par des ambitions, de l’hôtel Hilton à la salle Harcha Hassan.
C’est une troisième édition placée sur le signe de la confirmation qu’accueillera la salle Harcha Hassan ce week-end. «La Coupe du monde à Alger est une des meilleures étapes de l’avis de nombreux observateurs. Les deux dernières éditions étaient réussies. Mais on essaye toujours de faire mieux que l’année dernière» a déclaré Raouf Bernaoui. Pour le conférencier, l’escrime algérienne est, de nouveau, revenue au premier plan. «Notre discipline revient fort. A chaque édition elle participe aux Jeux olympiques ainsi que les événements continentaux et régionaux et on ramène beaucoup de médailles», a-t-il indiqué. Toutefois, l’ancien épéiste international regrette que «pour des des raisons qui dépassent la fédération on n’a pas pu vulgariser ce sport comme nous avions l’intention de le faire.» Pour revenir à ce rendez-vous, il est utile de savoir qu’il «va être officiée par des arbitres désignés par la fédération internationale et le pays organisateur a le droit d’engager 5 juges.» La compétition débutera vendredi avec les tours préliminaires qui se tiendront dans la matinée à partir de 8h30 du matin jusqu’à midi. Les choses sérieuses commenceront samedi avec les éliminatoires avec le fameux tableau de 64 jusqu’à la finale individuelle pour désigner la meilleure fleurettiste de l’étape algérienne. Dimanche sera dédié au tournoi par équipe dont la finale se tiendra à 18h00. Une heure assez tardive parce qu’il fait un peu sombre et l’éclairage est important pour les tireuses. «C’est vrai qu’il fait un peu sombre mais notre sponsor nous a doté la salle Harcha Hassan d’un éclairage de haute technologie pour permettre le bon déroulement des matchs.» Par ailleurs, Bernaoui a insisté sur le fait que «l’escrime est une discipline qui requiert beaucoup de moyens technologiques. Surtout pour ce qui est des équipements et de l’arbitrage vidéo avec les caméras de haute définition. Pour cela on a opté pour un partenariat avec la marque algérienne Condor» In fine, il est important de souligner que l’instance de l’escrime Dz a décidé de lever les voiles de l’hôtel Hilton, habituel lieu qui abrite l’épreuve, pour les poser à la salle Harcha Hassan afin de donner plus d’ampleur à l’événement : «En optant pour la salle Harcha, on veut montrer à la structure mondiale d’escrime qu’on est en mesure d’organiser un Grand Prix. C’est un sérieux défi que nous souhaitons relever.», ça sera l’enjeu réel de cette date. M. T.

Laissez un commentaire