Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
mardi, 09 janvier 2018 06:00

Marché de l’automobile : Yousfi «intraitable» sur les prix des voitures

Écrit par Farid Messaoud
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Plusieurs projets industriels dans les filières de pièces détachées de véhicules, de la téléphonie mobile, de l’agroalimentaire et des matériaux de construction ont été inaugurés hier dans la wilaya d’Alger par le ministre de l’Industrie et des Mines, Youcef Yousfi. Au cours de cette visite de travail, le ministre n’a pas fait de grandes annonces. Il s’est toutefois appesanti sur l’industrie automobile.


Ainsi, il s’est montré «intraitable» sur la question des prix des véhicules fabriqués en Algérie dans le cadre de l’assemblage. Yousfi s’est engagé à examiner cette question avec les professionnels de la filière, soulignant que le gouvernement «encourage la fabrication de composants automobiles», la sous-traitance et l’augmentation du taux d’intégration. Et cela, a-t-il dit, va incontestablement contribuer à la diminution des prix des voitures. Le ministre a par ailleurs déclaré que son département travaille actuellement à l’organisation, début mars prochain, d’une journée technique sur la sous-traitance, une rencontre qui va réunir et les constructeurs automobiles et les sous-traitants. Il a en outre rappelé qu’une réflexion est engagée pour élaborer un cahier des charges dédié à la filière électronique. Dans sa tournée algéroise, le ministre de l’Industrie et des Mines a inauguré une unité de production de plaquettes et de mâchoires de freins automobiles à Oued El Karma, commune de Saoula. L’usine a démarré avec la fabrication de plaquettes de freins avec une capacité de production de 100 000 unités sur l’année 2018 avant de passer à 200 000 unités en 2020. Mais c’est à partir de 2019 que cette unité se lancera dans la production des mâchoires de freins avec une capacité de production de 100 000 unités/an. Dans l’industrie électronique, le ministre a inauguré une unité de montage de smartphones Samsung située dans la zone industrielle de Rouiba. L’usine dispose d’une capacité de production de 1,5 million de téléphones en 2018 avant de passer à 2,5 millions d’unités en 2019. Elle a été réalisée dans le cadre d’un partenariat entre le fabricant sud-coréen de téléphones mobiles Samsung Electronics à travers sa filiale algérienne Samsung Algérie et son partenaire de distribution Timecom.


Maison de l’entreprise d’Alger
Implantée sur un terrain d’environ deux hectares, l’usine est dotée d’une ligne d’assemblage et de production de 3 600 m2 et qui devrait connaître une extension à partir de sa deuxième année. La gamme de smartphones que produit l’unité est composée de Samsung Galaxy J dont le J7 Pro, J3 Pro, J7 Prime, J7 Core et le Grand Prime Plus, sous l’emblème «Samsung Fi Bladi». Par ailleurs, Yousfi a inauguré une unité de fabrication de produits laitiers de la compagnie Ramy Milk d’une capacité de production de 250 000 litres/jour. Dans la filière des matériaux de construction, il a procédé au lancement d’une unité de production de différentes gammes de dalles de sol d’une capacité de production de 12 000 m2/jour. Lors de sa visite de travail, le ministre a également inspecté les travaux de modernisation de l’outil de production et d’extension des capacités de l’entreprise Capref dans la commune de Sidi Moussa, une filiale du groupe industriel public Divindus, spécialisée dans la fabrication de chalets fixes et mobiles et de cabines sahariennes. Cette réhabilitation permettra de porter la production de Capref à 1.540 cabines/an et à 1.375 m2/an de préfabriqués. Dans le cadre du développement des PME, Youcef Yousfi a procédé à l’ouverture de la Maison de l’entreprise d’Alger, située dans la commune d’El Mohammadia. Prévue par la loi de promotion de l’investissement promulguée en 2016, cette nouvelle entité regroupera en son sein quatre (4) organismes d’appui à la PME : Le Centre de facilitation des PME, la Pépinière de l’entreprise d’Alger, le Fonds de garantie des crédits aux PME (Fgar) et l’Agence nationale de développement de la PME (Andpme). Cette organisation intégrée devrait garantir la prise en charge efficiente des PME et des porteurs de projets en leur évitant les déplacements et la dispersion à travers plusieurs endroits pour bénéficier des services offerts par ces organismes. Sur les lieux, le ministre a procédé à l’inauguration du Centre de facilitation des PME qui assurera l’accompagnement, l’orientation et la formation au profit de jeunes porteurs de projets innovants, et a inspecté également l’état d’avancement du projet de la Pépinière de l’entreprise d’Alger. 

Laissez un commentaire