Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
dimanche, 04 février 2018 06:00

Pour éviter l’effervescence du front social : El Islah appelle à un dialogue « sérieux et responsable »

Écrit par AZIZ LATRECHE
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Le président du mouvement El Islah, Filali Ghouini, a insisté, hier, sur la nécessité de permettre aux syndicats autonomes de participer aux différentes tripartites pour éviter à l’avenir l’effervescence du front social.

«Nous demandons, encore une fois, à ce que les syndicats autonomes, qui ont une vaste représentativité, puissent participer aux tripartites ainsi qu’à toutes les rencontres officielles liées au monde du travail», a indiqué le président du parti lors de la tenue d’une session ordinaire du bureau national à Alger.
«Nous avons la certitude que si ces syndicats avaient assisté aux rencontres de la tripartite et qu’ils avaient eu l’opportunité de participer pour représenter les travailleurs, le pays aurait pu éviter beaucoup de grèves, de manifestations et de marches», ajoutera-t-il.
Dans son discours, le responsable politique a exprimé son «regret» quant à l’«utilisation de la violence et la force contre les élites de l’Algérie. Comme cela a été le cas avec les médecins résidents ainsi que ce qui est arrivé avec les enseignants des écoles normales supérieures, étudiants et retraités de l’Armée nationale populaire».
Il a dans ce cadre appelé à « accélérer » l’ouverture d’un dialogue « sérieux et responsable » pour le traitement des revendications socio-professionnelles soulevées depuis quelques semaines.
« La situation de tension que connaît le front social ces dernières semaines est induite par l’absence de dialogue sain et efficace pour un débat sérieux et responsable des différents problèmes sociaux en vue de parvenir aux solutions satisfaisantes pour tous les partenaires », a-t-il souligné appelant les autorités à répondre aux revendications en « fonction des moyens et ressources disponibles ».
Toujours dans le sillage des mesures à prendre pour apaiser le front social, et concernant le domaine du logement, Filali Ghouini a réitéré sa demande quant à la «révision de la structuration et la fonction de la Caisse nationale du logement ainsi que la nécessité d’accentuer les efforts pour répondre aux besoins des exclus des listes de logements», dira-t-il.
Dans le domaine de l’éducation, le même responsable propose de créer «un Haut Conseil de l’Education» pour préparer une «vision éducative globale» et «prendre en charge le dossier éducatif dans tous ses aspects, de façon à ce que ce dernier puisse répondre aux revendications du collectif de l’Education et lui éviter toute utilisation politique ou approche idéologique».
Pour ce qui est du volet politique, le parti El Islah considère que «le dialogue large, sérieux et responsable est la voie efficace et le chemin qui peut garantir des résultats. Même s’il est long et difficile, il va générer, à notre avis, le dénouement politique, la relance économique ainsi que l’harmonie sociale durable», dira-t-il. Le mouvement El Islah affirme aussi qu’il salue les efforts de la diplomatie algérienne au niveau de l’Assemblé générale des Nations unies. Des efforts qui ont œuvré contre la décision du président américain Donald Trump concernant le statut d’El Qods.
Le président du parti a dénoncé aussi «les atteintes continues aux droits de l’homme dans les territoires sahraouis occupés». Filali Ghouini a insisté, enfin, sur la solidarité avec «tous les peuples musulmans du monde et notamment les musulmans Rohingya qui subissent un génocide».
Enfin, le président d’El-Islah a annoncé l’organisation de la conférence nationale des élus le 10 février en vue de former les élus notamment les nouveaux en matière de gestion des affaires locales et mettre à profit des expériences des élus plus rodés.
Il est à signaler que la tenue de cette session ordinaire du bureau national, au siège du mouvement à Alger, intervient après la tenue, début janvier, de la quatrième session ordinaire de son conseil national. Lors de ce dernier conseil, les cadres du parti ont adopté le programme de travail pour l’année en cours. 

Dernière modification le dimanche, 04 février 2018 02:01

Laissez un commentaire