Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
mardi, 06 février 2018 00:27

Coopération algéro-française : Des chefs d’entreprise du CAC 40 à Alger aujourd’hui

Écrit par MAHMOUD CHAAL
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Une délégation d’hommes d’affaires français, conduite par le président du Medef Pierre Gattaz et le président du Medef International, Jean-Louis Chaussade, séjournera à Alger du 6 au 8 février.


Constituée d’entreprises du CAC 40, elle sera reçue par le Premier ministre, Ahmed Ouyahia, et par plusieurs ministres de son gouvernement, dont celui de l’Industrie et des Mines, Youcef Yousfi, des Travaux publics et des Transports, Abdelghani Zaâlane, et le ministre des Ressources en eau Hocine Necib.
Pour leur part, les chefs d’entreprise français rencontreront par la suite leurs homologues algériens, membres du Forum des chefs d’entreprise (FCE), et seront reçus par Ali Haddad, le président de l’organisation patronale, et Kaci Aït Yala, président de FCE International. Selon un communiqué APS, la délégation française, qui se séjournera à Alger, est forte de 61 participants et 48 entreprises.
On annonce la participation de présidents ou de représentants de Suez, Airbus, Dassault, Renault Trucks, Engie, Alstom, BNP Paribas, Eutelsat, Thales et Total Eren, et de plusieurs cabinets d’avocats d’affaires. Une série d’accords et de partenariats devraient être signée et porter notamment sur deux mémorandums d’entente, dont un en présence du ministre de l’Industrie et des Mines, Youcef Yousfi, du secrétaire général de l’UGTA, Abdelmadjid Sidi-Saïd, et des présidents d’organisations patronales.
Le second sera paraphé par l’entreprise française Engie et l’entreprise algérienne Sonatrach sur les énergies renouvelables. Au menu, également, un forum d’affaires algéro-français qui se tiendra durant la première journée de la visite.
Il sera coprésidé par Ali Haddad, côté algérien, et Pierre Gattaz et Jean-Louis Chaussade, côté français. Des ateliers sectoriels et thématiques seront animés et concerneront le numérique, les énergies renouvelables, le partenariat public-privé et la sous-traitance, de même que l’énergie et l’environnement, les infrastructures et les transports, les systèmes d’information et le numérique.
Durant la dernière journée, c’est-à-dire le 8 février, le président du Medef interviendra devant les étudiants de l’Ecole supérieure algérienne des affaires. Un échange entre les étudiants et le président du Medef est prévu. Plusieurs membres de la délégation ont exprimé, lundi lors d’un briefing, leur « optimisme » sur le développement d’un partenariat gagnant-gagnant durable avec l’Algérie. Le président du Medef a souligné, dans son intervention, l’importance de cette « grande » délégation qui «n’a jamais été organisée » en direction de l’Algérie, pays « voisin » avec lequel le patronat français compte valoriser et renforcer le partenariat ainsi qu’accompagner la jeunesse algérienne dans la création d’entreprises.
Soutenant que le Medef n’exprimait « pas d’inquiétude » sur la situation économique de l’Algérie suite à la chute des prix du pétrole, il a précisé que c’est une « opportunité » que l’Algérie a saisie en optant pour la diversification économique et les entreprises françaises veulent travailler «ensemble» avec leurs partenaires algériens.

Dernière modification le mardi, 06 février 2018 00:39

Laissez un commentaire