Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
mardi, 13 février 2018 06:00

Alors qu’une délégation de l’Organisation internationale du travail (OIT) sera à Alger jeudi : Grève générale de l’Intersyndicale demain

Écrit par Abir Nacer
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Une délégation de l’Organisation internationale du travail (OIT) arrivera à Alger jeudi prochain, soit au lendemain de la «grève générale» annoncée par l’Intersyndicale, pour le mercredi 14 février.


En effet, au vu de la montée de la contestation sociale, l’OIT semble s’intéresser à la situation des travailleurs en Algérie. Selon une source du ministère du Travail, «la délégation de l’OIT vient dans une mission ordinaire de communication directe avec les autorités algériennes suite aux plaintes de certains syndicats autonomes». Contacté hier par Reporters, Idir Achour, premier responsable du CLA, membre de l’Intersyndicale, a confirmé que le l’OIT était destinataire d’une plainte suite aux évènements de novembre dernier lorsque les autorités ont empêché un rassemblement de l’Intersyndicale à Alger. « La plainte concerne la violation des libertés syndicales», confirme également un autre syndicaliste, membre de l’Intersyndicale.
Le travail de l’OIT sera d’entendre les syndicats plaignants en même temps que les autorités algériennes. Pour le ministère du Travail, il s’agit d’une mission ordinaire. «L’Algérie respecte ses engagements internationaux et recevra le plus normalement du monde la délégation. Nous sommes d’ailleurs en train de préparer les questions techniques pour recevoir l’OIT en Algérie», ajoute notre source.
Indépendamment de l’Intersyndicale, qui entre en protestation nationale demain, d’autres syndicats autonomes ont également saisi l’OIT. Le Snapap, principal syndicat autonome de la Confédération générale autonome des travailleurs algériens (CGATA), un autre regroupement de syndicats autonomes, a annoncé l’arrivée de la délégation de l’OIT afin de constater «les différentes violations des libertés syndicales».
Bien que l’Intersyndicale, qui prépare «une grande action de protestation» pour demain, ait saisi l’OIT, ce ne sont pas tous ses membres qui sont convaincus de l’utilité de cette mission. «Nous ne croyons pas que l’OIT va être du côté des travailleurs. L’OIT est une organisation qui a été toujours du côté du patronat», a déclaré à Reporters Idir Achour.
Concernant l’action de demain, l’Intersyndicale souhaite lancer une action de grande envergure autour des quatre revendications soulevées l’année dernière. «Nos revendications n’ont pas changé. Nous réclamons l’amélioration du pouvoir d’achat des travailleurs et l’annulation de la nouvelle loi sur les retraites, ainsi que le respect des libertés syndicales. Nous protestons également contre le projet de loi relatif au code du travail», nous a expliqué le secrétaire général du CLA. L’Intersyndicale, selon la même source, prévoit une grève générale demain sur tout le territoire national, suivie d’un rassemblement dans chaque wilaya. Celui d’Alger se tiendra à la place du 1er-Mai.
À noter que l’Intersyndicale est composée de 12 syndicats autonomes, dont la majorité relève des secteurs de l’éducation, de la poste, des imams et de l’enseignement supérieur. 

Dernière modification le mardi, 13 février 2018 11:06

Laissez un commentaire