Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
mardi, 13 février 2018 06:00

Après plusieurs mois de conflit : Les militaires retraités reçus au MDN

Écrit par Aghilas Sadi
Évaluer cet élément
(1 Vote)

Fin des hostilités entre le ministère de la Défense nationale (MDN) et la Coordination des militaires en retraite, les blessés et les ayants droit. Après plusieurs mois de conflit et une escalade, les deux parties s’assoient à nouveau à la table des négociations.

Contre toute attente, une délégation présidée par le coordinateur national des militaires en retraite, Merouan Bessafa, a été reçue, mercredi dernier, au siège de la Caisse des retraites militaires, à Alger, par des hauts responsables du MDN, indique un communiqué de la coordination. La première depuis le mois de mai dernier. La rencontre a permis de calmer les tensions et d’ouvrir une nouvelle page, a commenté Maouane sur son compte Facebook. Les représentants des anciens militaires ont remis une nouvelle fois leur plateforme de revendications aux responsables du ministère de la Défense nationale. Ces derniers se sont engagés, d’après la même source, à la réétudier point par point. «On a été reçus à la Caisse des retraites militaires par plusieurs responsables militaires, dont le directeur de la santé militaire, pour exposer nos revendications qui restent en suspens», a-t-il indiqué. Avant d’ajouter : «Il s’agit pour le moment d’une reprise des contacts. Nous n’avons rien obtenu de concret, mais c’est un important pas en avant pour nous.» D’après ses dires, la délégation des anciens militaires a exprimé à leurs interlocuteurs leur mécontentement quant aux deux derniers communiqués diffusés par le MDN sur leur cas. «On leur a expliqué que nous ne sommes pas d’accord avec les accusations portées contre notre mouvement. Nous n’avons aucune partie derrière nous. Nous militons pour la dignité des anciens militaires et les ayants droit», a-t-il précisé. «Nous n’avons pas de desseins inavoués», a-t-il poursuivi. En ce qui concerne la réponse des responsables du MDN, il nous dira que les choses sont à leur début. «Sur certains points, ils ont promis des réponses après évaluation, sur d’autres, ils nous ont orientés vers d’autres services», a-t-il dit. Il explique : «Sur les revendications relatives à l’augmentation de la pension de retraite et de blessés, ils nous ont promis d’ouvrir des discussions. De même pour la prise charge des blessés. Tandis que les points liés au logement, aux lots de terrain et aux licences de taxi, ils disent que cela ne relève pas de leurs compétences.» Selon la même source, d’autres réunions auront lieu à l’avenir pour tenter de trouver des solutions à tous les points soulevés. «Nous allons nous réunir encore pour faire le point sur l’état d’avancement de nos revendications», a-t-il révélé, avant de reconnaître que la principale revendication de son organisation, à savoir la libération immédiate et inconditionnelle de leurs chefs, en l’occurrence Aziz Saidi et Ammar Hassini, n’a enregistré aucune avancée. «Nous n’avons pas eu de réponse sur le cas des personnes arrêtées, mais nous continuons à revendiquer leur libération», a-t-il déclaré, avant d’appeler les membres de son organisations à ne pas mener d’actions de protestation.
«Nous n’allons pas organiser de manifestation», a-t-il dit. Notons que les anciens militaires revendiquent une hausse conséquente des pensions de retraite des anciens militaires, une prise en charge médicale de qualité des blessés et des ayants droit, des quotas de logements, des licences de taxi et autres.

Dernière modification le mardi, 13 février 2018 10:58

Laissez un commentaire