Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.

Bannière SAAFI 2018

dimanche, 16 septembre 2018 06:00

Devant la ferme volonté de Donald Trump de revoir son fonctionnement : La réforme de l’OMC envisagée

Écrit par Bouzid Chalabi
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Le président américain Donald Trump n’a cessé, ces derniers mois, de dénoncer publiquement le fonctionnement de l’Organisation mondiale du commerce (OMC), l’accusant particulièrement de permettre des pratiques déloyales. Des accusations qui ont eu un impact, puisqu’au sein de l’OMC

, un vent de réformes commence à souffler. Il convient de rappeler que Donald Trump n’a jamais caché son aversion pour les accords de commerce internationaux et les organisations multilatérales. Et d’ailleurs il l’a fait savoir avec insistance dans son discours des Nations unies le 19 septembre 2017. Il avait, en effet, martelé que
« pendant trop longtemps, on a raconté aux Américains que les accords de libre-échange gigantesques, que des tribunaux internationaux ne rendant compte à personne et de puissantes bureaucraties mondiales étaient leur meilleur soutien», et de déplorer, « mais à mesure que ces promesses se sont évanouies, des millions d’emplois et des milliers d’usines ont disparu ». Depuis, le locataire de la Maison-Blanche a régulièrement critiqué publiquement. Comme il faut savoir que l’hostilité de Washington à l’égard de l’organe d’appel de l’OMC n’est à vrai dire pas née avec l’élection de Donald Trump. Car déjà, en son temps, l’Administration Bush accusait les juges de l’OMC d’outrepasser leurs prérogatives. La Maison-Blanche leur reprochait une interprétation des règles qui, à plusieurs reprises, lui a donné tort alors qu’elle dénonçait par exemple le dumping pratiqué par certains pays. En tout cas, l’OMC compte organiser en octobre prochain une réunion internationale à ce sujet, c’est du moins ce qu’on indiqué, vendredi 13 septembre, des sources canadiennes. « Nous reconnaissons les défis au sein de l’OMC et croyons qu’il faut trouver le moyen de faire le travail nécessaire pour faire avancer les réformes », a déclaré à la presse un porte-parole du ministre de la Diversification du commerce international Jim Carr. « Ce travail commence », a-t-il indiqué, soulignant que « l’OMC peut surmonter certains de ses défis historiques et faire des progrès ».
«Un petit groupe de ministres du commerce ayant les mêmes idées pour discuter de la réforme de l’OMC» se réunira ainsi à Ottawa les 24 et 25 octobre pour « identifier des moyens concrets d’améliorer l’OMC à court, moyen et long terme », a indiqué une source gouvernementale canadienne requérant l’anonymat étant donné le caractère sensible des discussions.
« Les travaux préparatoires sont en cours », a ajouté cette source. « L’Australie, le Brésil, le Chili, l’Union européenne, le Japon, le Kenya, la Corée, le Mexique, la Nouvelle-Zélande, la Norvège, Singapour et la Suisse feront partie du petit groupe de travail », qui se réunira dans la capitale canadienne, a précisé ce responsable. Une source diplomatique européenne a toutefois affirmé à l’AFP que « la réunion n’est pas totalement confirmée car une réunion ministérielle commerce du G20 a lieu en ce moment et le Canada vérifie s’il a assez de soutien » pour diriger la réforme de l’OMC

Laissez un commentaire

Sports

Sélection nationale : la confiance retrouvée

Lorsque Djamel Belmadi a pris en main la

Sports -
20-11-2018
Youcef Attal la «classe» !

Depuis son premier match avec la sélecti

Sports -
20-11-2018