Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.

francealgerie

dimanche, 16 septembre 2018 06:00

Meeting de Mohamed Hadj-Djilani, 1er secrétaire du FFS à Aïn Defla : «L’avenir du pays est entouré d’incertitudes»

Écrit par Houria Moula
Évaluer cet élément
(0 Votes)

« Le flou total sur l’avenir politique, économique et social amplifie la crise que traverse le pays». Ce sont là les craintes de Mohamed Hadj-Djilani, premier secrétaire national du Front des forces socialistes (FFS).


Dans un discours prononcé, hier, lors d’un meeting animé à la salle de théâtre Mahfoud-Touahri de Miliana, dans la wilaya d’Aïn Defla, Djilani a déclaré que la situation politique du pays, aujourd’hui, «est marquée par beaucoup d’incertitudes autour de l’avenir du pays». Il en veut pour preuves «la détérioration du pouvoir d’achat du citoyen», «un niveau de vie difficile pour les Algériennes et les Algériens causé par la mauvaise gestion et la mauvaise gouvernance» et «la répartition inégale des richesses, ce qui a causé une contestation populaire dans tous les coins du pays». Le premier secrétaire national du FFS n’a pas été tendre envers le pouvoir, tenu pour «responsable» de cette situation.
«La responsabilité de cette dangereuse situation incombe au pouvoir, car elle découle de sa gestion autoritaire, unilatérale, non participative et non consensuelle, ce qui approfondit les injustices, la hogra et le mépris», a-t-il dénoncé, non sans évoquer «la situation dégradée» dans différents secteurs, notamment l’éducation, l’université, la santé, qui, selon lui «ne répondent pas aux besoins des citoyens, et n’offrent pas les conditions d’une vie décente». «La peste, le choléra, la rougeole, et puis quoi d’autre ? », s’est demandé Djilani.
Le meeting du FFS intervient dans le cadre de la célébration du 55e anniversaire de la création du parti, occasion pour son premier secrétaire de rappeler les conditions dans lesquelles feu Hocine Aït Ahmed et ses compagnons l’ont fondé. «Le FFS est né dans le sillage de la crise post-indépendance, lorsque le régime a dépossédé de sa souveraineté le peuple algérien», précise Hadj-Djilani, estimant que ce parti «est né pour construire un Etat démocratique et social, un Etat où le peuple est la véritable source de tous les pouvoirs». «Le régime algérien a brisé cette dynamique et l’Algérie a vécu de 1962 à 1989 sous l’ombre du parti unique qui ne reconnaît ni les droits ni les libertés», a-t-il déploré. Avant de lâcher que «l’Algérie a vécu et continue de vivre sous le joug d’un système autoritaire qui réprime toutes les voix appelant à un véritable pluralisme et non à une pluralité de façade ».
Le régime est resté le même, à en croire l’analyse de Mohamed Hadj-Djilani, car « (il) n’a pas changé de pratiques basées sur la répression, la corruption et l’utilisation de tous les moyens pour museler les libertés syndicales, associatives, des activistes politiques, des militants des droits de l’Homme, et les hommes d’art et de culture». Devant cette situation, le FFS ne compte pas rester en retrait. Bien au contraire, le parti, qui continue de défendre le projet de reconstruction du consensus national, pense que « face à un régime qui fait tout pour maintenir le statu quo, la société bouge pour le changement. Les syndicats, les associations, les collectifs se mobilisent». «Le FFS accompagne, accompagnera les hommes et les femmes qui bougent pour faire changer les choses », a assuré Hadj-Djilani, réitérant que le camp de son parti «est dans la société, dans son avenir, dans son devenir».
Plaidant en faveur de «rencontres politiques au niveau des quartiers, des villages, et des universités», le premier secrétaire du FFS est convaincu que «c’est par la mobilisation qu’un rapport de forces pourra s’établir et contraindre le régime à un dialogue politique pour changer le système actuel». Enfin, circonstance oblige, Hadj-Djilani a réitéré à l’occasion la revendication de « la reconnaissance des martyrs du devoir et de la démocratie et la réhabilitation des anciens de 1963-1965», tout en rendant hommage à ceux qui ont fondé le FFS. «Il n’y aura pas de réconciliation sans la réhabilitation des anciens du FFS, ni réconciliation en l’absence de vérité et de justice», a-t-il insisté, allusion à l’anniversaire de l’adoption de la Charte pour la paix et la réconciliation nationale qui coïncide avec la même date du 29 septembre.n

Laissez un commentaire

Economie

Pétrole : Un début de semaine en hausse

La semaine pétrolière déb

Economie -
18-09-2018
MaghrebPharma : Plus de 200 exposants de l’industrie pharmaceutique

Pour la 7e édition du sal

Economie -
18-09-2018
Pétrole L’Iran mécontent… de l’Opep

L’Iran est mécontent au s

Economie -
17-09-2018

Sports

Ballon d’Or 2018 : Deux nouveaux trophées décernés le 3 décembre

Qui succédera à Cristiano Ronaldo au p

Sports -
24-09-2018
Liga : Le Barça fera appel du carton rouge reçu par Lenglet

  Le FC Barcelone a annoncé hier

Sports -
24-09-2018
Espagne : le syndicat des joueurs met son veto aux matches de Liga délocalisés aux USA

Après la Fédération espagnole (RFEF), l’

Sports -
24-09-2018
Pelé conseille à Kylian Mbappé (PSG) de «rester humble»

Au lendemain du tweet de remerciements p

Sports -
24-09-2018

Région

Constantine : Une maison s’écroule, sept familles à la rue

«700 familles, sur les 1

Région -
24-09-2018
Tizi Ouzou : 20 052 stagiaires ont rejoint leurs ateliers

  Cette année, la

Région -
24-09-2018
Boumerdes : Taourga paralysée par une grève générale

En colère, les habitants

Région -
24-09-2018
Hammadi : Protestation des habitants

Des dizaines de citoyens

Région -
24-09-2018

Der

Gaza Les employés de l’UNRWA en grève

Les employés de l’agence onusienne pour

Der -
24-09-2018
Tunisie : Les intempéries au cœur d’un conseil du gouvernement

Selon les informations en provenance de

Der -
24-09-2018
Yémen : 3 corridors humanitaires seront ouverts entre Hodeïda et Sanaâ

La coalition qui intervient militairemen

Der -
24-09-2018
Salon ALL4PACK à Alger : L’emballage, un secteur en pleine mutation

Aujourd’hui, le secteur de l’emballage

Der -
24-09-2018