Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
jeudi, 08 novembre 2018 06:00

Presse électronique : Les éditeurs dénoncent le recours «abusif» et «injustifié» à l’emprisonnement de journalistes

Écrit par Aghilas Sadi
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Presse électronique : Les éditeurs dénoncent le recours «abusif» et «injustifié» à l’emprisonnement de journalistes


Les deux journalistes de  presse électronique Abdou Semmar et Merouane Boudiab comparaîtront aujourd’hui, 8 novembre, devant le juge du tribunal correctionnel de Bir Mourad Raïs pour diffamation et atteinte à la vie privée, suite à une plainte déposée par le P-dg d’Ennahar, principal groupe algérien de média privé, Anis Rahmani. Arrêtés le 23 octobre puis placés en détention préventive, le rédacteur en chef et journaliste du site d’information Algérie Part, Abdou Semmar, et son collaborateur, Merouane Boudiab, ont repris sur leur site «des informations» concernant M. Rahmani.
Réagissant à cette affaire, les animateurs du syndicat algérien des éditeurs de presse électronique (SAEPE), en cours de création, ont tenu, hier, une conférence de presse au siège de l’agence Interfacemédias, à Alger, pour exprimer leur inquiétude quant à l’emprisonnement des journalistes de presse électronique. Dans une déclaration lue à la presse, le syndicat dénonce le recours «abusif» et «injustifié» en début d’instruction à l’emprisonnement des journalistes et éditeurs de presse, en l’occurrence Abdou Semmar (Algérie part), Merouane Boudiab (Algérie Part), Adlene Mellah (DzaïrPress), Lies Hadibi (Al Djazaïr24), Abdelkrim Zeghilache (Sarbacane), Saïd Chitour (Indépendant). «Nous revendiquons leur remise en liberté dans l’attente de leur jugement si l’instruction sereine du dossier le recommande», lit-on dans le document. La même source appelle à la cessation «immédiate» de la campagne de stigmatisation de la presse électronique. «Nous ne sommes pas des relais de la cyber-dissidence algérienne.
Nous sommes des entreprises et des médias abritant un important capital d’expériences professionnelles, héritage moderne de la grande aventure de la presse algérienne depuis l’indépendance. Nous revendiquons le respect et la considération», ont affirmé les éditeurs de presse électronique.
Par la même occasion, le syndicat a appelé les pouvoirs publics à prendre des mesures urgentes pour permettre à la presse électronique nationale d’avoir un statut et une place dans le paysage médiatique national. «Attendons plus que jamais des pouvoirs publics et notamment du ministre de la Communication des mesures concrètes pour lever l’embargo institutionnel dont est victime la presse électronique en dépit de sa reconnaissance légale dans le texte de loi de 2012», déclarent-ils. Ils ajoutent : «Nous demandons à nouveau l’ouverture d’un dialogue direct avec le ministère de tutelle autour des propositions constructives contenues dans notre projet de pacte d’avenir pour l’émergence des médias électroniques en Algérie.» Principal initiateur de l’idée de créer un syndicat des éditeurs électroniques, El Kadi Ihsan a rappelé que la presse électronique est la plus dynamique de l’industrie des médias, ces dernières années, avec la création de plus de 100 médias d’information de tous types employant plusieurs centaines de personnes. «Le ministre de la Communication a dû reconnaître, le jour de la célébration de Journée de la presse nationale, que la presse électronique était devenue «une réalité en Algérie», mais sans tirer la moindre conséquence pour sa situation», a-t-il dit.
Sur le même sujet, il y a lieu de rappeler que l’organisation Reporters sans frontières (RSF) a appelé, dans un communiqué rendu public la semaine dernière, au respect de la dignité et de la présomption d’innocence des journalistes. Pour cette ONG, rien ne justifie le placement de ces journalistes en détention préventive.

Dernière modification le mercredi, 07 novembre 2018 22:33

Laissez un commentaire

Economie

Pétrole : Timide reprise des prix du brut

Après avoir atteint, mard

Economie -
17-11-2018
Niger : Sonatrach fait une nouvelle découverte de pétrole à Kafra

Le Niger a confirmé, jeud

Economie -
17-11-2018
Les périlleuses sanctions de Trump contre l’Iran

Alors que devraient entre

Economie -
04-11-2018

Monde

France : La popularité d’Emmanuel Macron dans le rouge

La hausse des taxes sur les carburants

Monde -
18-11-2018
Read more »
France : La popularité d’Emmanuel Macron dans le rouge

La hausse des taxes sur les carburants

Monde -
18-11-2018
Read more »
France : La popularité d’Emmanuel Macron dans le rouge

La hausse des taxes sur les carburants

Monde -
18-11-2018
Read more »
Centrafrique : Résurgence de violences dans le centre et l’ouest

La Centrafrique est le théâtre d’une rés

Monde -
18-11-2018
Read more »
Sommet de l’Apec : Chine et Etats-Unis étalent leurs divergences

La Chine et les Etats-Unis ont exposé,

Monde -
18-11-2018
Read more »