Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
dimanche, 11 février 2018 06:00

Front social : Le SNAP adhère au mot d’ordre de l’Intersyndicale

Écrit par Farid Mellal
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Le Syndicat national autonome des postiers (SNAP) adhère au mot d’ordre de l’Intersyndicale et appelle ses adhérents à se solidariser en prévision de la grève nationale décrétée pour le mercredi 14 février prochain.

Dans un communiqué parvenu à notre rédaction, le syndicat dénonce les «brimades des libertés syndicales et l’exploitation pratiquée par les DG qui se sont succédé à la tête du secteur de la poste à ce jour». Le syndicat autonome porte même des accusations de «gestion volontariste et irresponsable menée par ces responsables».
Dans son communiqué, le SNAP fait état de «la situation catastrophique à laquelle sont confrontés les travailleurs de la poste, conséquemment à une gestion volontariste et irresponsable de l’entreprise». «Le défilement de plusieurs DG n’est pas allé de pair avec l’amélioration en retour, bien au contraire, la situation empire de jour en jour». «Au lieu d’engager un dialogue constructif avec tous les acteurs de l’entreprise, les responsables en charge du secteur de la poste poursuivent une politique d’exclusion et de déni exercée contre le Syndicat national autonome des postiers (SNAP), tout simplement parce que ce syndicat défend les intérêts des travailleurs». «Ces responsables, poursuit-on dans le communiqué, préfèrent les procédés éculés à l’instar de la langue de bois et des promesses creuses ne présentant aucune crédibilité.»
En un mot, le SNAP défend le bien-fondé de sa cause et considère que les revendications qu’il exprime sont légitimes, puisqu’elles le sont dans «le cadre d’un syndicat agréé conformément aux lois de la République algérienne».
«Devant cette situation lamentable, le discours ne se réduit pas à de simples dénonciations de détournements ou de conditions de travail désastreuses. Nous en apprenons chaque jour par le biais des
colonnes des journaux et à travers les médias d’une manière générale sur des scandales portant sur le harcèlement sexuel, sur les atteintes à la dignité des travailleurs de la poste- une ligne rouge à ne pas franchir.
Il incombe à tous les travailleurs d’assumer leur responsabilité, de se débarrasser de leur torpeur, de faire preuve de solidarité et de faire face à l’exploitation dont fait usage l’administration de manière flagrante», s’indigne le SNAP. Aussi, il appelle à se mobiliser aux côté de l’Intersyndicale, contre «l’exploitation des postes par l’administration », contre «les entraves aux libertés d’action et les libertés syndicales», contre les «atteintes aux lois de la République et aux décisions de la Justice». D’autre part le SNAP revendique, pour la corporation des agents et fonctionnaires de la poste, la révision des horaires de travail, le maintien de la retraite anticipée et sans conditions d’âge, dénonce l’érosion du pouvoir d’achat et, plus globalement, rejette le nouveau code du travail. 

Laissez un commentaire

Economie

Marché pétrolier : Légère hausse des cours

Tendance à la hausse des

Economie -
26-07-2018
Il scrute l’horizon : Le pétrole entre le zist et le zest

Les cours du brut gravita

Economie -
26-07-2018
Marché pétrolier : La pire semaine depuis mai

Le marché pétrolier a con

Economie -
15-07-2018
Pétrole : Le prix du panier de l’Opep à 72,15 dollars

Le prix du panier de réfé

Economie -
15-07-2018