Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
dimanche, 11 février 2018 06:00

Cessions des unités de la SNTA : Une fumée sans feu à l’unité de Benbadis ?

Écrit par Hamid Bellagha
Évaluer cet élément
(0 Votes)

La rumeur de cession des unités de la Société nationale des tabacs et allumettes (SNTA) à des privés semble prendre de l’ampleur, du moins au niveau de Constantine où se situe le plus gros des fabriques de la société. Des syndicats ont dénoncé des manœuvres de « bradage », et le mouvement ne semble pas près de s’arrêter.


Des responsables syndicaux (UGTA) de l’unité de la commune de Benbadis, à 25 km du chef-lieu de wilaya, de la SNTA, sont montés au créneau pour essayer de mettre un terme à ce qu’ils estiment être un « bradage» de l’entreprise, un fleuron des industries légères algériennes. Plus de 900 travailleurs de l’unité sont décidés à s’opposer avec force au « bradage » de leur «gagne-pain». Les syndicalistes ne comprennent pas pourquoi une entreprise comme la leur, la SNTA, classée parmi les meilleures au niveau africain, peut faire l’objet d’un « bradage » en règle, disent-ils. Une entreprise dont l’histoire se confond avec celle de l’Algérie indépendante, puisqu’elle est entrée en production en 1963. L’unité de Benbadis, une des plus importantes du groupe SNTA, pourrait être cédée au groupe algéro-émirati STAEM, implanté dans la zone industrielle de la daïra de Aïn-Abid. Cette société, présente en Algérie depuis plus de vingt ans, a bénéficié par le passé des largesses des décideurs de la SNTA, notamment dans la commune de Didouche-Mourad. La STAEM, qui s’est spécialisée dans la fabrique du tabac de marques étrangères, a été sur le devant de la scène ces derniers mois en se faisant malmener par Louisa Hanoune, qui avait dénoncé, elle aussi, le «bradage» des unités de la SNTA avec l’assentiment, pour ne pas dire la complicité, de l’ancien ministre de l’Industrie, Abdeslam Bouchouareb. Pour s’opposer à cette éventualité, les travailleurs de l’unité de Benbadis ont organisé une protesta symbolique pendant une heure, en fin de semaine passée, en bloquant la production de leur unité, des informations de la direction générale à Alger signalant que les responsables de la SNTA seraient sur le point de parapher un contrat de «partenariat» (comprendre cession) sur plusieurs unités, dont celle qui les concerne, l’unité de Benbadis. Six unités au niveau national, en effet, seraient sur le point de changer de mains, selon les syndicalistes de l’unité de Benbadis, et «cela va se faire au plus tard la fin du mois en cours», tiennent-ils à préciser. C’est pourquoi, et suite à la réunion pilotée par les sections syndicales des unités de production et des représentants de la fédération de l’agroalimentaire mardi passé, le débrayage a été décidé «pour forcer la main à notre employeur et surtout pour sensibiliser les travailleurs des autres unités sur le danger qui plane sur leur gagne-pain». Les mêmes syndicalistes ont demandé aussi aux responsables administratifs de les informer sur les tenants et aboutissants de l’opération de cession. Des indiscrétions recueillies auprès de certains cadres supérieures de l’entreprise accréditent l’information selon laquelle l’opération de cession des biens de la SNTA à l’entreprise émiratie est en cours. Un cadre de la SNTA que nous avons contacté, de son côté, réfute totalement la thèse du « bradage » et affirme que toute cette agitation est une manœuvre de déstabilisation de l’entreprise, «une immense manipulation, comme c’est le cas chez les étudiants de l’ENS ou les résidents en médecine».
Les prochains jours nous éclaireront sûrement sur l’affaire du «bradage» de la SNTA, s’il en est, et dissiperont peut-être le brouillard ou... la fumée qui entoure l’entreprise. 

Laissez un commentaire

Culture

Après le Festival du cinéma : Le Caire, de l’autre côté de l’écran

Emporté par le frénétique tourbillon d

Culture -
11-12-2018
6ème édition du concours «Jeune artiste-peintre» : Les trois lauréats récompensés

Un vernissage a été organisé avant-hie

Culture -
11-12-2018
6ème édition du concours «Jeune artiste-peintre» : Les trois lauréats récompensés

Un vernissage a été organisé avant-hie

Culture -
11-12-2018
Projetées hors compétition : Trois œuvres clôturent le Fica 2018

La 9e édition du Festival internationa

Culture -
11-12-2018