Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
samedi, 14 juillet 2018 06:00

Sécurité : Les frontières Est sous haute surveillance

Écrit par M. RAHMANI
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Déjà bien avant l’attentat terroriste du 8 juillet, qui a fait 6 morts et 3 blessés à quelques centaines de mètres de la frontière algéro-tunisienne au niveau du lieu-dit Ain Soltane, dans le gouvernorat de Djendouba (nord-ouest de la Tunisie), le déploiement des garde-frontières avait été revu et renforcé sur toute la bande frontalière.

Ainsi, des troupes supplémentaires ont été acheminées pour être stationnées sur les territoires des wilayas d’El Tarf, Souk-Ahras et Tébessa, frontalières avec ce pays voisin. Il s’agissait pour les stratèges de l’état-major de l’ANP de verrouiller les frontières de sorte à contrôler tout mouvement en dehors des postes d’Oum T’boul, El Ayoun (El Tarf), El Fouidh, Heddada (Souk-Ahras) Bouchebka, Ras El Ayoun et El M’Ridj (Tébessa). Ces militaires avaient été dotés de moyens de surveillance très sophistiqués, soutenus par des survols fréquents d’hélicoptères et d’avions de reconnaissance qui couvrent toute la bande frontalière. L’attaque terroriste de la semaine dernière a déclenché une alerte générale sur toute la frontière Est du pays avec la mise en place d’un nouveau dispositif. La maîtrise de la surveillance et du contrôle des frontières pour empêcher toute incursion terroriste sur le territoire national a mobilisé tous les corps de sécurité, qui collaborent et exploitent toutes les informations communiquées par les services compétents, avec une coordination étroite de sorte à ne rien laisser au hasard. Les Douanes, la Gendarmerie nationale, les corps de sécurité combinés, y compris les forces spéciales de l’ANP, sont sur le pied de guerre. La coordination entre les forces de sécurité algériennes et leurs homologues tunisiennes est effective y compris en matière de renseignements et d’échanges d’informations en temps réel, et ce pour pouvoir intervenir en temps opportun et neutraliser ces criminels. De l’autre côté de la frontière, la Garde nationale tunisienne poursuit ses ratissages dans cette région montagneuse et au couvert végétal très dense. Un renfort de troupes a été dépêché en urgence dans les heures qui ont suivi l’attentat, dans l’objectif de retrouver et d’éliminer le groupe terroriste qui, selon des informations, serait composé de 5 à 8 individus. Le groupe en question se serait retiré dans la forêt qui recèle des caches, certainement dans des endroits inaccessibles et en hauteur. La traque par les forces tunisiennes pourrait amener ces criminels à pénétrer sur le territoire national. La collaboration entre l’Algérie et la Tunisie en matière de lutte antiterroriste est vitale car elle relève de la sécurité des 2 pays.

Laissez un commentaire

Culture

Taos Amrouche, en toutes lettres en Algérie

Les éditions Frantz-Fanon ont publié réc

Culture -
15-07-2018
Le FIOFA rendra hommage à Farouk Beloufa

La 11e édition du Festival international

Culture -
15-07-2018
Le TRO finance six productions avec les recettes des spectacles pour enfants

Les recettes des spectacles pour enfants

Culture -
15-07-2018