Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
dimanche, 12 août 2018 20:48

Lutte antiterroriste : Les redditions de terroristes se poursuivent dans le Sud

Écrit par R. Bouarroudj
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Le ministère de la Défense nationale a annoncé, hier, dans un communiqué la reddition de trois terroristes, dimanche matin, qui se sont livrés aux autorités militaires à Tamanrasset, en 6e Région militaire. Ils ont été identifiés en tant que Brezegui Ahmed, qui a rallié les groupes terroristes en 2009, Sioud Hamza, dit « Abou Youcef », et Zouaouid Mustapha, dit « Abou Abderrahmane», qui ont rejoint les groupes terroristes en 2014.

L’opération a permis, également, de récupérer trois pistolets mitrailleurs de type Kalachnikov et trois chargeurs garnis de munitions. Ces résultats de qualité confirment, encore une fois, l’efficacité de la stratégie clairvoyante adoptée par le haut commandement de l’ANP à travers les différentes démarches et initiatives afin d’extirper le fléau du terrorisme de notre pays. Le ministère de la Défense nationale n’en dit pas davantage ni ne précise à quels groupes terroristes ils appartenaient. Néanmoins, ces redditions, armes à la main, se multiplient et il ne passe plus une semaine, surtout depuis début juillet dernier, sans que l’état-major de l’Armée ne fasse état de terroristes qui se livrent aux autorités militaires. Celles d’hier surviennent 24 heures après la reddition de Abzou Aïssa, dit Soltan Oueld Badi, présenté comme un important chef terroriste très actif au sein des groupes armés qui écument la région du Sahel. Ce n’est pas pour rien qu’il a été décrit par le ministère de la Défense nationale «comme l’un des responsables les plus en vue de ces groupes», au vu de son implication directe et « assumée » dans des attentats meurtriers. Encore une fois, depuis le début août, ce sont au moins une quinzaine de terroristes qui déposent les armes ; autant de sources d’information sur les groupes terroristes et leurs mouvements dans le Sahel que nos services de sécurité sont à même d’exploiter afin de resserrer l’étau autour d’eux. Toujours dans le cadre de l’antiterrorisme, rappelons que selon le plus récent bilan dressé par l’Armée nationale, qui remonte à juin dernier, pas moins de 117 terroristes ont été neutralisés et des quantités d’armes et de munitions récupérées durant le premier semestre de l’année. D’autre part, et dans le cadre de la lutte contre la contrebande et la criminalité organisée, un détachement de l’Armée a mis en échec, le 11 août dernier à In Guezzam, 6e RM, une tentative de contrebande de 4,4 tonnes de denrées alimentaires chargées à bord de trois 3 véhicules. Dans le même contexte, un détachement combiné de l’ANP a intercepté, à Bordj Bou Arrèridj/5e RM, un narcotrafiquant en possession de 25 kilogrammes de kif traité, tandis que 22 quintaux de tabac et 450 unités de différentes boissons ont été saisies à Biskra et Ouargla/4°RM. En matière de lutte contre l’immigration clandestine, des détachements combinés de l’ANP ont intercepté 33 immigrants clandestins de différentes nationalités, et ce, lors d’opérations distinctes menées à Tlemcen, Ouargla et In Guezzam.

Laissez un commentaire