Reporters - Reporters - L'INFO EN CONTINUhttp://reporters.dz Fri, 20 Jul 2018 21:13:13 +0100Joomla! - Open Source Content Managementfr-fr10 harragas secourus à Cherchell : Etat de santé stable et poursuite des recherches pour trouver les 3 autres portés disparushttp://reporters.dz/rss-a-la-une/item/98955-10-harragas-secourus-a-cherchell-etat-de-sante-stable-et-poursuite-des-recherches-pour-trouver-les-3-autres-portes-disparus http://reporters.dz/rss-a-la-une/item/98955-10-harragas-secourus-a-cherchell-etat-de-sante-stable-et-poursuite-des-recherches-pour-trouver-les-3-autres-portes-disparus10 harragas secourus à Cherchell : Etat de santé stable et poursuite des recherches pour trouver les 3 autres portés disparus

" Le service des urgences ont reçu dix jeunes personnes, dont une femme âgée de 25 ans, et les ont placés en observation médicale", a affirmé à l'APS, le médecin qui assure " que leur état de santé est stable et n'est pas préoccupant", avant d'ajouter que huit d'entre eux ont rejoint, quelques heures après, leur domiciles. Le médecin a, en outre, démenti formellement les informations relayées par certains médias qui avaient fait état de graves brûlures ayant atteint les jeunes personnes, avant de souligner que " la majorité de ces jeunes avaient juste perdu connaissance, tandis que d'autres ont subi un choc émotionnel" ". Dans le même contexte, les recherchent se poursuivent pour tenter de trouver les trois autres personnes portées disparues (deux originaires de Cherchell et une troisième personne d'Alger), au large de Cherchell, a indiqué une source sécuritaire qui souligne que " les chances de les trouver sont faibles". Les garde-côtes avaient secouru, tôt dans la matinée, pas loin de la plage " Rocher blanc", les 10 jeunes personnes qui étaient à bord d'une embarcation de pêche qui aurait chaviré, selon la même source. Après cette opération de sauvetage, les forces marines ont saisi des téléphones portables ainsi qu'un instrument de navigation maritime. Les mêmes forces ont, par la suite, remis les jeunes secourus, aux services de la Gendarmerie nationale (GN) de Cherchell, dans le cadre de l'enquête judiciaire qui a été ouverte pour faire la lumière sur les tenants et aboutissants de cette affaire. Pour rappel, les forces marines avaient mis en échec, le 12 juillet dernier, une tentative d'émigration clandestine menée par 9 jeunes, au large de la plage Gouraya à l'extrême-ouest de Tipasa.

 

]]>
reporters.quotidientnationale@gmail.com (Reporters)L'INFO EN CONTINUFri, 20 Jul 2018 19:16:43 +0100
Persistance de la canicule sur les Oasis et le Sahara central (BMS)http://reporters.dz/rss-a-la-une/item/98954-persistance-de-la-canicule-sur-les-oasis-et-le-sahara-central-bms http://reporters.dz/rss-a-la-une/item/98954-persistance-de-la-canicule-sur-les-oasis-et-le-sahara-central-bmsPersistance de la canicule sur les Oasis et le Sahara central (BMS)

Suite au retour de la vague de chaleur sur les oasis et le Sahara central, des températures maximales atteignant ou dépassant localement les 48 Celsius, seront enregistrés sur le Nord de Tamanrasset, Adrar, El Oued et Ouargla, précise la même source, ajoutant que la validité du BMS est en cours jusqu'à samedi à 21h00.

 

]]>
reporters.quotidientnationale@gmail.com (Reporters)L'INFO EN CONTINUFri, 20 Jul 2018 16:28:26 +0100
Un tremblement de terre de 3,8 degrés à Béjaïahttp://reporters.dz/rss-a-la-une/item/98953-un-tremblement-de-terre-de-3-8-degres-a-bejaia http://reporters.dz/rss-a-la-une/item/98953-un-tremblement-de-terre-de-3-8-degres-a-bejaiaUn tremblement de terre de 3,8 degrés à Béjaïa

, indique le Centre de recherche en astronomie, astrophysique et géophysique (CRAAG) dans un communiqué. L'épicentre de la secousse a été localisé à 4 km au nord de la commune de Kherrata dans la wilaya de Béjaïa, précise la même source.

 

]]>
reporters.quotidientnationale@gmail.com (Reporters)L'INFO EN CONTINUFri, 20 Jul 2018 12:03:04 +0100
Le premier ministre Ahmed Ouyahia a déclaré officiellement ouvert les JAJ 2018 hier : L’Algérie capitale de la jeunesse africainehttp://reporters.dz/rss-a-la-une/item/98952-le-premier-ministre-ahmed-ouyahia-a-declare-officiellement-ouvert-les-jaj-2018-hier-l-algerie-capitale-de-la-jeunesse-africaine http://reporters.dz/rss-a-la-une/item/98952-le-premier-ministre-ahmed-ouyahia-a-declare-officiellement-ouvert-les-jaj-2018-hier-l-algerie-capitale-de-la-jeunesse-africaineLe premier ministre Ahmed Ouyahia a déclaré officiellement ouvert les JAJ 2018 hier : L’Algérie capitale de la jeunesse africaine

Une 3e édition qui constitue un sérieux test pour l’Algérie sur le volet organisationnel. Surtout que les responsables du sport ont, à maintes reprises, laissé entendre que le pays est en mesure d’abriter les grandes manifestations sportives.

Jeudi, en début de soirée, les quelques 3000 athlètes issus de 54 nations ont défilé dans le temple olympique. Plusieurs délégations issues des quatre coins de l’Afrique ont rallié Alger pour animer ces « mini-olympiades » continentales dédiées aux jeunes ne dépassant pas 18 ans. Pour ce qui est de la composante de l’équipe nationale d’Algérie, il faut savoir qu’elle est formée par 432 athlètes (247 garçons - 185 filles) dans les 30 disciplines de cette 3e édition. Précédant la cérémonie d’ouverture, qui était globalement appréciable même si elle n’avait rien de grandiose, les officiels ont eu quelques brèves allocutions.

Avant que le Premier ministre, Ahmed Ouyahia, ne prenne la parole pour déclarer les Jeux ouverts de manière Officiel, Mohamed Hattab, ministre de la Jeunesse et des Sports en Algérien, a intervenu pour assurer que "l'Algérie s'engage à ne ménager aucun effort en vue de contribuer à la consolidation du partenariat entre les pays africains dans le domaine sportif, pour permettre au mouvement sportif africain de faire valoir toutes ses potentialités" en notant que "cette action s`inscrit dans le cadre des traditions de notre pays, qui n'a eu de cesse de déployer tous les moyens nécessaires, pour traduire sa solidarité agissante avec les peuples d`Afrique".

Par la suite, Ouyahia s’est avancé au pupitre pour déclarer "officiellement, au nom du président de la République, Abdelaziz Bouteflika, les 3èmes Jeux africains de la Jeunesse d'Alger ouverts."

 

Accréditations pour les journalistes : le couac

Si une enveloppe de 5.5 milliards de dinars a été consacrée pour organiser l’évènement en question, plusieurs défaillances sur le plan organisationnel ont été constatées (arrivées en retard des délégations, lieux d’hébergement sans climatisations… etc). Surtout sur le plan médias et médiatisation de ce rendez-vous de la jeunesse qui n’a pas vraiment trouvé place au niveau promotion. D’autant plus qu’il intervient juste après la Coupe du Monde de football qui a bouffé toute la tribune infos.

En évoquant la communication, il faut savoir que les journalistes n’ont, jusqu’à hier, pas eu leurs accréditations pour couvrir les différentes compétitions des JAJ 2018 des 30 disciplines recensées. Un souci de coordination a été relevé à ce niveau avec l’installation très tardive de la cellule com’, installée tardivement (il faut le noter) par le Comité d’organisation présidé par Abdelahalim Azzi, confiée à Benyoucef Ouadia.

Bien que l’enregistrement pour les « pass » ait été fait par internet, aucune accréditation n’était prête à temps. La solution a été vite trouvée pour parer à ce « couac » : les journalistes devront présenter leur carte professionnelle et un ordre de mission. Mais il faut dire que cette défaillance reste impardonnable à ce niveau car une compétition sans journalistes n’aura pas vraiment de portée médiatique.

M.T.

 

]]>
L'INFO EN CONTINUThu, 19 Jul 2018 15:26:12 +0100
APW de Constantine : Session ordinaire et retour de Kharchi… extraordinaire !  http://reporters.dz/rss-a-la-une/item/98900-apw-de-constantine-session-ordinaire-et-retour-de-kharchi-extraordinaire http://reporters.dz/rss-a-la-une/item/98900-apw-de-constantine-session-ordinaire-et-retour-de-kharchi-extraordinaireAPW de Constantine : Session ordinaire et retour de Kharchi… extraordinaire !   

Avant même d’entamer les travaux, les élus de l’APW ont voté à l’unanimité les projets qui devaient être discutés en plénière. Donc, il y a eu unanimité avant le début des travaux, suivie d’un débat très timide, où les uns et les autres n’ont pas vraiment titillé le président de l’Assemblée, Nadir Amirèche. Une seule élue s’est inquiétée «du manque de véhicules» pour l’Assemblée. Ce que le wali de Constantine, présent aux travaux, a minimisé, «puisque chacun peut se rendre par ses propres moyens à l’APW», et que pour le terrain les véhicules qui existent suffisent largement.

Donc point de surprises en cette auguste assemblée, si ce n’est la présence de Ahmed Kharchi, ex-député FLN, et détenteur de plusieurs mandats sous la bannière du Front, actuellement un des mouhafedh de Constantine. On se souvient que ce dernier a été écarté de l’Assemblée de wilaya par son président même, lors de la première session de l’APW au mois de mai écoulé. Ahmed Kharchi a été écarté pour une affaire le liant aux œuvres universitaires, Onou, sur demande d’une commission de wilaya et approuvée par les membres de l’Assemblée à l’unanimité. Kharchi, qui a crié au complot, promettra de se venger, et Ould Abbès se chargera de le «blanchir» en le nommant au bureau politique du FLN, quelques semaines plus tard.

Nous avons tenté de savoir les circonstances de ce retour «gagnant», mais aucun membre de l’APW n’a pu éclairer notre lanterne. Il faut dire aussi que ceux qui reprochaient à Nadir Amirèche de «distribuer les postes de président de commission dans les cafés», se sont calmés et ont applaudi le discours de leur «président». Il faut souligner que ces pseudos frondeurs ont bénéficié de nominations de président de commission sans que l’on sache si ces dernières ont été paraphées sur la table d’un estaminet ou derrière les rideaux feutrés des bureaux de l’APW.

Notons quand même que cette deuxième session ordinaire de l’APW a été consacrée à la fourniture du parc automobile de la wilaya, l’approbation des comptes financiers administratifs de la wilaya pour l’année 2017 et d’un budget supplémentaire pour l’année 2018, la présentation du dossier relatif à l’état et à l’entretien des cimetières de la wilaya de Constantine, et, enfin, le dossier relatif aux cantines scolaires, et divers.

 

]]>
L'INFO EN CONTINUWed, 18 Jul 2018 18:51:20 +0100
BÉJAIA : Le directeur de la Cnas met en garde contre les abushttp://reporters.dz/rss-a-la-une/item/98899-bejaia-le-directeur-de-la-cnas-met-en-garde-contre-les-abus http://reporters.dz/rss-a-la-une/item/98899-bejaia-le-directeur-de-la-cnas-met-en-garde-contre-les-abusBÉJAIA : Le directeur de la Cnas met en garde contre les abus

Selon le conférencier, si les services de la Cnas de Béjaïa n’ont pu enregistrer aucun abus concernant l’usage de la carte Chifa, le recours à des arrêts de travail de complaisance est devenu, quant à lui, un phénomène inquiétant qui ne cesse de prendre ces derniers temps des proportions alarmantes.

L’orateur, entouré de ses proches collaborateurs, affirmera de prime abord que cette rencontre avec les représentants de la presse nationale est organisée dans le sillage des portes ouvertes qu’abrite son organisme du 17 au 26 du mois de juillet en cours. Des portes ouvertes qui s’inscrivent, explique-t-il, dans le cadre de la campagne d’information et de sensibilisation qu’organise la Cnas à l’échelle nationale, sur « l’utilisation non réglementaire de la carte Chifa » et « la lutte contre les arrêts de travail de complaisance ».

Pour M. Hessas, cette campagne de sensibilisation, placée sous le thème générique « la sécurité sociale est un droit acquis, préservons-le », vise à « rappeler, encore une fois, à nos assurés et nos partenaires, notamment les prestataires conventionnés, que l’usage de la carte Chifa est strictement personnel. Du coup, celle-ci ne doit en aucun cas être laissée à la disposition d’une tierce personne ».

Abordant la problématique liée aux risques d’utilisation frauduleuse de la carte Chifa, le premier responsable de la Cnas à Béjaïa indiquera que « bien que nous n’ayons enregistré pour le moment, aucun abus dans notre wilaya, mais notre tutelle a déjà mis pas moins de 2.970 cartes sur la liste noire, au niveau national ».

Après s’être félicité de la mise en service du système Carte Chifa qui, selon lui, constitue un acquis non moins important, M. Hessas se dit « optimiste » quant à l’amélioration et la modernisation des prestations fournies par la Cnas.

« Si l’accès aux soins est un droit fondamental consacré et garanti par la loi, il n’en demeure pas moins que son maintien dépend de la pérennité de notre système de sécurité sociale, dont la préservation reste l’affaire de tous et appelle à l’engagement responsable de tout un chacun de nous », a-t-il soutenu.

Par ailleurs, le conférencier indiquera que le nombre de détenteurs de la carte Chifa dans la wilaya de Béjaïa s’élève à quelque 374.224, alors que celui d’officines (pharmacies) conventionnés avec la Cnas a atteint les 248. Néanmoins, il regrettera que « seul 46 médecins, dont trois praticiens spécialistes, ont signé des conventions avec la Cnas ».

En somme, beaucoup reste à faire dans le domaine de la sécurité sociale afin d’assurer une meilleure prise en charge aux assurés sociaux, notamment en matière d’assurance maladie. Un avis que partage d’ailleurs le conférencier.

C. A. M.

 

]]>
reporters.quotidientnationale@gmail.com (Reporters)L'INFO EN CONTINUWed, 18 Jul 2018 18:49:39 +0100
Manifestations de rue à Biskrahttp://reporters.dz/rss-a-la-une/item/98898-manifestations-de-rue-a-biskra http://reporters.dz/rss-a-la-une/item/98898-manifestations-de-rue-a-biskraManifestations de rue à Biskra

Ces scènes de rue se sont déroulées jusqu’aux abords de bâtiments officiels, comme l’Assemblée populaire communale. Certains manifestants ont affirmé «avoir ras-le-bol d’avoir attendu pendant quatre ans l’affectation des terrains, en vain».  Ils ont demandé aux autorités locales de les informer des raisons de ce retard. La ville a retrouvé son calme en milieu de journée. 

 

]]>
L'INFO EN CONTINUWed, 18 Jul 2018 18:46:55 +0100
BAC 2018 : 55,88% de taux de réussite (ministre)http://reporters.dz/rss-a-la-une/item/98897-bac-2018-55-88-de-taux-de-reussite-ministre http://reporters.dz/rss-a-la-une/item/98897-bac-2018-55-88-de-taux-de-reussite-ministreBAC 2018 : 55,88% de taux de réussite (ministre)

qui a félicité l'ensemble des élèves pour leur succès. La ministre avait annoncé mardi que les résultats peuvent être consultés jeudi à partir de 20h00 sur le site de l'Office national des examens et des concours (ONEC): http://bac.onec.dz, au niveau des établissements scolaires ou par SMS en composant le *567#, a précisé la ministre. Il est à rappeler que le nombre global d'élèves qui ont passé l'examen du baccalauréat était de 709.448, dont 40% de candidats libres. Le taux global de réussite de l'année 2017, était de 56,07%, en hausse par rapport à 2016 où il était de 49,79%.

 

]]>
reporters.quotidientnationale@gmail.com (Reporters)L'INFO EN CONTINUWed, 18 Jul 2018 12:26:24 +0100