Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
mercredi, 10 octobre 2018 06:00

Gaspillage !

Écrit par Feriel Nourine
Évaluer cet élément
(0 Votes)

En plus des prix du pétrole qui, malgré leur rebond, restent nettement loin des 100 dollars et plus atteints avant 2014, les exportations algériennes d’hydrocarbures continuent à se faire à un rythme décroissant par rapport à la tendance haussière qu’elles avaient entamée durant la précédente décennie. Les chiffres en la matière, publiés par la Banque d’Algérie

, des deux derniers semestres, mettent une nouvelle fois en évidence une baisse des volumes d’hydrocarbures exportés par l’Algérie. Une situation qui est, bien-sûr, loin de satisfaire l’institution bancaire, ni d’ailleurs la compagnie nationale Sonatrach, dont les projets d’investissements et les ambitions de grandir encore plus pâtissent fatalement d’une trésorerie qui subit le double coup de la réduction des quantités exportées et des prix du baril en baisse. Une équation intenable qui maintient le débat sur les exportations hors hydrocarbures toujours grand ouvert et qui recommande d’aller chercher, et trouver surtout, de vraies pistes qui pourraient aider les autorités concernées à trouver des sources de recettes en devises qui rendraient le pays moins dépendant aux hydrocarbures. Pareille opération est sans doute susceptible de réduire les charges de Sonatrach et lui permettre d’engager les montants nécessaires à sa stratégie d’internationalisation de ses activités, et aussi de rompre avec sa mission de financer la quasi-totalité de la lourde facture des importations du pays. Il reste aussi que le problème des hydrocarbures en Algérie se pose également sur le plan interne, à travers une consommation élevée, souvent en raison d’une consommation irrationnelle, et des prix internes de l’énergie faibles et soutenus, ce qui est propice au gaspillage. Un mal que le professeur Chitour pointe du doigt une énième fois en chiffrant les tonnes de pétrole gaspillées. Et surtout leur coût : trois milliards de dollars par an.

Lu 294 fois

Laissez un commentaire