Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.

Bannière SAAFI 2018

mercredi, 10 octobre 2018 18:17

Lutte contre l’analphabétisme : 90 000 inscrits en classes d’alphabétisation

Écrit par Aziz Latrèche
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Quelque 90 000 personnes sont inscrites en classe d’alphabétisation en Algérie dans 21 wilayas, et bénéficient de l’encadrement de 4 200 enseignants, entre contractuels et bénévoles, a indiqué, hier, la présidente de l’Association algérienne d’alphabétisation Iqraa, Aïcha Barki. Cette dernière était l’invitée du forum d’El Moudjahid, consacré à l’ouverture de l’année scolaire d’alphabétisation.

L’occasion pour la présidente d’Iqraa d’annoncer  l’adoption prochaine par son association d’une «nouvelle méthode» de soutien aux jeunes victimes de déperdition scolaire.

Cette nouvelle approche consiste, entre autres, à «former ces jeunes pour de nouveaux métiers en se basant sur une expérience qui existe déjà au niveau de l’association et qui assure une alphabétisation mixée à une formation», a expliqué Mme Barki, se réjouissant, à l’occasion, d’une telle expérience qui, a-t-elle fait savoir, «a donné beaucoup de résultats». La nouvelle méthode pourrait être même adoptée lors du prochain congrès de l’association, a tenu à souligner l’invitée du forum d’El Moudjahid.

Aïcha Barki reviendra également sur le projet cher à Iqraa d’un siège, un centre pilote de formation, ainsi qu’un centre de recherches dans le domaine de l’éducation. «Ce projet censé être basé à Chéraga n’a pas encore été lancé pour deux raisons, l’une d’ordre technique, alors que la seconde relève purement de la bureaucratie», regrettera-t-elle, non sans faire remarquer qu’une «certaine» somme d’argent a déjà été collectée au profit du projet.

Mme Barki saisira son intervention dans les locaux du quotidien d’El Moudjahid pour appeler Abdelaziz Bouteflika à «continuer son parcours», justifiant cet appel par le soutien apporté par le président de la République à l’alphabétisation, faisant reculer le taux d’analphabétisme. «A la faveur de la stratégie nationale d'alphabétisation, à laquelle le président de la République a consacré un programme national important, le taux d'analphabétisme a reculé à 9,44% cette année contre 10,43% en 2017 », précisera-elle. Le taux d'analphabétisme chez les femmes a atteint 7% environ et plus de 11% chez les hommes, a-t-elle fait savoir, soulignant que l'affluence des femmes dans ces cours est plus élevée, avec 1,772 million de femmes ayant réussi à vaincre leur illettrisme.

Dans le cadre du partenariat de l'association avec le Haut-commissariat à l'amazighité (HCA), Mme Barki a signalé que l'association disposait de 16 classes d'enseignement de tamazight, qui comptent 459 apprenants.

D'autre part, la même responsable a révélé que l'association a intégré plus de 26 000 élèves, qui ont exprimé le vœu d'adhérer aux classes d'alphabétisation dans l'école, dont l'âge, pour la majorité, ne dépasse pas 16 ans.

 

Laissez un commentaire