Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.

La salve de critiques des députés à l’Assemblée nationale populaire avant-hier contre l’article 6 du projet de loi de finances complémentaires pour 2018 qui annule l’exonération de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) sur les véhicules fabriqués localement a fini par porter. En effet, cet article qui prévoit d’instituer une TVA de 19% sur les véhicules montés en Algérie a tout bonnement été supprimé, hier, par la commission des finances et du budget de l’APN. Les constructeurs espèrent une confirmation définitive à l’issue du vote en plénière.

 

Dans une conférence de presse, animée à la veille de la commémoration du 20e anniversaire de l’assassinat, le 25 juin 1998, de Matoub Lounès, sa sœur Malika, qui est aussi présidente de la Fondation qui porte le nom de l’artiste, a relancé l’exigence de la réouverture du procès. Une exigence justifiée par ce qu’elle considère la survenue de nouveaux éléments et témoignages susceptibles d’aider à l’éclatement de la vérité et d’éclairer les nombreuses zones d’ombre qui entourent cette affaire.

La décision des pouvoirs publics de couper Internet pendant les premières heures des épreuves du baccalauréat pour éviter la triche provoquent la colère et le mécontentement des opérateurs économiques activant dans le domaine des TIC.

A la veille d’une réunion décisive, prévue demain, l’on connaît d’ores et déjà les positions de certains pays de l’Opep au sujet de la hausse de la production proposée par l’Arabie saoudite.

La Banque d’Algérie va mettre en place un nouveau dispositif pour mobiliser l’épargne en devises. Le nouveau dispositif, le gouverneur de la Banque d’Algérie, Mohamed Loukal, et les dirigeants des banques vont en discuter aujourd’hui à la faveur d’une rencontre organisée au siège de la Banque centrale.

Epreuve décisive pour l’avenir des jeunes bacheliers, ils sont plus de 709 448 candidats à passer aujourd’hui la première épreuve, celle de la langue arabe, de l’examen du baccalauréat. Un examen sous haute tension que les autorités ont voulu cette année ultra sécuriser pour éviter d’éventuelles fuites des sujets et que le scénario du bac 2016 ne se reproduise.

La valeur des tirages effectués par le moyen de la planche à billets s’est élevée à 3585 milliards de dinars à fin mars de l’année en cours, lit-on dans une note statistique  de la Banque d’Algérie, publiée dans le Journal Officiel n° 32 du 3 juin dernier.

Encore une fois, c’est sous haute protection et une fouille minutieuse et systématique de chaque personne autorisée à accéder à la salle d’audience du minuscule tribunal de la ville de Ghardaïa, que s’est tenu, hier mardi, le procès de deux dirigeants du MDS, en l’occurrence Hamid Ferhi, coordinateur national du Mouvement, Fethi Ghares, son porte-parole et candidat à la candidature à la présidentielle de 2019, et quatre autres militants des droits de l’Homme, à savoir Abdelkader Kherba, militant et porte-parole de la Coordination nationale des droits des chômeurs (CNDDC), Kaddour Chouicha, président du bureau d’Oran de la LADDH, Ahmed Mansri, membre du Snapap et président du bureau de Tiaret de la LADDH et Nadir Dabouze.

Les résultats des assemblées générales organisées par le Collectif autonome des médecins résidents algériens (Camra) seront dévoilés avant la fin de la semaine en cours, avons-nous appris hier. Entamées dimanche dernier, ces AG sont organisées à travers plusieurs régions du pays pour permettre aux médecins résidents de se prononcer sur la suite à donner à leur mouvement de grève, qui a entamé son huitième mois, mais aussi sur la session de rattrapage de l’examen des études médicales (DEMS) qu’ils continuent à boycotter.

Le projet de Loi de finances complémentaire (LFC) pour 2018 a été, hier, au centre des débats à l’Assemblée populaire nationale (APN). Présentée par le ministre des Finances Abderrahmane Raouya, le texte de loi a bénéficié d’un large débat auprès des députés.

Page 1 sur 5